Rappels

Histoire de l'appareil

Le Ka-18 est un Ka-15M (version civile et plus puissante du Ka-15) allongé de 81 cm, afin d'accueillir 4 personnes, soit un pilote et 3 passagers. Le nez fut allongé afin d'installer une soute à bagage à l'intérieur, ainsi que la queue. Le moteur AI-24V de 250 hp, le train d'atterrissage, les rotors coaxiaux, les systèmes de transmissions et les commandes furent conservés. Ces rotors tripales et entièrement articulés avaient une vitesse de rotation de 333 tours par minutes. Ils pouvaient être montés en 5 minutes par deux personnes.

Le Ka-18 disposait de deux réservoirs de carburant d'une capacité totale de 176 l situés sous le plancher, et deux réservoirs externes de 50 kg pouvaient être installés de chaque côté du fuselage. Sa structure était en tubes soudés, avec un revêtement en alliage léger.

Le prototype fut terminé en 1956 et le vol inaugural eut lieu début 1957. 200 exemplaires furent produits, essentiellement pour Aeroflot et des usages civils (surveillance des glaces, des forêts ou des bancs de poissons, missions agricoles, prospection géologique, évacuation sanitaire). A la fin des années 1960, ils furent équipés d'un moteur AI-24VF (VF pour Vertolet Forsirovannie, pour moteur à turbocompresseur) de 275 hp. La charge utile augmenta alors de 100 kg, passant à 300 kg. Sa distance franchissable était alors de 300 km. Il fut remplacé par le Ka-26 après 20 ans de service. Un exemplaire est exposé dans un des hangars du musée de Monino.

En 1958, les tests étatiques furent terminés. Les VVS ne furent pas intéressés, mais il semble qu'il soit entré en service au sein de la marine soviétique. C'est également cette année qu'il fut présenté à l'exposition internationale de Bruxelles, où il remporta une médaille d'or.

Versions référencées

  • Kamov Ka-18 : Unique version de série. 6 prototypes + 111 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Kamov Ka-18 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 480 kg (3 263 lbs)
  • Masse à vide : 1 060 kg (2 337 lbs)
  • Surface du rotor : 155,8 m² (1 677,017 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 9,96 m (32,677 ft)
  • Hauteur : 3,34 m (10,958 ft)
  • Longueur : 7,03 m (23,064 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 120 km/h (75 mph, 65 kts)
  • Distance franchissable : 300 km (186 mi, 162 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 250 m (10 663 ft)
  • Vitesse maximale HA : 150 km/h (93 mph, 81 kts)
  • Charge alaire, à vide : 6,804 kg/m² (1,39 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 9,499 kg/m² (1,95 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Ivchenko-Progress AI-24VF
  • Puissance unitaire : 209 kW (284 ch, 280 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Kamov Ka-18 Hog à 14/03/2012 09:41 Clansman
Le Ka-18 est un Ka-15M (version civile et plus puissante du Ka-15) allongé de 81 cm, afin d'accueillir 4 personnes, soit un pilote et 3 passagers. Le nez fut allongé afin d'installer une soute à bagage à l'intérieur, ainsi que la queue. Le moteur AI-24V de 250 hp, le train d'atterrissage, les rotors coaxiaux, les systèmes de transmissions et les commandes furent conservés. Ces rotors tripales et entièrement articulés avaient une vitesse de rotation de 333 tours par minutes. Ils pouvaient être montés en 5 minutes par deux personnes.

Le Ka-18 disposait de deux réservoirs de carburant d'une capacité totale de 176 l situés sous le plancher, et deux réservoirs externes de 50 kg pouvaient être installés de chaque côté du fuselage. Sa structure était en tubes soudés, avec un revêtement en alliage léger.

Le prototype fut terminé en 1956 et le vol inaugural eut lieu début 1957. 200 exemplaires furent produits, essentiellement pour Aeroflot et des usages civils (surveillance des glaces, des forêts ou des bancs de poissons, missions agricoles, prospection géologique, évacuation sanitaire). A la fin des années 1960, ils furent équipés d'un moteur AI-24VF (VF pour Vertolet Forsirovannie, pour moteur à turbocompresseur) de 275 hp. La charge utile augmenta alors de 100 kg, passant à 300 kg. Sa distance franchissable était alors de 300 km. Il fut remplacé par le Ka-26 après 20 ans de service. Un exemplaire est exposé dans un des hangars du musée de Monino.

En 1958, les tests étatiques furent terminés. Les VVS ne furent pas intéressés, mais il semble qu'il soit entré en service au sein de la marine soviétique. C'est également cette année qu'il fut présenté à l'exposition internationale de Bruxelles, où il remporta une médaille d'or.


La fiche sur le site

Malheureusement pas d'images libres de droits. Donc voir les sources pour voir à quoi il ressemblait.



http://helimat.free.fr/Fiches_Techniques/Kamov/5_Kamov_KA18.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/Kamov_Ka-18

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/ka-18.php

http://www.globalsecurity.org/military/world/russia/ka-15.htm

http://www.kamov.net/other-kamov/ka-18-hog/

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=Kamov%20Ka-18&distinct_entry=true-
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires