Rappels

Histoire de l'appareil

Le MS.138 fut un avion d'entraînement militaire de base conçu dans les années 1920, à partir du MS.35 de la première guerre mondiale. Il en reprenait l'aile type parasol, le cockpit en tandem ouvert, le train fixe avec une béquille derrière. Mais le fuselage était redessiné et plus arrondi, l'aile avait une légère flèche et les empennages étaient modifiés. La construction était en bois, les gouvernes entoilées, les longerons de l'aile étaient en métal.

Il effectua son vol inaugural en 1927. 178 exemplaires furent construits, déclinés en plusieurs versions : le MS.137 avec un moteur Salmson 9Ac en étoile de 120 cv, la version principale MS.138EP-2 avec un moteur rotatif Le Rhône 9C de 90 cv, le MS.139 avec un moteur Clerget 9B rotatif de 130 cv et le MS.191, avec une envergure réduite et un moteur Clerget 9B ou Salmson 9Nc.

33 exemplaires furent vendus à des particuliers, et la majeure partie de la production fut vendue à l'Aéronautique militaire (l’ancêtre de notre Armée de l'Air) qui le conserva jusqu'en 1935. D'autres exemplaires furent vendus à la Grèce (1 MS.138) et au Paraguay. Ce dernier reçut entre un et trois MS.139 qui furent utilisés de mai 1927 à la fin de la guerre du Chaco en 1935, puis cédés à un aéroclub. L'Aéronavale et le Danemark en auraient aussi reçus.

Un seul exemplaire est en état de vol, celui de l'Amicale Jean-Baptiste Salis.

Versions référencées

  • Morane-Saulnier MS.137 : Moteur Salmson 9Ac en étoile de 120 cv.
  • Morane-Saulnier MS.138EP-2 : Principale version, moteur rotatif Le Rhône 9C de 90 cv.
  • Morane-Saulnier MS.139 : Moteur Clerget 9B rotatif de 130 cv.
  • Morane-Saulnier MS.191 : Envergure réduite et un moteur Clerget 9B ou Salmson 9Nc.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Morane-Saulnier MS.138EP-2 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 775 kg (1 709 lbs)
  • Masse à vide : 517 kg (1 140 lbs)
  • Surface alaire : 19,5 m² (209,896 sq. ft)
  • Hauteur : 3,69 m (12,106 ft)
  • Envergure : 10,9 m (35,761 ft)
  • Longueur : 6,78 m (22,244 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 112 km/h (70 mph, 60 kts)
  • Endurance maximale : 3,5 h
  • Plafond opérationnel : 4 100 m (13 451 ft)
  • Vitesse maximale HA : 140 km/h (87 mph, 76 kts)
  • Charge alaire, à vide : 26,513 kg/m² (5,43 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 39,744 kg/m² (8,14 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur rotatif Le Rhône 9Ac
  • Puissance unitaire : 66 kW (90 ch, 89 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Morane Saulnier MS.138 à 18/10/2012 16:48 stanak
Avion d'entraînement à aile parasol de construction française, produit à 178 exemplaires, premier vol en 1927.

MS.138 de 1928 récupéré et restauré par Jean Salis.
Image
Re: Morane Saulnier MS.138 à 26/10/2012 12:17 Clansman
Le MS.138 fut un avion d'entraînement militaire de base conçu dans les années 1920, à partir du MS.35 de la première guerre mondiale. Il en reprenait l'aile type parasol, le cockpit en tandem ouvert, le train fixe avec une béquille derrière. Mais le fuselage était redessiné et plus arrondi, l'aile avait une légère flèche et les empennages étaient modifiés. La construction était en bois, les gouvernes entoilées, les longerons de l'aile étaient en métal.

Il effectua son vol inaugural en 1927. 178 exemplaires furent construits, déclinés en plusieurs versions : le MS.137 avec un moteur Salmson 9Ac en étoile de 120 cv, la version principale MS.138EP-2 avec un moteur rotatif Le Rhône 9C de 90 cv, le MS.139 avec un moteur Clerget 9B rotatif de 130 cv et le MS.191, avec une envergure réduite et un moteur Clerget 9B ou Salmson 9Nc.

33 exemplaires furent vendus à des particuliers, et la majeure partie de la production fut vendue à l'Aéronautique militaire (l’ancêtre de notre Armée de l'Air) qui le conserva jusqu'en 1935. D'autres exemplaires furent vendus à la Grèce (1 MS.138) et au Paraguay. Ce dernier reçut entre un et trois MS.139 qui furent utilisés de mai 1927 à la fin de la guerre du Chaco en 1935, puis cédés à un aéroclub. L'Aéronavale et le Danemark en auraient aussi reçus.

Un seul exemplaire est en état de vol, celui de l'Amicale Jean-Baptiste Salis.


La fiche sur le site


http://www.airbil.com/ajbs/musee/museepagehtml/Morane-138Html/Morane-138-Historique.htm

http://www.lecharpeblanche.fr/2011/05/05/morane-saulnier-ms-138-ep2-f-azaj/

http://www.aeroweb-fr.net/appareils/morane-saulnier-ms-138

http://tagazous.free.fr/affichage.php?immat=F-AZAJ

http://en.wikipedia.org/wiki/Morane-Saulnier_MS.138

http://www.historyofwar.org/articles/weapons_morane_saulnier_MS137.html

http://www.historyofwar.org/articles/weapons_morane_saulnier_MS138.html

http://www.historyofwar.org/articles/weapons_morane_saulnier_MS139.html

http://www.historyofwar.org/articles/weapons_morane_saulnier_MS191.html

http://www.airplane-pictures.net/type.php?p=2398
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires