Rappels

Histoire de l'appareil

Le Gulfstream American G-1159A "Gulfstream III" est un avion transport d’affaire biréacteur, à ailes cantilevers en flèche en positions basses, empennage classique, à train d’atterrissage tricycle escamotable, pouvant transporter jusqu’à 21 passagers.

Le G-1159A "Gulfstream III", aussi désigné GIII, est une évolution du G-1159 "Gulfstream II". Son étude a commencé un peu avant la création de l’entreprise Gulfstream American suite à la vente par Grumman, en 1978, de son secteur d’avions d’affaires au directeur d’American Jet Industries, Allen Paulson.

L’appareil est né de la volonté de fabriquer une aile optimisée pour une trainée, un poids et un coût minimum, avec un volume de carburant important et des performances optimales. Pour cela, Gulfstream American tient compte des études effectuées les années précédentes par la NASA sur les profils d’ailes supercritiques et les bénéfices qu’apporte la présence d’ailettes en bouts d’ailes.

Au final, il s’est trouvé que la plus grande partie des points importants pouvaient être atteints pour un moindre coût en modifiant l’aile du G-1159, tout en conservant sa structure générale. Le nouveau concept d’aile est abandonné et l’étude reprend sur la structure déjà existante. L’envergure est allongée, de même que sa corde à son emplanture, et des ailettes sont rajoutées aux extrémités. Le fuselage est également rallongé de 0,97 mètre. Le nez et le pare-brise sont redessinés, l’avionique et la planche de bord sont modernisées.

Il effectue son premier vol le 2 décembre 1979 et reçoit sa certification FAA en septembre 1980.

Le G-1159A se présente comme un avion de transport d’affaire propulsé par deux turboréacteurs Spey placés en nacelle de chaque côté de l’arrière du fuselage. Des ailes basses cantilevers en flèche sont terminées par des ailettes à leurs extrémités. Les empennages sont eux aussi en flèche. Le train d’atterrissage, tricycle, est entièrement escamotable et chaque jambe de train est équipée de deux roues en diabolo. Sa consommation, grâce en grande partie à sa nouvelle voilure, est de 18% inférieure à la version précédente.

La cabine pressurisée peut accueillir jusqu’à 21 personnes en configuration haute densité, mais en général 10 à 14 passagers sont installés confortablement pour le transport VIP. On y accède par un escalier incorporé à la porte qui se trouve à l’avant gauche de l’appareil.

Une version destinée à la surveillance et la reconnaissance aérienne est proposée à l’exportation sous la désignation de "Gulfstream III SRA-1".

Deux "Gulfstream III" livrés à la force aérienne indienne sont équipés pour la photographie à longue distance.

En 1983, le Danemark reçoit 3 "Gulfstream III SMA-3" pour la surveillance, la patrouille maritime, la recherche et sauvetage et le transport VIP. Ces appareils, munis d’un radar de recherche Texas Instrument APS-127 et d’une porte cargo de 1,60 m sur 2,11 m sur le côté droit du fuselage, sont remplacés depuis quelques années par des Challenger 604.

C’est également en 1983 que le Pentagone commande des G-1159A, peu après avoir testé avec succès le G-1159. Ces appareils sont principalement utilisés pour remplacer ses Lockheed C-140 "Jetstar" et North American CT-39 "Sabreliner" pour le transport de VIP militaires et civils. En 1984, les premiers appareils entrent en service dans les forces armées américaines où ils sont désignés C-20.

L’USAF utilise des C-20A pour des missions de transport, ainsi que des C-20B à l’électronique modernisée et des C-20C munis de transmissions sécurisées.

L’US Navy est équipée de C-20D et l’US Army de C-20E pour des missions de transport aérien de soutien opérationnel (OSA) et de transport VIP spécial.

Un C-20A a également été utilisé par l’US Coast Guard pour des missions de transport, mais il a été cédé à la NASA après son retrait du service. La Nasa utilise également un Gulstream III en plus du C-20A. Ces deux appareils sont principalement utilisés pour développer une nacelle contenant un SAR (Radar à ouverture synthétique) destinée aux drones.

Au total, 206 G-1159A sont construits entre 1979 et 1986. 26 de ces appareils ont été ou sont encore utilisés dans les forces aériennes d’Algérie, d’Arabie Saoudite, du Bahreïn, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, du Danemark, d’Égypte, des États-Unis, du Gabon, du Ghana, d’Inde, d’Irlande, d’Italie, du Koweït, du Maroc, du Mexique, de l’Ouganda et du Venezuela.


Texte de Jericho, sur un texte de Rogcas, avec leur aimable autorisation.

Versions référencées

  • Gulfstream G-III : Version d'affaire pouvant transporter jusqu’à 21 passagers.
  • Gulfstream III SMA-3 : Version export dotée d’un radar de recherche Texas Instrument APS-127 et destinée au Danemark.
  • Gulfstream III SRA-1 : Version export de surveillance et de reconnaissance.
  • Gulfstream III AML Dragon Star : Version servant de laboratoire ISR volant proposée en leasing par Lockheed-Martin.
  • Gulfstream C-20A : Version de transport VIP destinée à l'USAF. 3 exemplaires.
  • Gulfstream C-20B : Version à l'avionique améliorée pour l'USAF et l'USCG. 8 exemplaires.
  • Gulfstream C-20C : Version aux communications améliorées destinée à l'USAF. 3 exemplaires.
  • Gulfstream C-20D : Version de transport VIP destinée à l'US Navy. 3 exemplaires.
  • Gulfstream C-20E : Version de transport VIP destinée à l'US Army. 2 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Gulfstream G-III voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 31 615 kg (69 700 lbs)
  • Masse à vide : 17 236 kg (38 000 lbs)
  • Surface alaire : 86,827 m² (934,6 sq. ft)
  • Hauteur : 7,43 m (24,377 ft)
  • Envergure : 23,5 m (77,1 ft)
  • Longueur : 25,329 m (83,1 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 818 km/h (508 mph, 441 kts)
  • Vitesse de décrochage : 195 km/h (121 mph, 105 kts)
  • Distance franchissable : 6 759 km (4 200 mi, 3 650 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 716 m (45 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 19,3 m/s (63,32 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 927 km/h (576 mph, 501 kts)
  • Charge alaire, à vide : 198,515 kg/m² (40,659 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 364,118 kg/m² (74,577 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Rolls-Royce RB163 Spey Mk 511-8
  • Puissance unitaire : 5 171 kgp (51 kN, 11 400 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Gulfstream American G-1159A "Gulfstream III" à 06/06/2014 10:36 Jericho
Le Gulfstream American G-1159A "Gulfstream III" est un avion transport d’affaire biréacteur, à ailes cantilevers en flèche en positions basses, empennage classique, à train d’atterrissage tricycle escamotable, pouvant transporter jusqu’à 21 passagers.

Le G-1159A "Gulfstream III", aussi désigné GIII, est une évolution du G-1159 "Gulfstream II". Son étude a commencé un peu avant la création de l’entreprise Gulfstream American suite à la vente par Grumman, en 1978, de son secteur d’avions d’affaires au directeur d’American Jet Industries, Allen Paulson.

L’appareil est né de la volonté de fabriquer une aile optimisée pour une trainée, un poids et un coût minimum, avec un volume de carburant important et des performances optimales. Pour cela, Gulfstream American tient compte des études effectuées les années précédentes par la NASA sur les profils d’ailes supercritiques et les bénéfices qu’apporte la présence d’ailettes en bouts d’ailes.
Au final, il s’est trouvé que la plus grande partie des points importants pouvaient être atteints pour un moindre coût en modifiant l’aile du G-1159, tout en conservant sa structure générale. Le nouveau concept d’aile est abandonné et l’étude reprend sur la structure déjà existante. L’envergure est allongée, de même que sa corde à son emplanture, et des ailettes sont rajoutées aux extrémités. Le fuselage est également rallongé de 0,97 mètre. Le nez et le pare-brise sont redessinés, l’avionique et la planche de bord sont modernisées.
Il effectue son premier vol le 2 décembre 1979 et reçoit sa certification FAA en septembre 1980.

Le G-1159A se présente comme un avion de transport d’affaire propulsé par deux turboréacteurs Spey placés en nacelle de chaque côté de l’arrière du fuselage. Des ailes basses cantilevers en flèche sont terminées par des ailettes à leurs extrémités. Les empennages sont eux aussi en flèche. Le train d’atterrissage, tricycle, est entièrement escamotable et chaque jambe de train est équipée de deux roues en diabolo. Sa consommation, grâce en grande partie à sa nouvelle voilure, est de 18% inférieure à la version précédente.
La cabine pressurisée peut accueillir jusqu’à 21 personnes en configuration haute densité, mais en général 10 à 14 passagers sont installés confortablement pour le transport VIP. On y accède par un escalier incorporé à la porte qui se trouve à l’avant gauche de l’appareil.

Une version destinée à la surveillance et la reconnaissance aérienne est proposée à l’exportation sous la désignation de "Gulfstream III SRA-1".
Deux "Gulfstream III" livrés à la force aérienne indienne sont équipés pour la photographie à longue distance.
En 1983, le Danemark reçoit 3 "Gulfstream III SMA-3" pour la surveillance, la patrouille maritime, la recherche et sauvetage et le transport VIP. Ces appareils, munis d’un radar de recherche Texas Instrument APS-127 et d’une porte cargo de 1,60m sur 2,11m sur le côté droit du fuselage, sont remplacés depuis quelques années par des Challenger 604.

C’est également en 1983 que le Pentagone commande des G-1159A, peu après avoir testé avec succès le G-1159. Ces appareils sont principalement utilisés pour remplacer ses Lockheed C-140 "Jetstar" et North American CT-39 "Sabreliner" pour le transport de VIP militaires et civils. En 1984, les premiers appareils entrent en service dans les forces armées américaines où ils sont désignés C-20.
L’USAF utilise des C-20A pour des missions de transport, ainsi que des C-20B à l’électronique modernisée et des C-20C munis de transmissions sécurisées.
L’US Navy est équipée de C-20D et l’US Army de C-20E pour des missions de transport aérien de soutien opérationnel (OSA) et de transport VIP spécial.
Un C-20A a également été utilisé par l’US Coast Guard pour des missions de transport, mais il a été cédé à la NASA après son retrait du service.
La Nasa utilise également un Gulstream III en plus du C-20A. Ces deux appareils sont principalement utilisés pour développer une nacelle contenant un SAR (Radar à ouverture synthétique) destinée aux drones.

Au total, 206 G-1159A sont construits entre 1979 et 1986. 26 de ces appareils ont été ou sont encore utilisés dans les forces aériennes d’Algérie, d’Arabie Saoudite, du Bahreïn, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, du Danemark, d’Egypte, des Etats-Unis, du Gabon, du Ghana, d’Inde, d’Irlande, d’Italie, du Koweït, du Maroc, du Mexique, de l’Ouganda et du Venezuela.


Versions du G-1159A:
Gulfstream III : Version de transport d’affaire pouvant transporter jusqu’à 21 passagers.

Gulfstream III SRA-1: Version de surveillance et de reconnaissance proposée à l’exportation.

Gulfstream III SMA-3: Version d’exportation pour le Danemark munie d’un radar de recherche Texas Instrument APS-127.

C-20 : Désignation du G-1159A au sein des forces armées US, en service à partir de 1984.

C-20A : Version configurée pour le transport de 14 passagers et 5 membres d’équipage. Les trois appareils sont retirés du service à partir de 2002, un C-20A est encore utilisé comme avion d’essai par la NASA au Dryden Flight Research Center d’Edwards AFB.

C-20B : Version à l’électronique modernisée destinée aux missions de transport aérien de soutien opérationnel (OSA) et de transport VIP spécial. 7 appareils sont utilisés par l’USAF et 1 par l’US Coast Guard, ce dernier n’est plus en service.

C-20C : Identiques aux C-20B, mais munis de systèmes de communication sécurisés modernisés, ils sont régulièrement utilisés comme appareils de réserve pour accompagner le VC-25A lorsqu’il fonctionne en "Air Force One". 3 appareils au sein de l’USAF.

C-20D : Version à l’électronique modifiée. 3 exemplaires sont utilisés par l’US Navy pour des missions de transport aérien de soutien opérationnel (OSA) et de transport VIP de hauts fonctionnaires.

C-20E : Version au fuselage allongé et munie d’une aile modifiée pour effectuer des missions de transport aérien de soutien opérationnel (OSA). Deux exemplaires au sein de l’US Army.



Utilisateurs militaires :
Algérie : 3 appareils au sein de l’Armée de l’Air algérienne, plus en service.

Arabie Saoudite : 1 appareil au sein de la force aérienne, encore en service.

Bahreïn : 1 appareil au sein de la force aérienne, plus en service.

Cameroun : 1 appareil au sein de l’Armée de l'Air du Cameroun, encore en service.

Côte d'Ivoire : 2 appareils au sein de la force aérienne de la Côte d'Ivoire, 1 appareil encore en service.

Danemark : 3 appareils au sein de la force aérienne, plus en service.

Egypte : 2 appareils au sein de la force aérienne, encore en service.

États-Unis : 1 appareil au sein de l’US Coast Guard, plus en service ; 3 appareils au sein d’US Army, encore en service ; 3 appareils au sein d’US Navy, encore en service ; 13 appareils au sein d’USAF, encore en service.

Gabon : 1 appareil au sein de l’Armée de l’Air, plus en service.

Ghana : 1 appareil au sein de la force aérienne, plus en service.

Inde : 3 appareils au sein de la force aérienne, encore en service.

Irlande : 1 appareil au sein de la force aérienne, plus en service.

Italie : 2 appareils au sein de la force aérienne, plus en service.

Koweït : 1 appareil au sein de la force aérienne, plus en service.

Maroc : 1 appareil au sein de la force aérienne, encore en service.

Mexique : 2 appareils au sein de la force aérienne, encore en service.

Ouganda : 1 appareil au sein de la force aérienne, plus en service.

Venezuela : 1 appareil au sein de la force aérienne, plus en service.



Caractéristiques G-1159A:
Equipage : 2 ou 3
Passagers : 19
Longueur : 25,32m
Envergure : 23,72m
Hauteur : 7,43m
Surface alaire : 86,83m2
Masse à vide : 17’236kg
Masse maximale au décollage : 31’615kg

Moteurs :
2 turboréacteurs Rolls-Royce Spey RB.163 511-8 de 50,7kN (5’171kg/p) chacun.

Performances :
Vitesse max haute altitude: 928km/h
Vitesse de croisière : 818km/h
Vitesse de décrochage : 194km/h
Vitesse ascensionnelle : 19,3m/s
Plafond opérationnel : 13’716m
Distance franchissable : 6’760km

Armement :
Sans.

Liens internet :
http://www.aviationsmilitaires.net/display/aircraft/719/g-1159a
http://en.wikipedia.org/wiki/Gulfstream_III
http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=237
http://primejets.com/private-jet-charter/gulfstream-3/
http://www.nasa.gov/centers/dryden/research/G-III/
http://www.gulfstream.com/history/
http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_g3_en.php
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gulfstream_C-20
https://www.fas.org/man/dod-101/sys/ac/c-20.htm


Remarque :
Merci à Rogcas qui avait déjà fait une fiche de cet appareil qui m’a bien aidée pour rédiger celle-ci.

Et merci également à Stanak pour la magnifique illustration que je lui pique tout de suite! ;)

Image
Re: Gulfstream American G-1159A "Gulfstream III" à 07/06/2014 18:26 Clansman
La fiche sur le site
Re: Gulfstream American G-1159A "Gulfstream III" à 10/06/2014 10:08 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman!


Heureusement que tu te reposes un peu…[/size:1nst3ihg] :hehe:
Re: Gulfstream American G-1159A "Gulfstream III" à 11/06/2014 19:29 Nico2
On va avoir toute la série grâce à toi Jer' :)
Re: Gulfstream American G-1159A "Gulfstream III" à 11/06/2014 21:01 Jericho

Nico2 a écrit

On va avoir toute la série grâce à toi Jer' :)
Je crois que c'est fait: si je ne me trompe pas, les autres Gulfstream avaient déjà été faits par Clans'.

Si c'est bien le cas, ça nous fait une famille de plus dans le catalogue AMN… :hehe:
Re: Gulfstream American G-1159A "Gulfstream III" à 12/06/2014 11:20 Clansman
Oui, c'est exact, les Gulfstream IV et V ont déjà été faits. A lire ou à relire. :hehe:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires