Rappels

Histoire de l'appareil

En janvier 1963, la société Neiva commenca l'étude du N.621, un appareil d'entraînement de base. Celui-ci répondait à une demande de l'armée de l'air brésilienne, désireuse de remplacer ses T-6 Texan. Le prototype, alors immatriculé PP-ZTW, fut construit en 1965.

Il effectua son vol inaugural le 29 avril 1966 à Sao José dos Campos. Il se présentait comme un appareil à ailes basses et train tricycle rétractable, de construction métallique. Biplace, il reçoit un aménagement côte-à-côte, bien qu'il soit prévu en tandem initialement.

Le Brésil commanda 150 exemplaires de cet appareil en décembre 1967, désigné T-25 et nommé Universal. Ils furent construits à São José dos Campos et leur livraison commença en 1971. Il semble en exister 2 versions, les T-25A et T-25C. Ce dernier est peut-être une version modernisée, ou encore au second lot de production à partir de 1978.

Le Brésil utilise ses T-25 dans des missions d'entraînement à l'académie militaire de Piraçununga. Des appareils légèrement armés furent utilisés à l'entraînement au tir et à la lutte anti-guérilla. Il servirent également à la reconnaissance au sein de 3 escadrons mixtes jusqu'en 1982. Les appareils furent remplacés dans ces rôles par le Tucano, mais 68 T-25 servent toujours à l'entraînement de base. Par ailleurs, il équipa la patrouille "Esquadrilha da Fumaça" de 1980 à 1983, date à laquelle il fut remplacé par le Tucano.

La chaîne de production fut rouverte en juillet 1978, lorsque le Brésil commanda à nouveau 28 appareils. Une construction sous licence au Nigéria fut également envisagée, mais le rachat de Neiva par Embraer en 1980 bouleversa ce plan.

L'armée de terre chilienne reçut 10 exemplaires en 1979, qui furent plus tard versés à l'armée de l'air. Ils furent remplacés par le T-35 Pillan et 5 d'entre eux furent donnés au Paraguay en 1983. Celui-ci reçut 6 autres appareils ex-brésiliens en décembre 2005, qui sont toujours en service. La Bolivie elle aussi a reçu 6 appareils d'occasion en 2005. Ils sont en service au sein de l'Escuadrón 210, Grupo Aéreo de Entrenamiento 21.

Le N.622 Universal II, ou YT-25B, fut le concurrent malheureux de l'EMB-312 Tucano. Propulsé par un Avco Lycoming 10-720 de 400 ch, il prit l'air le 22 octobre 1978. Le N.721 Caraja était une version équipée d'un turbopropulseur, dont les ailes étaient renforcées, la dérive agrandie, le train d'atterrissage ainsi que le pare-brise modifiés. Il ne dépassa pas le stade de la planche à dessin, de même qu'une variante bimoteur. 189 exemplaires en tout furent construits.

Versions référencées

  • Neiva T-25A : Désignation militaire brésilienne du N621 Universal.
  • Neiva YT-25B : Concurrent malheureux du Tucano.
  • Neiva T-25C : Autre version, peut-être le second lot de production.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Neiva T-25A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 500 kg (3 307 lbs)
  • Masse à vide : 1 150 kg (2 535 lbs)
  • Surface alaire : 17,2 m² (185,139 sq. ft)
  • Hauteur : 2,97 m (9,744 ft)
  • Envergure : 11 m (36 ft)
  • Longueur : 8,76 m (28,74 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 000 km (621 mi, 540 nm)
  • Plafond opérationnel : 6 096 m (20 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 300 km/h (186 mph, 162 kts)
  • Charge alaire, à vide : 66,86 kg/m² (13,694 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 87,209 kg/m² (17,862 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Lycoming IO-540-K1D5
  • Puissance unitaire : 224 kW (304 ch, 300 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Collision en vol de 2 T-25C brésiliens le 6 juillet 2011

    Deux appareils T-25C de l'Academia da Força Aérea brésilienne se sont percutés en vol lors d'un entraînement. Les quatre pilotes ont été tués dans l'accident, à 210 km (130 mi, 113 nm) de São Paulo.

    Les circonstances exactes de l'accident ne sont pas connues.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Neiva T-25 Universal à 10/06/2011 12:45 Clansman
En janvier 1963, la société Neiva commenca l'étude du N.621, un appareil d'entraînement de base. Celui-ci répondait à une demande de l'armée de l'air brésilienne, désireuse de remplacer ses T-6 Texan. Le prototype, alors immatriculé PP-ZTW, fut construit en 1965.

Il effectua son vol inaugural le 29 avril 1966 à Sao José dos Campos. Il se présentait comme un appareil à ailes basses et train tricycle rétractable, de construction métallique. Biplace, il reçoit un aménagement côte-à-côte, bien qu'il soit prévu en tandem initialement.

Le Brésil commanda 150 exemplaires de cet appareil en décembre 1967, désigné T-25 et nommé Universal. Ils furent construits à São José dos Campos et leur livraison commença en 1971. Il semble en exister 2 versions, les T-25A et T-25C. Ce dernier est peut-être une version modernisée.

Le Brésil utilise ses T-25 dans des missions d'entraînement à l'académie militaire de Piraçununga. Des appareils légèrement armés furent utilisés à l'entraînement au tir et à la lutte anti-guérilla. Il servirent également à la reconnaissance au sein de 3 escadrons mixtes jusqu'en 1982. Les appareils furent remplacés dans ces rôles par le Tucano, mais 68 T-25 servent toujours à l'entraînement de base. Par ailleurs, il équipa la patrouille "Esquadrilha da Fumaça" de 1980 à 1983, date à laquelle il fut remplacé par le Tucano.

La chaîne de production fut rouverte en juillet 1978, lorsque le Brésil commanda à nouveau 28 appareils. Une construction sous licence au Nigéria fut également envisagée, mais le rachat de Neiva par Embraer en 1980 bouleversa ce plan.

L'armée de terre chilienne reçut 10 exemplaires en 1979, qui furent plus tard versés à l'armée de l'air. Ils furent remplacés par le T-35 Pillan et 5 d'entre eux furent donnés au Paraguay en 1983. Celui-ci reçut 6 autres appareils ex-brésiliens en décembre 2005, qui sont toujours en service. La Bolivie elle aussi a reçu 6 appareils d'occasion en 2005. Ils sont en service au sein de l'Escuadrón 210, Grupo Aéreo de Entrenamiento 21.

Le N.622 Universal II, ou YT-25B, fut le concurrent malheureux de l'EMB-312 Tucano. Propulsé par un Avco Lycoming 10-720 de 400 ch, il prit l'air le 22 octobre 1978. Le N.721 Caraja était une version équipée d'un turbopropulseur, dont les ailes étaient renforcées, la dérive agrandie, le train d'atterrissage ainsi que le pare-brise modifiés. Il ne dépassa pas le stade de la planche à dessin, de même qu'une variante bimoteur. 189 exemplaires en tout furent construits.


La fiche sur le site


http://www.lesavions.net/index.php?option=com_content&view=article&id=207:embraer-at-25-et-t-25-universal&catid=13:liste

http://en.wikipedia.org/wiki/Neiva_Universal

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=pt&u=http://pt.wikipedia.org/wiki/Neiva_T-25&ei=FhHmTbmdNoaBhQfAiL21Cg&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=2&ved=0CDgQ7gEwAQ&prev=/search%3Fq%3Dneiva%2Bt-25%26hl%3Dfr%26biw%3D1003%26bih%3D565%26prmd%3Divns

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_neiva_n621_en.php

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraft_genericsearch=Neiva%20621%20Universal%20(T-25)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires