Rappels

Histoire de l'appareil

Le Diamond HK-36 "Dimona" est un motoplaneur d’entrainement, biplace côte-à-côte à ailes basses, muni d’un empennage en "T" et d’un train d’atterrissage fixe classique ou tricycle selon les versions.

Vers la fin des années 1970, le constructeur autrichien Hoffmann Flugzeugbau développe un motoplaneur désigné H-36. Le premier des trois prototypes effectue son premier vol le 9 octobre 1980. La fabrication en série commence l’année suivante. À partir de 1985, le "Dimona" MkII est fabriqué, muni de quelques améliorations.

Par la suite, l’entreprise sera renommée HOCA, puis Diamond Aircraft Industries. De nouvelles versions sont développées, sous la responsabilité de l’ingénieur Dieter Kohler, à partir de 1987. Munies de nombreuses modifications, elles sont désormais désignées HK-36.
Le premier vol d’un HK-36R "Super Dimona", équipé d’un moteur Limbach L2400 de 67,1 kW (90 cv) entrainant une hélice bipale, a lieu en octobre 1989.

Sur les appareils de série, qui sont construits à partir de 1990, c’est le moteur Rotax 912A de 60 kW (80 cv) qui est monté.
Le fuselage, en fibres de verre, est plus long que celui de son prédécesseur.
Le cockpit est équipé de deux sièges côte-à-côte, permettant d’emporter un passager. La verrière est en forme de bulle et s’ouvre en se basculant vers l’arrière. Les fenêtres qui étaient situées à l’arrière des montants sur le H-36 sont supprimées.

Les ailes en position basses sont équipées d’un longeron en fibre de carbone et sont munies d’ailettes à leurs extrémités. Elles sont également munies d’aérofreins sur leurs parties supérieures. Pour faciliter l’entreposage, les ailes peuvent être pliées par deux personnes en quelques minutes. D’autres saumons d’ailes peuvent être rajoutés en option pour augmenter l’envergure à 17,6 mètres.
L’empennage en forme de "T" est semblable à celui de l’H-36.

Le train d’atterrissage fixe est désormais tricycle. La roue avant est directrice.
Les réservoirs de carburant ont une capacité de 55 litres, mais il est possible de rajouter un réservoir supplémentaire faisant passer le volume total à 79 litres.

Par la suite, d’autres versions voient le jour, les principales modifications concernent la motorisation.
Les HK-36TS et HK-36TC possèdent une aile au profil légèrement amélioré et un moteur Rotax 912 A3 également de 60 kW.
Pour le marché en Amérique du Nord, l’appareil est renommé "Katana Xtreme".

De nombreux essais de propulsion ont été effectués avec une cellule de HK-36 comme base.
Parmi ceux-là, on peut citer le Diamond DA36 E-Star propulsé par un moteur électrique Siemens de 70kW. Il est également équipé d’un moteur rotatif de 30 kW (41 cv) Austro Engine faisant fonctionner un générateur qui alimente les batteries. L’étude de ce système de propulsion sur cet appareil, qui a effectué son premier vol le 8 juin 2011, est principalement financée par EADS qui y voit un moyen de diminuer la consommation de carburant sur certains de ses appareils de transport.

Le DA20 "Katana" est un appareil dérivé directement du HK-36.

En 2003 la production cesse. Elle reprend en 2007, avec quelques modifications de la cellule, la plus visible étant les deux petites fenêtres triangulaires disposées derrière le montant de la verrière.

Au total, plus de 600 H36 "Dimona" et HK36 "Super Dimona" ont été construits.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Diamond DA-36 E-Star : Démonstrateur propulsé par un moteur électrique Siemens de 70kW, et équipé d’un moteur rotatif de 30kW (41cv) Austro Engine faisant fonctionner un générateur qui alimente les batteries.
  • Diamond H-36 Dimona : Version de base produite en série par Hoffmann Flugzeugbau à partir de 1980.
  • Diamond H-36 Dimona MkII : Version légèrement modifiée, produite à partir de 1985.
  • Diamond HK-36R Super Dimona : Version améliorée munie d’un train d’atterrissage classique et propulsée par un moteur Rotax 912A de 60 kW (92 cv).
  • Diamond HK-36TC-100 Super Dimona : HK-36TC muni d’un moteur Rotax 912 S3 de 74kW (100cv). Il est désigné "Katana Xtreme" en Amérique du Nord.
  • Diamond HK-36TC Super Dimona : Version munie d’un train d’atterrissage tricycle, d’un moteur Rotax 912 A3 de 60kW (92cv) et d’ailes à l’aérodynamisme amélioré. Il est désigné "Katana Xtreme" en Amérique du Nord.
  • Diamond HK-36TS Super Dimona : Version munie d’un train d’atterrissage classique, d’un moteur Rotax 912 A3 de 60kW (92cv) et d’ailes à l’aérodynamisme amélioré. Il est désigné "Katana Xtreme" en Amérique du Nord.
  • Diamond HK-36TTC Eco Dimona : Version de surveillance et d’observation, avec un écran dans le cockpit montrant l’image fournie par une caméra de surveillance externe. Il est désigné "Multi Purpose Xtreme" en Amérique du Nord.
  • Diamond HK-36TTS Super Dimona : Semblable au HK-36TS, mais équipé d’un moteur Rotax 914 F3 de 86kW (115cv) ou d’un moteur turbocompressé Rotax 914 F4 et d’une hélice plus performante. Il est désigné "Katana Xtreme" en Amérique du Nord.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Diamond HK-36R Super Dimona voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 770 kg (1 698 lbs)
  • Masse à vide : 497 kg (1 096 lbs)
  • Surface alaire : 15,3 m² (164,688 sq. ft)
  • Hauteur : 1,78 m (5,84 ft)
  • Envergure : 16,01 m (52,526 ft)
  • Longueur : 7,28 m (23,885 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 182 km/h (113 mph, 98 kts)
  • Taux de chute minimum : 0,91 m/s (2,99 ft/s)
  • Distance franchissable : 1 094 km (680 mi, 591 nm)
  • Vitesse maximale HA : 275 km/h (171 mph, 148 kts)
  • Charge alaire, à vide : 32,484 kg/m² (6,653 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 50,327 kg/m² (10,308 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Rotax 912A
  • Puissance unitaire : 60 kW (81 ch, 80 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Diamond HK-36 "Dimona" à 30/10/2013 15:51 Jericho
Le Diamond HK-36 "Dimona" est un motoplaneur d’entrainement, biplace côte-à-côte à ailes basses, muni d’un empennage en "T" et d’un train d’atterrissage fixe classique ou tricycle selon les versions.

Vers la fin des années 1970, le constructeur autrichien Hoffmann Flugzeugbau développe un motoplaneur désigné H-36. Le premier des trois prototypes effectue son premier vol le 9 octobre 1980. La fabrication en série commence l’année suivante. À partir de 1985, le "Dimona" MkII est fabriqué, muni de quelques améliorations.

Par la suite, l’entreprise sera renommée HOCA, puis Diamond Aircraft Industries. De nouvelles versions sont développées, sous la responsabilité de l’ingénieur Dieter Kohler, à partir de 1987. Munies de nombreuses modifications, elles sont désormais désignées HK-36.
Le premier vol d’un HK-36R "Super Dimona", équipé d’un moteur Limbach L2400 de 67,1kW (90cv) entrainant une hélice bipale, a lieu en octobre 1989.
Sur les appareils de série, qui sont construits à partir de 1990, c’est le moteur Rotax 912A de 60kW (80cv) qui est monté.
Le fuselage, en fibres de verre, est plus long que celui de son prédécesseur.
Le cockpit est équipé de deux sièges côte-à-côte, permettant d’emporter un passager. La verrière est en forme de bulle et s’ouvre en se basculant vers l’arrière. Les fenêtres qui étaient situées à l’arrière des montants sur le H-36 sont supprimées.
Les ailes en position basses sont équipées d’un longeron en fibre de carbone et sont munies d’ailettes à leurs extrémités. Elles sont également munies d’aérofreins sur leurs parties supérieures. Pour faciliter l’entreposage, les ailes peuvent être pliées par deux personnes en quelques minutes. D’autres saumons d’ailes peuvent être rajoutés en option pour augmenter l’envergure à 17,6 mètres.
L’empennage en forme de "T" est semblable à celui de l’H-36.
Le train d’atterrissage fixe est désormais tricycle. La roue avant est directrice.
Les réservoirs de carburant ont une capacité de 55 litres, mais il est possible de rajouter un réservoir supplémentaire faisant passer le volume total à 79 litres.

Par la suite, d’autres versions voient le jour, les principales modifications concernent la motorisation.
Les HK-36TS et HK-36TC possèdent une aile au profil légèrement amélioré et un moteur Rotax 912 A3 également de 60kW.
Pour le marché en Amérique du Nord, l’appareil est renommé "Katana Xtreme".

De nombreux essais de propulsion ont été effectués avec une cellule de HK-36 comme base.
Parmi ceux-là, on peut citer le Diamond DA36 E-Star propulsé par un moteur électrique Siemens de 70kW. Il est également équipé d’un moteur rotatif de 30kW (41cv) Austro Engine faisant fonctionner un générateur qui alimente les batteries. L’étude de ce système de propulsion sur cet appareil, qui a effectué son premier vol le 8 juin 2011, est principalement financée par EADS qui y voit un moyen de diminuer la consommation de carburant sur certains de ses appareils de transport.

Le DA20 "Katana" est un appareil dérivé directement du HK-36.

En 2003 la production cesse. Elle reprend en 2007, avec quelques modifications de la cellule, la plus visible étant les deux petites fenêtres triangulaires disposées derrière le montant de la verrière.

Au total, plus de 600 H36 "Dimona" et HK36 "Super Dimona" ont été construits.


Versions :
H-36 "Dimona": Version de base produite en série par Hoffmann Flugzeugbau à partir de 1980.

H-36 "Dimona" MkII: Version légèrement modifiée, produite à partir de 1985.

HK-36R "Super Dimona" : Version améliorée munie d’un train d’atterrissage classique et propulsée par un moteur Rotax 912A de 60kW (92cv).

HK-36TS "Super Dimona" : Version munie d’un train d’atterrissage classique, d’un moteur Rotax 912 A3 de 60kW (92cv) et d’ailes à l’aérodynamisme amélioré. Il est désigné "Katana Xtreme" en Amérique du Nord.

HK-36TC "Super Dimona" : Version munie d’un train d’atterrissage tricycle, d’un moteur Rotax 912 A3 de 60kW (92cv) et d’ailes à l’aérodynamisme amélioré. Il est désigné "Katana Xtreme" en Amérique du Nord.

HK-36TC-100 "Super Dimona" : HK-36TC muni d’un moteur Rotax 912 S3 de 74kW (100cv). Il est désigné "Katana Xtreme" en Amérique du Nord.

HK-36TTS "Super Dimona" : Semblable au HK-36TS, mais équipé d’un moteur Rotax 914 F3 de 86kW (115cv) ou d’un moteur turbocompressé Rotax 914 F4 et d’une hélice plus performante. Il est désigné "Katana Xtreme" en Amérique du Nord.

HK-36TTC "Eco Dimona" : Version de surveillance et d’observation, avec un écran dans le cockpit montrant l’image fournie par une caméra de surveillance externe. Il est désigné "Multi Purpose Xtreme" en Amérique du Nord.

Diamond DA-36 E-STAR : démonstrateur propulsé par un moteur électrique Siemens de 70kW, et équipé d’un moteur rotatif de 30kW (41cv) Austro Engine faisant fonctionner un générateur qui alimente les batteries.


Utilisateurs militaires :
France : 5 appareils au sein de l’Armée de l’Air.

Caractéristiques HK-36R:
Equipage : 1
Passagers : 1
Longueur : 7,28m
Envergure : 16,01m
Hauteur : 1,78m
Surface alaire : 15,30m2
Masse à vide : 497kg
Masse maximale au décollage : 770kg
Volume des réservoirs de carburant max.: 79 litres

Moteurs :
Un moteur à piston Rotax 912A de 60kW (80cv).

Performances :
Vitesse max : 275km/h
Vitesse de croisière : 182km/h
Distance franchissable : 1’094km
Taux de chute à 79km/h : 0,91m/s

Armement :
Sans.

Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Diamond_HK36_Super_Dimona
http://www.diamond-air.at/hk36_super_dimona+M52087573ab0.html
http://www.pilotfriend.com/aircraft%20performance/Diamond/3.htm
http://www.aeroplane24.com/fr/motoplaneurs/kategorie/diamond-aircraft/2727/hk-36-tts-super-dimona.html
http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article2022
Re: Diamond HK-36 "Dimona" à 01/11/2013 08:52 Clansman
La fiche sur le site
Re: Diamond HK-36 "Dimona" à 01/11/2013 09:10 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman. ;)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires