Rappels

Histoire de l'appareil

Lorsque la production du Cessna 140, un avion d'entraînement biplace cessa en 1951, son constructeur mit 6 ans à se décider à lui produire un successeur. Les principales différences furent au niveau du train, qui devenait tricycle et plus simple d'emploi. La forme des empennages devint carrée et des volets Fowler furent ajoutées.

Le prototype du Cessna 150 vola pour la première fois le 12 septembre 1957 et la production commença en septembre 1958. 23949 exemplaires allaient être produits jusqu'en 1977, dont 1764 F150 par Reims Aviation en France. Cela allait faire de lui le biplace civil le plus produit au monde, le deuxième plus grand succès de Cessna après le 172, le 3e avion civil le plus vendu au monde et le 5e des avions les plus produits au monde. Mais n'étant plus en production, il sera sans doute très prochainement rattrapé et dépassé par un autre Cessna, le Cessna 182.

Le Cessna 150 est généralement motorisé par un Continental O-200-A de 100 hp, les exemplaires construits en France étant propulsé par la version de ce même moteur produite sous licence par Rolls-Royce. Une nouvelle version sortait quasiment chaque année, avec une modification parfois mineure à chaque fois. Seule exception, il n'exista jamais de Cessna 150I, Cessna ne voulant pas prendre le risque d'une confusion avec un Cessna 1501.

Plusieurs familles composent l'ensemble de la production du Cessna 150 : celui de base, celles surnommées Commuter I et II, Patroller et enfin l'Aerobat destiné à l'acrobatie aérienne. Reims Aviation produisit 1428 Commuter et 336 Aerobat en France, ainsi que 38 Commuter et 9 Aerobat en Argentine.

Des centaines de modifications sont disponibles en kit, dont un train classique, des moteurs de 180 hp ou des réservoirs supplémentaires.

Il s'est fortement vendu auprès des aéroclubs et des particuliers. Mais plusieurs forces aériennes l'ont acheté, comme avion d'entraînement : le Burundi, la République Démocratique du Congo, l'Equateur, Haïti, la Côte d'Ivoire, le Libéria, le Mexique, le Paraguay, la Somalie, le Sri Lanka et les Etats-Unis. Il est encore en service dans certains de ces pays.

Le Cessna 150 se révéla simple à piloter et robuste, quoique sensible aux turbulences. Sa visibilité est considéré comme bonne. Il fut finalement remplacé par le Cessna 152 à l'été 1977.

Versions référencées

  • Cessna 150 : Version de base produite de 1958 à 1960, à 1124 exemplaires.
  • Cessna 150A : Version construite en 1961 à 344 exemplaires. Le train d'atterrissage fut modifié, les hublots agrandis.
  • Cessna 150B : Version construite en 1962 à 331 exemplaires. Une nouvelle hélice augmentait sa vitesse de 2 noeuds.
  • Cessna 150C : Version construite en 1963 à 472 exemplaires. Pneus plus larges.
  • Cessna 150D : Version construite en 1964 à 804 exemplaires. Première version à disposer d'un hublot à l'arrière.
  • Cessna 150E : Version construite en 1965 à 1637 exemplaires. Nouveaux sièges.
  • Cessna 150F : Version construite en 1966 à 3087 exemplaires. La dérive fut redessinée avec un angle de 35°.
  • Cessna 150G : Version construite en 1967 à 2114 exemplaires. Planche de bord redessinée.
  • Cessna 150H : Version construite en 1968 à 2007 exemplaires. Console centrale redessinée pour mieux loger les jambes.
  • Cessna 150J : Version construite en 1969 à 1714 exemplaires. Nouveau starter, fonctionnant avec une clé.
  • Cessna 150K : Version construite en 1970 à 832 exemplaires.
  • Cessna 150L : Version construite de 1971 à 1974 à 4519 exemplaires. Se distingue par une arête dorsale allongée.
  • Cessna 150M : Version finale, construite de 1975 à 1977 à 3097 exemplaires.
  • Cessna A150K Aerobat : Version destinée à l'acrobatie.
  • Cessna A150L : Version d'acrobatie aérienne du 150L.
  • Cessna A150M : Version d'acrobatie aérienne du 150M.
  • Reims F150A : Cessna 150A construit par Reims Aviation.
  • Reims F150F : Première version construite sous licence par Reims Aviation (67 exemplaires).
  • Reims F150G : Cessna 150G construit par Reims Aviation, 152 exemplaires.
  • Reims F150H : Cessna 150H construit sous licence par Reims, 170 exemplaires.
  • Reims F150J : 140 Cessna 150J produits par Reims.
  • Reims F150K : 129 exemplaires construit par Reims Aviation.
  • Reims F150L : Cessna 150L construit par Reims Aviation à 485 exemplaires.
  • Reims F150M : Cessna 150M construit sous licence par Reims Aviation.
  • Reims FA150K : A150K Aerobat construit en France, 81 exemplaires.
  • Reims FA150L : Version construite par Reims Aviation, 39 exemplaires.
  • Reims FA150M : Aerobat construit par Reims, 141 exemplaires.
  • Reims FRA150L : Version construite par Reims avec un moteur Rolls-Royce Continental O-240-A, 141 exemplaires.
  • Reims FRA150M : Version construite par Reims avec un moteur Rolls-Royce Continental O-240-A, 75 exemplaires.
  • FMA A-150L : Version construite par Dinfia en Argentine, 39 exemplaires.
  • Cessna T-51A : Désignation du Cessna 150 au sein de l'USAFA.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Cessna 150M voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 726 kg (1 600 lbs)
  • Masse à vide : 504 kg (1 111 lbs)
  • Surface alaire : 15 m² (160 sq. ft)
  • Hauteur : 2,62 m (8,6 ft)
  • Envergure : 10,18 m (33,4 ft)
  • Longueur : 7,59 m (24,9 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 198 km/h (123 mph, 107 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 261 km/h (162 mph, 141 kts)
  • Vitesse de décrochage : 78 km/h (48 mph, 42 kts)
  • Distance franchissable : 678 km (421 mi, 366 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 267 m (14 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 3,4 m/s (11,155 ft/s)
  • Charge alaire, à vide : 33,902 kg/m² (6,944 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 48,824 kg/m² (10 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Continental O-200-A
  • Puissance unitaire : 75 kW (101 ch, 100 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Forum

Sujet complet »
Cessna 150 à 12/04/2013 13:06 Clansman
Lorsque la production du Cessna 140, un avion d'entraînement biplace cessa en 1951, son constructeur mit 6 ans à se décider à lui produire un successeur. Les principales différences furent au niveau du train, qui devenait tricycle et plus simple d'emploi. La forme des empennages devint carrée et des volets Fowler furent ajoutées.

Le prototype du Cessna 150 vola pour la première fois le 12 septembre 1957 et la production commença en septembre 1958. 23949 exemplaires allaient être produits jusqu'en 1977, dont 1764 F150 par Reims Aviation en France. Cela allait faire de lui le 4e avion civil le plus produit au monde.

Le Cessna 150 est généralement motorisé par un Continental O-200-A de 100 hp, les exemplaires construits en France étant propulsé par la version de ce même moteur produite sous licence par Rolls-Royce.

Plusieurs familles composent l'ensemble de la production du Cessna 150 : celui de base, celles surnommées Commuter I et II, Patroller et enfin l'Aerobat destiné à l'acrobatie aérienne. Reims Aviation produisit 1428 Commuter et 336 Aerobat en France, ainsi que 38 Commuter et 9 Aerobat en Argentine.

Des centaines de modifications sont disponibles en kit, dont un train classique, des moteurs de 180 hp ou des réservoirs supplémentaires.

Il s'est fortement vendu auprès des aéroclubs et des particuliers. Mais plusieurs forces aériennes l'ont acheté, comme avion d'entraînement : le Burundi, la République Démocratique du Congo, l'Equateur, Haïti, la Côte d'Ivoire, le Libéria, le Mexique, le Paraguay, la Somalie, le Sri Lanka et les Etats-Unis. Il est encore en service dans certains de ces pays.

Le Cessna 150 se révéla simple à piloter et robuste, quoique sensible aux turbulences. Sa visibilité est considéré comme bonne. Il fut finalement remplacé par le Cessna 152 à l'été 1977.


Versions :

150 : Version de base produite de 1958 à 1960, à 1124 exemplaires.

150A : Version construite en 1961 à 344 exemplaires. Le train d'atterrissage fut modifié, les hublots agrandis.

150B : Version construite en 1962 à 331 exemplaires. Une nouvelle hélice augmentait sa vitesse de 2 noeuds.

150C : Version construite en 1963 à 472 exemplaires. Pneus plus larges.

150D : Version construite en 1964 à 804 exemplaires. Première version à disposer d'un hublot à l'arrière. La soute à bagages passe d'une capacité de 80 à 120 livres et la masse maximale à 1600 livres.

150E : Version construite en 1965 à 1637 exemplaires. Nouveaux sièges.

150F : Version construite en 1966 à 3087 exemplaires. La dérive fut redessinée avec un angle de 35°. Il disposait aussi de freins plus puissants et les volets étaient actionnés électriquement et non plus manuellement.

F150F : Première version construite sous licence par Reims Aviation (67 exemplaires).

150G : Version construite en 1967 à 2114 exemplaires. Planche de bord redessinée.

F150G : 150G construit par Reims Aviation, 152 exemplaires.

Y'en a long comme ça jusqu'au M.

150H : Version construite en 1968 à 2007 exemplaires. Console centrale redessinée pour mieux loger les jambes.

F150H : 150H construit sous licence par Reims, 170 exemplaires.

150I : finalement non, je vous en parlerai pas.

F150I : n'insistez pas.

150J : Version construite en 1969 à 1714 exemplaires. Nouveau starter, fonctionnant avec une clé. Finalement moins fiable et plus difficile à réparer que l'ancien.

F150J : 140 exemplaires produits par Reims.

150K : Version construite en 1970 à 832 exemplaires. C'est cette année qu'apparut la version Aerobat (A150K), dont la structure renforcée lui permettait de supporter des facteurs de charge +6/-3 g.

F150K : 210 exemplaires construits par Reims, dont 81 FA150K.

150L : Version construite de 1971 à 1974 à 4519 exemplaires. Se distingue par un nouveau train d'atterrissage et surtout une arête dorsale allongée (surtout pour des raisons esthétiques).

F150L : Version construite par Reims Aviation à 485 exemplaires.

FA150L Aerobat : Version construite par Reims Aviation, 39 exemplaires.

A-150L : Version construite par Dinfia en Argentine, 39 exemplaires.

FRA150L : Version construite par Reims avec un moteur Rolls-Royce Continental O-240-A, 141 exemplaires.

150M : Version finale, construite de 1975 à 1977 à 3097 exemplaires. Dérive plus haute, standardisation de certains équipements (appelée "Commuter II").

F150M : Version construite par Reims, 285 exemplaires plus 75 A150L modifiés.

FA150M : Aerobat construit par Reims, 141 exemplaires.

FRA150M : Version construite par Reims avec un moteur Rolls-Royce Continental O-240-A, 75 exemplaires.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Cessna_150

http://en.wikipedia.org/wiki/Cessna_150

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=138

http://www.aviastar.org/air/usa/cessna_152.php

http://www.airplane-pictures.net/type.php?p=69



Bon, je laisse PXMax, le roi de la calculette, vérifier les additions, hein ? :bonnet:
Re: Cessna 150 à 12/04/2013 13:57 PCmax

Clansman a écrit

Y'en a long comme ça jusqu'au M.

Allez, on va tout vérifier…

Clansman a écrit

150H : Version construite en 1968 à 2007 exemplaires. Console centrale redessinée pour mieux loger les jambes.
J'ose une question : comment ils faisaient les pilotes avant ? Ils les mettaient dehors ?


Clansman a écrit

150I : finalement non, je vous en parlerai pas.
F150I : n'insistez pas.

Si si j'insiste…et il me tarde d'en savoir plus sur ces versions.



Clansman a écrit

Bon, je laisse PXMax, le roi de la calculette, vérifier les additions, hein ? :bonnet:

Facile, j'ai multiplié 150 par 25 et le compte est bon… mais je le garde pour moi. :D

;)
Re: Cessna 150 à 12/04/2013 17:09 Clansman
J'ose une question : comment ils faisaient les pilotes avant ? Ils les mettaient dehors ?

Exactement ! :bonnet:

Blague à part, il semble que le cockpit du 150 était un peu petit. Une des versions voyait ses sièges abaissés pour permettre aux pilotes les plus grands de s'installer. Quand au 150I, il n'a jamais existé car Cessna ne voulait pas prendre le risque d'une confusion avec un Cessna 1501.
Re: Cessna 150 à 12/04/2013 19:47 Nico2

Clansman a écrit

150I : finalement non, je vous en parlerai pas.

F150I : n'insistez pas.

Et bien Clans, quel caractère :D .
Re: Cessna 150 à 13/04/2013 10:03 Clansman
Et pour cause ! :bonnet:
Re: Cessna 150 à 15/04/2013 17:08 Clansman
Le Cessna 150 sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires