Rappels

Histoire de l'appareil

Le J-21 fut conçu au début des années 1960 afin de remplir spécifiquement des missions d'attaque au sol et de reconnaissance, et de remplacer les F-84 Thunderjet vieillissants. Il s'agit en fait d'une variante monoplace du G-2 Galeb. Sa cellule fut renforcée et il fut appelé Jastreb (faucon).

Cela lui permettait d'emporter davantage d'armement, soit 3 mitrailleuses Browning AN/M3 de 12,7 mm dotées de 135 munitions et placées dans le nez, ainsi que 800 kg d'armement sous 8 points d'emport. Les deux points d'emport internes avaient une capacité de 250 kg chacun. Il pouvait donc emporter 2 bombes de 250 kg, ou 2 bombes à sous-munitions de 120 ou 150 kg, ou encore 2 réservoirs de napalm de 150 litres, ou 2 paniers de 12 roquettes de 55 mm. Il fallait y rajouter 6 roquettes VRZ-157 de 157 mm sous les autres points d'emport, d'une capacité de 50 kg chacun.

Le pilote disposait d'un viseur K-14A ou C et d'un siège éjectable Folland Type 1B construits sous licence. L'avion était motorisé par un Viper 531, alimenté par 440 kg de carburant en interne, et deux réservoirs en bout d'ailes, largables, avaient une capacité supplémentaire de 275 litres chacun.

Le prototype, désormais exposé au musée de Belgrade, effectua son premier vol le 19 juillet 1965. Le J-21 entra en service le 31 décembre 1968 au sein de l'armée yougoslave. Il fut construit à 121 exemplaires de 1967 à 1977.

On distingue plusieurs versions : Le J-1 (J-21) était la version de base, destinée à l'attaque au sol et à la reconnaissance. Le J-1E (J-21E) fut son équivalent pour l'exportation. Le RJ-1 (RJ-21) était spécifiquement dédié à la reconnaissance, et le RJ-1E (RJ-21E) son équivalent à l'exportation. Le JT-1 (NJ-21) était un appareil d'entraînement biplace.

Le J-21 fut engagé lors de l'éclatement de la Yougoslavie. Le 21 septembre 1991, l'un d'eux fut détruit par un tir venu du sol au-dessus de Šibenik. Les J-21 furent plus tard dispersés entre la Bosnie-Herzégovine, dite aussi République serbe de Bosnie (12 exemplaires) et la Communauté d'États Serbie-et-Monténégro. Cette dernière reçut 66 exemplaires, qui furent retirés du service en 1995 et finirent pour la plupart au musée aéronautique de Belgrade. 31 d'entre eux y sont encore stockés. La Croatie en a peut-être capturé un, vite cloué au sol à cause du manque de pièces de rechanges.

La bataille aérienne de Banja Luka, le 28 février 1994, vit des F-16 abattre 4 J-21 sur 6 venant de la Bosnie-Herzégovine. L'USAF revendiqua donc 4 victoires, et les Serbes en reconnurent… 5. L'un des 2 survivants, endommagé, s'écrasa après le départ des F-16.

La Libye reçut 34 appareils. Il en resterait encore peut-être 2 en service. 3 J-21 furent livrés clandestinement au Zaïre de Mobutu en 1996-1997, et, basés à Gbadolite, furent pilotés par des mercenaires serbes. L'un d'eux, Ratko Turčinović, se tua en s'écrasant lors d'un passage à très basse altitude à Gbadolite. Des douzaines de jeunes soldats furent tués en plein parade. Cet accident, attribué à l'alcoolisme du pilote, entraîna le départ des autres Serbes et l'abandon des Jastreb sur place. Ils furent récupérés par la République Démocratique du Congo.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • SOKO J-1 : Version initiale de production.
  • SOKO J-1E : Version d'exportation du J-1.
  • SOKO RJ-1 : Variante de reconnaissance.
  • SOKO RJ-1E : Version d'exportation du RJ-1.
  • SOKO JT-1 : Version d'entraînement.

SOKO J-1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 100 kg (11 244 lbs)
  • Surface alaire : 19,43 m² (209,143 sq. ft)
  • Hauteur : 3,64 m (11,942 ft)
  • Envergure : 11,68 m (38,32 ft)
  • Longueur : 10,88 m (35,696 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 740 km/h (460 mph, 400 kts)
  • Distance franchissable : 1 520 km (944 mi, 821 nm)
  • Plafond opérationnel : 12 000 m (39 370 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 105 m/s (344 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 820 km/h (510 mph, 443 kts)
  • Charge alaire, au décollage : 262,481 kg/m² (53,76 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur Bristol-Siddeley, Rolls-Royce Viper 531
  • Puissance unitaire : 1 361 kgp (13 kN, 3 000 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Soko J-21 Jastreb à 03/02/2011 21:30 Clansman
Plus méconnu que lui…



Le J-21 fut conçu au début des années 1960 afin de remplir spécifiquement des missions d'attaque au sol et de reconnaissance. Il est, d'une certaine manière, une variante monoplace du G-2 Galeb.

Le prototype effectua son premier vol en mai 1961. Il entra en service probablement en 1964 au sein de l'armée yougoslave. Le nombre total d'exemplaires est inconnu, mais il semble avoir été produit jusque vers 1985.

On distingue plusieurs versions : Le J-1 d'attaque au sol et de reconnaissance. Le J-1E fut son équivalent, exporté en Libye. Le RJ-1 était spécifiquement dédié à la reconnaissance, et le RJ-1E son équivalent à l'exportation. Le JT-1 était un appareil d'entraînement.

Le J-21 fut engagé lors de l'éclatement de la Yougoslavie. Le 21 septembre 1991, l'un d'eux fut détruit par un tir venu du sol au-dessus de Šibenik. Les J-21 furent plus tard dispersés entre la Bosnie-Herzégovine, dite aussi République serbe de Bosnie (11 exemplaires) et la Communauté d'États Serbie-et-Monténégro. Cette dernière reçut 66 exemplaires, qui furent retirés du service en 1995 et finirent pour la plupart au musée aéronautique de Belgrade. La Croatie en a peut-être capturé un, vite cloué au sol à cause du manque de pièces de rechanges.

La bataille aérienne de Banja Luka, le 28 février 1994, vit des F-16 abattre 4 appareils venant de la Bosnie-Herzégovine. On pense généralement qu'il s'agissait de J-21, même si ce n'est pas prouvé formellement.

La Libye reçut 34 appareils. Il en resterait 13 encore en service. 3 J-21 auraient été livrés clandestinement au Congo en 1997. Ils auraient été pilotés par des mercenaires serbes, sans cocardes. L'un d'eux se serait écrasé à Gbadolite, tuant des dizaines de soldats.

http://en.wikipedia.org/wiki/Soko_J-21_Jastreb

http://www.vojska.net/eng/armed-forces/equipment/aircraft/soko/j-21/

Donc, si vous avez des infos complémentaires, ne vous gênez surtout pas ! :lol:
Re: Soko J-21 Jastreb à 07/02/2011 13:48 Clansman
Le J-21 sur le site

J'veux pas dire, mais les pilotes de F-16 ont du vachement flipper en les affrontant en Bosnie.













:mrgreen:
Re: Soko J-21 Jastreb à 07/02/2011 18:10 ciders
Mauvaise langue ! :drill:
Re: Soko J-21 Jastreb à 09/02/2011 21:47 Clansman
Ben je sais bien que les Yougoslaves n'avaient pas les moyens de faire un appareil de la classe du Mirage 5 (pour en rester à un appareil contemporain), mais bon, reconnais que le J-21 est loin d'être un top…

Une autre source :

http://www.aviastar.org/air/yugoslavia/soko_jastreb.php

Je devrais cherche à J-1 Jastreb, je trouverais peut-être d'autres choses…

EDIT : ben ouais, en tapant simplement "Soko Jastreb", on trouve des bricoles :

http://www.combataircraft.com/en/Military-Aircraft/Soko/J-1-Jastreb/

http://www.facebook.com/pages/Soko-J-21-Jastreb/144056368937748

Facebook comme source, on me la copiera celle-là.

On doit pas parler du même :mrgreen:
Mais c'est intéressant à savoir.

http://ww2.isys.ca/drazen/g4jastre.htm
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires