Rappels

Histoire de l'appareil

L'armée de l'air suédoise commanda en 1948 à Saab un avion d'attaque tout-temps, qui proposa le R-119, qui fut refusé, puis le P1150. Ce dernier donna le Saab 32 Lansen (Lance, en suédois). Celui devait remplacer le Saab 18 et ressemblait à un T-33 agrandi, à ailes en flèche de 35°. Ces ailes furent essayées sur un Saab Safir, rebaptisé Saab 202 Safir.

le premier prototype, propulsé par un Rolls-Royce Avon (RM-5 dans la nomenclature suédoise) fit son vol inaugural le 3 novembre 1952. 3 autres prototypes et vingt avions de présérie suivirent.

Ce fut donc le A 32A d'attaque qui fut la première version produite, dès 1955. 2 quilles à l'avant sous le fuselage servaient à améliorer la stabilité horizontale. Il entra en service en mai 1956 au sein de la F17 de Kallinge et de la F-7 de Satenas. Il franchit Mach 1 dans un léger piqué, et semble avoir été pressenti comme vecteur d'une arme nucléaire suédoise qui n'a jamais abouti. Il était équipé d'un radar PS-431/A conçu par Thomson/CSF, puis construit sous licence. Pour des raisons budgétaires, seul un quart des appareils en furent équipés, les autres recevant du lest dans le nez. Il emportait également un radar de navigation PN-50/A et un radar de suivi de terrain PH-11A, capable de mesurer l'altitude entre 10 et 200 m du sol.

Son armement était composé de 4 canons de 20 mm, de près de deux tonnes de bombes, ou d'1 missile antinavire Rb 04. 288 exemplaires furent construits, l'un d'eux fut détruit avant son premier vol et n'est pas toujours comptabilisé. Ils furent remplacés par les AJ 37, le dernier A 32 quittant le service actif le 16 février 1978. Le record pour un A 32A est de 2298 heures de vol, soit plus de 3 fois la durée estimée de service au départ.

Une version dédiée à la chasse tout-temps, le J 32B, fit son premier vol le 7 janvier 1957. 2 prototypes, des A 32A modifiés, furent construits. Le J 32B était équipé d'un radar PS-42/A d'une portée de 30 km, à balayage horizontal de 120° et vertical de 90° ( 60° vers le haut, 30° vers le bas ) et d'un moteur RM-6 plus puissant à post-combustion.

Son armement était constitué de 4 canons Aden de 30 mm dotés chacun de 90 obus, et de 4 missiles Rb-324 puis Rb-24, des Sidewinder construits sous licence. Pour faciliter les tirs de missiles, certains J 32B ont reçu, sous l'aile gauche, un détecteur Hughes AN/AAR-4 IR. En lieu et place des missiles, il pouvait emporter 38 roquettes réparties en 2 paniers. C'était la seule version à ne pas emporter le conteneur de paillettes BOZ 3.

Construits à 118 exemplaires, ils furent produits de 1958 à mai 1960, et livrés dès 1958. Ils furent retirés dans les années 1970. 6 d'entre eux furent modifiés en J 32D de remorquage de cibles, et 15 en J 32E de guerre électronique. Ces deux derniers furent retirés du service en 1997.

La dernière variante avait été conçue pour la reconnaissance. Le prototype du S 32C, A 32A modifié, vola dès le 26 mars 1957 et était identique à l'A 32A mis à part l'avant. Il disposait d'un radar PS-432/A légèrement plus puissant que le PS-431/A, et les canons étaient remplacés par 3 caméras capables de servir de nuit, d'abord britanniques, puis américaines. Construit à 44 exemplaires, il remplaça les Saab S 18A et les S 29C Tunnan utilisés dans l'escadrille F.11 de Nyköping. Les S 32C furent en service de 1958 à novembre 1978, remplacés par les Viggen, après 76500 heures de vol.

2 versions jamais construites furent envisagées : le J 32AD, plus petit et léger, fut remplacé par les Hunter. Le J 32U, une version améliorée du J 32B, avait une aile redessinée et un réacteur plus puissant.

Le Lansen fut un avion particulièrement réussi, fiable, agréable à piloter, qui constitua l'épine dorsale de l'aviation d'attaque suédoise. Il ne fut évidemment jamais engagé au feu. 446 exemplaires furent produits de 1955 à 1960.

Versions référencées

  • SAAB A 32A : Version d'attaque au sol. 288 exemplaires.
  • SAAB J 32AD : Projet de chasseur léger.
  • SAAB J 32B : Version d'interception. 118 exemplaires.
  • SAAB J 32D : Version de remorquage de cibles basée sur le J-32B. 6 exemplaires modifiés.
  • SAAB J 32E : Version de guerre électronique basée sur le J-32B. 15 exemplaires modifiés.
  • SAAB J 32U : Projet de version améliorée du J 32B dotée d'une aile redessinée et d'un réacteur plus puissant.
  • SAAB S 32C : Version de reconnaissance. 44 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

SAAB J 32B voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 13 500 kg (29 762 lbs)
  • Masse à vide : 7 500 kg (16 535 lbs)
  • Surface alaire : 37,4 m² (402,57 sq. ft)
  • Hauteur : 4,65 m (15,256 ft)
  • Envergure : 13 m (43 ft)
  • Longueur : 14,94 m (49,016 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 2 000 km (1 243 mi, 1 080 nm)
  • Plafond opérationnel : 15 000 m (49 213 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 100 m/s (328 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 1 200 km/h (746 mph, 648 kts)
  • Charge alaire, à vide : 200,535 kg/m² (41,073 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 360,963 kg/m² (73,931 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur Svenska Flygmotor RM-6A
  • Puissance unitaire : 4 790 kgp (47 kN, 10 560 lbf), 6 661 kgp (65 kN, 14 685 lbf) avec post-combustion

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Saab 32 Lansen à 07/05/2010 10:15 Clansman
L'armée de l'air suédoise commanda en 1948 à Saab un avion d'attaque tout-temps, qui proposa le R-119, qui fut refusé, puis le P1150. Ce dernier donna le Saab 32 Lansen (Lance, en suédois). Celui devait remplacer le Saab 18 et ressemblait à un T-33 agrandi, à ailes en flèche de 35°. Ces ailes furent essayées sur un Saab Safir, rebaptisé Saab 202 Safir.

le premier prototype, propulsé par un Rolls-Royce Avon (RM-5 dans la nomenclature suédoise) fit son vol inaugural le 3 novembre 1952. 3 autres prototypes et vingt avions de présérie suivirent.

Ce fut donc le A32A d'attaque qui fut la première version produite, dès 1955. 2 quilles à l'avant sous le fuselage servaient à améliorer la stabilité horizontale. Il entra en service en mai 1956 au sein de la F17 de Kallinge et de la F-7 de Satenas. Il franchit Mach 1 dans un léger piqué, et semble avoir été pressenti comme vecteur d'une arme nucléaire suédoise qui n'a jamais abouti. Il était équipé d'un radar PS-431/A conçu par Thomson/CSF, puis construit sous licence. Pour des raisons budgétaires, seul un quart des appareils en furent équipés, les autres recevant du lest dans le nez. Il emportait également un radar de navigation PN-50/A et un radar de suivi de terrain PH-11A, capable de mesurer l'altitude entre 10 et 200 m du sol.
Son armement était composé de 4 canons de 20 mm, de près de deux tonnes de bombes, ou d'1 missile antinavire Rb 04. 288 exemplaires furent construits, l'un d'eux fut détruit avant son premier vol et n'est pas toujours comptabilisé. Ils furent remplacés par les AJ-37, le dernier A-32 quittant le service actif le 16 février 1978. Le record pour un A-32A est de 2298 heures de vol, soit plus de 3 fois la durée estimée de service au départ.

Une version dédiée à la chasse tout-temps, le J-32B, fit son premier vol le 7 janvier 1957. 2 prototypes, des A-32A modifiés, furent construits. Le J-32B était équipé d'un radar PS-42/A d'une portée de 30 km, à balayage horizontal de 120° et vertical de 90° ( 60° vers le haut, 30° vers le bas ) et d'un moteur RM-6 plus puissant à post-combustion.
Son armement était constitué de 4 canons Aden de 30 mm dotés chacun de 90 obus, et de 4 missiles Rb-324 puis Rb-24, des Sidewinder construits sous licence. Pour faciliter les tirs de missiles, certains J-32B ont reçu, sous l'aile gauche, un détecteur Hughes AN/AAR-4 IR. En lieu et place des missiles, il pouvait emporter 38 roquettes réparties en 2 paniers. C'était la seule version à ne pas emporter le conteneur de paillettes BOZ 3.
Construits à 118 exemplaires, ils furent produits de 1958 à mai 1960, et livrés dès 1958. Ils furent retirés dans les années 1970. 6 d'entre eux furent modifiés en J-32D de remorquage de cibles, et 15 en J-32E de guerre électronique. Ces deux derniers furent retirés du service en 1997.

La dernière variante avait été conçue pour la reconnaissance. Le prototype du S-32C, A-32A modifié, vola dès le 26 mars 1957 et était identique à l'A-32A mis à part l'avant. Il disposait d'un radar PS-432/A légèrement plus puissant que le PS-431/A, et les canons étaient remplacés par 3 caméras capables de servir de nuit, d'abord britanniques, puis américaines. Construit à 44 exemplaires, il remplaça les Saab S.18A et les S.29C Tunnan utilisés dans l'escadrille F.11 de Nyköping. Les S-32C furent en service de 1958 à novembre 1978, remplacés par les Viggen, après 76500 heures de vol.

2 versions jamais construites furent envisagées : le J32AD, plus petit et léger, fut remplacé par les Hunter. Le J32U, une version améliorée du J32B, avait une aile redessinée et un réacteur plus puissant.

Le Lansen fut un avion particulièrement réussi, fiable, agréable à piloter, qui constitua l'épine dorsale de l'aviation d'attaque suédoise. Il ne fut évidemment jamais engagé au feu. 446 exemplaires furent produits de 1955 à 1960.

J-32B

Dimensions
Longueur : 14,94 m
Envergure : 13 m
Hauteur : 4,65 m
Surface alaire : 37,4 m²

Masses
A vide : 7500 kg
maximale : 13500 kg

Motorisation
Moteur : 1 Svenska Flygmotor RM6A
Poussée : 6530 kgP avec PC

Performances
Vitesse maximale : 1200 km/h
Plafond : 15000 m
Distance franchissable : 2000 km

Equipage : 1 pilote et 1 opérateur radar

Armement : 4 canons ADEN de 30 mm avec 90 obus chacun, 4 missiles Rb-24 Sidewinder

Pays utilisateurs : Suède


http://fr.wikipedia.org/wiki/Saab_32_Lansen

http://www.avionslegendaires.net/saab-j32-a32-lansen.php

http://www.lesavions.net/index.php?option=com_content&view=article&id=729:saab-32-lansen&catid=13:liste&directory=63

http://pagesperso-orange.fr/jets.for.ever/Pages/saab%20j-32.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/Saab_32_Lansen

http://www.aviastar.org/air/sweden/saab_lansen.php

http://www.canit.se/~griffon/aviation/text/32lansen.htm

http://www.vectorsite.net/avj32.html

trois numéros d'Air Fan, par Didier Ischi. Merci Ciders !
Re: Saab 32 Lansen à 07/05/2010 22:18 ciders
Quelques données glanées dans l'excellent dossier publié dans trois numéros d'Air Fan, par Didier Ischi.

Répartition des exemplaires produits :
- 288 A-32A ( dont 2 transformés en prototypes J-32B et 1 en S-32C, 1 incendié avant son premier vol )
- 118 J-32B ( dont 6 ont été transformés en J-32D et 15 en J-32E )
- 44 S-32C

Total : 446 exemplaires

Premier déploiement en escadrilles : 1956 ( A-32A, dans la F-7 de Satenas et dans la F-17 de Kallinge )

Les A-32A étaient équipés :
- d'un radar PS-431/A conçu par Thomson-CSF et produit sous licence par la suite : par motif d'économie, 1/4 seulement en ont reçus ( les autres étant lestés ). Angles de balayage du radar : 65° ( horizontal ) et 55° ( vertical )
- d'un radar de navigation PN-50/A
- d'un radar de suivi de terrain PH-11A, capable de mesurer l'altitude entre 10 et 200 m du sol

En armement, les A-32A pouvaient emporter, en plus de 4 canons de 20 mm, 12 bombes à fragmentation de 120 kg, ou 4 de 250 ou 500 kg, ou 3 de 600 kg, ou bien encore 1 missile antinavire Rb 04.

Le dernier A-32 a quitté le service actif le 16 février 1978. Le record pour un A-32A est de 2298 heures de vol, soit plus de 3 fois la durée estimée de service au départ.

Le S-32C est identique à l'A-32A, sauf dans sa partie avant. Il remplaça les Saab S.18A et les S.29C Tunnan utilisés dans l'escadrille F.11 de Nyköping. Disposait d'un radar PS-432/A légèrement plus puissant que le PS-431/A. Employa également des caméras capables de servir de nuit, d'abord britanniques, puis américaines. Sont retirés du service en novembre 1978. Les S-32C ont accumulé 76500 heures de vol.

Le J-32B a été produit entre 1958 et mai 1960. Son radar était un PS-42/A : portée de 30 km, balayage horizontal de 120° et vertical de 90° ( 60° vers le haut, 30° vers le bas ). Il emportait en général 4 canons Aden de 30 mm ( 90 obus explosifs chacun ), 4 missiles Rb 324 ( puis Rb 24 ) ou 38 roquettes réparties en 2 paniers. Pour faciliter les tirs de missiles, certains J-32B ont reçu, sous l'aile gauche, un détecteur Hughes AN/AAR-4 IR.

A noter enfin qu'un conteneur de paillettes BOZ 3 pouvait être utilisé par tous les Lansen, sauf le J-32B.
Re: Saab 32 Lansen à 08/05/2010 09:56 Clansman
Super, j'améliorerai la fiche avec tout ça. Merci beaucoup !

EDIT : grosse mise à jour faite. Donc n'hésitez pas à participer, à ajouter des précisions, c'est fait pour ! :D
Re: Saab 32 Lansen à 25/09/2010 19:55 Clansman
Le Lansen sur le site
Saab J32 Lansen à 16/06/2012 15:49 stanak
Image
Re: Saab 32 Lansen à 16/06/2012 19:54 Clansman
Photo rajoutée, merci Stanak !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires