Rappels

Histoire de l'appareil

Le 11 mars 1947 (date à laquelle 20 Derwent V, 10 Nene I et 5 Nene II furent commandés au Royaume-Uni), le gouvernement soviétique lança 2 appels d'offres, tous deux concernant un chasseur de première ligne. Ce qui les différenciaient, c'était la motorisation : le premier devait recevoir un Rolls-Royce Nene et l'autre un Derwent V. Le dernier était destiné à compléter le premier.

MiG répondit à l'appel d'offre concernant le Nene avec l'I-310 (futur MiG-15), tandis que Yakovlev répondit à l'appel d'offre concernant le Derwent V avec le Yak-30. Lavotchkine répondit aux deux appels d'offres avec, dans le cas du Nene, le La-168 et dans le cas du Derwent V, le La-172 (futur La-15) et le La-174TK.

MiG mit à profit les enseignements tirés des études allemandes de la seconde guerre mondiale, dont peut-être le Ta-183 pour ce qui est du design général. Le projet fut alors un des premiers à recevoir une aile en flèche de 35 °.

Le prototype S-01 décolla pour la première fois le 19 décembre 1947 avec un réacteur Nene I aux mains de V.N.Youganov. Les essais se montrent très satisfaisants et la production en grande série est décidée le 15 mars 1948, alors que son concurrent n'a pas encore volé. Deux autres prototypes volèrent le 27 mai et le 17 juin 1948, le troisième préfigurant la série. Le premier exemplaire de série vola le 31 décembre 1948. Les premiers MiG-15 entrèrent en service en 1949.

Cependant, la première version montre des défauts, en particulier une tendance à cabrer en vol transsonique et une tendance à se mettre en vrille irrécupérable. Cela rend nécessaire le lancement d'une nouvelle version, le MiG-15bis, qui vola dès septembre 1949. Parmi les améliorations, on notera un nouveau réacteur, le Klimov Vk-1, qui était un RD-45F amélioré.

Quelques sous-variantes virent le jour : le MiG-15P équipé d'un radar Izumrud, le MiG-15bisS d'escorte avec des réservoirs supplémentaires de 600 litres et construit à 49 exemplaires, et le MiG-15BisR de reconnaissance, avec une caméra à la place d'un canon de 23 mm, construit à 364 exemplaires. La version MiG-15UTI, nommée Midget, sera l'équivalent du T-33 et sera construit à 3000 exemplaires. Il servira également de base au missile air-sol KS-1 Komet.

Le MiG-15 fit son apparition dans les cieux de Corée en novembre 1950. Il surclassa la totalité des appareils américains alors déployés et obligea les États-Unis à envoyer le F-86. Même contre ce nouvel adversaire, il se révéla techniquement supérieur : il démontrait un meilleur armement, une meilleure résistance, une meilleure vitesse ascensionnelle, et était globalement plus manœuvrable en haute altitude. Ce fut le premier chasseur soviétique à inspirer crainte et respect, au point d'amener les américains à offrir 100000 dollars au pilote qui passerait à l'Ouest avec sa machine. Plusieurs le feront.

Après 1958, il fut cantonné aux missions air-sol. Youri Gagarine se tuera dans le crash de son MiG-15UTI. Il fut également construit sous licence, en Pologne sous la dénomination Lim-1 et Lim-2 (MiG-15Bis), en Tchécoslovaquie sous la dénomination S-102 et S-103 (MiG-15bis).

En ce qui concerne la Chine, elle n'eut jamais de MiG-15, mais des MiG-15Bis fournis par l'URSS et utilisés sous la dénomination J-2. Ils furent réexportés sous la dénomination F-2. Elle produisit sous licence le MiG-15UTI sous la dénomination JJ-2, et celui-ci fut exporté sous la dénomination FT-2.

La production soviétique du MiG-15, toutes variantes confondues, atteint 13100 exemplaires, auxquels il faut rajouter la production tchèque (3454 exemplaires), polonaise (au moins 727 exemplaires) et chinoise. On évoque parfois le chiffre de 18000 exemplaires. 37 pays l'utilisèrent, le plus souvent dans la version biplace. Il serait encore en service en Corée du Nord et en Chine.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • Mikoyan-Gourevitch I-310 : Prototypes. 2 exemplaires.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-15 (OTAN : Fagot-A) : Version initiale de série, 1345 exemplaires construits en Union Soviétique.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-15Bis (OTAN : Fagot-B) : Version monoplace améliorée, 8325 exemplaires construits en URSS..
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-15BisR : Version de reconnaissance, 364 exemplaires.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-15BisS : Chasseur d'escorte, 49 exemplaires.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-15P : Variante d'interception tout-temps.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-15SB : Version de chasse et d'attaque au sol.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-15SP-5 : Variante d'interception du MiG-15UTI.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-15T : Version dédiée au remorquage de cibles.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-15UTI (OTAN : Midget) : Version biplace d'entraînement, 3430 exemplaires construits en Union Soviétique.
  • Mikoyan-Gourevitch MiG-15UTI-P : MiG-15UTI modifiés avec un radar RP-1 Izumrud, au moins 3 exemplaires.
  • Aero S-102 : MiG-15 produit en Tchécoslovaquie, 821 exemplaires.
  • Aero CS-102 : MiG-15UTI produit en Tchécoslovaquie, 2013 exemplaires.
  • Aero S-103 : MiG-15Bis produit en Tchécoslovaquie, 620 exemplaires.
  • PZL-Mielec Lim-1 : MiG-15 produit en Pologne, 227 exemplaires.
  • PZL-Mielec Lim-1A : Version de reconnaissance produite en Pologne.
  • PZL-Mielec SB Lim-1 : MiG-15UTI produit en Pologne, équipé d'un RD-45.
  • PZL-Mielec Lim-2 : Version produite en Pologne du MiG-15Bis, 500 exemplaires.
  • PZL-Mielec Lim-2A : Biplace dédiée à l'attaque au sol et à la reconnaissance produite en Pologne.
  • PZL-Mielec Lim-2R : Version de reconnaissance et d'attaque au sol produite en Pologne.
  • PZL-Mielec SBLim-2 : Version du MiG-15UTI produite en Pologne, avec un moteur VK-1.
  • Shenyang J-2 : Dénomination du MiG-15Bis en Chine. Réexporté sous la dénomination F-2.
  • Shenyang JJ-2 : Version chinoise du MiG-15UTI, exportée sous la dénomination FT-2.
  • Shenyang F-2 : Désignation export du J-2 chinois.
  • Shenyang FT-2 : Désignation export du JJ-2 chinois.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Mikoyan-Gourevitch MiG-15Bis (OTAN : Fagot-B) voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 6 105 kg (13 459 lbs)
  • Masse à vide : 3 580 kg (7 893 lbs)
  • Surface alaire : 20,6 m² (221,737 sq. ft)
  • Hauteur : 3,7 m (12,139 ft)
  • Envergure : 10,08 m (33,071 ft)
  • Longueur : 10,11 m (33,169 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 200 km (746 mi, 648 nm)
  • Plafond opérationnel : 15 500 m (50 853 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 50 m/s (164 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 1 075 km/h (668 mph, 580 kts)
  • Charge alaire, à vide : 173,786 kg/m² (35,594 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 296,359 kg/m² (60,699 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur Klimov VK-1
  • Puissance unitaire : 2 700 kgp (26 kN, 5 952 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.
Enregistré 4
Enregistré - dépassé depuis son enregistrement 1

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Forum

Sujet complet »
Re: Le MiG-15 Fagot à 25/04/2010 17:02 ciders
Il y aurait peut-être aussi des UTI en Corée du Nord.

Pour la comparaison MiG-15/F-86, j'ai encore le manuel d'instructions du jeu PC MiG Alley, qui décrypte bien les caractéristiques propres aux deux appareils, et leurs différences. Si ça intéresse quelqu'un… 8-)
Re: Le MiG-15 Fagot à 25/04/2010 18:31 d9pouces
Oh, un résumé peut toujours être intéressant !
Re: Le MiG-15 Fagot à 25/04/2010 19:58 Clansman

ciders a écrit

Il y aurait peut-être aussi des UTI en Corée du Nord.

Pour la comparaison MiG-15/F-86, j'ai encore le manuel d'instructions du jeu PC MiG Alley, qui décrypte bien les caractéristiques propres aux deux appareils, et leurs différences. Si ça intéresse quelqu'un… 8-)

Ah oui oui ! :D
Re: Le MiG-15 Fagot à 20/09/2010 16:09 Clansman
Le MiG-15 sur le site
Re: Le MiG-15 Fagot à 25/03/2013 07:45 stanak
MiG-15bis
Image
Re: Le MiG-15 Fagot à 07/09/2013 12:09 stanak
SBLim-2
Image
j'adore :modlove:
Re: Le MiG-15 Fagot à 07/09/2013 12:41 ciders
Niveau camouflage, on ne peut pas faire plus simple. Et après, on vient nous vanter les mérites du tout-pixel. ^^
Re: Le MiG-15 Fagot à 07/09/2013 12:47 d9pouces
Je trouve qu'il ne fait pas très agressif. Trop rondouillard à mon goût, un peu comme le J-29 Tunnan.
Re: Le MiG-15 Fagot à 08/09/2013 06:44 Cinétic
Peut être parce que c'est un biplace, les monoplaces font plus racés.
Re: Le MiG-15 Fagot à 08/09/2013 10:13 d9pouces
Le monoplace est également un peu rondouillard, mais c'est dû à son moteur Nene, j'imagine.
Re: Le MiG-15 Fagot à 08/09/2013 14:56 Jericho

d9pouces a écrit

Le monoplace est également un peu rondouillard, mais c'est dû à son moteur Nene, j'imagine.
Sûrement juste, en général les Nene donnent un côté plus rond… :oui:


:bonnet:
Hatzerim AB 2014 à 14/05/2014 20:50 stanak
MiG-15UTI repeint aux couleurs égyptiennes
Image
Re: Le MiG-15 Fagot à 14/05/2014 20:58 ciders
Les cocardes me font davantage penser à des cocardes nigérianes ou pakistanaises. Mais je les vois mal.
Re: Le MiG-15 Fagot à 15/05/2014 08:08 Clansman
Le même avion sous un autre angle

On voit mieux les cocardes : ce sont bien des cocardes égyptiennes, en vigueur entre 1937 et 1958.

Source : Wiki anglais
Re: Le MiG-15 Fagot à 15/05/2014 20:09 Nico2
C'est terne comme livrée. :S
Re: Le MiG-15 Fagot à 15/05/2014 21:20 Jericho
Une vraie livrée de supériorité aérienne… :roll:
Re: Le MiG-15 Fagot à 15/05/2014 22:55 Clansman
A priori c'est une livrée alu, donc ça devrait être brillant. Mais c'est sans doute mal entretenu…
Re: Le MiG-15 Fagot à 25/11/2016 16:00 stanak
S-102
ex Romanian AF
Image

CS-102
ex Romanian AF
Image

62 MiG-15
50 MiG-15bis
28 MiG-15UTI
142 S102
35 CS-102
la liste http://www.aripi-argintii.ro/aparatdezbor.php?p=24
Re: Le MiG-15 Fagot/Tatoi à 27/11/2017 20:14 stanak
Lim-2R
North Korean AF colors
Image
Re: Le MiG-15 Fagot/Pima à 20/04/2018 19:01 stanak
Lim-2
couleurs de la Corée du Nord
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires