Rappels

Histoire de l'appareil

En 1982, après l'opération israélienne "Paix en Galilée", l’Égypte put se rendre compte de l'importance de la guerre électronique et des drones de reconnaissance. La force aérienne égyptienne passa donc un contrat avec Teledyne Ryan afin d'obtenir un drone de reconnaissance. Celui-ci, le Model 324 Scarab, s'inspirait en partie du Ryan QM-91 Firefly plus ancien. Il fut cependant conçu afin de répondre aux spécifications égyptiennes, notamment la facilité de mise en oeuvre.

C'est un drone à moyen rayon d'action propulsé par un réacteur Teledyne CAE 373-8C placé sur le dos, à ailes basses en flèche et double dérive. Il décolle grâce à une catapulte et une fusée d'appoint largable, et atterrit grâce à un parachute et est protégé par des coussins gonflables. Le guidage de l'appareil est pré-programmé, mais il peut être guidé par radio au cas où. Une équipe de 3 personnes est nécessaire pour le mettre en œuvre.

Il effectua son premier vol en 1988. La force aérienne égyptienne en a acquit 56 exemplaires, qui sont toujours en service aujourd'hui. Il sert à la reconnaissance photographique à basse altitude. Il peut emporter 100 kg de charge utile sur 2250 km. Sa navigation se fait grâce à un système inertiel et un GPS. Il est équipé d'un appareil photographique KS-153A 24” FL ou d'un système infrarouge Loral D-500, ce qui lui permet d'opérer jour et nuit.

Les essais de Teledyne Ryan pour le vendre à d'autres clients se sont révélés vain. Il faut dire que la vente de cet appareil à l’Égypte a été fortement critiquée, du fait de sa technologie et de la possibilité d'en dériver un missile de croisière (ce que Teledyne Ryan a d'ailleurs fait avec le Scarab-LACM). En 1999, Teledyne Ryan fut absorbé par Northrop Grumman.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

Teledyne Ryan 324 Scarab voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 134 kg (2 500 lbs)
  • Envergure : 3,35 m (11 ft)
  • Longueur : 6,126 m (20,1 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 2 253 km (1 400 mi, 1 217 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 106 m (43 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 966 km/h (600 mph, 521 kts)

Motorisation

  • 1 réacteur Teledyne Ryan CAE 373-8C
  • Puissance unitaire : 440 kgp (4,32 kN, 970 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Teledyne Ryan 324 Scarab à 06/10/2013 08:49 Clansman
En 1982, après l'opération israélienne "Paix en Galilée", l’Égypte put se rendre compte de l'importance de la guerre électronique et des drones de reconnaissance. La force aérienne égyptienne passa donc un contrat avec Teledyne Ryan afin d'obtenir un drone de reconnaissance. Celui-ci, le Model 324 Scarab, s'inspirait en partie du Ryan QM-91 Firefly plus ancien. Il fut cependant conçu afin de répondre aux spécifications égyptiennes, notamment la facilité de mise en oeuvre.

C'est un drone à moyen rayon d'action propulsé par un réacteur Teledyne CAE 373-8C placé sur le dos, à ailes basses en flèche et double dérive. Il décolle grâce à une catapulte et une fusée d'appoint largable, et atterrit grâce à un parachute et est protégé par des coussins gonflables. Le guidage de l'appareil est pré-programmé, mais il peut être guidé par radio au cas où. Une équipe de 3 personnes est nécessaire pour le mettre en œuvre.

Il effectua son premier vol en 1988. La force aérienne égyptienne en a acquit 56 exemplaires, qui sont toujours en service aujourd'hui. Il sert à la reconnaissance photographique à basse altitude. Il peut emporter 100 kg de charge utile sur 2250 km. Sa navigation se fait grâce à un système inertiel et un GPS. Il est équipé d'un appareil photographique KS-153A 24” FL ou d'un système infrarouge Loral D-500, ce qui lui permet d'opérer jour et nuit.

Les essais de Teledyne Ryan pour le vendre à d'autres clients se sont révélés vain. Il faut dire que la vente de cet appareil à l’Égypte a été fortement critiquée, du fait de sa technologie et de la possibilité d'en dériver un missile de croisière (ce que Teledyne Ryan a d'ailleurs fait avec le Scarab-LACM). En 1999, Teledyne Ryan fut absorbé par Northrop Grumman.


http://en.wikipedia.org/wiki/Teledyne_Ryan_Scarab

http://www.vectorsite.net/twuav_04.html#m8

http://stargazer2006.online.fr/unmanned/scarab.htm

https://www.fas.org/irp/program/collect/model-324.htm

http://www.angelfire.com/nb/eaf/uav.html

http://www.angelfire.com/nb/eaf/22.html

http://www.uavglobal.com/model-324-scarab/
Re: Teledyne Ryan 324 Scarab à 06/10/2013 21:31 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires