Rappels

Histoire de l'appareil

En 1950, la marine soviétique émit une spécification pour un hélicoptère de servitude, qui devait être biplace, disposer d'une cabine fermée, et bénéficiant d'une bonne endurance, ainsi que d'une bonne charge utile. Se basant sur l'expérience accumulée avec les Ka-8 et Ka-10, Kamov conçut le Ka-15, qui fut son premier hélicoptère à être construit en série et à entrer en service.

Par rapport aux premiers modèles, il disposait, en plus de la cabine fermée, d'un train d'atterrissage quadricycle, dont les roues avant étaient orientables. Sa configuration biplace était de type côte-à-côte. Il fut conçu pour un usage tant militaire (version Ka-15) que civil (Ka-15M, apparu en 1958). Son moteur M-14 de 168 kW actionnait deux rotors coaxiaux contra-rotatifs, et tripales.

Il vola pour la première fois le 14 avril 1952 entre les mains de V. V. Vinitsky. Les tests embarqués eurent lieu vers 1954, et montrèrent qu'il était plus adapté aux opérations maritimes que le Mi-1, notamment grâce à sa taille et à sa manœuvrabilité. Les tests étatiques se terminèrent en 1955, date à laquelle il fut dévoilé à l'Ouest. L'OTAN lui donna alors la désignation "Hen".

Conçu tout d'abord pour la marine soviétique, il y remplit des missions de liaison, d'entraînement (Ka-15U) et de lutte anti sous-marine. Il est entré en service en 1957, sur les destroyers de type Svetly (Projet 57). Pour les missions de lutte anti sous-marine, il fallait pas moins de 3 appareils : l'un équipé de deux bouées sonores RGB-N, afin de sonder une zone. Un deuxième équipé du receveur de données SPARU-55, afin de détecter un sous-marin. Un troisième équipé du viseur OPB-1R et de deux charges de profondeurs de 50 kg éliminait le sous-marin. Il resta presque 20 ans en service.

De nouvelles pales, en matériaux composites et plus solides, furent conçues entre 1958 et 1963, qui allaient être utilisées pour la version civile Ka-15M. Cette version, équipée d'un moteur AI-14V plus puissant (190 kW), établit des records dans les années 1958 et 1959 avec V.V.Vinitsky aux commandes. Dans le civil, il eut des tâches agricoles, de reconnaissance de bancs de poissons, de transport de courrier, voire d'évacuation sanitaire avec deux couchettes (Ka-15S). Il fut également utilisé par Aeroflot.

Il fut construit à 354 exemplaires, à partir de 1956 à l'usine n°99 de Oulan-Oude, avant d'être remplacé par le Ka-26 plus moderne. Aucun ne fut cependant exporté. Il servira aussi de base au Ka-18 "Hog".

Versions référencées

  • Kamov Ka-15 : Version de base destinée à la marine soviétique.
  • Kamov Ka-15M : Version civile plus puissante.
  • Kamov Ka-15S : Version d'évacuation sanitaire.
  • Kamov Ka-15U : Version à doubles commandes pour l'entraînement.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Kamov Ka-15M voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 410 kg (3 109 lbs)
  • Masse à vide : 990 kg (2 183 lbs)
  • Surface du rotor : 155,8 m² (1 677,017 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 9,96 m (32,677 ft)
  • Hauteur : 3,35 m (10,991 ft)
  • Longueur : 6,26 m (20,538 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 125 km/h (78 mph, 67 kts)
  • Distance franchissable : 390 km (242 mi, 211 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 000 m (9 843 ft)
  • Vitesse maximale HA : 150 km/h (93 mph, 81 kts)
  • Charge alaire, à vide : 6,354 kg/m² (1,3 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 9,05 kg/m² (1,85 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en étoile Ivchenko-Progress AI-24V
  • Puissance unitaire : 190 kW (258 ch, 255 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.
Enregistré - dépassé depuis son enregistrement 2

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Kamov Ka-15 Hen à 13/03/2012 12:06 Clansman
En 1950, la marine soviétique émit une spécification pour un hélicoptère de servitude, qui devait être biplace, disposer d'une cabine fermée, et bénéficiant d'une bonne endurance, ainsi que d'une bonne charge utile. Se basant sur l'expérience accumulée avec les Ka-8 et Ka-10, Kamov conçut le Ka-15, qui fut son premier hélicoptère à être construit en série et à entrer en service.

Par rapport aux premiers modèles, il disposait, en plus de la cabine fermée, d'un train d'atterrissage quadricycle, dont les roues avant étaient orientables. Sa configuration biplace était de type côte-à-côte. Il fut conçu pour un usage tant militaire ( version Ka-15) que civil (Ka-15M, apparu en 1958). Son moteur AI-14V à 9 cylindres en étoile de 168 kW actionnait deux rotors coaxiaux contra-rotatifs, et tripales.

Il vola pour la première fois le 14 avril 1952 entre les mains de V. V. Vinitsky. Les tests embarqués eurent lieu vers 1954, et montrèrent qu'il était plus adapté aux opérations maritimes que le Mi-1, notamment grâce à sa taille et à sa manoeuvrabilité. Les tests étatiques se terminèrent en 1955, date à laquelle il fut dévoilé à l'Ouest. L'OTAN lui donna alors la désignation "Hen".

Conçu tout d'abord pour la marine soviétique, il y remplit des missions de liaison, d'entraînement (Ka-15U) et de lutte anti sous-marine. Il est entré en service en 1957, sur les destroyers de type Svetly (Projet 57). Pour les missions de lutte anti sous-marine, il fallait pas moins de 3 appareils : l'un équipé de deux bouées sonores RGB-N, afin de sonder une zone. Un deuxième équipé du receveur de données SPARU-55, afin de détecter un sous-marin. Un troisième équipé du viseur OPB-1R et de deux charges de profondeurs de 50 kg éliminait le sous-marin. Sans doute fallait-il prévoir un 4e Ka-15 pour apporter la vodka en cas de victoire. Il resta presque 20 ans en service.

De nouvelles pales, en matériaux composites et plus solides, furent conçues entre 1958 et 1963, qui allaient être utilisées pour la version civile Ka-15M. Cette version, équipée d'un moteur AI-14VF plus puissant, établit des records dans les années 1958 et 1959 avec V.V.Vinitsky aux commandes. Dans le civil, il eut des tâches agricoles, de reconnaissance de bancs de poissons, de transport de courrier, voire d'évacuation sanitaire avec deux couchettes (Ka-15S). Il fut également utilisé par Aeroflot.

Il fut construit en plusieurs centaines d'exemplaires, à partir de 1956 à l'usine n°99 de Oulan-Oude, avant d'être remplacé par le Ka-26 plus moderne. Aucun ne fut cependant exporté. Il servira aussi de base au Ka-18 "Hog".


La fiche sur le site

Pour les photos et plans 3 vues, voyez Aviastar…


http://fr.wikipedia.org/wiki/Kamov_Ka-15

http://helimat.free.fr/Fiches_Techniques/Kamov/5_Kamov_KA15.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/Kamov_Ka-15

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/ka-15.php

http://www.globalsecurity.org/military/world/russia/ka-15.htm

http://www.kamov.net/other-kamov/ka-15-hen/

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=Kamov%20Ka-15&distinct_entry=true
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires