Rappels

Histoire de l'appareil

Le GippsAero GA8 "Airvan" est un avion monomoteur utilitaire et de transport pouvant emporter huit personnes, il est muni d’ailes hautes contreventées, d’un empennage classique et d’un train d’atterrissage tricycle fixe.

Le constructeur australien Gipps Aero lance le développement d’un avion de transport léger au début des années 1990. L’appareil doit permettre de combler un vide entre le Cessna 206 et le Cessna 208 qui emportent respectivement jusqu’à 6 personnes et entre 9 et 14. Le prototype effectue son premier vol le 3 mars 1995 et les premiers appareils de séries sortent d’usine en 2000.

L’appareil est propulsé par un moteur à piston Textron Lycoming IO-540-K1A5 à refroidissement à air, de 220 kW (305 cv), entrainant une hélice bipale Hartzell F8475R à vitesse constante. Les réservoirs de carburant ont une capacité totale de 349 litres, dont 332 sont utilisables.

Le cockpit est équipé de deux sièges côte à côte. Le fuselage est de section carrée, la cabine est munie de sièges amovibles et son plancher est plat, ce qui facilite le chargement d’objets encombrants et lourds. La porte d’accès coulissante se situe en arrière des ailes, sur la gauche du fuselage. Ses dimensions, ainsi que celles de la cabine permettent de charger des objets de 1,2 m x 1 m x 1 m. Un compartiment bagage de 0,75 m3 est disponible à l’arrière. Divers systèmes de chauffage et de climatisation peuvent être installés, permettant un maximum de confort aux pilotes et passagers, quelque soit le climat dans lequel ils évoluent.

Les ailes hautes contreventées sont droites, leurs saumons sont plus larges vers l’arrière.
L’empennage horizontal, droit, est fixé à l’arrière du fuselage juste à la base de la dérive. Cette dernière est munie d’une légère flèche. Une petite quille ventrale est visible sous l’arrière du fuselage, au niveau des empennages.
Le train d’atterrissage tricycle est fixe, la roulette avant est directrice.
Un coffre extérieur, d’un volume de 0,51 m3, peut être adapté sous le fuselage.

La version GA8-TC320, munie d’un moteur turbocompressé Lycoming TIO-540-AH1A de 320 cv, est disponible depuis 2009.

Le GA8 convient parfaitement bien à de nombreuses missions, comme le transport de passagers, de parachutistes ou de matériel, l’évacuation sanitaire, l’observation, la recherche et le sauvetage. Pour cette dernière mission, l’appareil peut être équipé d’un FLIR ou d’un système de recherche ARCHER (Airborne Real-time Cueing Hyperspectral Enhanced Reconnaissance) qui permet l’analyse hyperspectrale des images obtenues, afin de repérer d’éventuels blessés ou débris d’avions. Il est en autre utilisé par l’US Civil Air Patrol.

Une version hydravion du GA8 TC-320, munie de flotteurs, est également envisagée.

Un appareil dérivé du GA8 et équipé d’un turbopropulseur Rolls Royce 250–B17F de 450 cv est en cours d’essai. Désigné GA10, il sera plus long afin de permettre l’emport de 10 passagers, mais devrait garder un maximum de pièces du GA8 afin d’en diminuer le prix.

Le GA-8 immatriculé VH-BYI est le premier avion conçu et fabriqué en Australie à avoir fait le tour du monde. L’appareil, qui à décollé de Bendigo le 8 mai 2010, a parcouru plus de 51’000km en 265 heures de vol, pour finalement atterrir au même endroit 62 jours plus tard. Le but de ce vol était la récolte de fonds pour l’association "Millions Against Malaria" qui lutte contre le paludisme.

De 2000 à 2013, 159 appareils ont été construits. Le Lesotho est le premier pays à utiliser le GA8 militairement, avec un appareil en service au sein de sa force aérienne.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • GippsAero GA8 : Version de base équipée d’un moteur à injection Textron Lycoming IO-540-K1A5 de 220 kW (305 cv), disponible depuis 2000.
  • GippsAero GA8 TC-320 : Version équipée d’un moteur turbocompressé Lycoming TIO-540-AH1A de 231 kW (320 cv), disponible depuis 2009.

Pays exploitant actuellement cet appareil

GippsAero GA8 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 814 kg (3 999 lbs)
  • Masse à vide : 997 kg (2 198 lbs)
  • Surface alaire : 19,32 m² (207,959 sq. ft)
  • Hauteur : 3,89 m (12,762 ft)
  • Envergure : 12,28 m (40,289 ft)
  • Longueur : 8,95 m (29,364 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 222 km/h (138 mph, 120 kts)
  • Vitesse de décrochage : 97 km/h (60 mph, 52 kts)
  • Distance de décollage : 347 m (1 138 ft)
  • Distance d'atterrissage : 155 m (509 ft)
  • Endurance maximale : 6 h
  • Distance franchissable : 1 352 km (840 mi, 730 nm)
  • Plafond opérationnel : 6 100 m (20 013 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 4 m/s (13 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 241 km/h (150 mph, 130 kts)
  • Charge alaire, à vide : 51,605 kg/m² (10,569 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 93,892 kg/m² (19,231 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Lycoming IO-540-K1A5
  • Puissance unitaire : 227 kW (309 ch, 305 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
GippsAero GA8 "Airvan" à 27/11/2013 12:38 Jericho
Le GippsAero GA8 "Airvan" est un avion monomoteur utilitaire et de transport pouvant emporter huit personnes, il est muni d’ailes hautes contreventées, d’un empennage classique et d’un train d’atterrissage tricycle fixe.

Le constructeur australien Gipps Aero lance le développement d’un avion de transport léger au début des années 1990. L’appareil doit permettre de combler un vide entre le Cessna 206 et le Cessna 208 qui emportent respectivement jusqu’à 6 personnes et entre 9 et 14. Le prototype effectue son premier vol le 3 mars 1995 et les premiers appareils de séries sortent d’usine en 2000.

L’appareil est propulsé par un moteur à piston Textron Lycoming IO-540-K1A5 à refroidissement à air, de 220kW (305cv), entrainant une hélice bipale Hartzell F8475R à vitesse constante. Les réservoirs de carburant ont une capacité totale de 349 litres, dont 332 sont utilisables.
Le cockpit est équipé de deux sièges côte à côte. Le fuselage est de section carrée, la cabine est munie de sièges amovibles et son plancher est plat, ce qui facilite le chargement d’objets encombrants et lourds. La porte d’accès coulissante se situe en arrière des ailes, sur la gauche du fuselage. Ses dimensions, ainsi que celles de la cabine permettent de charger des objets de 1,2m x 1m x 1m. Un compartiment bagage de 0,75 m3 est disponible à l’arrière. Divers systèmes de chauffage et de climatisation peuvent être installés, permettant un maximum de confort aux pilotes et passagers, quelque soit le climat dans lequel ils évoluent.
Les ailes hautes contreventées sont droites, leurs saumons sont plus larges vers l’arrière.
L’empennage horizontal, droit, est fixé à l’arrière du fuselage juste à la base de la dérive. Cette dernière est munie d’une légère flèche. Une petite quille ventrale est visible sous l’arrière du fuselage, au niveau des empennages.
Le train d’atterrissage tricycle est fixe, la roulette avant est directrice.
Un coffre extérieur, d’un volume de 0,51m3, peut être adapté sous le fuselage.

La version GA8-TC320, munie d’un moteur turbocompressé Lycoming TIO-540-AH1A de 320cv, est disponible depuis 2009.

Le GA8 convient parfaitement bien à de nombreuses missions, comme le transport de passagers, de parachutistes ou de matériel, l’évacuation sanitaire, l’observation, la recherche et le sauvetage. Pour cette dernière mission, l’appareil peut être équipé d’un FLIR ou d’un système de recherche ARCHER (Airborne Real-time Cueing Hyperspectral Enhanced Reconnaissance) qui permet l’analyse hyperspectrale des images obtenues, afin de repérer d’éventuels blessés ou débris d’avions. Il est en autre utilisé par l’US Civil Air Patrol.

Une version hydravion du GA8 TC-320, munie de flotteurs, est également envisagée.

Un appareil dérivé du GA8 et équipé d’un turbopropulseur Rolls Royce 250–B17F de 450cv est en cours d’essai. Désigné GA10, il sera plus long afin de permettre l’emport de 10 passagers, mais devrait garder un maximum de pièces du GA8 afin d’en diminuer le prix.

Le GA-8 immatriculé VH-BYI est le premier avion conçu et fabriqué en Australie à avoir fait le tour du monde. L’appareil, qui à décollé de Bendigo le 8 mai 2010, a parcouru plus de 51’000km en 265 heures de vol, pour finalement atterrir au même endroit 62 jours plus tard. Le but de ce vol était la récolte de fonds pour l’association "Millions Against Malaria" qui lutte contre le paludisme.

De 2000 à 2013, 159 appareils ont été construits. Le Lesotho est le premier pays à utiliser le GA8 militairement, avec un appareil en service au sein de sa force aérienne.


Versions :
GA8 : Version de base équipée d’un moteur à injection Textron Lycoming IO-540-K1A5 de 220kW (305cv), disponible depuis 2000.

GA8 TC-320 : Version équipée d’un moteur turbocompressé Lycoming TIO-540-AH1A de 231kW (320cv), disponible depuis 2009.


Utilisateurs militaires :
Lesotho : 1 GA8 en service au sein de la force aérienne du Lesotho.


Caractéristiques :
Equipage : 1
Passagers : 7
Longueur : 8,95m
Envergure : 12,28m
Hauteur : 3,89m
Surface alaire : 19,32m2
Masse à vide : 997kg
Masse maximale au décollage : 1’814kg
Volume de la cabine totale : 5,15m3
Volume de l’habitacle : 4,64m3
Volume du coffre à bagage : 0,75m3

Moteur :
Un moteur à piston à injection Textron Lycoming IO-540-K1A5, de 220kW (305cv).

Performances :
Vitesse max : 241km/h
Vitesse de croisière : 222km/h
Vitesse de décrochage : 97km/h
Vitesse ascensionnelle : 4,0m/s
Plafond opérationnel : 6’100m
Distance franchissable : 1’352km
Distance de décollage : 347m
Distance d’atterrissage : 155m
Endurance : 6h

Armement :
Sans.


Liens internet :
http://www.gippsaero.com/aircraft/ga8-airvan.aspx#tab1
http://www.gippsaero.com/aircraft/ga8-airvan.aspx#tab2
http://en.wikipedia.org/wiki/GippsAero_GA8_Airvan
http://www.muncieaviation.com/sales/gippsaero
http://www.flightglobal.com/news/articles/gippsaero-selects-soloy-for-ga8-airvan-support-in-usa-376983/
Re: GippsAero GA8 "Airvan" à 27/11/2013 16:32 Paxwax
Belle fiche, sur un appareil d'un constructeur que je ne connaissais pas!

Depuis le Skyvan, a chaque fois que je vois "van" dans le nom d'un avion, je fremis d'horreur par anticipation. Ravi que Gipps Aero ait su dessiner des lignes plus sympathiques que Short Brothers, sur ce coup.
Re: GippsAero GA8 "Airvan" à 27/11/2013 22:11 Nico2
Et un australien, un de plus :)

Merci Jericho, index maj.
Re: GippsAero GA8 "Airvan" à 28/11/2013 09:20 Jericho

Paxwax a écrit

Belle fiche, sur un appareil d'un constructeur que je ne connaissais pas!
Merci.
Je ne le connaissais pas non plus, merci aux personnes qui ont recensé (et qui continuent à le faire) les appareils militaires et les ont entrés dans la base de donnée ! :hehe:

Paxwax a écrit

Depuis le Skyvan, a chaque fois que je vois "van" dans le nom d'un avion, je fremis d'horreur par anticipation. Ravi que Gipps Aero ait su dessiner des lignes plus sympathiques que Short Brothers, sur ce coup.
Il a une bonne bouille et ça ne m'étonnerait pas qu'il ait une assez belle carrière, même si les concurrents sont nombreux.

Nico2 a écrit

Et un australien, un de plus :)
Comme promis! :hehe:

Nico2 a écrit

Merci Jericho, index maj.
Merci à toi. ;)
Re: GippsAero GA8 "Airvan" à 28/11/2013 11:52 Clansman
La fiche sur le site

Un Cessna 208 en plus petit, j'aime bien. 8-)
Re: GippsAero GA8 "Airvan" à 28/11/2013 13:32 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clans'. ;)

Clansman a écrit

Un Cessna 208 en plus petit, j'aime bien. 8-)
Je me demandais vraiment s'il y avait une utilité, vu la différence d'emport avec le Cessna 206… mais visiblement ils en vendent quand-même.
Et un grand merci à la force aérienne du Lesotho qui en a acheté un exemplaire, ce qui m'a permi de faire cette fiche… :D
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires