Rappels

Histoire de l'appareil

Un appel d'offre pour un Lead-In Fighter Trainer (LIFT) fut lancé par l'armée de l'air chinoise afin de se procurer un appareil d'entraînement avancé très moderne, destiné aux futurs pilotes de J-10, J-11, Su-27 et Su-30. Le Hondgu JL-10/L-15 Falcon se pose donc en concurrent direct du JL-9. L'appareil, conçu par Zhang Hong, est soupçonné d'avoir reçu le concours de Yakovlev, voire d'être une copie pure et simple du Yak-130.

Il s'agit d'un biplace en tandem, biréacteur, nettement supersonique. Il possède des CDVE à quadruple redondance, 2 écrans multifonctions par poste de pilotage, un HUD, une manette HOTAS. Il peut voler à haute incidence, à 30°. Cela lui permet de simuler les appareils les plus modernes de la force aérienne chinoise, comme le J-10 et le J-11, ou encore le JF-17. Le dessin général fut dévoilé en septembre 2001 à Beijing, et une maquette fut exposée au salon de Zhuhaï en 2004.

Le prototype effectua son roll-out en septembre 2005 et son vol inaugural le 26 mars 2006 aux mains de Yang Yao et Zhang Jingting. 5 prototypes ont été construits : les 2 premiers, 01 et 02, sont équipés de moteurs Lotarev DV-2 de 21,58 kN sans PC. Le 03 est équipé des moteur DV-2F pourvu de PC, lui permettant d'être supersonique. Il a effectué son vol inaugural le 10 mai 2008.

Le L-15 dispose de 3 configurations : l'AJT (Advanced Jet Trainer) est propulsé par des AI-222K-25 sans PC, de 2500 kgp. La deuxième configuration est un LIFT (Lead-In Fighter Trainer) et dispose de moteurs AI-222K-25F avec PC (4200 kgp) qui lui permettent de devenir supersonique. Enfin, le L-15 dispose d'une configuration AFT (Attack Fighter Trainer), dont une maquette a été présentée au selon de Singapour de février 2016. La première photo d'un L-15 armé est apparue en mai 2016.

L'AI-222K-25, avec ou sans PC, est doté d'un FADEC : la version avec PC devrait devenir le standard de série. Une construction sous licence de ces moteurs en Chine est envisagée. 4 à 6 points d'emport (selon les versions) sous les ailes et 2 rails lance-missile en bout d'ailes lui permettent d'emporter 3,5 tonnes d'armement, augmentant sa masse maximale au décollage à 10 tonnes. Il semble aussi y avoir un point ventral, portant le total à 9. Cet armement peut se constituer d'un canon de 23 mm en nacelle ventrale, de bombes guidées LS-6, de missiles air-air PL-5II et de réservoirs supplémentaires. Son nez redessiné pourrait accueillir un radar PESA.

La PLAAF a commandé 4 exemplaires en configuration AJT en avril 2006, dont la construction a duré de 2007 à août 2010.  Le premier d'entre eux a volé pour la première fois le 15 août 2010. Ils ont été transférés à la force aérienne chinoise le 1er juillet 2013 sous la désignation JL-10. La Marine chinoise en aurait commandé quelques-uns pour évaluation. La production en série a d'ores et déjà débuté pour le compte de la PLAAF.

Hongdu s'efforce de le vendre, et l'exposa au salon de Dubaï en 2009. Le Vénézuela s'est montré intéressé et le Pakistan envisage de l'acquérir pour remplacer ses K-8, les négociations étant en cours depuis février 2010. D'autres pays africains se montrent intéressés : la Zambie en a commandé 6 au salon de Zhuhai en 2012, et un utilisateur africain, inconnu, en aurait commandé 12 en novembre 2012. Le premier appareil destiné à l'exportation (donc à la Zambie) a volé fin 2015.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • Hongdu L-15 : Prototypes motorisés par des Lotarev DV-2. Au moins 3 exemplaires.
  • Hongdu JL-10 : Version destinée à la force aérienne chinoise.
  • Hongdu JL-10H : Version destinée à la marine chinoise
  • Hongdu L-15 Falcon : Version export disponible en plusieurs configurations. 6 exemplaires.
  • Hongdu L-15B : Version d'attaque au sol.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Hongdu L-15 Falcon voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 9 500 kg (20 944 lbs)
  • Masse à vide : 4 500 kg (9 921 lbs)
  • Hauteur : 4,81 m (15,781 ft)
  • Envergure : 9,48 m (31,102 ft)
  • Longueur : 12,59 m (41,306 ft)

Performances

  • Facteur de charge maximal : 8 G
  • Facteur de charge minimal : -3 G
  • Endurance maximale : 2 h
  • Rayon d'action : 550 km (342 mi, 297 nm)
  • Distance franchissable : 2 600 km (1 616 mi, 1 404 nm)
  • Plafond opérationnel : 16 000 m (52 493 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 200 m/s (656 ft/s)
  • Mach maximal HA : Mach 1,4
  • Vitesse maximale BA : 1 200 km/h (746 mph, 648 kts)

Motorisation

  • 2 réacteurs Ivchenko-Progress AI-222K-25F
  • Puissance unitaire : 2 500 kgp (25 kN, 5 512 lbf), 4 199,796 kgp (41,2 kN, 9 258,973 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Hongdu L-15 à 19/03/2011 11:06 Clansman
L'appel d'offres Lead-In Fighter Trainer (LIFT) fut lançé par l'armée de l'air chinoise afin de se procurer un appareil d'entraînement avancé très moderne, destiné aux futurs pilotes de J-10, J-11, Su-27 et Su-30. Le Hondgu L-15 Falcon se pose donc en concurrent direct du JL-9. L'appareil, conçu par Zhang Hong, est soupçonné d'avoir reçu le concours de Yakovlev, voire d'être une copie pure et simple du Yak-130.

Il s'agit d'un biplace, biréacteur, légèrement supersonique. Il possède 6 points d'emport, dont 2 aux extrémités des ailes, et peut emporter 3 tonnes d'armement. Il possède des CDVE à quadruple redondance, 2 écrans multifonctions par poste de pilotage, un HUD, une manette HOTAS. Il peut voler à haute incidence, à 30°. Le dessin général fut dévoilé en septembre 2001 à Beijing, et une maquette fut exposée au salon de Zhuhaï en 2004.

Le prototype effectua son roll-out en septembre 2005, et son vol inaugural le 26 mars 2006 aux mains de Yang Yao et Zhang Jingting. 5 prototypes ont été construits : les 2 premiers, 01 et 02, sont équipés de moteurs DV-2 de 21,58 kN sans PC. Le 03 est équipé des moteur DV-2F pourvu de PC, lui permettant d'être supersonique. Il a effectué son vol inaugural le 10 mai 2008.

Les exemplaires de série seront motorisés par des AI-222K-25F de 4200 kgp avec PC, et équipés d'un FADEC. Une construction sous licence de ces moteurs en Chine est envisagée. La PLAAF a commandé 4 appareils en avril 2006, qui furent livrés en août 2010. Le concours est toujours en cours actuellement.

Hongdu s'efforce de le vendre, et l'exposa au salon de Dubaï en 2009. Le Vénézuela s'est montré intéressé et le Pakistan envisage de l'acquérir pour remplacer ses K-8, les négociations étant en cours depuis février 2010. L'Egypte en aurait même commandé entre 30 et 35, livrables fin 2013. La Chine aurait même proposé le L-15 comme remplaçant du T-38 aux USA…


La fiche du site


Sources :

http://aviation-militaire.kazeo.com/Avions-chinois/Hongdu-L-15,a1746973.html

http://airbuz31.unblog.fr/2010/03/07/hongdu-l-15/

http://en.wikipedia.org/wiki/Hongdu_L-15

http://www.sinodefence.com/airforce/trainer/l15.asp

http://www.military-today.com/aircraft/l15.htm

http://www.airforce-technology.com/projects/hongdusupersonictrai/
Re: Hongdu L-15 à 27/03/2011 21:19 Trident
La Chine aurait même proposé le L-15 comme remplaçant du T-38 aux USA…

Je comprend maintenant comment ils ont put acquérir la technologie du B2 :mrgreen:
Re: Hongdu L-15 à 23/07/2011 16:27 ciders
Dans l'AC du 26 novembre 2010, que je viens de relire, Guillaume Steuer évoque une version armée du L-15, dévoilée lors du salon de Zhuhai. Et qui avait été présentée en vol, d'ailleurs.

Je donne les caractéristiques, si tu veux les intégrer à ta fiche :

- Envergure : 9,48 m
- Hauteur : 4,81 m
- Longueur : 12,59 m

- Motorisation : deux Ivchenko Al-222-25F, d'une puissance unitaire de 2 5000 kgp (pas de PC)

- -Vitesse maximale (HA) : Mach 1,4
- Vitesse maximale (BA) : 1 200 km/h
- Vitesse ascensionnelle maximale : 200 m/s
- Distance de décollage : 300 m
- Distance d'atterrissage : 750 m
- Distance franchissable maximale : 2 600 km
- Plafond pratique : 16 000 m

- Facteur de charge : + 8/-3 G
- Angle d'attaque maximal : 30°
- Points d'emport : 2 aux extrémités des ailes, 4 à 6 sous voilure
- Emport maximal de charge extérieure : 3 500 kg
Re: Hongdu L-15 à 21/11/2012 23:04 ciders
Vers un premier contrat export ?

Au salon de Zhuhai, la CATIC annonce une vente de 12 L-15. Client inconnu, dévoilé pour 2013.
Re: Hongdu L-15 à 15/12/2012 13:04 d9pouces
Je me demande si ses CDVE sont reconfigurables pour simuler d'autres appareils, comme sur le M346.
Re: Hongdu L-15 à 26/05/2016 12:35 Jericho

ciders a écrit

- Points d'emport : 2 aux extrémités des ailes, 4 à 6 sous voilure
… et au moins un sous le fuselage, visiblement aussi utilisé pour un canon en nacelle. Ce qui ferait un total de 9 points d'emport.
Si c'est OK pour tout le monde, faudra peut-être modifier la fiche du site et ses 6 points d'emport. ;)
Re: Hongdu L-15 à 27/05/2016 07:56 Clansman
C'est un peu compliqué : il y a les prototypes L-15 (réacteurs Lotarev DV-2), la version AJT (sans PC), entrée en service en Chine sous la désignation JL-10, la version LIFT avec PC, et maintenant la version AFT avec 9 points d'emport. Plus la (les) version(s) exportée(s)…

Je prendrais un moment pour revoir tout ça.
Re: Hongdu L-15 à 28/05/2016 12:48 Ansierra117
Concernant l'export il n'y a que la Zambie de confirmée, le Venezuela c'est resté au stade de discussions et étant donné l'état de leur économie en ce moment, c'est pas de sitôt qu'ils en commanderont.
Re: Hongdu L-15 à 28/05/2016 13:40 Clansman
Bon, j'ai un peu retravaillé ce L-15. Manifestement, la version de série sera bien équipée d'une PC, donc je l'ai conservée. Surtout qu'elle permet la vitesse de Mach 1,4.

Par contre, il y aurait bien 9 points d'emport.
Re: Hongdu L-15 à 01/08/2016 19:56 ciders
La marine chinoise va s'équiper de JL-10

A noter que selon Henri K., une version embarquée serait en développement.
Re: Hongdu L-15 à 05/08/2016 00:30 Ansierra117

Clansman a écrit

Bon, j'ai un peu retravaillé ce L-15. Manifestement, la version de série sera bien équipée d'une PC, donc je l'ai conservée. Surtout qu'elle permet la vitesse de Mach 1,4.

Par contre, il y aurait bien 9 points d'emport.

Par contre ce ne sont pas des versions à proprement parler de l'appareil, enfin oui et non (de nos jours il est difficile de parler de version). AJT, LIFT et AFT ce sont des désignations génériques concernant les appareils d'entraînement avancé qui correspondent à des configurations spécifiques selon le bon vouloir du client (entraînement avancé, attaque ou tout à la fois) !

Par exemple le Hawk 132 indien évolue dans une configuration AJT. Il ne faut pas perdre de vue que dans le cas de la différence AJT/LIFT on est également (un peu) dans de la communication marketing.
Re: Hongdu L-15 à 04/05/2017 14:14 Jericho
Présentation officielle du L-15B, qui serait une amélioration du LIFT. Muni d’un nez plus grand qui abriterait un radar multifonction d'une portée d'environ 75 km, il semble pouvoir emporter une charge utile maximale de 3,5 tonnes (missile PL-12 à guidage radar, bombes guidées au laser LT-2, nacelle canon, etc.).
Re: Hongdu L-15 à 04/05/2017 19:17 Cinétic
L'article confond rayon d'action (550km) avec la distance franchissable (2600km), dommage, on est habitué à mieux sur ce site.
Re: Hongdu L-15 à 06/05/2017 20:28 Ansierra117
en l'occurence pour l'aéronautique chinoise, une seule référence à consulter (et en plus c'est en français) : East Pendulum et en prime l'article sur le L-15B, version d'attaque
Re: Hongdu L-15 à 25/12/2017 17:02 ouakamois
1er vol réussi
27 délégations de pays africains visitent l'usine J10/L15
Re: Hongdu L-15 à 26/12/2017 01:15 Ansierra117
Merci Ouka des infos !
Re: Hongdu L-15 à 11/01/2018 21:29 Nico2
Merci pour ces informations Ouaka
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires