Rappels

Histoire de l'appareil

Le L-13 Blanik est un planeur conçu par Karel Dlouhý, en Tchécoslovaquie en 1956. Il fut produit par Let à partir de 1958, à plus de 2650 exemplaires. Il fut adopté dans tout le bloc soviétique et son succès dépassa même le rideau de fer, puisqu'il fut exporté en Europe et en Amérique. 50 ans après son premier vol, il reste un des planeurs les plus répandus. Il battit d'ailleurs plusieurs records de distance dans les années 1960.

Il s'agit d'un appareil biplace, de construction semi-monocoque et métallique, avec des profils laminaires NACA. Sa cellule n'est faite que pour des évolutions acrobatiques limitées, et est de plus vulnérable aux atterrissages trop violents. Le 12 juin 2010, une aile se détacha, entraînant un accident. La fatigue structurelle fut incriminée, clouant au sol l'ensemble des L-13.

Il donna naissance au L-23 Super Blanik. Celui-ci vola en 1988, et se différencie du L-13 par une dérive en T, des aérofreins à la place des flaps, une instrumentation plus moderne et une verrière en 2 parties, améliorant la visibilité.

Il existe un bon nombre de variantes différentes du L-13 d'origine, en particulier le L-13AC. Celui-ci combine les ailes et le cockpit du L-23 à la verrière et la queue du L-13. Cette version, considérée comme étant plus solide que le L-13, n'est pas concernée par l'interdiction de vol.

En 1992, vola une nouvelle version, le L-33. Cet appareil est une version monoplace, conçue par Marian Meciar et Vaclav Zajic.

Lorsque l'USAF décida de remplacer ses vénérables TG-4, elle s'intéressa au planeur tchèque et en commanda ses propres versions. Le L-23 devint le TG-10B "Merlin" dans l'inventaire américain, le L-13AC devint le TG-10C "Kestrel" et le L-33 devint le TG-10D Peregrine. Ils furent équipés d'une instrumentation et d'une avionique assez perfectionnée, et bénéficièrent d'une envergure accrue.

L'USAF posséde 12 TG-10B destinés à l'entraînement de base, dont 4 pour la haute altitude, 5 TG-10C, destinés à l'entraînement à la voltige, et posséda 4 TG-10D d'entraînement avancés, monoplaces et destinés aux vols de navigation longue distance. Ils servirent de mai 2002 à 2004 au sein du 94th Flying Training Squadron, puis au sein du Air Education and Training Command. Le TG-10D fut remplacé par les TG-15.

Le Brésil utilisa également les L-13, L-23 et L-33 sous les dénominations respectives de TZ-13 (3 exemplaires), TZ-23 (4 exemplaires) et Z-33 (2 exemplaires). Seuls les TZ-13 sont encore en service actuellement.

Versions référencées

  • Let L-13 : Version de base.
  • Let L-23 Super Blanik : Dérive en T.
  • Let L-33 : Version monoplace.
  • Let TG-10A
  • Let TG-10B Merlin : Version du L-23 destinée à l'USAFA.
  • Let TG-10C Kestrel : Version du L-13AC pour l'USAFA.
  • Let TG-10D Peregrine : Version du L-33 destinée à l'USAFA.
  • Let TZ-13 : Désignation brésilienne du L-13 Blanik.
  • Let L-13AC : Version hybride entre le L-13 et le L-23.
  • Let L-13M : Version propulsée par un Limbach L2000.
  • Let UE.17 : Désignation du L-13 en Espagne, 10 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Let TG-10B Merlin voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 530 kg (1 168 lbs)
  • Surface alaire : 19,2 m² (206,667 sq. ft)
  • Hauteur : 1,9 m (6,234 ft)
  • Envergure : 16,2 m (53,15 ft)
  • Longueur : 8,5 m (27,887 ft)

Performances

  • Finesse : 28
  • Taux de chute minimum : 0,82 m/s (2,69 ft/s)
  • Facteur de charge maximal : 5 G
  • Facteur de charge minimal : -2,5 G
  • Plafond opérationnel : 6 096 m (20 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 230 km/h (143 mph, 124 kts)
  • Charge alaire, au décollage : 27,594 kg/m² (5,652 lbs/sq. ft)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Let L-13 Blanik à 28/05/2011 09:23 Clansman
Le L-13 Blanik est un planeur conçu par Karel Dlouhý, en Tchécoslovaquie en 1956. Il fut produit par Let à partir de 1958, à plus de 2650 exemplaires. Il fut adopté dans tout le bloc soviétique et son succès dépassa même le rideau de fer, puisqu'il fut exporté en Europe et en Amérique. 50 ans après son premier vol, il reste un des planeurs les plus répandus. Il battit d'ailleurs plusieurs records de distance dans les années 1960.

Il s'agit d'un appareil biplace, de construction semi-monocoque et métallique, avec des profils laminaires NACA. Sa cellule n'est faite que pour des évolutions acrobatiques limitées, et est de plus vulnérable aux atterrissages trop violents. Le 12 juin 2010, une aile se détacha, entraînant un accident. La fatigue structurelle fut incriminée, clouant au sol l'ensemble des L-13.

Il donna naissance au L-23 Super Blanik. Celui-ci vola en 1988, et se différencie du L-13 par une dérive en T, des aérofreins à la place des flaps, une instrumentation plus moderne et une verrière en 2 parties, améliorant la visibilité.

Il existe un bon nombre de variantes différentes du L-13 d'origine, en particulier le L-13AC. Celui-ci combine les ailes et le cockpit du L-23 à la verrière et la queue du L-13. Cette version, considérée comme étant plus solide que le L-13, n'est pas concernée par l'interdiction de vol.

En 1992, vola une nouvelle version, le L-33. Cet appareil est une version monoplace, conçue par Marian Meciar et Vaclav Zajic.

Lorsque l'USAF décida de remplacer ses vénérables TG-4, elle s'intéressa au planeur tchèque et en commanda ses propres versions. Le L-23 devint le TG-10B "Merlin" dans l'inventaire américain, le L-13AC devint le TG-10C "Kestrel" et le L-33 devint le TG-10D Peregrine. Ils furent équipés d'une instrumentation et d'une avionique assez perfectionnée, et bénéficièrent d'une envergure accrue.

L'USAF posséda 12 TG-10B destinés à l'entraînement de base, dont 4 pour la haute altitude, 5 TG-10C, destinés à l'entraînement à la voltige, et 4 TG-10D d'entraînement avancés, monoplaces et destinés aux vols de navigation longue distance. Ils servirent de mai 2002 à 2004 au sein du 94th Flying Training Squadron, puis au sein du Air Education and Training Command jusqu'à leur remplacement par le TG-15.




http://en.wikipedia.org/wiki/LET_TG-10

http://en.wikipedia.org/wiki/LET_L-13_Blan%C3%ADk

http://en.wikipedia.org/wiki/LET_L-23

http://en.wikipedia.org/wiki/LET_L-33

http://www.aetc.af.mil/library/factsheets/factsheet.asp?id=7206

http://www.usafa.edu/tu/306ftg/94fts/tg-10b.cfm

http://www.usafa.edu/tu/306ftg/94fts/tg-10c.cfm

http://www.usafa.edu/tu/306ftg/94fts/tg-10d.cfm
Re: Let L-13 Blanik à 28/05/2011 09:58 Jericho
Je ne sais pas si vous avez le même sentiment que moi, mais j'ai l'impression qu'il y a un de nos administrateur qui est en train de planer depuis quelque temps…

:bonnet:
Re: Let L-13 Blanik à 28/05/2011 10:09 Clansman
La fiche sur le site

Je ne sais pas si vous avez le même sentiment que moi, mais j'ai l'impression qu'il y a un de nos administrateur qui est en train de planer depuis quelque temps…

C'est parce que j'ai reçu un paquet de CDLP. :mrgreen:
Re: Let L-13 Blanik à 28/05/2011 10:20 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site

Je ne sais pas si vous avez le même sentiment que moi, mais j'ai l'impression qu'il y a un de nos administrateur qui est en train de planer depuis quelque temps…

C'est parce que j'ai reçu un paquet de CDLP. :mrgreen:

De la résine de pin des Landes?!? :o …ça à l'air redoutable…

(en tous cas Tandure semble en redouter ses effets sur Hutch… ) :bonnet:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires