Rappels

Histoire de l'appareil

Dès 1978, la marine nationale envisage de rajeunir sa flotte d'hélicoptères. En 1982, elle s'accorde avec d'autres marines pour un hélicoptère de la classe des 8 à 9 tonnes, destiné principalement au transport et à la lutte ASM. Les besoins sont alors évalués à 150 machines, ce qui est relativement peu.

Entre 1982 et 1983, cinq marines, quatre armées de terre et une force aérienne s'entendent sur la définition d'un hélicoptère commun, pour un total de 700 exemplaires. Celui-ci doit remplir des missions de transport sur le champ de bataille, de lutte contre les sous-marins et les navires, et entrer en service au cours des années 1990. Les pays concernés sont alors l'Allemagne, la France, le Canada, l'Italie, les Pays-Bas et la Grande-Bretagne.

Le Royaume-Uni quitte en premier le programme dès avril 1987. Une maquette est présentée au salon du Bourget en 1989. Fin 1990, la France et l'Allemagne s'engagent en signant une lettre d'intention. Une agence, la NATO Helicopter Management Agency (NAHEMA) est créée en novembre 1991 afin de représenter les intérêts des 4 pays participants. Elle signe le 1er septembre 1992 un contrat avec NHIndustries (créée elle aussi en 1991) sur le développement et l'étude de l'hélicoptère. Le Portugal rejoint la NAHEMA le 21 juin 2001 avec la Belgique. A noter que la NAHEMA et NHIndustries sont toutes deux situées à Aix-en-Provence.

Le développement connait des retards dans les années 1990, aussi bien pour des raisons techniques que financières : la plupart des clients demandent des spécifications distinctes, alors que seules deux versions principales étaient prévues. Le dessin est cependant figé en 1994. Une cellule d'essais statiques est même testée en 1995.

Le premier prototype, désigné PT1, effectue son vol inaugural le 18 décembre 1995 à Marignane entre les mains de Philippe Boutry et Guy Dabadie. PT2 vole quant à lui pour la première fois le 19 mars 1997 et PT3 le 27 novembre 1998. PT4 vole le 1er juin 1999, en Allemagne, et PT5 le 22 décembre 1999 en Italie. PT2 et PT5 sont représentatifs de la version NFH, les autres de la version TTH.

En juin 2000, il est encore prévu de construire 366 exemplaires pour l'ensemble des participants. AgustaWestland se charge de la construction en Italie, tandis que la France et l'Allemagne disposent d'une chaîne respectivement à Marignane et Donauwörth. L'Espagne obtient une chaîne de production à Albacete.

Hélicoptère de la classe des 11 tonnes, le NH-90 est équipé de commandes de vol entièrement électriques, d'un cockpit multi-écrans, d'un système d'autodiagnostic de pannes et système de maintenance intégré, et d'un fuselage en matériaux composites à faible signature radar. Il est désigné Taipan en Australie et Caïman en France (depuis juin 2010). Les deux versions de base sont le Tactical Transport Helicopter (TTH) et le NATO Frigate Helicopter (NFH).

Malgré le succès apparent du NH-90 (539 exemplaires fermes et 170 en option), un rapport de 2010 émanant de la Bundersheer pointe de graves lacunes : des sièges trop fragiles pour supporter le poids d'un soldat entièrement équipé, une rampe arrière trop fragile elle aussi, un plancher là encore trop fragile (également rencontré sur les MRH-90 australiens), l'impossibilité d'atterrir sur une surface dont les obstacles, même de l'herbe, excéderait les 16 cm, le manque d'espace pour rajouter des armes défensives. La conclusion fait froid dans le dos : le NH-90 est inapte aux missions de combat.

Quant aux exemplaires australiens, ils sont cloués au sol en 2010 après une panne moteur.

L'Italie est le premier pays à engager le NH-90 au combat, en août 2012 en Afghanistan. En octobre 2018, le Qatar signe un contrat pour 28 NH-90, 16 en version terrestre et 12 en version marine. La marine allemande a commandé 18 exemplaires d'une version spéciale dérivée de la NFH, la Sea Lion. Le 200e exemplaire du NH-90 est livré en juillet 2014.


Texte de Clansman, avec son aimable autorisation

Versions référencées

  • NHI NH-90 TTH : Version de transport de troupes tactique. 410 exemplaires prévus.
  • NHI NH-90 NFH : Version embarquée de lutte ASM et SAR. 129 exemplaires prévus.
  • NHI NH-90 FS : Projet de version dédiée aux opérations spéciales.
  • NHI HKP 14 : Désignation suédoise du NH-90. 18 exemplaires.
  • NHI MRH-90 Taïpan : Désignation australienne du NH-90 TTH. 47 exemplaires.
  • NHI UH-90A : Désignation italienne du NH-90 TTH. 70 exemplaires.
  • NHI SH-90A : Désignation italienne du NH-90 NFH. 46 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

NHI NH-90 TTH voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 10 600 kg (23 369 lbs)
  • Masse à vide : 6 400 kg (14 110 lbs)
  • Diamètre du rotor principal : 16,3 m (53,478 ft)
  • Hauteur : 5,31 m (17,421 ft)
  • Longueur : 19,56 m (64,173 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 260 km/h (162 mph, 140 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 325 km/h (202 mph, 175 kts)
  • Distance franchissable : 982 km (610 mi, 530 nm)
  • Distance de convoyage : 1 600 km (994 mi, 864 nm)
  • Vitesse ascensionnelle : 11,2 m/s (36,745 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 300 km/h (186 mph, 162 kts)

Motorisation

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture
picture
picture
picture
picture
picture

Forum

Sujet complet »
Re: NH industries NH-90 à 06/07/2014 20:47 Nico2

Cinétic a écrit

En voulant vérifier quelques caractéristique du NH-90 sur sa fiche je suis tombé sur ça:

Distance de convoyage :
1 600 m (5 249 ft)
Distance franchissable :
982 m (3 222 ft)

Ca fait cher l'hélico tout juste capable de franchir un fleuve, mon modèle télécommandé doit faire aussi bien.

Si ce n'est mieux. :D
Kleine-Brogel 2014 à 08/10/2014 17:52 stanak
dans la famille Belgique AF

le NFH gris clair
Image

le TTH vert pabo
Image
Re: NH industries NH-90 à 08/10/2014 21:59 Nico2
Merci pour ces variantes.

En espérant qu'il ne leur arrive rien de fâcheux. [/size:5e21vhj6] :hehe:

Je sors.[/size:5e21vhj6]
Re: Kleine-Brogel 2014 à 08/10/2014 23:19 glwpatton

stanak a écrit

le TTH vert pabo

pabo du tout même ! le NFH est plus classe :)
Re: NH industries NH-90 à 08/10/2014 23:40 Ansierra117
Les camo super beaux sont ceux de la Finlande et de l'Allemagne pour le NH-90 :)
Re: NH industries NH-90 à 10/02/2015 15:48 Paxwax
Les allemands continuent d'avoir de gros soucis avec leurs NH-90. La flotte vient d'etre clouee au sol suite a la decouverte d'un probleme de cablage.

Source: Flightglobal
Re: NH industries NH-90 à 10/02/2015 21:15 Nico2
Et bien, voilà qui est fâcheux.

Seuls les appareils allemands sont concernés par ce désordre ?
Re: NH industries NH-90 à 05/03/2015 21:38 Ansierra117
Confirmation de commande pour la Kriegsmarine :

18 NH-90NFH de commandés. Apparemment leur nom est "Sea Lion" dans la marine allemande
Re: NH industries NH-90 à 07/03/2015 00:15 Nico2
Apparemment, ils n'ont donc pas été échaudés par les problèmes rencontrés sur les appareils déjà en possession de leurs forces armées.
Re: NH industries NH-90 à 07/03/2015 19:15 d9pouces
Nico2 > le climat continental, certainement.

Ansierra117 > n'était-ce pas le nom de code de l'opération d'invasion de l'Angleterre ?
Re: NH industries NH-90 à 08/03/2015 09:06 Ansierra117
Oui bien vu d9 ;)
Opération Seelöwe (Otarie) ! :)

On reste dans le registre animalier !
Re: NH industries NH-90 à 27/04/2015 19:20 ogotaï
NH90 Caïman : Vers une commande supplémentaire

Bon… rien sur les délais de livraison, mais (si elle se confirme) la nouvelle reste bonne.
Re: NH industries NH-90 à 27/04/2015 19:34 d9pouces
Bonne nouvelle, en effet, nos ventilos commencent à sévèrement s'essouffler.
Re: NH industries NH-90 à 27/04/2015 22:38 Ansierra117
Ils ne veulent pas en commander 22 pour faire un chiffre rond ? :D
Re: NH industries NH-90 à 28/04/2015 09:36 Jericho

Ansierra117 a écrit

Ils ne veulent pas en commander 22 pour faire un chiffre rond ? :D
Surtout qu'après 14, 21… il faudra bien qu'ils se rendent compte que le total de 68 appareils n'est pas un multiple de 7… :bonnet:
Re: NH industries NH-90 à 29/04/2015 23:14 Nico2

ogotaï a écrit

NH90 Caïman : Vers une commande supplémentaire

Bon… rien sur les délais de livraison, mais (si elle se confirme) la nouvelle reste bonne.


La multiplication des opérations des armées françaises provoque une usure prématurée des flottes d’hélicoptères, très engagées. Les vénérables hélicoptères Puma, notamment, sont à bout de souffle, victime d'une sur-utilisation.

C’est surtout l’opération Barkhane, au Sahel, qui, avec un très fort besoin en voilures tournantes, les sollicite énormément, dans une ambiance chaude et poussiéreuse, qui met à mal les machines. Le besoin en aéromobilité n'a jamais été aussi fort sur un théâtre d’opérations aussi immense.

Vive la lutte anti-terroriste. :hehe:
Re: NH industries NH-90 à 08/01/2016 10:53 foxkilo02

ogotaï a écrit

NH90 Caïman : Vers une commande supplémentaire

C'est officiel !
Mais La DGA active l'option d'achat que pour 6 exemplaires sur 21….

Cela fait donc un total de 74 NH90-TTH pour l'armée de terre française.
Re: NH industries NH-90 à 08/01/2016 19:37 d9pouces
Espérons que le reste de la commande soit concrétisé…
Re: NH industries NH-90 à 08/01/2016 22:55 Ansierra117

d9pouces a écrit

Espérons que le reste de la commande soit concrétisé…

Tout dépendra des résultats économiques de 2016 je pense
Re: NH industries NH-90 à 10/01/2016 21:56 Nico2
Petit à petit, on peut espérer que les capacités en voilures tournantes ne seront pas trop mauvaises d'ici quelques années.


Ansierra117 a écrit

d9pouces a écrit

Espérons que le reste de la commande soit concrétisé…

Tout dépendra des résultats économiques de 2016 je pense

La lutte anti-terroriste permet de drôles de miracles parfois. :)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires