Rappels

Histoire de l'appareil

En 1946 Stanley Hiller, un ingénieur surdoué, et Henry Kaiser, un magnat de l'industrie, s'associèrent pour fonder une firme, l'United Helicopters Company. En 1947 Hiller conçut le Model 360X, un prototype d'hélicoptère léger utilitaire biplace et monomoteur.

Celui-ci vola pour la première fois le 11 novembre 1947 et fut certifié par la CAA le 14 octobre 1948. En 1949, il devint le premier hélicoptère à accomplir un vol transcontinental entre la Californie et New york. Cependant, la commercialisation fut lente jusqu'à ce que le sauvetage d'un enfant dans le Yosemite soit médiatisé.

Il fut développé simultanément pour l'armée et pour le civil. Sa désignation constructeur devint UH-12 (pour United Helicopter, à ne pas confondre avec l'Utility Helicopter des armées américaines) et sa désignation militaire H-23 "Raven".

Le UH-12 a un rotor principal bipale, un rotor de queue bipale et métallique. Il se distingue par son contrôle de rotor automatique, qui permet au pilote d'agir sans effort sur le pas cyclique du rotor à l'aide d'un manche. Ce système permettait à l'hélicoptère de rester stable. L'UH-12 peut être pourvu d'un train tricycle fixe ou de patins. Les premières versions disposaient d'une verrière en pente. L'UH-12A, apparu en 1952, disposait d'un cockpit à moitié fermé.

L'UH-12A intéressa au premier chef l'US Army qui en évalua un exemplaire, puis en fit construire 100 exemplaires sous la désignation H-23A. Il remplit des missions de servitude, d'entraînement, d'observation et d'évacuation sanitaire. L'USAF évalua 5 exemplaires du UH-12A, mais ne donna jamais suite. En revanche, l'US Navy s'y intéressa et en acquit 17 sous la désignation HTE-1.

Les versions suivantes se virent dotés d'une verrière en bulle et de pales de rotor entièrement métallique (UH-12C, apparu en 1955) de moteurs plus puissants, devenir triplaces voire quadriplaces (UH-12E-4). Une version civile fut même équipée d'une turbine (UH-12ET). L'UH-12E, dont les livraisons commencèrent en mai 1959, fut la version définitive.

En 1962, la plupart des versions militaires furent redésignés OH-23. Seul le H-23A n'était alors plus en service. Outre l'US Army qui en acquit 1816 exemplaires jusqu'en 1967, il intéressa la Royal Navy, le Canada, la France, l'Allemagne, l'Argentine, le Chili, la Colombie, la République Dominicaine, l’Égypte, le Guatemala, l'Indonésie, Israël, le Japon, le Mexique, les Pays-Bas, le Paraguay, le Pérou, la Corée du sud, la Thaïlande et l'Uruguay.

Le Raven fut déployé pour la première fois au combat lors de la guerre d'Indochine, en mai 1950, puis lors de la guerre de Corée, en février 1951. Il fut principalement utilisé pour l'évacuation des blessés et le réglage d'artillerie. En évacuation sanitaire, il pouvait emporter 2 civières sur patins. Cependant, sa faible vitesse le rendait vulnérable. Il fut peut-être utilisé lors de la guerre d'Algérie, et fut peut-être utilisé pour des essais d'armement (missiles SS-11, paniers de roquettes).

Il servait encore lors de la guerre du Vietnam, en 1968, lorsqu'il fut remplacé par l'OH-6 Cayuse. Le H-23 pouvait être armé de mitrailleuses, soit des M37C soit des M60C. C'est avec un OH-23 que Hugh C. Thompson Jr put sauver une douzaine de villageois vietnamiens lors du massacre de Mỹ Lai, le 16 mars 1968, massacre perpétré par d'autres militaires américains.

Hiller fut un temps englobé dans la compagnie Fairchild-Hiller et plus de 2000 exemplaires furent construits jusqu'en 1965. La production du seul UH-12E reprit de façon sporadique, entre 1973 et 1995. Les droits de production du UH-12E allèrent à Hiller Aviation reformée en 1973, à Rogerson Aircraft en 1984, Rogerson Hiller en 1991 et Hiller Aircraft Corporation reformée en 1994 à l'aide d'investisseurs thaïlandais ! Au total, versions militaires incluses, plus de 2300 exemplaires furent construits, dont plus de 300 furent exportés.

Versions référencées

  • Hiller CH-112 Nomad : Désignation canadienne du UH-12E.
  • Hiller H-23A : 100 UH-12A construits pour l'US Army.
  • Hiller H-23E : Désignation du UH-12E pour l'US Army, non construit.
  • Hiller HT.1 : 20 HTE-1 transférés à la Royal Navy.
  • Hiller HT.2 : 21 UH-12E pour la Royal Navy.
  • Hiller HTE-1 : Désignation du H-23A dans l'US Navy, 17 exemplaires. Dispose d'un train tricycle au lieu de patins.
  • Hiller HTE-2 : Désignation du H-23B dans L'US Navy, 35 exemplaires.
  • Hiller OH-23B H-23B : 273 UH-12B pour l'US Army et 81 exportés. Fut utilisé principalement pour l'entraînement.
  • Hiller OH-23C H-23C : 145 UH-12C pour l'US Army, livrés à partir de 1956.
  • Hiller OH-23D H-23D : 483 UH-12D pour l'US Army.
  • Hiller OH-23F H-23F : 22 UH-12E-4 pour l'US Army.
  • Hiller OH-23G H-23G : Moteur Lycoming O-540-9A de 305 hp, triplace et doubles commandes.
  • Hiller UH-12A : 1ere version de série, moteur Franklin O-335-4 de 180 hp.
  • Hiller UH-12B : Moteur O-335-6 de 200 hp.
  • Hiller UH-12C : Version triplace, avec une canopée en bulle.
  • Hiller UH-12D : Moteur VO-435-23B de 250 hp, nouveau rotor et transmissions.
  • Hiller UH-12E : Version triplace, avec doubles commandes.
  • Hiller UH-12E-3 : Version produite à partir de 1994.
  • Hiller UH-12ET : UH-12E doté d'une turbine Allison 250.
  • Hiller UH-12L-4 : Version allongée, apparue en 1963. Fut testée avec une turbine PT6.
  • Hiller YH-23 : 1 UH-12A testé par l'US Army.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Hiller OH-23D H-23D voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 225 kg (2 700 lbs)
  • Masse à vide : 824 kg (1 816 lbs)
  • Surface du rotor : 92 m² (985 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 10,82 m (35,5 ft)
  • Hauteur : 2,99 m (9,81 ft)
  • Longueur : 8,47 m (27,789 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 132 km/h (82 mph, 71 kts)
  • Distance franchissable : 317 km (197 mi, 171 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 023 m (13 200 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 5,3 m/s (17,388 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 153 km/h (95 mph, 83 kts)
  • Charge alaire, à vide : 9,002 kg/m² (1,84 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 13,383 kg/m² (2,74 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Lycoming VO-435-23B
  • Puissance unitaire : 186 kW (253 ch, 250 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Hiller H-23 Raven à 30/09/2013 08:42 Clansman
En 1946 Stanley Hiller, un ingénieur surdoué, et Henry Kaiser, un magnat de l'industrie, s'associèrent pour fonder une firme, l'United Helicopters Company. En 1947 Hiller conçut le Model 360X, un prototype d'hélicoptère léger utilitaire biplace et monomoteur.

Celui-ci vola pour la première fois le 11 novembre 1947 et fut certifié par la CAA le 14 octobre 1948. En 1949, il devint le premier hélicoptère à accomplir un vol transcontinental entre la Californie et New york. Cependant, la commercialisation fut lente jusqu'à ce que le sauvetage d'un enfant dans le Yosemite soit médiatisé.

Il fut développé simultanément pour l'armée et pour le civil. Sa désignation constructeur devint UH-12 (pour United Helicopter, à ne pas confondre avec l'Utility Helicopter des armées américaines) et sa désignation militaire H-23 "Raven".

Le UH-12 a un rotor principal bipale, un rotor de queue bipale et métallique. Il se distingue par son contrôle de rotor automatique, qui permet au pilote d'agir sans effort sur le pas cyclique du rotor à l'aide d'un manche. Ce système permettait à l'hélicoptère de rester stable. L'UH-12 peut être pourvu d'un train tricycle fixe ou de patins. Les premières versions disposaient d'une verrière en pente. L'UH-12A, apparu en 1952, disposait d'un cockpit à moitié fermé.

L'UH-12A intéressa au premier chef l'US Army qui en évalua un exemplaire, puis en fit construire 100 exemplaires sous la désignation H-23A. Il remplit des missions de servitude, d'entraînement, d'observation et d'évacuation sanitaire. L'USAF évalua 5 exemplaires du UH-12A, mais ne donna jamais suite. En revanche, l'US Navy s'y intéressa et en acquit 17 sous la désignation HTE-1.

Les versions suivantes se virent dotés d'une verrière en bulle et de pales de rotor entièrement métallique (UH-12C, apparu en 1955) de moteurs plus puissants, devenir triplaces voire quadriplaces (UH-12E-4). Une version civile fut même équipée d'une turbine (UH-12ET). L'UH-12E, dont les livraisons commencèrent en mai 1959, fut la version définitive.

En 1962, la plupart des versions militaires furent redésignés OH-23. Seul le H-23A n'était alors plus en service. Outre l'US Army qui en acquit 1816 exemplaires jusqu'en 1967, il intéressa la Royal Navy, le Canada, la France, l'Allemagne, l'Argentine, le Chili, la Colombie, la République Dominicaine, l’Égypte, le Guatemala, l'Indonésie, Israël, le Japon, le Mexique, les Pays-Bas, le Paraguay, le Pérou, la Corée du sud, la Thaïlande et l'Uruguay.

Le Raven fut déployé pour la première fois au combat lors de la guerre d'Indochine, en mai 1950, puis lors de la guerre de Corée, en février 1951. Il fut principalement utilisé pour l'évacuation des blessés et le réglage d'artillerie. En évacuation sanitaire, il pouvait emporter 2 civières sur patins. Cependant, sa faible vitesse le rendait vulnérable. Il fut peut-être utilisé lors de la guerre d'Algérie, et fut peut-être utilisé pour des essais d'armement (missiles SS-11, paniers de roquettes).

Il servait encore lors de la guerre du Vietnam, en 1968, lorsqu'il fut remplacé par l'OH-6 Cayuse. Le H-23 pouvait être armé de mitrailleuses, soit des M37C soit des M60C. C'est avec un OH-23 que Hugh C. Thompson Jr put sauver une douzaine de villageois vietnamiens lors du massacre de Mỹ Lai, le 16 mars 1968, massacre perpétré par d'autres militaires américains.

Hiller fut un temps englobé dans la compagnie Fairchild-Hiller et plus de 2000 exemplaires furent construits jusqu'en 1965. La production du seul UH-12E reprit de façon sporadique, entre 1973 et 1995. Les droits de production du UH-12E allèrent à Hiller Aviation reformée en 1973, à Rogerson Aircraft en 1984, Rogerson Hiller en 1991 et Hiller Aircraft Corporation reformée en 1994 à l'aide d'investisseurs thaïlandais ! Au total, versions militaires incluses, plus de 2300 exemplaires furent construits, dont plus de 300 furent exportés.


Versions :

UH-12A : 1ere version de série, moteur Franklin O-335-4 de 180 hp.

UH-12B : Moteur O-335-6 de 200 hp.

UH-12C : Version triplace, avec une canopée en bulle. A

UH-12D : Moteur VO-435-23B de 250 hp, nouveau rotor et transmissions. Version purement militaire. 1er vol le 3 avril 1956.

UH-12E : Version triplace, avec doubles commandes.

UH-12E-3 : Version produite à partir de 1994. 1er vol le 2 juin 1995. Quelques exemplaires. Disponible en UH-12E-3T (avec une turbine Allison 250).

UH-12E-4 : Version quadriplace (moteur VO-540-A1B de 305 hp et cabine allongée de 25 pouces). Disponible en UH-12E-4T (avec une turbine Allison 250).

UH-12ET : UH-12E doté d'une turbine Allison 250.

UH-12L-4 : Version allongée, apparue en 1963. Fut testée avec une turbine PT6.

YH-23 : 1 UH-12A testé par l'US Army.

H-23A : 100 UH-12A construits pour l'US Army. 5 autres exemplaires testés par l'USAF.

OH-23B : 273 UH-12B pour l'US Army et 81 exportés. Désigné H-23B avant 1962. Fut utilisé principalement pour l'entraînement.

OH-23C : 145 UH-12C pour l'US Army, livrés à partir de 1956. Désigné H-23C avant 1962.

OH-23D : 483 UH-12D pour l'US Army. Désigné H-23D avant 1962.

H-23E : Désignation du UH-12E pour l'US Army, non construit.

OH-23F : 22 UH-12E-4 pour l'US Army. Désigné H-23F avant 1962.

H-23G : Moteur Lycoming O-540-9A de 305 hp, triplace et doubles commandes. Il remplaça le OH-23D. 793 exemplaires pour l'US Army. Désigné H-23G avant 1962.

HTE-1 : Désignation du H-23A dans l'US Navy, 17 exemplaires. Dispose d'un train tricycle au lieu de patins.

HTE-2 : Désignation du H-23B dans L'US Navy, 35 exemplaires.

Hiller HT1 : 20 HTE-1 transférés à la Royal Navy.

Hiller HT2 : 21 UH-12E pour la Royal Navy.

CH-112 Nomad : Désignation canadienne du UH-12E. Il fut utilisé de 1961 à 1972, ayant remplacé le Bell 47 et étant remplacé par le CH-136 Kiowa. 27 exemplaires.




https://fr.wikipedia.org/wiki/Hiller_UH-12_Raven

http://www.museeairespace.fr/c/h/hiller-uh-12b-raven-hiller-360/presentation/

https://en.wikipedia.org/wiki/Hiller_OH-23_Raven

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=244

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/hiller_oh-23.php

http://www.canadianwings.com/Aircraft/aircraftDetail.php?NOMAD-174

http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/v2/equip/hst/nomad-eng.asp

http://www.rotorhead.org/military/nomad.asp

http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/h-23.htm

http://www.kamov.net/more-helicopters/other-helicopters/hiller-uh-12-raven/

http://www.helis.com/timeline/hiller.php

http://www.korean-war.com/KWAircraft/US/USAF/hiller_h23.html

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_h23_en.php
Re: Hiller H-23 Raven à 30/09/2013 13:44 Clansman
La fiche sur le site
Re: Hiller H-23 Raven à 30/09/2013 14:17 Jericho
Ah ben on voit que t'es en vacances… t'es presque aussi rapide que quand tu bosses! :bonnet:

Bravo pour la fiche: un beau morceau. ;)
Re: Hiller H-23 Raven à 30/09/2013 14:44 Clansman
Merci !
Re: Hiller H-23 Raven à 30/09/2013 21:24 Nico2
Oui, très belle fiche.

Bravo Clans :navy:
Musée Bogota 2015 à 13/08/2015 17:36 stanak
OH-23B
Fuerza Aérea Colombiana
16 OH-23 utilisés (4 B, 10 D et 2 F)
Image
Re: Hiller H-23 Raven/Thailande à 13/02/2018 07:33 stanak
UH-12B
ex RTAF
Image
4 exemplaires plus un Hiller 360 acquit 3 ans plus tôt
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires