Rappels

Histoire de l'appareil

L’Aero L-60 "Brigadýr" est un avion léger STOL utilitaire, monomoteur à ailes hautes contreventées, muni d’un train d’atterrissage classique fixe et pouvant emporter jusqu’à trois passagers.

En 1951, un concours est lancé en Tchécoslovaquie pour remplacer les K-65 "Čáp", ces derniers étant la désignation des Fieseler Fi 156 au sein de la force aérienne locale. Aero remporte la compétition avec son prototype XL60/01 motorisé par un Argus As10C de 240 cv. Le prototype effectue son premier vol le 24 décembre 1953, malheureusement des problèmes de stabilité oblige Aero d’apporter de nombreuses modifications.

Le second prototype est équipé d’un moteur Praga Doris M-208B de 192 cv. Désigné XL-60/02, il prend l’air le 22 mars 1955. Bien que comportant encore certains problèmes de stabilité, il est décidé de lancer sa production en série.

Le XL-60/03 effectue son premier vol le 28 juin 1955. Destiné aux forces armées, il possède une dérive redessinée et une mitrailleuse MG-15 de 7,92 mm peut être montée à l’arrière de la cabine vitrée. Des points d’attache lui permettent également d’emporter deux petites bombes sous les ailes.

L’appareil est retenu par les forces armées tchécoslovaques et une première série est commandée à l'entreprise nationale Orlican Choceň sous la désignation de K-60. Sa version civile est désignée L-60A.

D’autres versions sont par la suite développées pour des utilisations aussi diverses que l’épandage agricole, la formation des pilotes, le transport sanitaire et le remorquage de planeurs. Des tests ont également été effectués avec un stabilisateur entièrement métallique de plus grande dimension et un seul mat de contreventement de l’aile, mais cette configuration n’est pas retenue.

Durant les années 1970, les utilisateurs commencent à avoir des difficultés à trouver des pièces de rechange pour le moteur M-208B. Des essais sont effectués afin d’en trouver un nouveau facilement disponible, et finalement c’est le moteur en étoile Ivchenko AI-14 RA de 161 kW (194 kW au décollage) qui est retenu pour la conversion en L-60S. Une autre conversion désignée L-60SF est par la suite disponible, motorisée par un Walter M 462RF de 235 kW (315 cv).

Au total, 273 appareils sont construits entre 1956 et 1960. Plus de 120 de ces appareils ont été utilisés par les forces aériennes de divers pays : l’Allemagne de l’Est, la Bulgarie, la Chine populaire, Cuba, l’Égypte, le Sri Lanka, la Tchécoslovaquie, l’URSS et la Yougoslavie.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Aero XL-60 : Désignation des trois prototypes.
  • Aero L-60A : Avion de liaison et d’observation civil produit en série dès 1956.
  • Aero K-60 : Désignation de la version militarisée du L-60A au sein de la force aérienne tchécoslovaque.
  • Aero L-60B : Version agricole équipée d’un réservoir de 350 L de produits d’épandage et d’une buse de pulvérisation montée sous le fuselage.
  • Aero L-60C : Quadriplace de loisir pour les aéro-clubs et les privés.
  • Aero L-60D : Version équipée pour le remorquage de planeurs.
  • Aero L-60E : Version de transport sanitaire.
  • Aero L-60F : Version de formation et d’entrainement de pilotes pour les forces aériennes.
  • Aero L-60S : Conversion avec un moteur en étoile Ivchenko AI-14 RA de 161 kW (194 kW au décollage).
  • Aero L-60SF : Conversion avec un moteur en étoile Walter M 462RF de 235 kW (315 cv).
  • Aero L-160 : Version d’essai munie d’un stabilisateur entièrement métallique de plus grande dimension et d’un seul mat de contreventement de l’aile, mais cette configuration n’est pas retenue.

Aero K-60 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 560 kg (3 439 lbs)
  • Masse à vide : 968 kg (2 134 lbs)
  • Surface alaire : 24,3 m² (261,563 sq. ft)
  • Hauteur : 2,72 m (8,924 ft)
  • Envergure : 13,96 m (45,801 ft)
  • Longueur : 8,54 m (28,018 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 175 km/h (109 mph, 94 kts)
  • Distance franchissable : 720 km (447 mi, 389 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 200 m (13 780 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 3,8 m/s (12,467 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 193 km/h (120 mph, 104 kts)
  • Charge alaire, à vide : 39,835 kg/m² (8,159 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 64,198 kg/m² (13,149 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres à plat Praga Doris M-208B
  • Puissance unitaire : 142 kW (193 ch, 190 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Aero L-60 "Brigadýr" à 21/08/2014 10:02 Jericho
L’Aero L-60 "Brigadýr" est un avion léger STOL utilitaire, monomoteur à ailes hautes contreventées, muni d’un train d’atterrissage classique fixe et pouvant emporter jusqu’à trois passagers.

En 1951, un concours est lancé en Tchécoslovaquie pour remplacer les K-65 "Čáp", ces derniers étant la désignation des Fieseler Fi 156 au sein de la force aérienne locale. Aero remporte la compétition avec son prototype XL60/01 motorisé par un Argus As10C de 240cv. Le prototype effectue son premier vol le 24 décembre 1953, malheureusement des problèmes de stabilité oblige Aero d’apporter de nombreuses modifications.
Le second prototype est équipé d’un moteur Praga Doris M-208B de 192cv. Désigné XL-60/02, il prend l’air le 22 mars 1955. Bien que comportant encore certains problèmes de stabilité, il est décidé de lancer sa production en série.
Le XL-60/03 effectue son premier vol le 28 juin 1955. Destiné aux forces armées, il possède une dérive redessinée et une mitrailleuse MG-15 de 7,92mm peut être montée à l’arrière de la cabine vitrée. Des points d’attache lui permettent également d’emporter deux petites bombes sous les ailes.
L’appareil est retenu par les forces armées tchécoslovaques et une première série est commandée à l'entreprise nationale Orlican Choceň sous la désignation de K-60. Sa version civile est désignée L-60A.

D’autres versions sont par la suite développées pour des utilisations aussi diverses que l’épandage agricole, la formation des pilotes, le transport sanitaire et le remorquage de planeurs. Des tests ont également été effectués avec un stabilisateur entièrement métallique de plus grande dimension et un seul mat de contreventement de l’aile, mais cette configuration n’est pas retenue.

Durant les années 1970, les utilisateurs commencent à avoir des difficultés à trouver des pièces de rechange pour le moteur M-208B. Des essais sont effectués afin d’en trouver un nouveau facilement disponible, et finalement c’est le moteur en étoile Ivchenko AI-14 RA de 161kW (194kW au décollage) qui est retenu pour la conversion en L-60S. Une autre conversion désignée L-60SF est par la suite disponible, motorisée par un Walter M 462RF de 235kW (315cv).

Au total, 273 appareils sont construits entre 1956 et 1960. Plus de 120 de ces appareils ont été utilisés par les forces aériennes de divers pays : l’Allemagne de l’Est, la Bulgarie, la Chine populaire, Cuba, l’Egypte, le Sri Lanka, la Tchécoslovaquie, l’URSS et la Yougoslavie.


Versions :
XL-60 : Désignation des trois prototypes.

L-60A : Avion de liaison et d’observation civil produit en série dès 1956. Une version militaire armée, désignée K-60 au sein de la force aérienne tchécoslovaque, est également proposée.

L-60B : Version agricole équipée d’un réservoir de 350L de produits d’épandage et d’une buse de pulvérisation montée sous le fuselage.

L-60C : Quadriplace de loisir pour les aéro-clubs et les privés.

L-60D : Version équipée pour le remorquage de planeurs.

L-60E : Version de transport sanitaire.

L-60F : Version de formation et d’entrainement de pilotes pour les forces aériennes.

L-60S : Conversion avec un moteur en étoile Ivchenko AI-14 RA de 161kW (194kW au décollage).

L-60SF : Conversion avec un moteur en étoile Walter M 462RF de 235kW (315cv).

L-160 : Version d’essai munie d’un stabilisateur entièrement métallique de plus grande dimension et d’un seul mat de contreventement de l’aile, mais cette configuration n’est pas retenue.

K-60 : Désignation de la version militarisée du L-60A au sein de la force aérienne tchécoslovaque. Ces appareils peuvent emporter une mitrailleuse MG-15 de 7,92 mm à l’arrière du cockpit et 2 bombes légères sous voilure.


Utilisateurs militaires :
Allemagne de l’Est : 20 L-60A au sein de la NVA (Nationale Volksarmee) de 1958 à 1963.

Bulgarie : 7 appareils en service au sein de la force aérienne entre 1963 et 1983.

Chine : Au moins 2 appareils au sein de la force aérienne, plus en service.

Cuba : 20 appareils au sein de la force aérienne à partir de 1961, plus en service.

Egypte : 10 appareils au sein de la force aérienne à partir de 1958, plus en service.

Sri Lanka : Plusieurs appareils au sein de la force aérienne, plus en service.

Tchécoslovaquie : 56 K-60 en service au sein de la force aérienne entre 1955 et 1968.

URSS : Deux appareils utilisés à des fins d’évaluation.

Yougoslavie : Plusieurs appareils au sein de la force aérienne, plus en service.


Caractéristiques L-60A (K-60):
Equipage : 1
Passagers : 3
Longueur : 8,54m
Envergure : 13,96m
Hauteur : 2,72m
Surface alaire : 24,30m2
Masse à vide : 968kg
Masse maximale au décollage : 1’560kg
Points d’attaches : 2 sous les ailes

Moteurs :
Un moteur à pistons Praga Doris M-208B de 142kW (192cv).

Performances :
Vitesse max : 193km/h
Vitesse de croisière : 175km/h
Vitesse ascensionnelle : 3,8m/s
Plafond opérationnel : 4’200m
Distance franchissable : 720km

Armement :
Une mitrailleuse MG-15 de 7,92 mm à l’arrière du cockpit et deux bombes légères sous voilure.


Liens internet :
http://cs.wikipedia.org/wiki/Aero_L-60
http://en.wikipedia.org/wiki/Aero_L-60_Brigad%C3%BDr
http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_l60_en.php
http://www.aviastar.org/air/czech/aero_l-60.php
Re: Aero L-60 "Brigadýr": à 23/08/2014 00:01 Nico2
Même au mois d'août, tu bosses.

Remarquable, Jericho. ;)
Re: Aero L-60 "Brigadýr": à 23/08/2014 00:04 Paxwax

Nico2 a écrit

Même au mois d'août, tu bosses.

Remarquable, Jericho. ;)

Pas aujourd'hui, par contre. Trop essoufflé par les bougies, ou trop bu de champagne :mrgreen: ?
Re: Aero L-60 "Brigadýr": à 25/08/2014 11:15 Jericho

Paxwax a écrit

Nico2 a écrit

Même au mois d'août, tu bosses.

Remarquable, Jericho. ;)

Pas aujourd'hui, par contre. Trop essoufflé par les bougies, ou trop bu de champagne :mrgreen: ?
Les bougies, parce que le champagne, moi je trouve que c'est un vin qui pête plus haut que son cru… :mrgreen:
Re: Aero L-60 "Brigadýr" à 03/09/2014 20:02 Clansman
L'Aero L-60 sur le site
Re: Aero L-60 "Brigadýr" à 03/09/2014 20:41 Jericho

Clansman a écrit

L'Aero L-60 sur le site
Merci Clansman! ;)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires