Rappels

Histoire de l'appareil

Israël avait été à l'origine du Mirage 5, ce dérivé du Mirage IIIE dépourvu d'une partie de son électronique mais emportant une plus grande charge offensive. Ce pays en avait commandé 50 exemplaires. Ainsi, lorsque Charles de Gaulle décréta l'embargo sur les armes destinées au Moyen-Orient en janvier 1969, c'est-à-dire à Israël, cela souleva dépit, indignation et stupeur dans l'état Hébreu. Cependant, un certain Alfred Frauenknecht, ingénieur suisse, fut en mesure de fournir 24 des 26 caisses de plans du Mirage IIIS et de ses machine-outils. Cela permit à IAI de lancer à la fois le Kfir et le Nesher (Vautour).

Ce dernier était une pure copie du Mirage 5, dont il ne diffère que par le siège éjectable (un Martin-Baker de type Zéro-Zéro), une avionique israélienne et la possibilité d'employer des missiles air-air de type Shafrir. Le prototype vola en septembre 1969.

Le premier exemplaire de série vola le 21 mars 1971 et fut livré en mai à l'escadron "First Combat" basé à Hatzor. Cet escadron put, grâce au Nesher, reconstituer ses effectifs et compléter sa flotte de Mirage III. Un premier escadron est constitué en septembre 1972 à Etzion, suivi d'un deuxième en mars 1973, à Hatzor. Les livraisons se terminèrent en février 1974. L'appareil semble avoir équipé au total 4 escadrons, 'First Fighter", "First Jet", "Hornet" et "Guardians of the Arava".

Le Nesher fut considéré comme moins manoeuvrable que le Mirage IIIC et moins pourvu en électronique, mais ayant une autonomie et une capacité d'emport de charges plus importantes.

Lorsqu'éclate la guerre du Kippour, une quarantaine de Nesher sont en service. La première victoire en air-air date du 8 janvier 1973, les Nesher abattant 2 MiG-21. L'un des escadrons, basé à Etzion, aurait remporté 42 victoires sans aucune perte, le "First Fighter" aurait remporté 59 victoires pour 4 pertes. Bien qu'il fut assigné à un rôle de supériorité aérienne pour lequel il n'était pourtant pas prévu, le Nesher aurait remporté une centaine de victoires pour une quinzaine de pertes au total. Ils servirent aussi à bombarder le plateau du Golan. Les Nesher et Mirage III arborèrent des triangles oranges bordés de noir afin d'éviter d'être confondus avec les Mirage arabes.

Seuls 50 monoplaces Nesher S et 11 biplaces Nesher T seront construits. A partir de 1975, Israël le remplacera par le Kfir et il sera définitivement retiré du service en 1981.

Les avions étant alors proposés à l'export, l'Argentine s'y intéressa et acheta 35 monoplaces et 4 biplaces. Elle en reçut 26 en 1978 et 13 en 1980. Ils y reçurent le nom de Dagger, Dagger A pour les monoplaces et Dagger B pour les biplaces. Ils entrèrent en service en 1979 au sein du 6th Air Group, et furent immédiatement déployés lors de la crise avec le Chili. Ils participèrent à la guerre des Malouines en 1982 et bombardèrent la flotte anglaise dans la baie de San-Carlos du 22 au 27 mai 1982. 153 missions furent effectuées et endommagèrent 6 navires : HMS Antrim (D18), HMS Brilliant (F90), HMS Broadsword (F88), HMS Ardent (F184), HMS Arrow (F173) et HMS Plymouth (F126). Onze Dagger furent perdus, notamment 9 abattus par des Sea Harrier et 2 par des tirs de défense aérienne.

Dès 1979, il était prévu que les Dagger seraient modernisés avec les systèmes du Kfir C2, programme qui prit le nom de Finger. Il fut remis en question par la guerre des Malouines et l'embargo britannique. Les Finger furent cependant modernisés en plusieurs étapes (Finger I, II,III), et les dernières modernisations incluaient des équipements fournis par Thomson-CSF.

5 autres Nesher T auraient été vendus à l'Afrique du Sud pour y être convertis en Cheetah D.

Versions référencées

  • IAI Nesher S : Version monoplace de série. 50 exemplaires.
  • IAI Nesher T : Version biplace. 11 exemplaires.
  • IAI Dagger A : Désignation des Nesher S vendus à l'Argentine. 35 exemplaires.
  • IAI Dagger B : Désignation des Nesher T vendus à l'Argentine. 4 exemplaires.
  • IAI Finger : Version modernisée des Dagger A. 23 exemplaires modifiés.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

IAI Nesher S voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 13 500 kg (29 762 lbs)
  • Masse à vide : 6 600 kg (14 551 lbs)
  • Surface alaire : 34,8 m² (374,584 sq. ft)
  • Hauteur : 4,25 m (13,944 ft)
  • Envergure : 8,22 m (26,969 ft)
  • Longueur : 15,65 m (51,345 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 300 km (808 mi, 702 nm)
  • Plafond opérationnel : 17 680 m (58 005 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 273 m/s (896 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 2 350 km/h (1 460 mph, 1 269 kts)
  • Charge alaire, à vide : 189,655 kg/m² (38,844 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 387,931 kg/m² (79,455 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur SNECMA Atar 9C
  • Puissance unitaire : 4 300 kgp (42 kN, 9 480 lbf), 6 000 kgp (59 kN, 13 228 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
IAI Nesher/Dagger à 06/07/2010 10:17 Clansman
Israël avait été à l'origine du Mirage V, ce dérivé du Mirage IIIE dépourvu d'une partie de son électronique mais emportant une plus grande charge offensive. Ce pays en avait commandé 50 exemplaires. Ainsi, lorsque Charles de Gaulle décréta l'embargo sur les armes destinées au Moyen-Orient en janvier 1969, c'est-à-dire à Israël, cela souleva dépit, indignation et stupeur dans l'état Hébreu. Cependant, un certain Alfred Frauenknecht, ingénieur suisse, fut en mesure de fournir 24 des 26 caisses de plans du Mirage IIIS et de ses machine-outils. Cela permit à IAI de lancer à la fois le Kfir et le Nesher (Vautour).

Ce dernier était une pure copie du Mirage V, dont il ne diffère que par le siège éjectable (un Martin-Baker de type Zéro-Zéro), une avionique israélienne et la possibilité d'employer des missiles air-air de type Shafrir. Le prototype vola en septembre 1969.

Le premier exemplaire de série vola le 21 mars 1971 et fut livré en mai à l'escadron "First Combat" basé à Hatzor. Cet escadron put, grâce au Nesher, reconstituer ses effectifs et compléter sa flotte de Mirage III. Un premier escadron est constitué en septembre 1972 à Etzion, suivi d'un deuxième en mars 1973, à Hatzor. Les livraisons se terminèrent en février 1974. L'appareil semble avoir équipé au total 4 escadrons, 'First Fighter", "First Jet", "Hornet" et "Guardians of the Arava".

Le Nesher fut considéré comme moins manoeuvrable que le Mirage IIIC et moins pourvu en électronique, mais ayant une autonomie et une capacité d'emport de charges plus importantes.

Lorsqu'éclate la guerre du Kippour, une quarantaine de Nesher sont en service. La première victoire en air-air date du 8 janvier 1973, les Nesher abattant 2 MiG-21. L'un des escadrons, basé à Etzion, aurait remporté 42 victoires sans aucune perte, le "First Fighter" aurait remporté 59 victoires pour 4 pertes. Bien qu'il fut assigné à un rôle de supériorité aérienne pour lequel il n'était pourtant pas prévu, le Nesher aurait remporté une centaine de victoires pour une quinzaine de pertes au total. Ils servirent aussi à bombarder le plateau du Golan. Les Nesher et Mirage III arborèrent des triangles oranges bordés de noir afin d'éviter d'être confondus avec les Mirage arabes.

Seuls 50 monoplaces Nesher S et 11 biplaces Nesher T seront construits. A partir de 1975, Israël le remplacera par le Kfir et il sera définitivement retiré du service en 1981.

Les avions étant alors proposés à l'export, l'Argentine s'y intéressa et acheta 35 monoplaces et 4 biplaces. Elle en reçut 26 en 1978 et 13 en 1980. Ils y reçurent le nom de Dagger, Dagger A pour les monoplaces et Dagger B pour les biplaces. Ils entrèrent en service en 1979 au sein du 6th Air Group, et furent immédiatement déployés lors de la crise avec le Chili. Ils participèrent à la guerre des Malouines en 1982 et bombardèrent la flotte anglaise dans la baie de San-Carlos du 22 au 27 mai 1982. 153 missions furent effectuées et endommagèrent 6 navires : HMS Antrim (D18), HMS Brilliant (F90), HMS Broadsword (F88), HMS Ardent (F184), HMS Arrow (F173) et HMS Plymouth (F126). Onze Dagger furent perdus, notamment 9 abattus par des Sea Harrier et 2 par des tirs de défense aérienne.

Dès 1979, il était prévu que les Dagger seraient modernisés avec les systèmes du Kfir C2, programme qui prit le nom de Finger. Il fut remis en question par la guerre des Malouines et l'embargo britannique. Les Finger furent cependant modernisés en plusieurs étapes (Finger I, II,III), et les dernières modernisations incluaient des équipements fournis par Thomson-CSF. Ils sont toujours en service aujourd'hui.

5 autres Nesher T auraient été vendus à l'Afrique du Sud pour y être convertis en Cheetah D.

Dimensions
Longueur : 15,65 m
Envergure : 8,22 m
Hauteur : 4,25 m
Surface alaire : 34,8 m²

Masses
A vide : 6600 kg
maximale : 13500 kg

Motorisation
Moteur : 1 SNECMA ATAR 9C
Poussée : 58 kN

Performances
Vitesse maximale : 2 350 km/h
Plafond : 17680 m
Distance franchissable : 1300 km

Equipage : 1 pilote

Armement : 2 canons DEFA de 30 mm, 4200 kg de charges offensives.

Pays utilisateurs : Argentine, Israël

http://fr.wikipedia.org/wiki/IAI_Nesher

http://en.wikipedia.org/wiki/IAI_Nesher

http://www.acig.org/artman/publish/article_274.shtml

http://webspace.webring.com/people/qs/skythe/nesher.htm

http://www.globalsecurity.org/military/world/israel/nesher.htm

http://www.vectorsite.net/avmir3_2.html

http://idfaf.110mb.com/Nesher/NesherMain.html
Re: IAI Nesher/Dagger à 15/09/2010 20:03 Clansman
Le Nesher ou Dagger pour les Argentins, en ligne

J'ai un souci avec le radar, et le type d'armements qu'il pouvait emporter. Quelqu'un aurait-il des pistes, svp ?
Hatzerim AB 2014 à 13/05/2014 18:03 stanak
Dassault Mirage 5J Nesher-S
Image
Re: IAI Nesher/Dagger à 14/05/2014 21:55 d9pouces
Ils ont l'air d'avoir de sacrés collections d'appareils :shock:
Re: IAI Nesher/Dagger à 15/05/2014 20:08 Nico2
Oui, il n'y a plus qu'à les lustrer un peu :hehe:
Re: IAI Nesher/Dagger à 15/05/2014 23:09 Clansman
Toujours content de voir du Nesher. Y'avait pas un biplace ? :mrgreen:
Re: IAI Nesher/Dagger à 16/05/2014 08:48 stanak

Nico2 a écrit

Oui, il n'y a plus qu'à les lustrer un peu :hehe:
quand on s'est pointé, le musée était fermé pour nettoyage, visiblement ils n'avaient pas encore commencé.
notre interprète a pu négocier l'accès pendant une heure, donc pas le temps de passer le chiffon nous même ;)
Re: IAI Nesher/Dagger à 17/05/2014 19:05 Nico2
Et bien, il est sympa l'interprète ! :)

Superbe opportunité.
Re: IAI Nesher/Dagger à 17/05/2014 21:36 Clansman
Ben si t'as fait tout ça en une heure, respect le plus total.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires