Rappels

Histoire de l'appareil

Le P-3 était déjà en service depuis 20 ans lorsque le Japon décida de lui trouver un remplaçant. Le P-7, un P-3 modernisé, n'avait pas dépassé le stade d'avion de papier. D'autres appareils, comme le Nimrod ou le P-8, furent évalués, mais ne correspondaient pas aux attentes de la marine japonaise. Le Japon décida donc d'en concevoir un lui-même. Le projet devait d'ailleurs partager des éléments communs avec le C-X (le futur XC-2), mais les 2 appareils étaient bien trop différents pour le permettre. Le projet fut appelé P-X et l'étude commença en 2001, en même temps que le XC-2. Kawasaki remporta le contrat en novembre 2001, qui faisait de lui le maître d’œuvre du projet.

Le premier vol était prévu pour 2007 et l'entrée en service pour 2011. La première cellule d'essai fut livrée par Kawasaki le 13 octobre 2006 au TRDI (Technical Research and Development Institute) de l'armée de l'air japonaise pour l'implémentation des instruments de mesure des tests de fatigue structurelle. Le prototype, lui, sorti d'usine en juillet 2007.

Son vol inaugural fut effectué le 28 septembre 2007 à Gifu, entre les mains du capitaine Akihiro Sekido, accompagné du copilote Yoshinao Baba et de 9 autres personnes. Il fut alors rebaptisé XP-1. Un deuxième prototype fut livré en octobre 2008 et 2 autres prototypes furent livrés en mars 2010. 2 autres cellules, utilisées pour des tests de fatigue structurelle, ont révélés des criques dans le réservoir et la partie centrale du fuselage, entraînant un renforcement de la structure.

Le P-1 ressemble de fait à un P-3, mais avec 4 réacteurs. Le XP-1 est motorisé par 4 IHI F7-10, qui furent sélectionnés en novembre 2004. Fait inédit, il est le premier appareil au monde à avoir des commandes de vol par fibres optiques. Elles permettent de réduire le risque de perturbations électro-magnétiques. La traque des sous-marins est assistée par une intelligence artificielle. Il est équipé d'un radar Toshiba HPS-106 de type AESA, d'un MAD, et de systèmes de détection infrarouge. Il dispose d'une soute et de 8 points d'emport, lui permettant d'emporter près de 9 tonnes de charges utiles, dont près de 100 bouées sonores. Son équipage est constitué de 2 personnes pour le pilotage et de 11 personnes pour les opérations.

La marine japonaise envisage d'acheter 80 exemplaires à terme (65 sont déjà commandés), dont les 2 premiers furent livrés le 26 mars 2013. Ils remplacent le P-3C et doivent contrebalancer la montée en puissance de la marine chinoise.

En janvier 2015, il fut proposé à la RAF afin de remplacer les Nimrod. En définitive, ce fut le P-8 Poséidon qui fut sélectionné.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

Kawasaki XP-1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 79 832 kg (176 000 lbs)
  • Hauteur : 12,1 m (39,698 ft)
  • Envergure : 35,4 m (116,142 ft)
  • Longueur : 38 m (125 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 833 km/h (518 mph, 450 kts)
  • Distance franchissable : 8 000 km (4 971 mi, 4 320 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 472 m (44 200 ft)

Motorisation

  • 4 réacteurs Ishikawa-Harima XF7-10
  • Puissance unitaire : 6 123 kgp (60 kN, 13 500 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Kawasaki P-1 à 16/10/2011 10:27 Clansman
Le P-3 était déjà en service depuis 20 ans lorsque le Japon décida de lui trouver un remplaçant. Le P-7, un P-3 modernisé, n'avait pas dépassé le stade d'avion de papier. D'autres appareils, comme le Nimrod ou le P-8, furent évalués, mais ne correspondaient pas aux attentes de la marine japonaise. Le Japon décida donc d'en concevoir un lui-même. Le projet devait d'ailleurs partager des éléments communs avec le C-X (le futur XC-2), mais les 2 appareils étaient bien trop différents pour le permettre. Le projet fut appelé P-X et l'étude commença en 2001, en même temps que le XC-2. Kawasaki remporta le contrat en novembre 2001, qui faisait de lui le maître d’œuvre du projet.

Le premier vol était prévu pour 2007 et l'entrée en service pour 2011. La première cellule d'essai fut livrée par Kawasaki le 13 octobre 2006 au TRDI (Technical Research and Development Institute) de l'armée de l'air japonaise pour l'implémentation des instruments de mesure des tests de fatigue structurelle. Le prototype, lui, sorti d'usine en juillet 2007.

Son vol inaugural fut effectué le 28 septembre 2007 à Gifu, entre les mains du capitaine Akihiro Sekido, accompagné du copilote Yoshinao Baba et de 9 autres personnes. Il fut alors rebaptisé XP-1. Un deuxième prototype fut livré en octobre 2008 et 2 autres prototypes furent livrés en mars 2010. 2 autres cellules, utilisées pour des tests de fatigue structurelle, ont révélés des criques dans le réservoir et la partie centrale du fuselage, entraînant un renforcement de la structure.

Le P-1 ressemble de fait à un P-3, mais avec 4 réacteurs. Le XP-1 est motorisé par 4 IHI F7-10, qui furent sélectionnés en novembre 2004. Fait inédit, il est le premier appareil au monde à avoir des commandes de vol par fibres optiques. Elles permettent de réduire le risque de perturbations électro-magnétiques. La traque des sous-marins est assistée par une intelligence artificielle. Il est équipé d'un radar Toshiba HPS-106 de type AESA, d'un MAD, et de systèmes de détection infrarouge. Il dispose d'une soute et de 8 points d'emport.

La marine japonaise envisage d'acheter 10 exemplaires (80 à terme), qui devraient commencer à être livrés en 2012, afin de contrebalancer la montée en puissance de la marine chinoise.


La fiche sur le site


http://en.wikipedia.org/wiki/Kawasaki_P-1

http://www.khi.co.jp/english/aero/product/airplanes/xp_1.html

http://www.houseofjapan.com/local/japan-will-buy-10-p1-patrol-planes

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraft_genericsearch=Kawasaki%20XP-1

http://www.globalsecurity.org/military/world/japan/p-x.htm
Re: Kawasaki P-1 à 23/06/2013 08:15 stanak
Image
P-1
JMSDF
Image
Re: Kawasaki P-1 à 23/06/2013 08:24 Clansman
Ouah, belle prise ! :top:
Re: Kawasaki P-1 à 23/06/2013 21:24 Nico2
Oui, à point nommée pour illustrer la fiche associée :hehe: .

On se régale toujours autant avec tes séries stanak.
Re: Kawasaki P-1 à 24/06/2013 07:17 stanak
content que ce soit apprécié :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires