Rappels

Histoire de l'appareil

Le Stinson L-5 Sentinel était un avion d'observation et de liaison de la seconde guerre mondiale, utilisé aussi bien par toutes les forces armées américaines que par la RAF.

Il s'agit d'une version dérivée et militarisée du Stinson 105 Voyager. Il était doté d'un moteur Lycoming O-435 de 190 hp (plus puissant que le Continental O-170 de 80 hp d'origine), d'un cockpit en tandem (le pilote devant et l'observateur à l'arrière) et non plus côte-à-côte et une structure renforcée. Il conservait cependant l'aile haute et le train classique fixe. Il est construit en tubes métalliques recouverts de toile et les ailes sont en bois. L'aluminium fut strictement réservé au capot moteur et au train d'atterrissage.

Le prototype, désigné V-62 (Stinson était alors absorbé par Vultee), fit son premier vol en 1942 et fit l'objet d'essais accélérés par l'USAAC. Il entra en service en décembre 1942 sous la désignation O-62.

C'est en mars 1943 qu'il fut redésigné L-5, le L renvoyant à "Liaison & Light observation aircraft". Ses fonctions, outre l'observation et le réglage d'artillerie, étaient aussi l'évacuation sanitaire, le courrier et les communications, voire le transport de fret léger. Avec un fuselage redessiné et pourvu d'une porte de chargement, il pouvait emporter une civière ou 250 livres (plus de 100 kg) de fret. Il est cependant non armé.

3590 exemplaires furent produits de décembre 1942 à septembre 1945 pour les États-Unis, et au moins 3896 exemplaires furent produits en tout. Ce fut le deuxième appareil le plus utilisé après le L-4 Grasshopper dans cette catégorie par les forces armées américaines.

Il pouvait opérer à partir de terrains improvisés, ce qui lui permit pendant la guerre d'emporter du personnel, des renseignements cruciaux, ou des fournitures aux troupes de première ligne. Au retour, il emportait des blessés ayant besoin de soins médicaux urgents, ce qui renforça le moral des troupes.

Il servit également à la reconnaissance photographique, au contrôle de convois, au parachutage de nourriture, de munitions ou de médicaments, à larguer des tracts de propagande ou de l'insecticide, à transporter des prisonniers, à remorquer des planeurs ou même à désigner des cibles au sol aux chasseurs-bombardiers. Il se montra populaire auprès des hauts gradés pour ses performances sur courtes distances.

Il fut utilisé aussi bien par l'USAAF que par l'US Navy et l'US Marine Corps, et ce aussi bien sur le théâtre européen que dans le Pacifique. C'est ainsi qu'il reçut son surnom de "Flying Jeep". Il reprit également du service lors de la guerre de Corée et fut utilisé, du moins en première ligne, jusqu'en 1955. La RAF reçut 40 L-5 Sentinel I et 60 L-5B Sentinel II, qui furent utilisés en Inde et en Birmanie. L'Australie loua un exemplaire de 1944 à 1946.

Après la guerre, les surplus furent revendus aux forces aériennes de Grèce, d'Inde (environ 200 exemplaires), d'Italie (environ 100 exemplaires utilisés de 1946 jusque dans les années 1950), du Japon (armée de terre), de Corée du Sud, des Philippines (armée de terre de 1945 à 1947, et force aérienne), du Pakistan (reçus en 1948, après la partition avec l'Inde), de Pologne (un seul exemplaire, désormais exposé), de Taïwan, de Chine et de Thaïlande.

300 exemplaires existent encore aujourd'hui, et moins de 200 sont encore en état de vol. La Sentinel Owners and Pilots Association, qui dispose de son propre site, est dédiée à la préservation de cet appareil.

Versions référencées

  • Stinson L-5/235 : Version motorisée par un Lycoming O-540-B de 235 hp, utilisée pour le remorquage de planeurs.
  • Stinson L-5A : Version modifiée avec un système électrique en 24 volts et un moteur de 200 hp. Les conversions furent annulées.
  • Stinson L-5B Sentinel II : Version capable de transporter du fret ou un blessé, porte supplémentaire. 729 exemplaires.
  • Stinson L-5C : 200 L-5B équipés de caméras K-20 pour la reconnaissance photographique.
  • Stinson L-5D : Version non construite.
  • Stinson L-5E : Version avec de meilleures capacités ADAC.
  • Stinson L-5G : L-5E motorisé par un Lycoming 0-435-11 de 190 hp.
  • Stinson L-5H : Version étudiée à la fin de la guerre, ne dépassa pas le stade de la planche à dessin.
  • Stinson L-5 Sentinel I : Nouvelle désignation, 1538 exemplaires.
  • Stinson O-62 : 1ere désignation, moteur Lycoming 0-435-1. 275 exemplaires.
  • Stinson OY-1 : 306 L-5 et L-5B transférés à l'US Navy et l'USMC.
  • Stinson OY-2 : 152 L-5E transférés à l'US Navy et l'USMC, plus 30 OY-1 modifiés.
  • Stinson U-19A : L-5 encore en service en 1962, principalement des L-5G.
  • Stinson U-19B : Un L-5E utilisé par l'USAF Academy pour le remorquage de planeurs.
  • Stinson XL-5 : Exemplaire d'évaluation motorisé par un Lycoming 0-435-2.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Stinson L-5 Sentinel I voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 916 kg (2 020 lbs)
  • Masse à vide : 703 kg (1 550 lbs)
  • Surface alaire : 14 m² (155 sq. ft)
  • Hauteur : 2,17 m (7,11 ft)
  • Envergure : 10 m (34 ft)
  • Longueur : 7,346 m (24,1 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 177 km/h (110 mph, 96 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 269 km/h (167 mph, 145 kts)
  • Vitesse de décrochage : 70 km/h (44 mph, 38 kts)
  • Distance franchissable : 579 km (360 mi, 313 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 816 m (15 800 ft)
  • Vitesse maximale HA : 209 km/h (130 mph, 113 kts)
  • Charge alaire, au décollage : 63,629 kg/m² (13,032 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, à vide : 48,824 kg/m² (10 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • un moteur à pistons Lycoming O-435-1
  • Puissance unitaire : 138 kW (188 ch, 185 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Re: Stinson L-5 Sentinel à 07/06/2014 20:01 Nico2
Magnifique appareil. :)
Re: Stinson L-5 Sentinel à 07/06/2014 20:16 Ansierra117
Il me fait penser à un Storch :) en tout cas il est très beau avec cette livrée
Re: Stinson L-5 Sentinel à 09/06/2014 22:18 d9pouces
Je trouve le Storch davantage frêle, plus proche d'une sauterelle avec ses grandes pattes. Le Sentinel est un peu trop ventru pour ça.
Re: Stinson L-5 Sentinel à 10/06/2014 08:18 Clansman
Je suis d'accord avec D9, voilà 2 machines de cette catégorie qu'il est assez facile de différencier. Pour une fois.
Re: Stinson L-5 Sentinel à 10/06/2014 10:45 Ansierra117
Bon en fait je me rends. Z'avez raison, c'est bien une sauterelle le Storch par rapport à celui-là. :mrgreen:
Re: Stinson L-5 Sentinel à 16/06/2014 08:29 Clansman
Le Stinson L-5 Sentinel était un avion d'observation et de liaison de la seconde guerre mondiale, utilisé aussi bien par toutes les forces armées américaines que par la RAF.

Il s'agit d'une version dérivée et militarisée du Stinson 105 Voyager. Il était doté d'un moteur Lycoming O-435 de 190 hp (plus puissant que le Continental O-170 de 80 hp d'origine), d'un cockpit en tandem (le pilote devant et l'observateur à l'arrière) et non plus côte-à-côte et une structure renforcée. Il conservait cependant l'aile haute et le train classique fixe. Il est construit en tubes métalliques recouverts de toiles et les ailes sont en bois. L'aluminium fut strictement réservé au capot moteur et au train d'atterrissage.

Le prototype, désigné V-62 (Stinson était alors absorbé par Vultee), fit son premier vol en 1942 et fit l'objet d'essais accélérés par l'USAAC. Il entra en service en décembre 1942 sous la désignation O-62.

C'est en mars 1943 qu'il fut redésigné L-5, le L renvoyant à "Liaison & Light observation aircraft". Ses fonctions, outre l'observation et le réglage d'artillerie, étaient aussi l'évacuation sanitaire, le courrier et les communications, voire le transport de fret léger. Avec un fuselage redessiné et pourvu d'une porte de chargement, il pouvait emporter une civière ou 250 livres (plus de 100 kg) de fret. Il est cependant non armé.

3590 exemplaires furent produits de décembre 1942 à septembre 1945. Ce fut le deuxième appareil le plus utilisé après le L-4 Grasshopper dans cette catégorie par les forces armées américaines.

Il pouvait opérer à partir de terrains improvisés, ce qui lui permit pendant la guerre à emporter du personnel, des renseignements cruciaux, ou des fournitures aux troupes de première ligne. Au retour, il emportait des blessés ayant besoin de soins médicaux urgents, ce qui renforça le moral des troupes. Il servit également à la reconnaissance photographique, au contrôle de convois, au parachutage de nourriture, de munitions ou de médicaments, de larguer des tracts de propagande ou de l'insecticide, de transporter des prisonniers, de remorquer des planeurs ou même de désigner des cibles au sol aux chasseurs-bombardiers. Il se montra populaire auprès des hauts gradés pour ses performances sur courtes distances.

Il fut utilisé aussi bien par l'USAAF que par l'US Navy et l'US Marine Corps, et ce aussi bien sur le théâtre européen que dans le Pacifique. C'est ainsi qu'il reçut son surnom de "Flying Jeep". Il reprit également du service lors de la guerre de Corée et fut utilisé, du moins en première ligne, jusqu'en 1955. La RAF reçut 40 L-5 Sentinel I et 60 L-5B Sentinel II, qui furent utilisés en Inde et en Birmanie. L'Australie loua un exemplaire de 1944 à 1946.

Après la guerre, les surplus furent revendus aux forces aériennes de Grèce, d'Inde (environ 200 exemplaires), d'Italie (environ 100 exemplaires utilisés de 1946 jusque dans les années 1950), du Japon (armée de terre), de Corée du Sud, des Philippines (armée de terre de 1945 à 1947, et force aérienne), du Pakistan (reçus en 1948, après la partition avec l'Inde), de Pologne (un seul exemplaire, désormais exposé), de Taïwan, de Chine et de Thaïlande.

300 exemplaires existent encore aujourd'hui, et moins de 200 sont encore en état de vol. La Sentinel Owners and Pilots Association, qui dispose de son propre site, est dédiée à la préservation de cet appareil.


Versions :

O-62 : 1er désignation, moteur Lycoming 0-435-1. 275 exemplaires.

XL-5 : Exemplaire d'évaluation motorisé par un Lycoming 0-435-2.

L-5 : Nouvelle désignation, 1538 exemplaires.

L-5A : Version modifiée avec un système électrique en 24 volts et un moteur de 200 hp. Les conversions furent annulées.

L-5B : Version capable de transporter du fret ou un blessé, porte supplémentaire. 729 exemplaires.

L-5C : 200 L-5B équipés de caméras K-20 pour la reconnaissance photographique.

L-5D : Version non construite.

L-5E : Version avec de meilleures capacités ADAC.

L-5G : L-5E motorisé par un Lycoming 0-435-11 de 190 hp. 115 exemplaires construits. 785 autres exemplaires étaient prévus, mais la fin de la guerre permit d'annuler la commande.

L-5H : Version étudiée à la fin de la guerre, ne dépassa pas le stade de la planche à dessin.

U-19A : L-5 encore en service en 1962, principalement des L-5G.

U-19B : Un L-5E utilisé par l'USAF Academy pour le remorquage de planeurs.

OY-1 : 306 L-5 et L-5B transférés à l'US Navy et l'USMC.

OY-2 : 152 L-5E transférés à l'US Navy et l'USMC, plus 30 OY-1 modifiés.

L-5/235 : Version motorisée par un Lycoming O-540-B de 235 hp, utilisée pour le remorquage de planeurs.



<!– m –><a class="postlink" href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Stinson_L-5_Sentinel">http://fr.wikipedia.org/wiki/Stinson_L-5_Sentinel</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://encyclopedie-des-armes.com/index.php/aviation/avions-legers/1351-stinson-l-5-sentinel">http://encyclopedie-des-armes.com/index … 5-sentinel</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://fandavion.free.fr/StinsonL5.htm">http://fandavion.free.fr/StinsonL5.htm</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://en.wikipedia.org/wiki/Stinson_L-5_Sentinel">http://en.wikipedia.org/wiki/Stinson_L-5_Sentinel</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.aviastar.org/air/usa/stinson_sentinel.php">http://www.aviastar.org/air/usa/stinson_sentinel.php</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.warbirdalley.com/l5.htm">http://www.warbirdalley.com/l5.htm</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.pilotfriend.com/aircraft%20performance/Stinson/Stinson%20L%205%20Sentinel.htm">http://www.pilotfriend.com/aircraft%20p … ntinel.htm</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.nationalmuseum.af.mil/factsheets/factsheet.asp?id=519">http://www.nationalmuseum.af.mil/factsh … asp?id=519</a><!– m –>

<!– m –><a class="postlink" href="http://www.sentinelclub.org/">http://www.sentinelclub.org/</a><!– m –>
Re: Stinson L-5 Sentinel à 16/06/2014 09:32 Clansman
La fiche sur le site
Re: Stinson L-5 Sentinel à 16/06/2014 12:26 Ansierra117
Très belle fiche Clan's :) (je ne connaissais pas l'appareil)

Petites fautes d'inattention cependant :

Peut être pas de "s" à "toile"
"d'emporter" plutôt que "à emporter
"À larguer des tracts plutôt que "de larguer" et ainsi de suite avec les énumérations qui suivent
Re: Stinson L-5 Sentinel à 16/06/2014 13:46 foxkilo02
Belle fiche effectivement. Une de plus ! :king:
Re: Stinson L-5 Sentinel à 16/06/2014 14:04 Jericho
Merci Clans', j'aime bien quand tu te décides de se reposer un peu, ça nous fait de la lecture… :D
Re: Stinson L-5 Sentinel à 16/06/2014 20:00 Nico2

Ansierra117 a écrit

Très belle fiche Clan's :) (je ne connaissais pas l'appareil)t

+1 :)

Ansierra117 a écrit

Petites fautes d'inattention cependant : (…)

Nous avons un Cinétic de rechange semble-t-il :D
Re: Stinson L-5 Sentinel à 17/06/2014 11:31 Clansman
OK, merci Ansierra, j'ai corrigé les fautes sur le site.

Pour le forum, je laisse comme ça, j'ai un peu la flemme de corriger les fautes 2 fois. :mrgreen:
Re: Stinson L-5 Sentinel à 17/06/2014 15:25 Ansierra117
Prochaine fois je laisserai Cinétic le faire…evitons les crimes de lèse-majesté [/size:3etqmuyg] :mrgreen:
Re: Stinson L-5 Sentinel à 17/06/2014 15:42 Jericho

Ansierra117 a écrit

Prochaine fois je laisserai Cinétic le faire…evitons les crimes de lèse-majesté [/size:3sulo5n9] :mrgreen:
Mais non, t'en fais pas: maintenant que vous commencez à être quelques uns à être bien attentifs, il n'y aura plus besoin de relire les fiches avant de les poster, ça va soulager les Contributeurs dans leur boulot… :mrgreen:
Re: Stinson L-5 Sentinel à 17/06/2014 17:36 Clansman
il n'y aura plus besoin de relire les fiches avant de les poster, ça va soulager les Contributeurs dans leur boulot…

C'est d'ailleurs ce que je fais depuis toujours. Je compte sur les Sentinels de service. :mrgreen:
Re: Stinson L-5 Sentinel à 17/06/2014 18:56 Jericho

Clansman a écrit

il n'y aura plus besoin de relire les fiches avant de les poster, ça va soulager les Contributeurs dans leur boulot…

C'est d'ailleurs ce que je fais depuis toujours. Je compte sur les Sentinels de service. :mrgreen:
Elles cinq? :bonnet:
Re: Stinson L-5 Sentinel à 17/06/2014 21:49 Ansierra117

Jericho a écrit

Clansman a écrit

il n'y aura plus besoin de relire les fiches avant de les poster, ça va soulager les Contributeurs dans leur boulot…

C'est d'ailleurs ce que je fais depuis toujours. Je compte sur les Sentinels de service. :mrgreen:
Elles cinq? :bonnet:

Magique :D
Re: Stinson L-5 Sentinel à 18/06/2014 10:44 Clansman
Ouaip ! :mrgreen:
Re: Stinson L-5 Sentinel à 18/06/2014 21:31 Nico2
:hs: :drill:

Je sens que ça dévie là. :mrgreen:
Re: Stinson L-5 Sentinel à 06/06/2016 17:49 stanak
L-5E de 1944
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires