Rappels

Histoire de l'appareil

En 1968, l'US Army effectue la demande d'un appareil d'observation avec des spécifications particulières : celui-ci doit être silencieux depuis le sol et doit pouvoir voler à une altitude de 1200 pieds de nuit. Sa mission consiste plus particulièrement à observer le mouvement des troupes au sol. Lockheed est contacté afin de mettre au point cet appareil.

En 1966, l'entreprise américaine avait déjà modifié un planeur Schweizer SGS 2-32 en X-26B, aussi désigné QT-1 Quiet Thrust. Elle construisit 2 prototypes d'une version biplace, le QT-2 Prize Crew. Ces appareils disposent d'un moteur silencieux et d'une hélice dont les pales tournent en vitesse subsonique. Les QT-2 sont testés au Vietnam en 1968 et les essais sont jugés suffisamment concluants pour autoriser en juillet de la même année la production d'une petite série de 14 appareils, désignés YO-3A.

Par rapport au Schweizer 2-32, le YO-3A reçoit de grosses modifications : une aile basse, un train rétractable et une verrière en tandem. Le pilote est placé à l'arrière et l'observateur à l'avant, lui-même disposant d'un illuminateur infrarouge et d'un périscope conçu par Xerox Electro-Optical. Le moteur est un Continental IO-360 de 210 hp, doté d'une hélice à 6 pales, plus tard remplacée par une hélice en bois à 3 pales et à pas constant. Des 14 appareils commandés, 11 sont effectivement construits.

Neuf d'entre eux sont déployés au Vietnam à partir de 1970, et sont basés à Long Thanh North. Les observations s'effectuent d'abord à l'oeil nu, puis, par la suite, des équipements électroniques sont installés. Un des YO-3A est même équipé d'un illuminateur laser, mais ne fut jamais utilisé. L'appareil s'avère effectivement très silencieux, au point que certains pilotes descendent parfois à 200 pieds sans pour autant se faire repérer. Les appareils ne sont jamais inquiétés, et encore moins abattus. Si le détail des opérations reste méconnu, celles-ci sont un plein succès. Malgré tout, ils ne sont déployés que 14 mois jusqu'en 1971. Son déploiement tardif relativise son succès.

Après la guerre du Vietnam, 2 appareils sont acquis par l'État de Louisiane afin de lutter contre le braconnage et la pêche clandestine. Le FBI lui-même utilise des YO-3A plusieurs années dans le cadre de missions visant des kidnappeurs et des maîtres-chanteurs. À la fin des années 1970, la NASA entre en possession d'un unique YO-3A. Il est toujours utilisé et basé à Moffett Federal Airfield, en Californie.

Versions référencées

  • Lockheed YO-3A : Version de présérie mais opérationnelle. 11 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Lockheed YO-3A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Surface alaire : 17 m² (180 sq. ft)
  • Envergure : 17 m (57 ft)
  • Longueur : 9 m (30 ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Continental IO-360 de 210 hp
  • Puissance unitaire : 157 kW (213 ch, 210 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Lockheed YO-3A "Quiet Star" à 18/09/2011 14:06 Clansman
En 1968, l'US Army demanda un appareil d'observation, avec des spécifications particulières : celui-ci devait être silencieux du sol, et était destiné à voler à une altitude de 1200 pieds de nuit. Sa mission consisterait plus particulièrement à observer le mouvement des troupes au sol. Lockheed fut contacté afin de mettre au point un tel appareil.

En 1966, celle-ci avait déjà modifié un planeur Schweizer SGS 2-32 en X-26B, nommé aussi QT-1 "Quiet Thrust". Elle construisit 2 prototypes d'une version biplace, le QT-2 "Prize Crew". Ces appareils avaient un moteur silencieux, et une hélice dont les pales tournaient en vitesse subsonique.

Les QT-2 furent testés au Vietnam en 1968 et les essais furent suffisamment concluants pour autoriser la production d'une petite série de 11 appareils, nommés YO-3A. Par rapport au Schweizer 2-32, le YO-3A avait reçu de grosses modifications : une aile basse, un train rétractable, une verrière en tandem. Le pilote était placé à l'arrière et l'observateur à l'avant, lui-même disposant d'un illuminateur infrarouge et d'un périscope conçu par Xerox Electro-Optical. Le moteur était un Continental IO-360 de 210 hp, doté d'une hélice à 6 pales, plus tard remplacé par une hélice en bois à 3 pales et à pas constant.

9 des 11 appareils furent déployés au Vietnam à partir de 1970, et furent basés à Long Thanh North. Les observations se firent d'abord à l'oeil nu, puis ensuite l'équipement électronique fut installé. Un des YO-3A fut même équipé d'un illuminateur laser, qui ne fut jamais utilisé. L'appareil s'avéra effectivement très silencieux, au point que certains pilotes descendaient à 200 pieds sans pour autant se faire repérer. Les appareils ne furent jamais inquiétés, et encore moins abattus. Si le détail des opérations reste méconnu, celles-ci furent un plein succès. Malgré tout, ils ne furent déployés que 14 mois, jusqu'en 1971. Son déploiement tardif relativise son succès.

Après le Vietnam, 2 appareils furent acquis par la Louisiane afin de lutter contre… le braconnage. Le FBI lui-même utilisa des YO-3A plusieurs années afin de lutter contre les kidnappings et les maîtres-chanteurs. A la fin des années 1970, la NASA entra en possession d'un YO-3A. Il est toujours utilisé et basé à Moffett Federal Airfield, en Californie. 4 autres appareils sont exposés et un autre en cours de restauration.


La fiche sur le site


http://en.wikipedia.org/wiki/Lockheed_YO-3

http://www.yo-3a.com/

http://www.aero-web.org/specs/lockheed/yo-3a.htm

http://www.aviastar.org/air/usa/lok_yo-3.php
Re: Lockheed YO-3A "Quiet Star"/Pima à 26/04/2018 17:27 stanak
YO-3A
ex US Army
Image
Re: Lockheed YO-3A "Quiet Star" à 26/04/2018 19:19 d9pouces
Sympa comme photo !
Je ne savais pas que ce genre d'appareils se trouvaient facilement dans des musées…
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires