Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Chasse, Entraînement
  • Constructeur : drapeau FMA
  • un seul appareil construit (cellule neuve)
  • Voir également : FMA IAe-48

Histoire de l'appareil

Le FMA IAe-37 était un prototype d'avion de chasse à ailes delta conçu en Argentine pendant les années 1950. Il ne vola que sous forme de planeur.

Reimar Horten émigra en Argentine à la fin de la guerre et conçut plusieurs projets, dont l'IAe-38 "Naranjero", un avion de transport quadrimoteur de type aile volante dont le but était de transporter… des oranges. Un autre projet fut le P-49 : dessiné en 1949 afin de concurrencer l'IAe-33 Pulqui II, il s'agissait d'une aile volante à double dérive et entrée d'air latérale, motorisée par un RR Derwent IV. L'IAe-33 étant déjà très avancé, le P-49 ne dépassa pas le stade de la planche à dessin et fut annulé en 1951.

Reimar Horten passa donc à l'IAe-37 en 1952.

Celui-ci était un delta sans queue motorisé par un unique réacteur, avec des entrées d'air latérales. Son train d'atterrissage, tricycle et rétractable, était très cabré. Des maquettes furent testées en soufflerie en 1953 dans un écoulement de 200 km/h, ainsi que des maquettes de 5 à 20 kg catapultées au-dessus du lac San Roque. Près de 200 tests furent effectués sous la direction du Dr. Karl Nickel, et les maquettes furent souvent récupérées sans dommage.

Un planeur à l'échelle 1/1, l'IAe-37P, fut construit en bois et effectua son vol inaugural le 1er octobre 1954 avec Jorge Conan Doyle aux commandes. Le planeur fut remorqué par un Ju 52, puis un DC 3 et un Avro Lincoln. De façon inhabituelle, le cockpit était placé dans le nez vitré de l'appareil, obligeant le pilote à s'allonger. Près de 50 heures de vol d'essais furent effectués, avec González, Rosell, Balado, et Heinz Scheidhauer aux commandes.

Les performances s'avérant excellentes : l'appareil supportait sans souci un angle d'attaque de 25 à 30°, et atterrissait ou décollait court. Le train avant fut allongé et un train avant à longueur variable fut envisagé pour la version motorisée, afin de maintenir l'incidence à 25° lors de l'atterrissage.

La construction d'un prototype doté d'un réacteur Rolls-Royce Derwent V commença en 1955. Ce réacteur fut choisi car déjà disponible en Argentine (il avait équipé notamment l'IAe-27 Pulqui), mais manquait de puissance.

Du coup, il fut décider de préparer une version monoréacteur subsonique, devant être prête avant 1956, afin d'anticiper d'éventuels problèmes pour une version biréacteur et supersonique.

Mais le coup d’état perpétré en septembre 1955 donna un coup d'arrêt au programme : les fonds publics ne furent pas redistribués au projet avant 1958. Horten, de son côté, modifia le cockpit du planeur dès 1956 afin de le rendre plus conventionnel, et fut testé pendant 50 heures.

Du coup, le programme fut scindé en 2 parties : Horten suggéra de faire de l'IAe-37 un avion d'entraînement subsonique. L'avion supersonique et biréacteur fut désigné IA-48, et, semble-t-il, confié à Kurt Tank.

Malheureusement, la situation financière de l'Argentine étant désastreuse, les 2 programmes furent définitivement annulés en 1960 pour raisons économiques. Le prototype motorisé de l'IAe-37 n'était pas achevé, et n'aurait pas pu voler avant un an. Selon toute vraisemblance, les appareils furent détruits.

Versions référencées

  • FMA IAe-37P : Version planeur, destinée à valider l'aérodynamisme.
  • FMA IAe-37 : Prototype motorisé, un exemplaire jamais achevé.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

FMA IAe-37 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 4 800 kg (10 582 lbs)
  • Masse à vide : 3 300 kg (7 275 lbs)
  • Surface alaire : 48 m² (517 sq. ft)
  • Hauteur : 4,92 m (16,142 ft)
  • Envergure : 10 m (33 ft)
  • Longueur : 11,78 m (38,648 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 000 km (621 mi, 540 nm)
  • Plafond opérationnel : 12 000 m (39 370 ft)
  • Vitesse maximale HA : 900 km/h (559 mph, 486 kts)
  • Charge alaire, à vide : 68,75 kg/m² (14,081 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 100 kg/m² (20 lbs/sq. ft)

Motorisation

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
FMA IAe-37 à 04/07/2014 07:04 Clansman
Le FMA IAe-37 était un prototype d'avion de chasse à ailes delta conçu en Argentine pendant les années 1950. Il ne vola que sous forme de planeur.

Reimar Horten émigra en Argentine à la fin de la guerre et conçut plusieurs projets, dont l'IAe-38 "Naranjero", un avion de transport quadrimoteur de type aile volante dont le but était de transporter… des oranges. Un autre projet fut le P-49 : dessiné en 1949 afin de concurrencer l'IAe-33 Pulqui II, il s'agissait d'une aile volante à double dérive et entrée d'air latérale, motorisée par un RR Derwent IV. L'IAe-33 étant déjà très avancé, le P-49 ne dépassa pas le stade de la planche à dessin et fut annulé en 1951.

Reimar Horten passa donc à l'IAe-37 en 1952.

Celui-ci était un delta sans queue motorisé par un unique réacteur, avec des entrées d'air latérales. Son train d'atterrissage, tricycle et rétractable, était très cabré. Des maquettes furent testées en soufflerie en 1953 dans un écoulement de 200 km/h, ainsi que des maquettes de 5 à 20 kg catapultées au-dessus du lac San Roque. Près de 200 tests furent effectués sous la direction du Dr. Karl Nickel, et les maquettes furent souvent récupérées sans dommage.

Un planeur à l'échelle 1/1, l'IAe-37P, fut construit en bois et effectua son vol inaugural le 1er octobre 1954 avec Jorge Conan Doyle aux commandes. Le planeur fut remorqué par un Ju 52, puis un DC 3 et un Avro Lincoln. De façon inhabituelle, le cockpit était placé dans le nez vitré de l'appareil, obligeant le pilote à s'allonger. Près de 50 heures de vol d'essais furent effectués, avec González, Rosell, Balado, et Heinz Scheidhauer aux commandes.

Les performances s'avérant excellentes : l'appareil supportait sans souci un angle d'attaque de 25 à 30°, et atterrissait ou décollait court. Le train avant fut allongé et un train avant à longueur variable fut envisagé pour la version motorisée, afin de maintenir l'incidence à 25° lors de l'atterrissage.

La construction d'un prototype doté d'un réacteur Rolls-Royce Derwent V commença en 1955. Ce réacteur fut choisi car déjà disponible en Argentine (il avait équipé notamment l'IAe-27 Pulqui), mais manquait de puissance.

Du coup, il fut décider de préparer une version monoréacteur subsonique, devant être prête avant 1956, afin d'anticiper d'éventuels problèmes pour une version biréacteur et supersonique.

Mais le coup d’état perpétré en septembre 1955 donna un coup d'arrêt au programme : les fonds publics ne furent pas redistribués au projet avant 1958. Horten, de son côté, modifia le cockpit du planeur dès 1956 afin de le rendre plus conventionnel, et fut testé pendant 50 heures.

Du coup, le programme fut scindé en 2 parties : Horten suggéra de faire de l'IAe-37 un avion d'entraînement subsonique. L'avion supersonique et biréacteur fut désigné IA-48, et, semble-t-il, confié à Kurt Tank.

Malheureusement, la situation financière de l'Argentine étant désastreuse, les 2 programmes furent définitivement annulés en 1960 pour raisons économiques. Le prototype motorisé de l'IAe-37 n'était pas achevé, et n'aurait pas pu voler avant un an. Selon toute vraisemblance, les appareils furent détruits.





http://fr.wikipedia.org/wiki/FMA_I.Ae._37

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=es&u=http://es.wikipedia.org/wiki/FMA_I.Ae._37&prev=/search%3Fq%3Dfma%2Bia-37%2Bwiki%26biw%3D1920%26bih%3D945

http://en.wikipedia.org/wiki/FMA_I.Ae._37

http://gvranjes.tripod.com/i_ae_37i.htm

http://www.militariarg.com/fma-faacutebrica-militar-de-avionesmilitary-aircraft-factory.html

http://www.aviastar.org/air/argentina/fma-37.php
Re: FMA IAe-37 à 04/07/2014 07:19 Clansman
La fiche sur le site
Re: FMA IAe-37 à 04/07/2014 08:57 glwpatton
c'etait vraiment une époque de développement tout azimut…

Merci Clans' pour ces avions originaux (enfin pour les fiches^^) !
Re: FMA IAe-37 à 04/07/2014 12:38 Jericho

glwpatton a écrit

Merci Clans' pour ces avions originaux (enfin pour les fiches^^) !
+1

J'avoue que si la configuration avec le nez vitré me laisse songeur quand à son potentiel opérationnel, la version munie d'un cockpit "classique" me plait bien.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires