Rappels

Histoire de l'appareil

Le F4B fut conçu sur fonds propres par Boeing afin de remplacer les F2B et F3B de l'US Navy. Il était plus petit et plus léger que ses prédécesseurs, tout en conservant le moteur Wasp du F3B. Il en résultait un chasseur plus rapide et plus maniable.

C'est un chasseur biplan à train classique fixe, monomoteur. Sa construction est mixte : tubes d'aluminium pour le fuselage (au lieu des tubes d'acier utilisés sur les modèles précédents), structure en bois pour les ailes, revêtement en toile pour le fuselage et aluminium pour les surfaces de contrôle, puis en aluminium pour le fuselage sur les dernières versions. Le F4B fut le dernier chasseur biplan développé par Boeing. Bien qu'à l'époque, les monoplans tenaient le haut du pavé sur le marché civil, les militaires continuaient à faire confiance à la formule éprouvée du biplan.

L'appareil effectua son vol inaugural le 25 juin 1928. 2 prototypes furent construits : le premier était le Model 83 motorisé par un Pratt & Whitney R-1340-8 de 425 hp, doté d'une crosse d'atterrissage et destiné à l'US Navy. Il fut évalué par l'US Navy pendant l'été 1928 à Anacostia sous la désignation XF4B-1. 27 F4B-1 (Model 99 pour Boeing) furent commandés. Ils furent suivis par les versions F4B-2, 3 et 4. L'US Navy reçut au total 187 F4B. 21 F4B-4 et plusieurs F4B-3 furent utilisés par l'USMC, au sein des VMF-9 et -10. Le F4B-4 fut le principal chasseur de l'US Navy de 1932 à 1937, et furent remplacés par des Grumman biplans en 1938.

Le second était le Model 89, pouvant emporter une bombe de 500 livres en position ventrale et destiné à l'USAAC. Par rapport à celui du Model 83, son train d'atterrissage était dépourvu de barre transversale. Il vola le 7 août 1928. Il fut cependant également désigné XF4B-1. L'USAAC, qui avait suivi l'évaluation du F4B par l'US Navy et apprécié cet appareil, commanda 9 exemplaires du P-12 fin 1928. Cette version était l'équivalent du F4B-1, avec un moteur R-1340-7 de 450 hp. De nombreuses versions suivirent, certaines expérimentales mais d'autres furent construites en série, dont le P-12E avec un fuselage semi-monocoque en métal. Au total, l'USAAC reçut 366 P-12. Certains furent déployés outre-mer : aux Philippines, au Panama et à Hawaï.

Le premier exemplaire de l'USAAC fut livré le 26 février 1929, le dernier (un P-12F) en mai 1932. Le P-12 resta en 1ere ligne jusqu'à son remplacement par le P-26, en 1934-1935. En 1933, il commençait à être dépassé et fut distancé par des bombardiers Douglas B-7 lors d'exercices. Il fut le dernier chasseur biplan de l'USAAC, et le dernier chasseur biplan à ailes en bois utilisé par les forces américaines. Les survivants furent relégués à l'entraînement jusqu'en 1941. La plupart furent cloués au sol et servirent à l'instruction des mécaniciens. C'est cet appareil qui apparaît dans le film "King-Kong" de 1933.

Une version civile, le Boeing 100, fut construite. L'un d'eux, le Boeing 100A, était un exemplaire biplace unique vendu à Howard Hughes. Un autre fut acquit par l’ancêtre de la FAA, l'U.S. Bureau of Air Commerce. Enfin, deux douzaines d'exemplaires furent vendus à l'exportation : au Brésil (23 exemplaires), la Chine nationaliste (un appareil, le Model 218) et la Thaïlande (2 Boeing 100E). Le Brésil fut le dernier à le retirer du service, en 1949.

Un P-12 fut le premier avion chinois à abattre un appareil japonais : il en descendit 2 avant d'être lui-même abattu par un troisième, au-dessus de Shanghai en 1932.

En tout, 586 exemplaires furent construits jusqu'en février 1933 : pour l'époque, c'était un succès, d'autant plus que l'on était en pleine Grande Dépression. Plusieurs exemplaires ont survécu et sont exposés, dont un en Thaïlande.

Versions référencées

  • Boeing XF4B-1 : Prototypes évalués par l'US Navy, 2 exemplaires.
  • Boeing F4B-1 : 1ere version de série pour l'US Navy, 27 exemplaires.
  • Boeing F4B-2 : Version dotée d'une roulette de queue à la place d'un patin, capable d'emporter une bombe.
  • Boeing F4B-3 : Équivalent du F4B-2, mais avec un fuselage semi-monocoque en métal.
  • Boeing F4B-4 : Dernière version construite de la famille.
  • Boeing F4B-4A : 23 P-12E et F de l'USAAC transférés à l'US Navy pour être utilisés comme drones-cibles en 1941.
  • Boeing P-12 : Équivalent du F4B-1 pour l'USAAC, moteur R-1340-7 de 450 hp.
  • Boeing XP-12A : Prototype, un exemplaire.
  • Boeing P-12B : Version reprenant les modifications apportées par le XP-12A, mais avec des pneus plus grand.
  • Boeing P-12C : P-12B légèrement modifié, 96 exemplaires.
  • Boeing P-12D : P-12C motorisé par un R-1340-17 de 525 hp.
  • Boeing XP-12E : Prototype et premier exemplaire du P-12E, un exemplaire.
  • Boeing P-12E : P-12D avec un fuselage semi-monocoque en métal et une dérive redessinée.
  • Boeing P-12F : Moteur R-1340-19 de 600 hp, 25 exemplaires. Model 251 pour Boeing. Les derniers exemplaires reçurent un cockpit fermé.
  • Boeing XP-12G : Un P-12B (le 1er) motorisé avec un R-1340-15. Testé en 1932 avant de revenir au standard P-12B.
  • Boeing XP-12H : Un P-12D (le 33e) motorisé avec un moteur expérimental GISR-1340E.
  • Boeing P-12J : Un P-12E motorisé par un R-1340-23 de 575 hp et doté d'un viseur de bombardement.
  • Boeing YP-12K : 5 P-12E, le XP-12E et le P-12J modifiés temporairement avec un moteur SR-1340E. Ils furent tous remis au standard P-12E en juin 1938.
  • Boeing XP-12L : Un YP-12K (le XP-12E) doté temporairement d'un compresseur F-7. Désignation donnée le 2 janvier 1934.
  • Boeing A-5 : Projet d'une version drone-cible, abandonné.
  • Boeing Model 100 : Version civile du F4B-1, 8 exemplaires (dont le 100A et 100E).
  • Boeing Model 100A : Exemplaire unique, biplace, pour Howard Hughes.
  • Boeing Model 100E : Version destinée à la Thaïlande, 2 exemplaires.
  • Boeing Model 218 : Prototype de la version P-12E/F4B-3, un exemplaire.
  • Boeing Model 256 : Version destinée au Brésil, 14 exemplaires.
  • Boeing Model 267 : Version destinée au Brésil, 9 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Boeing F4B-4 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 638 kg (3 611 lbs)
  • Masse à vide : 1 068 kg (2 355 lbs)
  • Surface alaire : 21 m² (227 sq. ft)
  • Hauteur : 2,84 m (9,318 ft)
  • Envergure : 9 m (30 ft)
  • Longueur : 6,12 m (20,079 ft)

Performances

  • Vitesse maximum : 304 km/h (189 mph, 164 kts)
  • Distance franchissable : 594 km (369 mi, 321 nm)
  • Plafond opérationnel : 8 199 m (26 900 ft)
  • Charge alaire, à vide : 50,652 kg/m² (10,374 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 77,667 kg/m² (15,907 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Pratt & Whitney R-1340-16 Wasp
  • Puissance unitaire : 410 kW (558 ch, 550 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Boeing F4B/P-12 à 06/11/2014 07:12 Clansman
Le Boeing P-12 était un chasseur biplan américain de la fin des années 1920. Il fut également utilisé par l'US Navy sous la désignation F4B.

Le P-12 fut conçu sur fonds propres par Boeing afin de remplacer les F2B et F3B de l'US Navy. Il était plus petit et plus léger que ses prédécesseurs, tout en conservant le moteur Wasp du F3B. Il en résultait un chasseur plus rapide et plus maniable.

C'est un chasseur biplan à train classique fixe, monomoteur. Sa construction est mixte : tubes d'aluminium pour le fuselage (au lieu des tubes d'acier utilisés sur les modèles précédents), structure en bois pour les ailes, revêtement en toile pour le fuselage et aluminium pour les surfaces de contrôle, puis en aluminium pour le fuselage sur les dernières versions. Le F4B fut le dernier chasseur biplan développé par Boeing. Bien qu'à l'époque, les monoplans tenaient le haut du pavé sur le marché civil, les militaires continuaient à faire confiance à la formule éprouvée du biplan.

L'appareil effectua son vol inaugural le 25 juin 1928. 2 prototypes furent construits : le premier était le Model 83 motorisé par un Pratt & Whitney R-1340-8 de 425 hp, doté d'une crosse d'atterrissage et destiné à l'US Navy. Il fut évalué par l'US Navy pendant l'été 1928 à Anacostia sous la désignation XF4B-1. 27 F4B-1 (Model 99 pour Boeing) furent commandés. Ils furent suivis par les versions F4B-2, 3 et 4. L'US Navy reçut au total 187 F4B. 21 F4B-4 et plusieurs F4B-3 furent utilisés par l'USMC, au sein des VMF-9 et -10. Le F4B-4 fut le principal chasseur de l'US Navy de 1932 à 1937, et furent remplacés par des Grumman biplans en 1938.

Le second était le Model 89, pouvant emporter une bombe de 500 livres en position ventrale et destiné à l'USAAC. Par rapport à celui du Model 83, son train d'atterrissage était dépourvu de barre transversale. Il vola le 7 août 1928. Il fut cependant également désigné XF4B-1. L'USAAC, qui avait suivi l'évaluation du F4B par l'US Navy et apprécié cet appareil, commanda 9 exemplaires du P-12 fin 1928. Cette version était l'équivalent du F4B-1, avec un moteur R-1340-7 de 450 hp. De nombreuses versions suivirent, certaines expérimentales mais d'autres furent construites en série, dont le P-12E avec un fuselage semi-monocoque en métal. Au total, l'USAAC reçut 366 P-12. Certains furent déployés outre-mer : aux Philippines, au Panama et à Hawaï.

Le premier exemplaire de l'USAAC fut livré le 26 février 1929, le dernier (un P-12F) en mai 1932. Le P-12 resta en 1ere ligne jusqu'à son remplacement par le P-26, en 1934-1935. En 1933, il commençait à être dépassé et fut distancé par des bombardiers Douglas B-7 lors d'exercices. Il fut le dernier chasseur biplan de l'USAAC, et le dernier chasseur biplan à ailes en bois utilisé par les forces américaines. Les survivants furent relégués à l'entraînement jusqu'en 1941. La plupart furent cloués au sol et servirent à l'instruction des mécaniciens. C'est cet appareil qui apparaît dans le film "King-Kong" de 1933.

Une version civile, le Boeing 100, fut construite. L'un d'eux, le Boeing 100A, était un exemplaire biplace unique vendu à Howard Hughes. Un autre fut acquit par l’ancêtre de la FAA, l'U.S. Bureau of Air Commerce. Enfin, deux douzaines d'exemplaires furent vendus à l'exportation : au Brésil (23 exemplaires), la Chine nationaliste (un appareil, le Model 218) et la Thaïlande (2 Boeing 100E). Le Brésil fut le dernier à le retirer du service, en 1949.

Un P-12 fut le premier avion chinois à abattre un appareil japonais : il en descendit 2 avant d'être lui-même abattu par un troisième, au-dessus de Shanghai en 1932.

En tout, 586 exemplaires furent construits jusqu'en février 1933 : pour l'époque, c'était un succès, d'autant plus que l'on était dans la Grande Dépression. Plusieurs exemplaires ont survécu et sont exposés, dont un en Thaïlande.


Versions :

XF4B-1 : Prototypes pour l'US Navy, 2 exemplaires. Respectivement le Model 83 à moteur Pratt & Whitney R-1340-8 de 425 hp et le Model 89 pouvant emporter une bombe de 500 livres sous le ventre.

F4B-1 : 1ere version de série pour l'US Navy, 27 exemplaire. Model 99 pour Boeing. 1er vol en mai 1929. Un exemplaire fut modifié en F4B-1A pour le transport de VIP (en l'occurrence l'assistant du secrétaire à la Marine, David S. Ingalls). Le réservoir de carburant fut alors déplacé dans la partie centrale de l'aile supérieure. Ils furent utilisés par le VB-1B et le VF-2B.

F4B-2 : Version dotée d'une roulette de queue à la place d'un patin, capable d'emporter une bombe. 46 exemplaires, livrés entre janvier et mai 1931. Furent utilisés par le VF-5B (Lexington) et VF-6B (Saratoga).

F4B-3 : Équivalent du F4B-2, mais avec un fuselage semi-monocoque en métal. 21 exemplaires commandés le 23 avril 1931, et livrés du 24 décembre 1931 au 20 janvier 1932. Utilisés par le VF-1B et VF-3B (Saratoga).

F4B-4 : Dernière version construite de la famille. Moteur R-1340-16 de 550 hp, dérive redessinée, 2 points d'emport sous les ailes pour des bombes de 116 livres. 93 exemplaires (dont un construit à partir de pièces détachées). Commandés le 23 avril 1931 (en même temps que le F4B-3), livrés du 21 juillet 1932 au 28 février 1933.

F4B-4A : 23 P-12E et F de l'USAAC transférés à l'US Navy pour être utilisés comme drones-cibles en 1941.

P-12 : Équivalent du F4B-1 pour l'USAAC, moteur R-1340-7 de 450 hp. Désigné Model 102 par Boeing, il fut construit à 9 exemplaires. Livrés de février au 26 avril 1929.

XP-12A : Moteur R-1340-9 de 525 hp, capot moteur NACA, train d'atterrissage plus court. Un 10e P-12 avait été construit, et porté à ce standard. Il fut perdu dans une collision aérienne le 18 mai 1929, après seulement 4 heures de vol.

P-12B : Version reprenant les modifications apportées par le XP-12A, mais avec des pneus plus grand. 90 exemplaires désignés Model 102B par Boeing. Commandés le 10 juin 1929, 1er vol le 12 mai 1930. A l'époque, c'était la plus grosse commande enregistrée par l'USAAC en temps de paix.

P-12C : P-12B légèrement modifié, 96 exemplaires. Model 222 pour Boeing. Équivalent du F4B-2. 131 exemplaires furent commandés au départ, mais le reste fut construit sous la désignation P-12D. 1er vol le 30 janvier 1931.

P-12D : P-12C motorisé par un R-1340-17 de 525 hp. 35 exemplaires, désignés Model 234 par Boeing. 1er vol le 2 mars 1931.

XP-12E : Prototype et premier exemplaire du P-12E, un exemplaire. Il fut modifié successivement en YP-12K, en XP-12L, puis fut remodifié en YP-12K en février 1937 avant d'être mis au standard P-12E en juin 1938. Ca va ? Vous avez réussi à suivre ?

P-12E : P-12D avec un fuselage semi-monocoque en métal et une dérive redessinée. Dos du fuselage rehaussé. 135 exemplaires commandés le 3 mars 1931. 110 furent terminés comme P-12E et le reste comme P-12F. 1er vol le 15 octobre 1931.

P-12F : Moteur R-1340-19 de 600 hp, 25 exemplaires. Model 251 pour Boeing. Les derniers exemplaires reçurent un cockpit fermé.

XP-12G : Un P-12B (le 1er) motorisé avec un R-1340-15. Testé en 1932 avant de revenir au standard P-12B.

XP-12H : Un P-12D (le 33e) motorisé avec un moteur expérimental GISR-1340E. Ce ne fut pas un grand succès et il fut remis au standard P-12D en juin 1932.

P-12J : Un P-12E motorisé par un R-1340-23 de 575 hp et doté d'un viseur de bombardement.

YP-12K : 5 P-12E, le XP-12E et le P-12J modifiés temporairement avec un moteur SR-1340E. Ils furent tous remis au standard P-12E en juin 1938.

XP-12L : Un YP-12K (le XP-12E) doté temporairement d'un compresseur F-7. Désignation donnée le 2 janvier 1934.

A-5 : Projet d'une version drone-cible, abandonnée.

Model 100 : Version civile du F4B-1, 8 exemplaires (dont le 100A et 100E). 1er vol le 8 octobre 1929. Le premier exemplaire fut acquis par l'ancêtre de la FAA. le deuxième et le huitième furent vendu à Pratt & Whitney pour être utilisé comme banc d'essais volant. Il servit notamment à la mise au point du Pratt & Whitney R-985 Wasp. Il est désormais exposé au Museum of Flight. Le troisième fut gardé par Boeing, puis vendu au pilote Paul Mantz. Le quatrième fut vendu au Japon.

Model 100A : Exemplaire unique, biplace, pour Howard Hughes. Il fut plus tard converti en monoplace (Le Model 100A, pas Howard Hughes). Il survécut jusqu'en 1957.

Model 100E : 2 exemplaires vendus à la force aérienne thaïlandaise (alors nommée Siam) et livrés le 10 novembre 1931. Un survivant, qui avait été capturé par les Japonais, est toujours conservé au musée de la force aérienne thaïlandaise.

Model 218 : Prototype de la version P-12E/F4B-3, 1er vol le 29 septembre 1930. Après l'évaluation, il fut vendu à la Chine nationaliste. Il fut le premier appareil chinois à abattre un appareil japonais.

Model 256 : Version export du F4B-4 vendu au Brésil, sans équipements maritimes. 14 exemplaires, livrés du 14 septembre au 8 octobre 1932.

Model 267 : Version export destiné au Brésil, 9 exemplaires livrés au 21 février 1933. Il combine le fuselage du F4B-3 et les ailes du P-12E.




http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_P-12

http://fr.wikipedia.org/wiki/Boeing_F4B

http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/boeing-f4b/

http://jn.passieux.free.fr/html/P12.php

http://www.aeronavale-porteavions.com/viewtopic.php?f=63&t=2604


http://en.wikipedia.org/wiki/Boeing_P-12

http://www.museumofflight.org/aircraft/boeing-100p-12f4b

http://www.navalaviationmuseum.org/attractions/aircraft-exhibits/item/?item=f4b

http://www.boeing.com/boeing/history/boeing/p12.page

http://www.fiddlersgreen.net/models/aircraft/Boeing-F4B.html

http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=335

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=208

http://www.aviastar.org/air/usa/boeing_p-12.php

http://historyofwar.org/articles/weapons_boeing_F4B.html

http://historyofwar.org/articles/weapons_boeing_P-12.html

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_boeing_p12_en.php
Re: Boeing F4B/P-12 à 06/11/2014 09:02 Clansman
La fiche sur le site
Re: Boeing F4B/P-12 à 06/11/2014 21:03 Nico2
Merci pour cette nouvelle fiche d'un appareil vintage. :hehe:
Re: Boeing F4B/P-12/Thailande à 31/01/2018 07:53 stanak
Boeing 100E
ex RTAF
Image
un survivant de 1931
Re: Boeing F4B/P-12 à 31/01/2018 15:16 ciders
Dis donc, il y a du lourd dans les musées thaïlandais. Entre ça, le A-7 de la marine et le G-222…
Re: Boeing F4B/P-12 à 31/01/2018 17:26 stanak
le musée de Bangkok a de très belles pièces
j'ai de la bonne matière pour alimenter mon quiz ;)
Re: Boeing F4B/P-12 à 31/01/2018 19:22 Jericho

stanak a écrit

le musée de Bangkok a de très belles pièces
j'ai de la bonne matière pour alimenter mon quiz ;)
Ah ben c'est clair qu'avec d'aussi belles pièces bien exotiques, il sera encore plus facile… :p
Re: Boeing F4B/P-12 à 30/07/2018 07:43 stanak
il me reste des photos de Pensacola :interr:

F4B-4
US Navy
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires