Rappels

Histoire de l'appareil

L'Union soviétique avait pris du retard en construction aéronautique, surtout en matière de réacteurs, et sortait exsangue d'une seconde guerre mondiale qui lui avait coûté 20 millions de morts. C'est pourquoi les premiers projets d'avions à réactions soviétiques doivent beaucoup aux ingénieurs et documents allemands récupérés.

C'est en février 1945 qu'un projet vit le jour, initié par une réunion entre Staline et ses principaux avionneurs venus tirer la sonnette d'alarme. Le projet de MiG, sous la responsabilité d'Aleksei T. Karyev et désigné I-300, se présente comme un chasseur classique à ailes droites, mais avec une prise d'air frontale et 2 réacteurs allemands BMW-003 sous le fuselage. Est-ce que le BMW a été imposé par Staline ou au contraire réclamé par MiG, on ne sait.

Le MiG-9 innove également par un train d'atterrissage tricycle. En revanche, son habitacle n'était pas pressurisé et ne comportait pas de siège éjectable. Sa rusticité et la faiblesse relative de ses performances doivent beaucoup à l'urgence imposée par Staline.

Il est le premier avion à réaction à voler en URSS, mais la légende veut qu'il le doive au hasard d'une pièce tirée à pile ou face avec son concurrent direct, le Yak-15. En réalité, le prototype avait déjà fait un petit bond de 4 mètres de hauteur le 19 avril.

C'est donc le 24 avril 1946 que le pilote Alexei N. "Lesha" Grinchik le fit décoller pour la première fois. 2 autres prototypes voleront les 9 et 11 août 1946, et 10 avions de présérie, nommés I-301, furent commandés le 20 du même mois. Ils volèrent dès le 26 octobre de la même année, principalement pour pouvoir parader au-dessus de la Place Rouge en novembre. C'est le premier d'entre eux que l'on voit exposé à Monino. 2 biplaces en tandem suivirent en été 1947.

Les essais poseront des problèmes, surtout l'arrêt des réacteurs en cas de tir au-dessus de 7500 m. De fait, les premiers exemplaires possédaient un canon de 57 mm, dont la disposition en plein milieu de l'entrée d'air était à l'origine de la mort de plusieurs pilotes. Grinchik lui-même s'écrasera à bord d'un MiG-9 au cours d'une démonstration devant des officiels. Le I-302 (ou FP), un prototype avec un canon de 37 mm au lieu du canon de 57 mm, atteindra cependant la vitesse de 910 km/h pendant ces essais.

Le MiG-9 sera produit à environ 600 exemplaires de 1946 à 1949, et entra en service pendant l'hiver 46-47. Ils servirent principalement pour l'attaque au sol. Ces appareils sont normalement équipés de RD-20, des BMW-003 copiés, mais il semble que certains reçurent d'authentiques BMW-003. Il reçut le code OTAN "Fargo". Il semble avoir été retiré du service dès 1950, remplacé par le MiG-15 et sans jamais avoir vu le combat.

D'autres prototypes virent le jour, dont le MiG-9M (I-308 pour MiG), propulsé par un unique réacteur RD-21 (un RD-20 pourvu d'une PC) et équipé d'un siège éjectable. Celui-ci effectua ses essais de juillet à septembre 1947, mais s'avérait déjà clairement dépassé. Le MiG-9L, qui apparut en 1949, testait l'avionique du KS-1, et comportait un deuxième habitacle dans le fuselage, afin d'y loger un ingénieur en vol.

Une version biplace, le MiG-9UTI, vola au début de 1947. Elle était armée et équipée de sièges éjectables dérivés de celui du He-162. Elle fut construite à 80 exemplaires. L'instructeur ne voyait strictement rien devant, mais une version biplace était absolument nécessaire.

La Chine a reçu plusieurs exemplaires du MiG-9, qui servirent essentiellement à l'entraînement et furent remplacés en 1951 par le MiG-15. 3 exemplaires seulement ont survécu, dont un seul en Russie, désormais exposé à Monino, et deux exemplaires en Chine, l'un à Datangshan et l'autre à Beijing.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • Mikoyan-Gourevitch MiG-9 : Unique version monoplace de série, 610 exemplaires prototypes inclus.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-9UTI : Version biplace d'entraînement, environ 80 exemplaires.
  • Mikoyan-Gourevitch I-300 : Désignation constructeur du prototype.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-9L : Banc d'essais volant pour le KS-1.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-9M : Version dotée d'un seul réacteur RD-21.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Mikoyan-Gourevitch MiG-9 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 500 kg (12 125 lbs)
  • Masse à vide : 3 420 kg (7 540 lbs)
  • Surface alaire : 18,2 m² (195,903 sq. ft)
  • Hauteur : 3,22 m (10,564 ft)
  • Envergure : 10 m (33 ft)
  • Longueur : 9,83 m (32,251 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 800 km (497 mi, 432 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 000 m (42 651 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 19,4 m/s (63,648 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 910 km/h (565 mph, 491 kts)
  • Charge alaire, à vide : 187,912 kg/m² (38,487 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 302,198 kg/m² (61,895 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Kolesov RD-20
  • Puissance unitaire : 800 kgp (8 kN, 1 764 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Re: MiG-9 Fargo à 10/03/2010 09:36 Clansman

Pilou a écrit

Il ne fut utilisé que par l´URSS et la Chine?

Oui, il était assez médiocre, il avait notamment un rayon d'action très réduit. Ce n'est qu'avec le MiG-15 que MiG aura du succès et commencera à supplanter Yakovlev et Lavochkine, qui étaient encore les maîtres de l'aviation de chasse soviétique. J'ai d'ailleurs eu du mal à confirmer que les Chinois eurent des MiG-9, j'ai été ravi de trouver cette photo d'Airliners. Quelqu'un sait combien d'exemplaires ils ont eu et s'il a été désigné J-1 comme je le soupçonne ?
Re: MiG-9 Fargo à 09/03/2010 20:59 ciders
En même temps, c'était à peine plus qu'un prototype. Quant aux alliés de l'URSS, ils ont avant tout reçu des modèles Yakovlev.
Re: MiG-9 Fargo à 09/03/2010 20:31 Pilou
Il ne fut utilisé que par l´URSS et la Chine?
MiG-9 Fargo à 09/03/2010 16:08 Clansman
Pas de topic sur le premier des MiG à réaction ?

OK, voilà un projet de fiche sur l'avion :

L'Union soviétique avait pris du retard en construction aéronautique, surtout en matière de réacteurs, et sortait exsangue d'une seconde guerre mondiale qui lui avait pris 20 millions de morts. C'est pourquoi les premiers projets d'avions à réactions soviétiques doivent beaucoup aux ingénieurs et documents allemands récupérés.

C'est en février 1945 qu'un projet vit le jour, initié par une réunion entre Staline et ses principaux avionneurs venus tirer la sonnette d'alarme. Le projet de MiG, sous la responsabilité d'Aleksei T. Karyev et désigné I-300, se présente comme un chasseur classique à ailes droites, mais avec une prise d'air frontale et 2 réacteurs allemands BMW-003 sous le fuselage. Est-ce que le BMW a été imposé par Staline ou au contraire réclamé par MiG, on ne sait. Le MiG-9 innove également par un train d'atterrissage tricycle. Sa rusticité et la faiblesse relative de ses performances doivent beaucoup à l'urgence imposée par Staline.

Il est le premier avion à réaction à voler en URSS, mais la légende veut qu'il le doit au hasard d'une pièce tirée à pile ou face avec son concurrent direct, le Yak-15. En réalité, le prototype avait déjà fait un petit bond de 4 mètres de hauteur le 19 avril. C'est donc le 24 avril 1946 que le pilote Alexei N. "Lesha" Grinchik le fit décoller pour la première fois . 2 autres prototypes voleront les 9 et 11 août 1946, et 10 avions de présérie, nommés I-301, furent commandés le 20 du même mois. Ils volèrent dès le 26 octobre de la même année. C'est le premier d'entre eux que l'on voit exposé à Monino. 2 biplaces en tandem suivirent en été 1947.

Les essais poseront des problèmes, surtout l'arrêt des réacteurs en cas de tir au dessus de 7500 m. De fait, les premiers exemplaires possèdaient un canon de 57 mm, dont la disposition semble avoir été à l'origine de la mort de plusieurs pilotes. Grinchik lui-même s'écrasera à bord d'un MiG-9 au cours d'une démonstration devant des officiels. Le I-302 (ou FP), un prototype avec le canon de 37 mm déplacé afin de résoudre ce problème, atteindra cependant la vitesse de 910 km/h pendant ces essais.

Le MiG-9 sera produit à environ 600 exemplaires de 1946 à 1949, et entra en service pendant l'hiver 46-47. Ils servirent principalement pour l'attaque au sol. Ces appareils sont normalement équipés de RD-20, des BMW-003 copiés, mais il semble que certains reçurent d'authentiques BMW-003. Il reçut le code OTAN "Fargo". Il semble avoir été retiré du service dès 1950, remplacé par le MiG-15. D'autres prototypes virent le jour, dont le MiG-9L, qui testait l'avionique du Ks-1, et le MiG-9M (I-308 pour MiG), propulsé par un unique réacteur RD-21 et équipé d'un siège éjectable. Une version biplace, le MiG-9UTI, fut construite à 80 exemplaires. La Chine en a reçu plusieurs exemplaires, remplacés en 1951 par le MiG-15.

MiG-9

Dimensions
Longueur : 9.83 m
Envergure : 10 m
Hauteur : 3.22 m
Surface alaire : 18.20 m²

Masses
A vide : 3,420 kg
maximale : 5,500 kg

Motorisation
Moteur : 2 Kolesov RD-20
Poussée : 1560 kgP

Performances
Vitesse maximale : 910 km/h
Plafond : 13,000 m
Distance franchissable : 800 km

Équipage : 1 pilote

Armement : 2 canons NS-23 de 23 mm et 1 canon NL-37 de 37 mm

Pays utilisateurs : Chine, URSS


http://fr.wikipedia.org/wiki/Mikoyan-Gourevitch_MiG-9

http://en.wikipedia.org/wiki/Mikoyan-Gurevich_MiG-9

http://pagesperso-orange.fr/jets.for.ever/Pages/mig%209.htm

http://aerostories.free.fr/reaction/page12.html

http://www.aviastar.org/air/russia/mig-9.php

http://tanks45.tripod.com/Jets45/Histories/MiG-9/MiG-9.htm

http://www.airliners.net/photo/China---Air/Mikoyan-Gurevich-MiG-9/1553159/M/

http://www.vectorsite.net/avmig15_1.html#m1
Re: MiG-9 Fargo à 19/09/2010 20:10 Clansman
Le MiG-9 sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires