Rappels

Histoire de l'appareil

Le Maule M-7 est un avion utilitaire léger, monomoteur à ailes hautes, capable de transporter jusqu’à quatre passagers et pouvant opérer à partir de pistes non aménagées de faible longueur.

En 1960, l’entreprise Maule Aircraft Company fait voler pour la première fois son M-4 "Dee Bee". Sa désignation venant des initiales de son concepteur, Belford D. Maule. Bien que prévu principalement pour le marché des appareils vendus en kit de construction, le M-4 construit en usine connait également un certain succès. Environ 470 exemplaires de cet appareil aux capacités ADAC ont été produits.

Par la suite, les Maule M-5 et M-6 sont développés, directement dérivées du M-4. Suite à une banqueroute en 1975 la production est stoppée. En 1984, une nouvelle entreprise nommée Maule Air reprend la fabrication des M-5 et développe un nouvel appareil également dérivé des précédents: le M-7, qui effectue son premier vol en 1984.

Cet appareil est muni d’ailes hautes cantilevers. Son fuselage est, comme ses prédécesseurs, également construit avec une structure tubulaire en acier entoilée. La propulsion est assurée par un moteur à pistons, parfois turbocompressé, entrainant une hélice bipale ou tripale. Certaines versions sont équipées d’un turbopropulseur entrainant une hélice tripale.

Le train d’atterrissage, qu’il soit classique ou tricycle, est fixe. Les réservoirs de carburant ont un volume total de 276 litres. La cabine est munie de deux sièges côte-à-côte à l’avant, ainsi que d’une banquette à l’arrière pouvant accueillir deux autres personnes. Il est également possible de glisser un siège supplémentaire à l’arrière de cette banquette sur les versions disposants d’un fuselage plus long. Dans cette configuration, il est également possible de rajouter une fenêtre de chaque côté de la cabine.

Les désignations des versions du M-7 sont en général faites selon la structure et la motorisation de l’appareil : un "X" rajouté au "M" désigne un appareil muni d’un fuselage de M-6 pouvant accueillir seulement quatre personnes, un "T" désigne un appareil muni d’un train d’atterrissage tricycle. Le chiffre suivant désigne en général la puissance du moteur en "hp".

Le Maule M-7 peut également être muni de flotteurs, permettant d’utiliser des plans d’eau pour se poser et décoller. Son faible prix, sa robustesse et ses capacités d’utiliser des pistes non préparées extrêmement courtes font de lui un appareil apprécié par de nombreux utilisateurs.

Plus de 500 Maule M-7 ont été fabriqués. Plus d’une quarantaine ont servis ou servent encore militairement dans quatre pays : l’Equateur, le Honduras, le Mexique et la Thaïlande.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Maule M-7-220TC : Version propulsée par un Lycoming IO-360 de 223cv, munie d’une cabine allongée avec cinq places et d’un train d’atterrissage classique.
  • Maule M-7-235 Super Rocket : Version propulsée par un Lycoming O-540 ou IO-540.
  • Maule M-7-260 : Version propulsée par un Lycoming IO-540-V4A5 de 264cv, munie d’une cabine allongée avec cinq places et d’un train d’atterrissage classique.
  • Maule M-7-420 Starcraft Turboprop : Version motorisée par un turbopropulseur Allison 250-B17C de 426cv, munie d’une cabine allongée et d’un train d’atterrissage tricycle.
  • Maule MT-7-235 Tri-Gear : Version propulsée par un Lycoming O-540 de 238cv, munie d’une cabine allongée avec cinq places et d’un train d’atterrissage tricycle.
  • Maule MT-7-260 Tri-Gear : Version propulsée par un Lycoming IO-540-V4A5 de 264cv, munie d’une cabine allongée avec cinq places et d’un train d’atterrissage tricycle.
  • Maule MX-7-160 Sportplane : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-320 de 162cv, équipée d’un train d’atterrissage classique.
  • Maule MX-7-180 Star Rocket : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-360-C1F de 182cv, équipée d’un train d’atterrissage classique.
  • Maule MX-7-205 : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-360, équipée d’un train d’atterrissage classique.
  • Maule MX-7-235 : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-540 ou IO-540, équipée d’un train d’atterrissage classique.
  • Maule MX-7-250 Starcraft : Version quatre places motorisée par un turbopropulseur Allison 250, équipée d’un train d’atterrissage classique.
  • Maule MX-7-420 Starcraft Turboprop : Version quatre places motorisée par un turbopropulseur Allison 250-B17C, équipée d’un train d’atterrissage classique.
  • Maule MX-7 Rocket : Version quatre places, propulsée par un Lycoming O-320 de 150cv, équipée d’un train d’atterrissage classique.
  • Maule MXT-7-160 Comet : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-320 de 162cv, équipée d’un train d’atterrissage tricycle.
  • Maule MXT-7-180 Star Rocket : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-360-C1F de 182cv, équipée d’un train d’atterrissage tricycle.
  • Maule MXT-7-420 Starcraft Turboprop : Version quatre places motorisée par un turbopropulseur Allison 250-B17C, équipée d’un train d’atterrissage tricycle.
  • Maule M-7-235B : Même chose que le M-7-235, mais train principal différent.
  • Maule M-7-235C Orion : Même chose que le M-7-235B, train en aluminium et moteur IO-450.
  • Maule M-7-260C Orion

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Maule M-7-235 Super Rocket voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 134 kg (2 500 lbs)
  • Masse à vide : 680 kg (1 500 lbs)
  • Surface alaire : 16 m² (168 sq. ft)
  • Hauteur : 1,92 m (6,3 ft)
  • Envergure : 10,241 m (33,6 ft)
  • Longueur : 7,193 m (23,6 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 264 km/h (164 mph, 143 kts)
  • Distance franchissable : 1 609 km (1 000 mi, 869 nm)
  • Charge alaire, à vide : 43,593 kg/m² (8,929 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 72,655 kg/m² (14,881 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Lycoming IO-540-W
  • Puissance unitaire : 175 kW (238 ch, 235 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Maule M-7 à 23/08/2013 12:40 Jericho
Le Maule M-7 est un avion utilitaire léger, monomoteur à ailes hautes, capable de transporter jusqu’à quatre passagers et pouvant opérer à partir de pistes non aménagées de faible longueur.

En 1960, l’entreprise Maule Aircraft Company fait voler pour la première fois son M-4 "Dee Bee". Sa désignation venant des initiales de son concepteur, Belford D. Maule. Bien que prévu principalement pour le marché des appareils vendus en kit de construction, le M-4 construit en usine connait également un certain succès. Environ 470 exemplaires de cet appareil aux capacités ADAC ont été produits.

Par la suite, les Maule M-5 et M-6 sont développés, directement dérivées du M-4. Suite à une banqueroute en 1975 la production est stoppée. En 1984, une nouvelle entreprise nommée Maule Air reprend la fabrication des M-5 et développe un nouvel appareil également dérivé des précédents: le M-7, qui effectue son premier vol en 1984.

Cet appareil est muni d’ailes hautes cantilevers. Son fuselage est, comme ses prédécesseurs, également construit avec une structure tubulaire en acier entoilée.
La propulsion est assurée par un moteur à pistons, parfois turbocompressé, entrainant une hélice bipale ou tripale. Certaines versions sont équipées d’un turbopropulseur entrainant une hélice tripale.
Le train d’atterrissage, qu’il soit classique ou tricycle, est fixe.
Les réservoirs de carburant ont un volume total de 276 litres.
La cabine est munie de deux sièges côte-à-côte à l’avant, ainsi que d’une banquette à l’arrière pouvant accueillir deux autres personnes. Il est également possible de glisser un siège supplémentaire à l’arrière de cette banquette sur les versions disposants d’un fuselage plus long. Dans cette configuration, il est également possible de rajouter une fenêtre de chaque côté de la cabine.
Les désignations des versions du M-7 sont en général faites selon la structure et la motorisation de l’appareil : un "X" rajouté au "M" désigne un appareil muni d’un fuselage de M-6 pouvant accueillir seulement quatre personnes, un "T" désigne un appareil muni d’un train d’atterrissage tricycle. Le chiffre suivant désigne en général la puissance du moteur en "hp".

Le Maule M-7 peut également être muni de flotteurs, permettant d’utiliser des plans d’eau pour se poser et décoller.
Son faible prix, sa robustesse et ses capacités d’utiliser des pistes non préparées extrêmement courtes font de lui un appareil apprécié par de nombreux utilisateurs.

Plus de 500 Maule M-7 ont été fabriqués. Plus d’une quarantaine ont servis ou servent encore militairement dans quatre pays : l’Equateur, le Honduras, le Mexique et la Thaïlande.


Versions :
M-7-220TC : Version propulsée par un Lycoming IO-360 de 223cv, munie d’une cabine allongée avec cinq places et d’un train d’atterrissage classique.

M-7-235 "Super Rocket" : Version propulsée par un Lycoming O-540 ou IO-540, munie d’une cabine allongée avec cinq places et d’un train d’atterrissage classique.

M-7-260 : Version propulsée par un Lycoming IO-540-V4A5 de 264cv, munie d’une cabine allongée avec cinq places et d’un train d’atterrissage classique.

M-7-420 "Starcraft Turboprop" : Version motorisée par un turbopropulseur Allison 250-B17C de 426cv, munie d’une cabine allongée et d’un train d’atterrissage tricycle.

MT-7-235 "Tri-Gear" : Version propulsée par un Lycoming O-540 de 238cv, munie d’une cabine allongée avec cinq places et d’un train d’atterrissage tricycle.

MT-7-260 "Tri-Gear" : Version propulsée par un Lycoming IO-540-V4A5 de 264cv, munie d’une cabine allongée avec cinq places et d’un train d’atterrissage tricycle.

MX-7 "Rocket" : Version quatre places, propulsée par un Lycoming O-320 de 150cv, équipée d’un train d’atterrissage classique.

MX-7-160 "Sportplane" : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-320 de 162cv, équipée d’un train d’atterrissage classique.

MX-7-180 "Star Rocket" : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-360-C1F de 182cv, équipée d’un train d’atterrissage classique.

MX-7-205 : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-360, équipée d’un train d’atterrissage classique.

MX-7-235 : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-540 ou IO-540, équipée d’un train d’atterrissage classique.

MX-7-250 "Starcraft" : Version quatre places motorisée par un turbopropulseur Allison 250, équipée d’un train d’atterrissage classique.

MX-7-420 "Starcraft Turboprop" : Version quatre places motorisée par un turbopropulseur Allison 250-B17C, équipée d’un train d’atterrissage classique.

MXT-7-160 "Comet" : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-320 de 162cv, équipée d’un train d’atterrissage tricycle.

MXT-7-180 "Star Rocket" : Version quatre places propulsée par un Lycoming O-360-C1F de 182cv, équipée d’un train d’atterrissage tricycle.

MXT-7-420 "Starcraft Turboprop" : Version quatre places motorisée par un turbopropulseur Allison 250-B17C, équipée d’un train d’atterrissage tricycle.



Utilisateurs militaires :
Equateur : 3 appareils au sein de l’Armée de terre.

Honduras : 8 appareils dans les forces aériennes.

Mexique : 14 appareils dans l’aéronavale.

Thaïlande : 20 appareils au sein de l’Armée de terre.


Caractéristiques Maule M-7-235:
Equipage : 1
Passagers : 4
Longueur : 7,19m
Envergure : 10,2m
Hauteur : 1,92m
Surface alaire : 15,6m2
Masse à vide : 680kg
Masse maximale au décollage : 1’134kg

Moteurs :
Un moteur turbocompressé Lycoming IO-540-W1A5 de 175kW (238cv).

Performances :
Vitesse de croisière : 265km/h
Vitesse ascensionnelle : 10m/s
Vitesse de décrochage : 68km/h
Distance de décollage (à vide): 80m
Distance d’atterrissage : 122m
Plafond opérationnel : 6’096m
Distance franchissable : 1’609km

Armement :
Sans

Liens internet :
http://www.mauleflight.com/faq/
http://www.mauleflight.com/faq/maule_model_differences.pdf
http://en.wikipedia.org/wiki/Maule_M-7
http://www.airbum.com/pireps/PirepMauleM-7-235C.html
http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=275
http://www.aviastar.org/air/usa/maule_m-5.php
Re: Maule M-7 à 23/08/2013 15:11 JFF
Merci pour cette fiche

j'ai toujours eu un petit faible pour les Maules, malgré leur construction du siècle passé.
J'en ai vu un décollé de Quito, à 2800m d'altitude, hé bien, ça grimpe aux murs, cette p'tite bête là ! Malgré l'altitude (en plus après midi, donc plus chaud), il avait une pente de montée impressionnante.
Par contre, on m'a dit que les Maules sont parfois un peu "pointus" à piloter, avec un décrochage assez sec, et pas toujours symétrique …..
Re: Maule M-7 à 26/08/2013 08:05 Clansman
Et hop, Le Maule 7 est sur le site
Re: Maule M-7 à 26/08/2013 12:21 Jericho
Merci Clansman! ;)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires