Rappels

Histoire de l'appareil

En septembre 1988, le DRDO (Defence Research and Development Organisation) fut chargé par le gouvernement indien de répondre à la demande de l'armée de terre indienne en concevant un drone de reconnaissance tactique, le futur Nishant. Les spécifications furent gelées en mai 1990, et le prototype effectua son vol inaugural en 1995.

Le Nishant, plus exactement conçu par l'ADE, la branche aéronautique du DRDO, est un drone de reconnaissance du champ de bataille, de surveillance, de renseignement électronique, de désignation de cible, de réglage d'artillerie et de contrôle des dégâts. Il peut opérer de jour comme de nuit. Il est lancé à partir d'une catapulte à rail hydro-pneumatique montée sur un camion Tatra de 14 tonnes, la vitesse de catapultage atteignant 45 m/s en 0,6 seconde. Il est récupéré grâce à son parachute.

Le fuselage contient les capteurs (dont un FLIR, un système de transmission de données résistant au brouillage), les réservoirs et un moteur à hélice placée à l'arrière. Son empennage est de type bipoutre. Il est long de 15 pieds et son envergure est de 21,5 pieds. Il pèse 400 livres. Son endurance est de 4 h 30 et sa charge utile de 45 kg (100 livres). Il vole à 12000 pieds d'altitude, sa distance franchissable est de 100 miles. Sa vitesse maximale est de 115 mph et sa vitesse de croisière de 80 mph environ.

Le Nishant fut déployé pour la première fois par l'armée indienne en juillet 1999, afin de contrer la guérilla supportée par le Pakistan au Kashmir. Le 100e vol fut effectué le 15 juin 2002. L'armée indienne a commandé 12 Nishant, dont 4 ont été reçus en octobre 2013.

Le 5 mai 2009, le DRDO fit voler une nouvelle version du Nishant, propulsée par un moteur Wankel de production indienne, développant 55 hp de puissance.

En mai 2010, Times of India révélait que 2 drones s'étaient écrasés pas loin du village de Jaisalmer, et que les épaves avaient été pillées par les villageois avant l'arrivée de l'armée. 2 autres drones se sont écrasés pendant les essais le mois précédent.

Les tests, y compris ceux effectués par l'armée indienne en 2011, se sont terminés avec le crash des 4 appareils reçus. L'armée indienne, peu convaincue par les capacités du drone (notamment de la qualité des vidéos retransmises), a finalement mis un terme au programme en décembre 2015. Elle s'est également montrée très critique envers DRDO, l'accusant de ne pas rendre de compte, de proposer des produits "d'un niveau d'écoliers" et de se vanter à l'aide de publicité mensongère.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

DRDO Nishant voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 181 kg (400 lbs)
  • Envergure : 6,553 m (21,5 ft)
  • Longueur : 4,57 m (15 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 129 km/h (80 mph, 70 kts)
  • Endurance maximale : 4,5 h
  • Distance franchissable : 161 km (100 mi, 87 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 658 m (12 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 185 km/h (115 mph, 100 kts)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
DRDO Nishant à 18/02/2014 07:08 Clansman
En septembre 1988, le DRDO (Defence Research and Development Organisation) fut chargé par le gouvernement indien de répondre à la demande de l'armée de terre indienne en concevant un drone de reconnaissance tactique, le futur Nishant. Les spécifications furent gelées en mai 1990, et le prototype effectua son vol inaugural en 1995.

Le Nishant, plus exactement conçu par l'ADE, la branche aéronautique du DRDO, est un drone de reconnaissance du champ de bataille, de surveillance, de renseignement électronique, de désignation de cible, de réglage d'artillerie et de contrôle des dégâts. Il peut opérer de jour comme de nuit. Il est lancé à partir d'une catapulte à rail hydro-pneumatique montée sur un camion Tatra de 14 tonnes, la vitesse de catapultage atteignant 45 m/s en 0,6 seconde. Il est récupéré grâce à son parachute.

Le fuselage contient les capteurs (dont un FLIR, un système de transmission de données résistant au brouillage), les réservoirs et un moteur à hélice placée à l'arrière. Son empennage est de type bipoutre. Il est long de 15 pieds et son envergure est de 21,5 pieds. Il pèse 400 livres. Son endurance est de 4 h 30 et sa charge utile de 45 kg (100 livres). Il vole à 12000 pieds d'altitude, sa distance franchissable est de 100 miles. Sa vitesse maximale est de 115 mph et sa vitesse de croisière de 80 mph environ.

Le Nishant fut déployé pour la première fois par l'armée indienne en juillet 1999, afin de contrer la guérilla supportée par le Pakistan au Kashmir. Le 100e vol fut effectué le 15 juin 2002. L'armée indienne a commandé 12 Nishant, dont 4 ont été reçus en octobre 2013.

Le 5 mai 2009, le DRDO fit voler une nouvelle version du Nishant, propulsée par un moteur Wankel de production indienne, développant 55 hp de puissance.

En mai 2010, Times of India révélait que 2 drones s'étaient écrasés pas loin du village de Jaisalmer, et que les épaves avaient été pillées par les villageois avant l'arrivée de l'armée. 2 autres drones se sont écrasés pendant les essais le mois précédent.

Les tests, y compris ceux effectués par l'armée indienne en 2011, sont en principe terminés et cette nouvelle version ne devrait pas tarder à entrer en service. Cependant, l'armée indienne n'est pas totalement convaincue par cet appareil et hésite à commander le reste des appareils prévus. Elle est en particulier déçue par le manque de qualité des vidéos retransmises.


La fiche sur le site



http://en.wikipedia.org/wiki/DRDO_Nishant

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=1095

http://www.indiastrategic.in/topstories885.htm

http://www.drdo.gov.in/drdo/labs/ADE/English/index.jsp?pg=nishant.jsp

http://www.indianuav.com/drdo-nishant.html

http://www.hindu.com/2011/02/04/stories/2011020460760900.htm

http://www.defencenow.com/news/350/indian-army-still-undecided-about-inducting-homegrown-nishant-uav.html
Re: DRDO Nishant à 18/02/2014 10:00 Jericho
Merci pour la fiche, Clansman!

Clansman a écrit

En mai 2010, Times of India révélait que 2 drones s'étaient écrasés pas loin du village de Jaisalmer, et que les épaves avaient été pillées par les villageois avant l'arrivée de l'armée.

Clansman a écrit

Cependant, l'armée indienne n'est pas totalement convaincue par cet appareil et hésite à commander le reste des appareils prévus. Elle est en particulier déçue par le manque de qualité des vidéos retransmises.

Zut! C'est les villageois qui vont être déçus par les caméras récupérées… :mrgreen:
Re: DRDO Nishant à 19/02/2014 20:29 Nico2
Super merci Clans !

Tu es de retour et cela se voit :D
Re: DRDO Nishant à 20/02/2014 07:50 Clansman

Nico2 a écrit

Super merci Clans !

Tu es de retour et cela se voit :D

Pour les fiches, ouais. Autrement j'ai plutôt bien bossé, mais sur d'autres choses. :D
Re: DRDO Nishant à 13/12/2015 15:16 Cinétic
C'est la fin de ce programme. Tous les drones se sont crashés et les militaires ne veulent plus de ce drone fabriqué par DRDO qui je cite: << a un manque flagrant de rendre des comptes, produisant des inventions du niveau d'écoliers et qui ensuite se vante de ses prouesses avec de la fausse propagande>>

http://www.sps-aviation.com/experts-speak/?id=59&h=Nishant-Dumped-Finally-when-will-we-privatise
http://warisboring.com/articles/every-one-of-indias-nishant-drones-has-crashed/
Re: DRDO Nishant à 14/12/2015 01:46 Ansierra117
Merci de l'information Cinétic…l'industrie aéronautique indienne fait vraiment peur niveau qualitatif
Re: DRDO Nishant à 14/12/2015 09:27 Clansman
La fiche a été mise à jour, en passant. J'avais aussi lu l'info de mon côté dans Air & Cosmos.
Re: DRDO Nishant à 15/12/2015 19:31 KiloBravo
C'est vrai que les Indiens font tout ce qu'ils peuvent localement, aussi bien transport, hélico, chasse, drones… Ce qui implique un savoir-faire et des compétences que l'Inde n'a pas encore acquis mais ça viendra. D'autant plus que l'appareil ressemblait fortement aux productions israéliennes comme le Heron oue le Searcher.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires