Rappels

Histoire de l'appareil

Le Beech 50 "Twin Bonanza" est un avion bimoteur de transport d’affaire et de liaison, à ailes basses, train d’atterrissage escamotable tricycle et pouvant transporter jusqu’à six personnes.

En 1949 Beech se lance dans le développement d’un appareil bimoteur qui se situera entre son monomoteur léger Beech Model 35 Bonanza et son bimoteur Beech 18. Le nouvel appareil qui est désigné Model 50 "Twin Bonanza", n’est pas pour autant un Bonanza bimoteur. Sa construction est entièrement métallique et le revêtement est fixé par des rivets à têtes noyées.

Le fuselage du "Twin-Bonanza" est plus large que le Model 35, ce qui permet d’y installer confortablement 6 passagers sur trois sièges côtes-à-côtes à l’avant et une banquette arrière permettant à trois autres personnes de s’installer. Le pilote peut s’installer sur le siège du milieu ou sur celui de gauche qui sont tous deux équipés de palonniers, et puisque les commandes de vols peuvent être basculées vers l’un ou l’autre. On accède à la cabine par deux portes situées sur le côté droit, la première au dessus de l’aile au niveau des sièges avant et une deuxième à l’arrière du bord de fuite de l’aile, avec un escalier escamotable. Une soute à l’arrière permet de charger jusqu’à 90kg de matériel, alors que la pointe avant de l’appareil est munie également d’un coffre à bagages d’une capacité de 45kg.
Les ailes du Model 50 sont de type cantilever et possèdent un dièdre positif constant de 7°. Les volets à fente et les ailerons prennent tout le bord de fuite. Les réservoirs de carburant sont situés dans les ailes : deux réservoirs de 166 litres entre le fuselage et les nacelles-moteur et deux autres réservoirs de 87 litres chacun situés dans les panneaux externes, permettant ainsi l’emport d’un volume total de 506 litres.
Les moteurs sont deux Lycoming GO-435-C2 de 260cv de six cylindres à plat. Les hélices bipales à vitesse constante sont des Beech Model B200-116.
Le train d’atterrissage tricycle est escamotable, à l’avant dans le nez de l’appareil et dans les nacelles-moteur pour le train principal, seuls les roues dépassent un peu de la cellule.

Deux prototypes sont construits. Le premier (N3992N) prend l’air pour la première fois le 15 novembre 1949. En automne 1950, l’appareil, qui a déjà plus de 200 heures de vol à son actif, commence une campagne d’évaluation par l’USAF. Malheureusement, aucune commande n’est passée suite à ces essais.

Le 25 mai 1951, le Model 50 obtient son certificat de navigabilité (5A4) de la FAA alors qu’il a effectué déjà plus de 500 heures de vol.
Une seconde campagne d’évaluation commence, mais cette fois-ci par l’US Army à Fort Bragg, en Caroline du Nord. Lors d’une démonstration d’un atterrissage en pleine charge, soit avec 6 personnes à son bord et des sacs de sable pour simuler les bagages, l’avion s’écrasa juste après avoir passé une ligne d’arbre de 15 mètres de haut. Le pilote et les passagers sont sortis indemnes de l’appareil, ce qui impressionna fortement les représentants de l’armée.
Grâce à cette solidité structurelle et le fait que de choisir un appareil non commandé par l’USAF permettait une livraison plus rapide, l’US Army commande quatre appareils désignés YL-23 "Seminole". Satisfaite, l’US Army commande 55 L-23A en 1952, puis 40 L-23B munis de pales d’hélices en acier en 1953.
Livrés en priorité absolue à l’armée pour être utilisés en Corée, les "Twin Bonanza" ne seront réellement disponibles pour le marché civil qu’à partir de 1953.

En 1956, l’USAF commande un Model C50 qui sera désigné XL-23C pour effectuer de nouveaux tests.
Au total, l’US Army commande 216 Model 50 de différentes versions. Désignés L-23 au début, ils sont renommés plus tard U-8 "Seminole".

L’US Army demande, au milieu des années 1950, un appareil doté d’une capacité d’emport plus importante. Il sera désigné L-23F, un "Twin-Bonanza" muni d’un fuselage agrandi permettant d’emporter jusqu’à 11 personnes, effectue son premier vol le 28 août 1958. Cela donnera le Beechcraft Model 65 "Queen Air".

La production du "Twin Bonanza" cesse en 1963 après 994 appareils construits.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Beech 50 : 2 prototypes et 9 appareils de présérie propulsés par des Lycoming GO-435-C2 de 260 cv.
  • Beech A50 : Série de 55 appareils entièrement destinée à l’US Army sous la désignation de L-23A "Seminole".
  • Beech B50 : Première version de série également disponible sur le marché civil.
  • Beech C50 : Version équipée de moteurs Lycoming GO-480-F1A6 de 275 cv.
  • Beech D50 : Version équipée de moteurs Lycoming GO-480-G2C6 de 295 cv.
  • Beech D50A : Version équipée de moteurs Lycoming GO-480-G2D6 de 285 cv.
  • Beech D50B : Version avec une soute à bagage réaménagée et de nouveaux escaliers.
  • Beech D50C : Version équipée de trois rangées de sièges.
  • Beech D50E : Version équipée de moteurs Lycoming GO-480-G2F6 de 295 cv (285 cv en continu).
  • Beech E50 : Version avec des moteurs Lycoming GSO-480-B1B6 de 340 cv.
  • Beech Excalibur 800 : Moteurs Avco Lycoming IO-720-A1A de 400 cv.
  • Beech F50 : Version équipée de moteurs Lycoming GSO-480-B1B6 de 340 cv.
  • Beech G50 : Version équipée de moteurs Lycoming IGSO-480-A1A6 de 340 cv.
  • Beech H50 : Version équipée de moteurs Lycoming IGSO-480-A1A6 de 340 cv.
  • Beech J50 : Version équipée de moteurs Lycoming IGSO-480-A1B6 de 340cv.
  • Beech L-23A Seminole : Les 55 appareils au standard A50 livrés à l’US Army en 1952, en plus des 4 YL-23. Reconvertis par la suite au standard L-23D.
  • Beech L-23B Seminole : Équivalents au Model B50, 40 appareils livrés à l’US Army en 1953. Reconvertis par la suite au standard L-23D.
  • Beech RU-8D Seminole RL-23D : Version équipée d'un radar.
  • Beech U-8D Seminole L-23D : Équivalents au Model E50, 100 appareils livrés à l’US Army à partir de 1957.
  • Beech U-8E Seminole L-23E : Équivalent au Model D50, 6 appareils livrés à l’US Army en 1956.
  • Beech XL-23C : Un appareil équivalent au Model C50 civil évalué par l’USAF en 1954.
  • Beech YL-23 : Beechcraft Model 50 en évaluation au sein de l’US Army en 1951, 4 appareils livrés, reconvertis ensuite en standard L-23A.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Beech U-8D Seminole L-23D voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 3 175 kg (7 000 lbs)
  • Masse à vide : 2 250 kg (4 960 lbs)
  • Surface alaire : 25,7 m² (276,632 sq. ft)
  • Hauteur : 3,51 m (11,516 ft)
  • Envergure : 13,78 m (45,21 ft)
  • Longueur : 9,61 m (31,529 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 360 km/h (224 mph, 194 kts)
  • Distance de décollage : 297 m (974 ft)
  • Distance d'atterrissage : 381 m (1 250 ft)
  • Distance franchissable : 1 600 km (994 mi, 864 nm)
  • Plafond opérationnel : 9 100 m (29 856 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 8,2 m/s (26,903 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 432 km/h (268 mph, 233 kts)
  • Charge alaire, à vide : 87,549 kg/m² (17,931 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 123,541 kg/m² (25,303 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à pistons Lycoming GSO-480-A1A6
  • Puissance unitaire : 254 kW (345 ch, 340 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Beech 50 "Twin Bonanza" à 13/12/2012 12:28 Jericho
Le Beech 50 "Twin Bonanza" est un avion bimoteur de transport d’affaire et de liaison, à ailes basses, train d’atterrissage escamotable tricycle et pouvant transporter jusqu’à six personnes.

En 1949 Beech se lance dans le développement d’un appareil bimoteur qui se situera entre son monomoteur léger Beech Model 35 Bonanza et son bimoteur Beech 18. Le nouvel appareil qui est désigné Model 50 "Twin Bonanza", n’est pas pour autant un Bonanza bimoteur. Sa construction est entièrement métallique et le revêtement est fixé par des rivets à têtes noyées.

Le fuselage du "Twin-Bonanza" est plus large que le Model 35, ce qui permet d’y installer confortablement 6 passagers sur trois sièges côtes-à-côtes à l’avant et une banquette arrière permettant à trois autres personnes de s’installer. Le pilote peut s’installer sur le siège du milieu ou sur celui de gauche qui sont tous deux équipés de palonniers, et puisque les commandes de vols peuvent être basculées vers l’un ou l’autre. On accède à la cabine par deux portes situées sur le côté droit, la première au dessus de l’aile au niveau des sièges avant et une deuxième à l’arrière du bord de fuite de l’aile, avec un escalier escamotable. Une soute à l’arrière permet de charger jusqu’à 90kg de matériel, alors que la pointe avant de l’appareil est munie également d’un coffre à bagages d’une capacité de 45kg.
Les ailes du Model 50 sont de type cantilever et possèdent un dièdre positif constant de 7°. Les volets à fente et les ailerons prennent tout le bord de fuite. Les réservoirs de carburant sont situés dans les ailes : deux réservoirs de 166 litres entre le fuselage et les nacelles-moteur et deux autres réservoirs de 87 litres chacun situés dans les panneaux externes, permettant ainsi l’emport d’un volume total de 506 litres.
Les moteurs sont deux Lycoming GO-435-C2 de 260cv de six cylindres à plat. Les hélices bipales à vitesse constante sont des Beech Model B200-116.
Le train d’atterrissage tricycle est escamotable, à l’avant dans le nez de l’appareil et dans les nacelles-moteur pour le train principal, seuls les roues dépassent un peu de la cellule.

Deux prototypes sont construits. Le premier (N3992N) prend l’air pour la première fois le 15 novembre 1949. En automne 1950, l’appareil, qui a déjà plus de 200 heures de vol à son actif, commence une campagne d’évaluation par l’USAF. Malheureusement, aucune commande n’est passée suite à ces essais.

Le 25 mai 1951, le Model 50 obtient son certificat de navigabilité (5A4) de la FAA alors qu’il a effectué déjà plus de 500 heures de vol.
Une seconde campagne d’évaluation commence, mais cette fois-ci par l’US Army à Fort Bragg, en Caroline du Nord. Lors d’une démonstration d’un atterrissage en pleine charge, soit avec 6 personnes à son bord et des sacs de sable pour simuler les bagages, l’avion s’écrasa juste après avoir passé une ligne d’arbre de 15 mètres de haut. Le pilote et les passagers sont sortis indemnes de l’appareil, ce qui impressionna fortement les représentants de l’armée.
Grâce à cette solidité structurelle et le fait que de choisir un appareil non commandé par l’USAF permettait une livraison plus rapide, l’US Army commande quatre appareils désignés YL-23 "Seminole". Satisfaite, l’US Army commande 55 L-23A en 1952, puis 40 L-23B munis de pales d’hélices en acier en 1953.
Livrés en priorité absolue à l’armée pour être utilisés en Corée, les "Twin Bonanza" ne seront réellement disponibles pour le marché civil qu’à partir de 1953.

En 1956, l’USAF commande un Model C50 qui sera désigné XL-23C pour effectuer de nouveaux tests.
Au total, l’US Army commande 216 Model 50 de différentes versions. Désignés L-23 au début, ils sont renommés plus tard U-8 "Seminole".
L’US Army demande, au milieu des années 1950, un appareil doté d’une capacité d’emport plus importante. Il sera désigné L-23F, un "Twin-Bonanza" muni d’un fuselage agrandi permettant d’emporter jusqu’à 11 personnes, effectue son premier vol le 28 août 1958. Cela donnera le Beechcraft Model 65 "Queen Air".

La production du "Twin Bonanza" cesse en 1963 après 994 appareils construits.


Versions du Model 50:
50 : 2 prototypes et 9 appareils de présérie propulsés par des Lycoming GO-435-C2 de 260cv. 11 appareils (c/n H-1 à H-11) sont construits entre 1949 et 1952. 4 sont livrés à l’US Army (YL-23)

A50 : Série de 55 appareils entièrement destinée à l’US Army sous la désignation de L-23A "Seminole".

B50 : Première version de série également disponible sur le marché civil, dont les améliorations sont une masse maximale au décollage plus importante et des vitres plus grandes. 99 appareils construits en 1953 (c/n H-12 à H-110), dont 40 sont livrés à l’US Army (L-23B).

C50 : Version équipée de moteurs Lycoming GO-480-F1A6 de 275cv. 250 appareils construits entre 1954 et 1956 (c/n : CH-111 à CH-360). Un appareil livré à l’USAF sous la désignation de XL-23C.

D50 : Version équipée de moteurs Lycoming GO-480-G2C6 de 295cv munis d’hélices tripales Hartzell et de quelques petites modifications. 154 appareils construits en 1956 (c/n DH-1 à DH-154), dont 6 sont livrés à l’USArmy (L-23E).

D50A : Version équipée de moteurs Lycoming GO-480-G2D6 de 285cv, d’hélices tripales et, en option, d’un radar météorologique et de deux réservoirs supplémentaires portant la capacité en carburant à 681 litres. 44 appareils construits en 1957 (c/n DH-155 à DH-198).

D50B : Version avec une soute à bagage réaménagée et de nouveaux escaliers. 44 appareils construits en 1957 (c/n DH-199 à DH-236).

D50C : Version équipée de trois rangées de sièges, d’une soute à bagage modifiée, d’air climatisé et d’un nouvel escalier intégré à la porte. 64 appareils construits (c/n DH-237 à DH-300).

D50E : Version équipée de moteurs Lycoming GO-480-G2F6 de 295cv (285cv en continu), d’hélices tripales, d’une pointe de fuselage allongée et de vitres arrière modifiées. 47 appareils construits en 1957 (c/n DH-301 à DH-347).

E50 : Version avec des moteurs Lycoming GSO-480-B1B6 de 340cv et d’une masse maximale au décollage plus importante. 181 appareils construits en 1957 (c/n EH-1 à EH-181), dont 100 sont livrés à l’US Army (L-23D).

F50 : Version équipée de moteurs Lycoming GSO-480-B1B6 de 340cv. 25 appareils construits en 1958 (c/n FH-71 à FH-93 et FH95 à FH96), un appareil (c/n FH-94) est modifié sur la chaine de montage en Model G50.

G50 : Version équipée de moteurs Lycoming IGSO-480-A1A6 de 340cv, de réservoirs de carburants plus volumineux et d’une masse maximale au décollage plus importante. 24 appareils construits en 1959 (c/n GH-94 et GH-97 à GH-119).

H50 : Version équipée de moteurs Lycoming IGSO-480-A1A6 de 340cv, elle est équipée de nouveaux saumons de voilure et de quelques petites améliorations. 30 appareils construits en 1960 (c/n HH-120 à HH-149).

J50 : Version équipée de moteurs Lycoming IGSO-480-A1B6 de 340cv, de réservoirs de carburants plus volumineux passant à 872 litres. 27 appareils construits en 1961 (c/n JH-150 à JH-176).

Excalibur 800 : Modifications proposées à l’origine par Swearingen Aircraft, mais effectuées par Excalibur Aviation Company, permettant de remotoriser les "Twin Bonanza" avec des moteurs Avco Lycoming IO-720-A1A de 400cv.

YL-23: Beechcraft Model 50 en évaluation au sein de l’US Army en 1951, 4 appareils livrés, reconvertis ensuite en standard L-23A.

L-23A "Seminole": Les 55 appareils au standard A50 livrés à l’US Army en 1952, en plus des 4 YL-23. Reconvertis par la suite au standard L-23D.

L-23B "Seminole": Équivalents au Model B50, 40 appareils livrés à l’US Army en 1953. Reconvertis par la suite au standard L-23D.

XL-23C "Seminole": Un appareil équivalent au Model C50 civil évalué par l’USAF en 1954.

L-23D "Seminole": Équivalents au Model E50, 100 appareils livrés à l’US Army à partir de 1957. 93 L-23A et L-23B sont reconvertis à ce standard.

RL-23D "Seminole": Sous version du L-23D équipée d’un radar AN/APS-85 ou AN/APQ-86 en nacelle sous le fuselage, le nez de l’appareil est également modifié. 11 appareils neufs sont livrés à l’US Army, en plus de 29 L-23D convertis.

L-23E "Seminole": Équivalents au Model D50, 6 appareils livrés à l’US Army en 1956.


Utilisateurs militaires :
Chili : 5 Model C50 (c/n CH-355 à 359) et 6 Model D50 livrés à la Fuerza Aérea de Chile, plus en service.

Colombie : 1 Model D50 (c/n DH-72) livré en 1956 à la Fuerza Aérea Colombiana, plus en service.

Etats-Unis : 216 L-23 "Seminole" livrés à l’US Army, redésignés U-8 en 1962 : 4 YL-23 (1951), 55 L-23A (1952), 40 L-23B (1953), 100 L-23D en 1957, 11 RL-23D, 6 L-23E (1956) ; 1 XL-23C livrés pour évaluations à l’USAF (1954). Les derniers "Seminole" sont retirés du service en 1992.

Jordanie : 1 Model F50 (c/n FH-80) livré à la Royal Jordanian Air Force, immatriculé B104. Plus en service.

Suisse : 3 Model E50 (c/n EH-56/58) immatriculés A711/713 puis T711-713, livrés en de 1957 et retirés du service en 1989.

Uruguay : 1 Model D50 au sein de la Fuerza Aérea Uruguaya, encore en service en 2012.


Caractéristiques L-23D "Seminole" :
Equipage : 1 pilote
Passagers : 5
Longueur : 9,61m
Envergure : 13,78m
Hauteur : 3,51m
Surface alaire : 25,7m2
Masse à vide : 2’250kg
Masse maximale au décollage : 3’175kg

Moteurs :
Deux Lycoming GSO-480-A1A6 (désignation militaire : O-480-1) de 340cv (253kW) chacun.

Performances :
Vitesse max haute altitude: 432km/h
Vitesse de croisière : 360km/h
Vitesse ascensionnelle : 8,2m/s
Vitesse ascensionnelle sur un moteur: 1,6m/s
Plafond opérationnel : 9’100m
Plafond opérationnel sur un moteur : 3’800m
Distance franchissable : 1’600km
Distance de décollage : 297m
Distance d’atterrissage : 381m

Armement :
Sans.


Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Beechcraft_Twin_Bonanza
http://en.wikipedia.org/wiki/L-23_Seminole
http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_beech_50twinbonanza_en.php
http://www.pilotfriend.com/aircraft%20performance/Beech/44.htm
http://www.lesavions.net/index.php?option=com_content&view=article&id=82%3Abeech-model-50-twin-bonanza-model-65-queen-air-et-u-8-seminole&catid=13%3Aliste&directory=43&Itemid=43
http://www.skytamer.com/Beechcraft_50DA.html
http://www.risingup.com/planespecs/info/airplane71.shtml

PS pour PCmax: Si tu veux écouter une chanson pour accompagner cette fiche sur le "Twin Bonanza", clique deux fois sur ce lien, à quelques secondes d'intervale! :D
Re: Beech 50 "Twin Bonanza" à 13/12/2012 18:42 PCmax
Heu Jéricho… ça a marché avec un seul clic ! :D
Re: Beech 50 "Twin Bonanza" à 13/12/2012 21:41 Jericho

PCmax a écrit

Heu Jéricho… ça a marché avec un seul clic ! :D
Voui, avec un seul clic, tu te retrouves avec "Bonanza" chanté par Johnny Cash…

Mais si tu cliques deux fois, tu as deux fois la même chanson, légèrement décalées: ce qui fait le "Twin Bonanza"! :bonnet:

Remarque, j'ai jamais dit que c'était mieux, hein?… c'est juste une expérience… [/size:3r8y6zny] :mrgreen:
Re: Beech 50 "Twin Bonanza" à 15/12/2012 12:22 Clansman
La fiche sur le site
Re: Beech 50 "Twin Bonanza" à 16/12/2012 08:05 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman! ;)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires