Rappels

Histoire de l'appareil

L'IA-35 Huanquero était un bimoteur de transport utilitaire conçu et construit en Argentine. Il fut construit à la demande de la force aérienne argentine qui cherchait un successeur à ses Curtiss Condor et DC-2, capable de remplir des missions variées. Le régime péroniste décida de concevoir un avion 100% national, moteur compris.

Il fut conçu par une équipe menée par Kurt Tank, qui avait émigré en Argentine en 1947 et conçu également l'IAe-33 Pulqui II, un Ta 183 remis au goût du jour. Il travailla pour la DINFIA (Dirección Nacional de Fabricación e Investigación Aeronáutica), une entreprise étatique qui avait pris ce nom en 1956. Ce fut le premier avion de la DINFIA à être construit en série.

L'appareil était construit en métal, à part des ailerons recouverts de toile. Le fuselage était assez carré. Les ailes étaient basses, tandis que les deux dérives étaient en position haute. Il était propulsé par 2 moteurs en étoile I.Ae. 19R El Indio de 620 cv activant une hélice tripale. Une tourelle avec 2 mitrailleuses de 12,7 mm fut envisagée mais jamais montée.

Le prototype, alors motorisé avec des Bristol Mercury Mk-XX, effectua son vol inaugural le 21 septembre 1953 entre les mains de Jorge Conan Doyle, suivi d'un second prototype en 1954. L'appareil, d'abord nommé Justicialista del Aire, fut renommé "Huanquero" en 1955 du nom d'une tribu locale. Le premier appareil d'une pré-série de 4 exemplaires vola le 29 mars 1957, avec les moteurs I.Ae. 19R "El Indio". Ceux-ci, conçus par l’Instituto Aerotecnico, avaient connus de gros retards de développement, du fait qu'il s'agissait du premier moteur conçu en Argentine.

La construction en série, qui prévoyait 100 exemplaires, fut confiée à la FMA. 85 exemplaires étaient prévus pour la force aérienne et 15 pour la marine.

Plusieurs versions furent construites : l'IA-35 Type I était destiné à l'entraînement, le Type IA pour l'entraînement à la navigation et le type Ib (moteurs IA 19SR1 de 750 cv) à l'entraînement au tir et au bombardement. Ils étaient reconnaissables à leur nez vitré.

Le Type II servait aux missions de liaison, avec 3 membres d'équipage et 7 passagers, tandis que le type III servait à l'évacuation sanitaire et pouvait emporter 4 civières ainsi que des aides-soignants. Enfin, le Type IV servait à la reconnaissance photographique. Ces dernières versions avaient un nez plein.

Une version civile fut envisagée, dotée des moteurs IA 19SR1 et capable d'emporter 10 passagers : le Pandora. Au moins un exemplaire fut construit. Une version motorisée avec des turbopropulseurs Turbomeca Bastan, le Constancia II, fut construite. Elle faisait suite au Constancia, le 3e exemplaire de présérie modifié en avion de transport. Le Constancia II fut rebaptisé IAe-35 Guarani I et fut la première étape vers l'IA-50 Guarani II.

Seulement, FMA n'alla pas jusqu'au bout de la construction en série : la force aérienne argentine reçut 30 IA-35 Type Ia, 23 IA-35 Type Ib, un IA-35 Type II (d'ailleurs un IA-35 Ia modifié), 4 IA-35 Type III et 5 IA-35 Type IV (dont peut-être 4 IA-35 Type Ia modifiés), soit 58 appareils neufs. Cette dernière préféra se tourner vers des appareils venant d'autres pays. La plupart des IA-35 furent remotorisés en 1961 avec des IAR-19C de 840 cv. Il fut retiré du service actif le 31 décembre 1973 et le dernier vol fut effectué en mars 1974.

Quelques exemplaires sont préservés, notamment à Moron. On estime à une cinquantaine le nombre d'exemplaires construits au total, le nombre variant beaucoup selon les sources. On peut compter à priori 2 prototypes, 4 appareils de présérie, et manifestement 58 appareils livrés à la force aérienne argentine.

Versions référencées

  • FMA IA-35 Type Ia : Version d'entraînement à la navigation, 30 exemplaires.
  • FMA IA-35 Type Ib : Moteurs IA 19SR1 de 750 cv, destiné à l'entraînement au tir et au bombardement.
  • FMA IA-35 Type II : Versions emportant 7 passagers pour des missions de liaison.
  • FMA IA-35 Type III : Version d'évacuation sanitaire, 4 civières.
  • FMA IA-35 Type IV : Version de reconnaissance photographique, 5 exemplaires dont peut-être quatre modifiés.
  • FMA IA-35 Type X Pandora : Version de transport civile pour 10 passagers, au moins un exemplaire.
  • FMA Constancia I : 3e appareil IA-35 de présérie modifié en avion de transport civil.
  • FMA Constancia II : 1ere désignation du Guarani I.
  • FMA IA-35 Guarani I : Précurseur de l'IA-50 Guarani II.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

FMA IA-35 Type Ia voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 700 kg (12 566 lbs)
  • Masse à vide : 3 500 kg (7 716 lbs)
  • Surface alaire : 42 m² (452 sq. ft)
  • Hauteur : 4,9 m (16,076 ft)
  • Envergure : 19,6 m (64,304 ft)
  • Longueur : 13,98 m (45,866 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 320 km/h (199 mph, 173 kts)
  • Endurance maximale : 4,66 h
  • Distance franchissable : 1 570 km (976 mi, 848 nm)
  • Plafond opérationnel : 6 400 m (20 997 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 5 m/s (16 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 362 km/h (225 mph, 195 kts)
  • Charge alaire, à vide : 83,333 kg/m² (17,068 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 135,714 kg/m² (27,796 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en étoile IA 19R "El Indio"
  • Puissance unitaire : 456 kW (620 ch, 612 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
FMA IA-35 Huanquero à 30/06/2014 07:15 Clansman
L'IA-35 Huanquero était un bimoteur de transport utilitaire conçu et construit en Argentine. Il fut construit à la demande de la force aérienne argentine qui cherchait un successeur à ses Curtiss Condor et DC-2, capable de remplir des missions variées. Le régime péroniste décida de concevoir un avion 100% national, moteur compris.

Il fut conçu par une équipe menée par Kurt Tank, qui avait émigré en Argentine en 1947 et conçu également l'IAe-33 Pulqui II, un Ta 183 remis au goût du jour. Il travailla pour la DINFIA (Dirección Nacional de Fabricación e Investigación Aeronáutica), une entreprise étatique qui avait pris ce nom en 1956. Ce fut le premier avion de la DINFIA à être construit en série.

L'appareil était construit en métal, à part des ailerons recouverts de toile. Le fuselage était assez carré. Les ailes étaient basses, tandis que les deux dérives étaient en position haute. Il était propulsé par 2 moteurs en étoile I.Ae. 19R El Indio activant une hélice tripale. Il aurait été armé de deux mitrailleuses de 12,7 mm. Une tourelle fut envisagée mais jamais montée.

Le prototype, alors motorisé avec des Bristol Mercury Mk-XX, effectua son vol inaugural le 21 septembre 1953 entre les mains de Jorge Conan Doyle, suivi d'un second prototype en 1954.L'appareil, d'abord nommé Justicialista del Aire, fut renommé "Huanquero" en 1955 du nom d'une tribu locale. Le premier appareil d'une pré-série de 4 exemplaires vola le 29 mars 1957, avec les moteurs I.Ae. 19R "El Indio". Ceux-ci, conçus par l’Instituto Aerotecnico, avaient connus de gros retards de développement, du fait qu'il s'agissait du premier moteur conçu en Argentine.

La construction en série, qui prévoyait 100 exemplaires, fut confiée à la FMA. 85 exemplaires étaient prévus pour la force aérienne et 15 pour la marine.

Plusieurs versions furent construites : l'IA-35 Type I était destiné à l'entraînement, le Type IA pour l'entraînement à la navigation et le type Ib (moteurs IA 19SR1 de 750 cv) à l'entraînement au tir et au bombardement. Ils étaient reconnaissables à leur nez vitré.

Le Type II servait aux missions de liaison, avec 3 membres d'équipage et 7 passagers, tandis que le type III servait à l'évacuation sanitaire et pouvait emporter 4 civières ainsi que des aides-soignants. Enfin, le Type IV servait à la reconnaissance photographique. Ces dernières versions avaient un nez plein.

Une version civile fut envisagée, dotée des moteurs IA 19SR1 et capable d'emporter 10 passagers : le Pandora. Une version motorisée avec des turbopropulseurs Turbomeca Bastan, le Constancia II, fut envisagée mais non construite. Il faisait suite au Constancia, le 3e exemplaire de présérie modifié en avion de transport.

Seulement, FMA n'alla pas jusqu'au bout de la construction en série : la force aérienne argentine reçut 29 IA-35 Type Ia, 23 IA-35 Type Iu, un IA-35 Type II (d'ailleurs un IA-35 Ia modifié), 4 IA-35 Type III et 5 IA-35 Type IV (dont peut-être 4 IA-35 Type Ia modifiés), soit 57 appareils. Cette dernière préféra se tourner vers des appareils venant d'autres pays. La plupart des IA-35 furent remotorisés en 1961 avec des IAR-19C de 840 cv. Il fut retiré du service actif le 31 décembre 1973 et le dernier vol fut effectué en mars 1974.

Quelques exemplaires sont préservés, notamment à Moron. Il donna naissance à l'IA-35 Guarani, une version améliorée et redessinée, qui vola pour la première fois le 6 février 1962. Cette dernière, qui conservait 20% de la structure de l'Huanquero, servira de base à l'IA-50 Guarani II.



http://aviation-militaire.kazeo.com/avions-argentins/fma-ia-35-huanquero,a1746928.html

http://www.avionslegendaires.net/avion-militaire/dinfia-ia-35-huanquero/

http://en.wikipedia.org/wiki/DINFIA_IA_35

http://www.militariarg.com/fma-faacutebrica-militar-de-avionesmilitary-aircraft-factory.html

http://www.aviastar.org/air/argentina/fma-35.php

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraftsearch=FMA%20IA-35%20Huanquero&distinct_entry=true
Re: FMA IA-35 Huanquero à 30/06/2014 08:34 Clansman
L'IA-35 Huanquero sur le site

Bon, difficile d'avoir les chiffres définitifs en matière de production. Je me suis finalement basé sur Scramble.
Re: FMA IA-35 Huanquero à 30/06/2014 21:23 Nico2
Merci Clans, pour cette nouvelle fiche.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires