Rappels

Histoire de l'appareil

Le concept de grue volante est d’abord né aux États-Unis avec le Sikorsky S-64. La formule séduit l'Union Soviétique, où  le bureau d’étude OKB Mil se charge de créer une version grue volante à partir du modèle Mi-6 déjà éprouvé.

Le 20 février 1958, une note ministérielle fixe les caractéristiques requises pour l’appareil, désigné temporairement V-10, qui devra être capable de transporter une charge de 12 tonnes sur une distance de 250 km. La diversité des charges à transporter variait du bus au missile balistique.

Le premier appareil effectua son vol inaugural le 15 juin 1960 piloté par Rafail Kaprelyan et fut dévoilé au public lors du salon du Tushino de 1961. Un appareil, doté d’un train d’atterrissage à 3 jambes raccourcis, fut construit pour établir des records.  C’est chose faite le 23 septembre 1961 quand le pilote d’essai G. Alferov établit un nouveau record du monde d’altitude avec 15 tonnes de charges en atteignant 2326 m, et un second de la charge utile maximale à 2000 m en emportant une charge de 15103 kg.

Dans le pure style de conception soviétique, le Mi-10 hérita de la motorisation du Mi-6, de ses pales et sa boite de vitesse, le fuselage fut redessiné pour pourvoir emporter des charges encombrantes, le train d’atterrissage comportait quatre jambes sous lesquelles doit se glisser la charge à transporter.
L’équipage du Mi-10 se compose de 3 personnes, deux pilotes et un mécanicien navigant, la cabine principale est dotée de strapontins pouvant accueillir 28 passagers. A cause de la taille imposante de l’appareil, un système d’évacuation télescopique installé sous la cabine de pilotage devait permettre à l’équipage d’évacuer l’appareil en sécurité.

Bien que la décision de mise en production ai été prise en 1961, les premiers appareils de série ne sortiront qu’en 1963, date de l'entrée en service au sein de l'Armée rouge. Un total de 63 appareils fut produit jusqu’en 1969. Le Mi-10K, aux jambes raccourcies, fut dévoilée à Moscou en 1966. Cette version fut ultérieurement équipée de DV-25F plus puissants, et était principalement destinée à un usage civil, en particulier pour les chantiers éloignés. L'Union soviétique semble l'avoir retiré du service dans les années 1970, mais UTAir, une société civile russe, exploite encore 5 Mi-10K. Il servit également au sein de l'Aeroflot. Un unique appareil fut vendu à l'exportation : à la Société U.S. Petroleum Helicopters Inc., en 1967.


Texte de Trident, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Mil V-10 : Prototypes.
  • Mil Mi-10 Izdelye 60 : Version de base aux trains d'atterrissage longs.
  • Mil Mi-10GR : Version de renseignement électronique. 1 exemplaire.
  • Mil Mi-10K (OTAN : Harke-B) : Version aux trains d'atterrissage courts dotée d'un cockpit additionnel sous le fuselage.
  • Mil Mi-10PP : Version de guerre électronique.
  • Mil Mi-10R (OTAN : Harke-A) : Version au design allégé reprenant des éléments structurels du Mi-6. 1 exemplaire.
  • Mil Mi-10RVK : Version conçue pour le transport de missiles entre les entrepôts et les pas de tirs. 1 exemplaire.
  • Mil Mi-10UPL : Version servant au transport d'un laboratoire mobile d'analyses. 1 exemplaire.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Mil Mi-10K (OTAN : Harke-B) voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Diamètre du rotor de queue : 6,3 m (20,669 ft)
  • Masse maxi au décollage : 38 000 kg (83 776 lbs)
  • Masse à vide : 25 450 kg (56 108 lbs)
  • Surface du rotor : 962 m² (10 355 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 35 m (115 ft)
  • Hauteur : 7,8 m (25,591 ft)
  • Longueur : 32,4 m (106,299 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 220 km/h (137 mph, 119 kts)
  • Distance franchissable : 750 km (466 mi, 405 nm)
  • Distance de convoyage : 1 920 km (1 193 mi, 1 037 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 000 m (9 843 ft)
  • Vitesse maximale HA : 235 km/h (146 mph, 127 kts)
  • Charge alaire, au décollage : 39,501 kg/m² (8,09 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, à vide : 26,455 kg/m² (5,418 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbomoteurs Soloviev D-25VF
  • Puissance unitaire : 4 781 kW (6 500 ch, 6 411 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.
Enregistré - dépassé depuis son enregistrement 7

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Mi-10 Harke à 27/03/2011 20:55 Trident
Le concept de grue volante est d’abord né aux états unis avec le Sikorsky S-64, En union soviétique où le concept séduit, le bureau d’étude OKB Mil se charge de créer une version grue volante à partir du modèle Mi-6 déjà éprouvé.
Le 20 février 1958 une note ministérielle fixe les caractéristiques requises pour l’appareil désigné temporairement V 10 qui devra être capable de transporter une charge de 12 tonnes sur une distance de 250 km, la diversité des charges à transporter variait du bus au missile balistique.
Le premier appareil effectua son vol en et fut dévoilé au public lors du salon du Tushino le premier appareil effectua son premier vol le 15 juin 1960 piloté par Rafail Kaprelyan.
Un appareil dénommée Mi-26R dotée d’un train d’atterrissage à 3 jambes raccourcis fut construit pour établir des records, c’est chose faite le 23 septembre 1961 quand le pilote d’essai G. Alferov établit un nouveau record du monde d’altitude avec 15 tonnes de charges en atteignant 2326 m et un second de la charge utile maxi à 2000 m en emportant une charge de 15103.
Dans le pure style de conception soviétique Le Mi-10 hérita de la motorisation du Mi-6, de ses pales et sa boite de vitesse, le fuselage fut redessiné pour pourvoir emporter des charges encombrantes, le train d’atterrissage comportait quatre jambes sous lesquelles doit se glisser la charge à transporter.
L’équipage du Mi-10 se compose de 3 personnes, deux pilotes et un mécanicien navigant, la cabine principale est dotée de strapontins pouvant accueillir 28 passagers.
A cause de la taille imposante de l’appareil, un système d’évacuation télescopique installé sous la cabine de pilotage devait permettre à l’équipage d’évacuer l’appareil en sécurité.
Bien que la décision de mise en production ai été prise en 1961, les premiers appareils de série ne sortiront qu’en 1964, un total de 63 appareils fut produit jusqu’à 1969.
Versions
Mi-10 R Version avec un train d’atterrissage tricycle ayant servit à établir des records.
Mi10 RVK : Prototype conçu pour le transport de missiles entre les entrepôts et les pas de tirs
Mi 10 P(PP) version ECM
Mi 10 GR prototype d’une version ELINT du Mi-10
Mi 10 UPL Laboratoire mobile
Mi-10 K grue volante équipé d’un cockpit ventral

Caractéristiques

Appareil Mi-10 (Mi10K)
Longueur sans rotor : 32.86m (32.4m)
Diamètre du rotor principal : (35.00m) (35.00m)
Poids à vide : 27100 kg (25450 kg)
Poids maximum 43700 kg (38000 kg)
Vitesse maximale 335 km/h (350km/h)
Rayon d’action 430km (500 km)
Motorisation 2 turbines Soloviev D-25V d’une puissance unitaire de 5 500 ch
(2 turbines Soloriev D-25VF d’une puissance unitaire de 6500 ch)
Nombre de pales 5.
Re: Mi-10 Harke à 28/03/2011 11:08 Niko
Impressionnant cet appareil ! En reste t-il en état de vol ?
Re: Mi-10 Harke à 28/03/2011 16:16 ciders
Je ne suis pas sur qu'il en soit resté en service au-delà des années 1970, en fait.
Re: Mi-10 Harke à 28/03/2011 16:40 Trident
A ma connaissance l'armée de l'air russe ne possède plus de Mi-10, mais des entreprises civiles en possèdent encore quelques exemplaires.
Re: Mi-10 Harke à 28/03/2011 17:38 Clansman
Le Mi-10 sur le site

Mes ficelles en caleçons (longs) à Trident. :salut:

Quelques sources :

<!– m –><a class="postlink" href="http://helimat.free.fr/Fiches_Techniques/MiMil/5_MiMil-10.htm">http://helimat.free.fr/Fiches_Technique … Mil-10.htm</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.avionslegendaires.net/mil-mi-10-harke.php">http://www.avionslegendaires.net/mil-mi-10-harke.php</a><!– m –>

(qui prétendent que le Mi-10 fut construit à un millier d'exemplaires et a été exporté vers plusieurs pays…)

<!– m –><a class="postlink" href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Mil_Mi-10">http://fr.wikipedia.org/wiki/Mil_Mi-10</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://en.wikipedia.org/wiki/Mil_Mi-10">http://en.wikipedia.org/wiki/Mil_Mi-10</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.utair.ru/en/hel/hel_list/item.shtml?item_9">http://www.utair.ru/en/hel/hel_list/item.shtml?item_9</a><!– m –>
Re: Mi-10 Harke à 28/03/2011 17:55 ciders
La liste des pays utilisateurs fournis sur avionslégendaires.net me paraît étrange. Il y a dû y avoir une confusion avec les Mil Mi-6.
Re: Mi-10 Harke à 28/03/2011 18:02 Clansman
Oui, j'ai pensé la même chose. Je n'en ai pas tenu compte.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires