Rappels

Histoire de l'appareil

En 1987, la compagnie Schweizer Aircraft Corporation, qui produisait l'Hughes 300 sous son propre nom, en annonça une version motorisée par turbine, le Schweizer 330.

Celui-ci reprenait le rotor et les commandes de son prédécesseur. Mais outre une turbine Allison 250-C10A, l'appareil disposait d'un nouveau fuselage, plus aérodynamique.

Le prototype, un Schweizer 300C modifié, prit l'air pour la première fois le 14 juin 1988. Il fut certifié par la FAA en septembre 1992, sous la désignation officielle Schweizer 269D. Il fut suivi en mai 1997 par le Schweizer 330SP, avec un rotor amélioré et une turbine Allison 250-C20W détarée à 220 hp (Allison ayant été repris par Rolls-Royce en 1995). Les anciens Schweizer 330 pouvaient être portés à ce standard.

Le Schweizer 333 fut lancé deux ans plus tard : tout en intégrant de nouvelles technologies, appliquées notamment au rotor, cette nouvelle version permettait une masse maximale plus importante au décollage, et une amélioration de 30% des performances du 330SP. Les Schweizer 330 et 330SP peuvent également être portés au standard 333.

Sikorsky absorba la compagnie Schweizer le 26 août 2004. Son intérêt était, avec la gamme des Schweizer 300 et 330, de combler un vide en matière d'hélicoptères légers et utilitaires. En février 2009, le Schweizer 333 fut renommé Sikorsky S-333.

Le S-333 servit de base au drone MQ-8 Fire Scout. L'enseignement issu de ce drone permit en retour à Sikorsky de développer le S-434. Annoncé publiquement en février 2008, il effectua son vol inaugural le 18 décembre 2008. Il est propulsé par une turbine Rolls-Royce 250-C20W de 320 hp et doté d'un rotor quadripale.

Seuls les S-333 et 434 sont actuellement en production. La république Dominicaine a acquit 4 Schweizer 333 en novembre 2003, dont 2 ont été retirés du service. Il sert à l'entraînement. L'armée de terre saoudienne a commandé 19 S-333 (un fut livré en février 2010). 9 S-434 ont été acquis par le ministère de l'intérieur saoudien, dont les 2 premiers exemplaires furent livrés le 15 juin 2009.

Versions référencées

  • Schweizer 330 : 1ere version de série.
  • Schweizer 330SP : Moteur Allison 250-C20W détarée à 220 hp.
  • Schweizer 333 : Performances très améliorées.
  • Schweizer S-434 : Moteur Rolls-Royce 250-C20W de 320 hp.
  • Sikorsky S-333 : Schweizer 333 construit par Sikorsky.

Schweizer 333 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 157 kg (2 550 lbs)
  • Masse à vide : 549 kg (1 210 lbs)
  • Diamètre du rotor principal : 8,412 m (27,6 ft)
  • Hauteur : 3,35 m (11 ft)
  • Longueur : 9,5 m (31,168 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 591 km (367 mi, 319 nm)
  • Vitesse ascensionnelle : 7,01 m/s (22,999 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 194 km/h (121 mph, 105 kts)

Motorisation

  • 1 turbine Allison 250-C20W
  • Puissance unitaire : 213 kW (289 ch, 285 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Schweizer 333 à 09/07/2013 07:39 Clansman
En 1987, la compagnie Schweizer Aircraft Corporation, qui produisait l'Hughes 300 sous son propre nom, en annonça une version motorisée par turbine, le Schweizer 330.

Celui-ci reprenait le rotor et les commandes de son prédécesseur. Mais outre une turbine Allison 250-C10A, l'appareil disposait d'un nouveau fuselage, plus aérodynamique.

Le prototype, un Schweizer 300C modifié, prit l'air pour la première fois le 14 juin 1988. Il fut certifié par la FAA en septembre 1992, sous la désignation officielle Schweizer 269D. Il fut suivi en mai 1997 par le Schweizer 330SP, avec un rotor amélioré et une turbine Allison 250-C20W détarée à 220 hp (Allison ayant été repris par Rolls-Royce en 1995). Les anciens Schweizer 330 pouvaient être portés à ce standard.

Le Schweizer 333 fut lancé deux ans plus tard : tout en intégrant de nouvelles technologies, appliquées notamment au rotor, cette nouvelle version permettait une masse maximale plus importante au décollage, et une amélioration de 30% des performances du 330SP. Les Schweizer 330 et 330SP peuvent également être portés au standard 333.

Sikorsky absorba la compagnie Schweizer le 26 août 2004. Son intérêt était, avec la gamme des Schweizer 300 et 330, de combler un vide en matière d'hélicoptères légers et utilitaires. En février 2009, le Schweizer 333 fut renommé Sikorsky S-333.

Le S-333 servit de base au drone MQ-8 Fire Scout. L'enseignement issu de ce drone permit en retour à Sikorsky de développer le S-434. Annoncé publiquement en février 2008, il effectua son vol inaugural le 18 décembre 2008. Il est propulsé par une turbine Rolls-Royce 250-C20W de 320 hp et doté d'un rotor quadripale.

Seuls les S-333 et 434 sont actuellement en production. La république Dominicaine a acquit 4 Schweizer 333 en novembre 2003, dont 2 ont été retirés du service. Il sert à l'entraînement. L'armée de terre saoudienne a commandé 19 S-333 (un fut livré en février 2010). 9 S-434 ont été acquis par le ministère de l'intérieur saoudien, dont les 2 premiers exemplaires furent livrés le 15 juin 2009.



https://en.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_S-333

https://en.wikipedia.org/wiki/Schweizer_S-434

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_schweizer330_en.php
Re: Schweizer 333 à 02/08/2013 10:01 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires