Rappels

Histoire de l'appareil

Le S-62 fut conçu par Sikorsky comme hélicoptère amphibie à partir de 1957. Il s'agissait pour l'US Coast Guard de remplacer ses H-19 mal adaptés à ses missions. Le prototype construit reprenait des éléments du S-55 (H-19), dont le rotor principal à trois pales, le rotor de queue les transmissions et les commandes de vol. Le moteur était un T58-GE-6 (1050 hp, détaré à 670 hp) et le fuselage, entièrement nouveau et entièrement métallique, était semblable à celui du S-61 (H-3) en plus petit (il est de la taille du S-55).

Le vol inaugural eut lieu le 14 ou le 22 mai 1958. Équipé d'une turbine, il volait plus vite que le H-19 en emportant plus de charge utile. 2 prototypes furent construits, N880 effectuant une tournée de démonstration mondiale tandis que N972 décrocha la certification de la FAA le 30 juin 1960.

La première version de série fut le S-62A, doté d'une turbine General Electric CT58-110-1 et pouvait emporter 11 passagers ou 14 soldats. Destinée au marché civil, elle avait été conçue sous l'impulsion et avec l'aide de la FAA. Il fut mis en service par Los Angeles Helicopters en 1961. 45 à 50 exemplaires furent construits. Le S-62B, lui, était un S-62A doté du rotor du S-58 (H-34).

L'US Coast Guard en commanda 99 exemplaires pour des missions de recherche et de sauvetage, en février 1962, après une campagne d'évaluation du S-62A. La version qui en découla fut doté d'une turbine General Electric T58-GE-8 de 1250 hp détarée à 730 hp. Désignée d'abord HU2S-1G et baptisée Seaguard, elle fut redésignée HH-52A en 1962. Elle entra en service en janvier 1963, afin de remplacer le HH-34.

Le HH-52A emportait 2 pilotes, une personne actionnant le treuil, un médecin et jusqu'à 5 naufragés. Il permit de sauver plus de 15000 vies au cours de sa carrière, ce qui constitue le record du genre. Il fut utilisé jusqu'en 1989 et remplacé par le HH-65. Un exemplaire fut cédé aux garde-côtes islandais au début des années 1970 et 10 autres perdus dans des accidents. Le S-62C est la désignation civile du HH-52A.

Mitsubishi construisit 22 exemplaires sous licence, sous la désignation S-62J, plus 3 S-62A à partir de composants fournis par Sikorsky. La construction commença en 1962. 18 exemplaires furent acquis par la force aérienne et la marine japonaise (soit 9 exemplaires chacun), et 3 à la force aérienne philippine (dont un comme transport de VIP). La force aérienne japonaise les utilisa de 1963 à 1979, la marine japonaise de 1967 à 1973. Il fut également utilisé par les garde-côtes japonais de 1967 à 1982.

Environ 175 hélicoptères furent construits jusqu'en 1968, dont 151 par Sikorsky et 46 pour le marché civil. Il fut également utilisé par la police thaïlandaise, et peut-être par les garde-côtes indiens. En 1993, seule une poignée d'exemplaires civils était encore en service : les Philippines les retirèrent du service cette année-là. 23 exemplaires sont exposés dans des musées, dont un des prototypes et un aux Philippines. Une vingtaine resterait en état de vol.

Le S-62 est l'équivalent monoturbine du S-61, et fut certainement développé en parallèle. Il est difficile de dire lequel a servit de base à l'autre. Le S-62 semble tout de même avoir été le premier hélicoptère à turbine à être certifié pour un usage civil.

Versions référencées

  • Sikorsky S-62 : Prototypes, deux exemplaires.
  • Sikorsky S-62A : 1ere version de série, 45 à 50 exemplaires.
  • Sikorsky S-62B : S-62A modifié et doté du rotor quadripale du S-58.
  • Sikorsky S-62C : Désignation constructeur du HH-52A.
  • Sikorsky HH-52A HU2S-1G : Version utilisée par l'US Coast Guard, 99 exemplaires.
  • Mitsubishi S-62J : S-62A construit sous licence par Mitsubishi, 25 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Sikorsky HH-52A HU2S-1G voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 3 765 kg (8 300 lbs)
  • Masse à vide : 2 306 kg (5 083 lbs)
  • Surface du rotor : 205 m² (2 206 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 16 m (53 ft)
  • Hauteur : 4,88 m (16 ft)
  • Longueur : 13,58 m (44,554 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 157 km/h (98 mph, 85 kts)
  • Distance franchissable : 763 km (474 mi, 412 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 414 m (11 200 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 5,5 m/s (18,045 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 176 km/h (109 mph, 95 kts)
  • Charge alaire, à vide : 11,25 kg/m² (2,3 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 18,37 kg/m² (3,76 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 turbine General Electric T58-GE-8
  • Puissance unitaire : 500 kW (680 ch, 671 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Sikorsky S-62 Seaguard à 04/06/2013 18:16 stanak
Hélicoptère amphibie de construction américaine,
produit à 175 exemplaires, en service de 1961 à 1989

HH-52A Seaguard
US Coast Guard
Image
le Seaguard sauva plus de 15.000 personnes

specs de l'avion
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 05/10/2013 08:03 Clansman
Le S-62 fut conçu par Sikorsky comme hélicoptère amphibie à partir de 1957. Il s'agissait pour l'US Coast Guard de remplacer ses H-19 mal adaptés à ses missions. Le prototype construit reprenait des éléments du S-55 (H-19), dont le rotor principal à trois pales, le rotor de queue les transmissions et les commandes de vol. Le moteur était un T58-GE-6 (1050 hp, détaré à 670 hp) et le fuselage, entièrement nouveau et entièrement métallique, était semblable à celui du S-61 (H-3) en plus petit (il est de la taille du S-55).

Le vol inaugural eut lieu le 14 ou le 22 mai 1958. Équipé d'une turbine, il volait plus vite que le H-19 en emportant plus de charge utile. 2 prototypes furent construits, N880 effectuant une tournée de démonstration mondiale tandis que N972 décrocha la certification de la FAA le 30 juin 1960.

La première version de série fut le S-62A, doté d'une turbine General Electric CT58-110-1 et pouvait emporter 11 passagers ou 14 soldats. Destinée au marché civil, elle avait été conçue sous l'impulsion et avec l'aide de la FAA. Il fut mis en service par Los Angeles Helicopters en 1961. 45 à 50 exemplaires furent construits. Le S-62B, lui, était un S-62A doté du rotor du S-58 (H-34).

L'US Coast Guard en commanda 99 exemplaires pour des missions de recherche et de sauvetage, en février 1962, après une campagne d'évaluation du S-62A. La version qui en découla fut doté d'une turbine General Electric T58-GE-8 de 1250 hp détarée à 730 hp. Désignée d'abord HU2S-1G et baptisée Seaguard, elle fut redésignée HH-52A en 1962. Elle entra en service en janvier 1963, afin de remplacer le HH-34.

Le HH-52A emportait 2 pilotes, une personne actionnant le treuil, un médecin et jusqu'à 5 naufragés. Il permit de sauver plus de 15000 vies au cours de sa carrière, ce qui constitue le record du genre. Il fut utilisé jusqu'en 1989 et remplacé par le HH-65. Un exemplaire fut cédé aux garde-côtes islandais au début des années 1970 et 10 autres perdus dans des accidents. Le S-62C est la désignation civile du HH-52A.

Mitsubishi construisit 22 exemplaires sous licence, sous la désignation S-62J, plus 3 S-62A à partir de composants fournis par Sikorsky. La construction commença en 1962. 18 exemplaires furent acquis par la force aérienne et la marine japonaise (soit 9 exemplaires chacun), et 3 à la force aérienne philippine (dont un comme transport de VIP). La force aérienne japonaise les utilisa de 1963 à 1979, la marine japonaise de 1967 à 1973. Il fut également utilisé par les garde-côtes japonais de 1967 à 1982.

Environ 175 hélicoptères furent construits jusqu'en 1968, dont 151 par Sikorsky et 46 pour le marché civil. Il fut également utilisé par la police thaïlandaise, et peut-être par les garde-côtes indiens. En 1993, seule une poignée d'exemplaires civils était encore en service : les Philippines les retirèrent du service cette année-là. 23 exemplaires sont exposés dans des musées, dont un des prototypes et un aux Philippines. une vingtaine resterait en état de vol

Le S-62 est l'équivalent monoturbine du S-61, et fut certainement développé en parallèle. Il est difficile de dire lequel a servit de base à l'autre. Le S-62 semble tout de même avoir été le premier hélicoptère à turbine à être certifié pour un usage civil.


Versions :

S-62 : Prototypes, deux exemplaires.

S-62A : 1ere version de série, 45 à 50 exemplaires.

S-62B : S-62A modifié et doté du rotor quadripale du S-58.

S-62C : Désignation constructeur du HH-52A, 99 exemplaires.

S-62J : S-62A construit sous licence par Mitsubishi, 25 exemplaires.

HH-52A (HU2S-1G) : Version utilisée par l'US Coast Guard.


La fiche sur le site



https://fr.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_S-62

http://jamess.free.fr/spip/article.php3?id_article=168

http://jn.passieux.free.fr/html/S62.php

https://en.wikipedia.org/wiki/Sikorsky_S-62

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=360

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/sik_s-62.php

http://www.helis.com/database/model/576/

http://www.museumofflight.org/aircraft/sikorsky-usa-hh-52-seaguard

http://www.ewarbirds.org/hh52a.html

http://www.maam.org/airshow/hh52.htm

http://www.aero-web.org/specs/sikorsky/hh-52a.htm

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_s62_en.php
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 06/10/2013 09:59 Nico2
Belle fiche, pour un bel appareil.
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 07/10/2013 10:09 Jericho

Nico2 a écrit

Belle fiche…
Tout à fait d'accord, bravo Clans! ;)

Nico2 a écrit

…, pour un bel appareil.
Euh… ouaif, de face, il fait quand-même un peu cyclope, non? :roll:
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 07/10/2013 20:14 Nico2
Ça ne vaut pas un V-22 Osprey :hehe:
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 08/10/2013 08:27 JFF
voici une autre photo d'un S 62, aux couleurs de l'US Coast Guard, que j'ai prise sur le PA Intrepid à NY.
[attachment=0:1vzedta5]<!– ia0 –>s_62_intrepid.JPG<!– ia0 –>[/attachment:1vzedta5]
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 08/10/2013 20:38 Nico2
La dernière fois que j'y suis allé, il avait plu :S

La preuve en image :

Image
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 08/10/2013 22:02 cachée dans les pins
ahah et moi quand j'y suis allée, y avait un brouillard à couper au couteau.

________________________________________________________________________________________________________________________________




















_________________________________________________________________________________________________________________________________

k_effarante/ Ipg (2856ko) consultée 12331 fois_


un brouillard épais comme de l'opacifiant qu'on met sur les Sikorsky S-62 Seaguard qui volent plus ;)
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 09/10/2013 09:16 Jericho
Merci CDLP pour ta contribution!!! :D

C'est chouette, j'avais envie de la faire, mais je n'avais pas le temps… [/size:2s2uzcao] :lol:
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 09/10/2013 12:24 Clansman
CDLP, je peux mettre ta photo sur la fiche du site ? :mrgreen:
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 09/10/2013 12:36 Jericho

Clansman a écrit

CDLP, je peux mettre ta photo sur la fiche du site ? :mrgreen:
En plus, la vitesse d'obturation est parfaite: on n'y voit pas de pales figées! :bonnet:
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 09/10/2013 23:27 cachée dans les pins

Clansman a écrit

CDLP, je peux mettre ta photo sur la fiche du site ? :mrgreen:

je te la fais parvenir derechef par palombe voyageuse.


que le Sikorsky S-62 Seagard me pardonne mon effronterie mais si c'était pas moi, c'était Jéricho de toute façon.

je tirerai 2 conclusions de ce pas de côté:

- l'Intrépide, il s'est calmé on dirait :mrgreen:

- je fais une fixation sur le produit opacifiant.
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 10/10/2013 07:24 Nico2
Jericho a des disciples à ce que je vois. :marine: :navy:
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 13/07/2016 07:39 stanak
complément d'infos : les HH-52A des USCG servirent de janvier 1963 à septembre 1989.

fraichement exposé au Smithonian, depuis avril 2016
Image
Re: Sikorsky S-62 Seaguard à 13/07/2016 12:29 Ansierra117
Hop c'est noté ! Merci beaucoup de ton complément et de ta photo :)

C'est au Smithonian de Washington ou bien l'antenne qui est près de l'aéroport JFK si je ne dis pas de bêtises ?
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires