Rappels

Histoire de l'appareil

Les IAI 1123 et 1124 Westwind sont des avions d’affaire à ailes médianes munies de réservoirs à leurs extrémités, propulsés par deux réacteurs disposés de chaque côté de l’arrière du fuselage et équipés d’un train d’atterrissage tricycle.

Le 2 janvier 1963, l’Aero 1121 Jet Commander fait son premier vol, propulsé par deux réacteurs General Electric CJ610. Cet appareil est directement issu de l’Aero Commander turbopropulsé et offre sept places pour des passagers. Une version améliorée désignée Aero 1121B Commodore est développée.

En 1965, l’entreprise Aero Commander Inc. est rachetée par Rockwell Standard Corporation.
Peu de temps plus tard, c’est au tour de North American Aviation, le constructeur des Sabreliner entre autres, d’être racheté par Rockwell. Mais les Sabreliner et les Jet Commander représentent à eux seuls la moitié des ventes dans leur catégorie et une loi anti-trust américaine oblige Rockwell à se séparer d’un des deux appareils. L’USAF utilisant déjà des T-39 Sabreliner, les dirigeants de Rockwell jugent préférable de garder cet appareil dans leur portefeuille.

En 1968, IAI (Israel Aircraft Industries) rachète les programmes Jet Commander et Commodore, y compris l’outillage et les 49 cellules en cours de fabrication. Pendant que ces dernières finissent d’être montées et livrées sous l’appellation d’IAI 1121 Commodore Jet, l’entreprise israélienne développe une version améliorée possédant un fuselage plus long permettant le transport d’une dizaine de passagers et munie de réservoirs en bouts d’ailes afin d’augmenter la distance franchissable.

Ce nouvel appareil est d’abord désigné IAI 1123 Commodore Jet et le prototype effectue son premier vol le 28 septembre 1970. Les 46 premiers appareils sont propulsés par deux réacteurs General Electric CJ610 et sont rebaptisés IAI 1123 Westwind à partir de 1973.

Le 21 juillet 1975, un Westwind désigné IAI 1124 effectue un premier vol muni de turboréacteurs Garrett TFE731 de 1680kgp. Grâce à ces nouveaux moteurs, la distance de décollage est réduite et l’autonomie est augmentée de près de 10%. L’intérieur de la cabine est modifié, un nouveau système de chauffage et l’air conditionné sont également installés. En 1980, avec l’apparition de la version Westwind II, ces appareils sont renommés Westwind I.

Une version de patrouille maritime, munie d’un radar de recherche Litton APS-504(V)2 dans le nez et de pylônes pour l’emport de charges sous les ailes, est proposée sous la désignation d’IAI 1124N Sea Scan. Les forces aériennes Israéliennes en achètent trois exemplaires, désignés Shachaf, en 1977. Après une remise à niveau en 2001, ils sont encore en service en 2012. Un autre exemplaire a été utilisé par la marine chilienne entre 1986 et 1988.

À partir de 1980, c’est la version IAI 1124 Westwind II qui est proposée. Les ailes sont modifiées et reçoivent des winglet sur les réservoirs situés à leurs extrémités. Ces améliorations lui permettent d’augmenter sa distance franchissable d’environ 560km et sa vitesse de croisière de 70 km/h. L’intérieur de la cabine est lui aussi modifié, améliorant le volume disponible ainsi que le confort.

La production des IAI 1124 Westwind cesse en 1987, après 442 exemplaires construits des différentes versions, pour laisser la place dans la chaine de production à l’IAI 1125 Astra.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • IAI 1123 Westwind : Version dotée de réservoirs en bouts d’ailes et d’un fuselage allongé pour transporter 10 passagers.
  • IAI 1124A Westwind II : Version munie d’ailes modifiées et possédant des winglets sur les réservoirs à leurs extrémités. L’intérieur est réaménagé.
  • IAI 1124N Sea Scan : Version de patrouille maritime munie d’un radar de recherche Litton APS-504(V)2 dans le nez et de pylônes pour l’emport de charges sous les ailes.
  • IAI 1124 Westwind I : Version motorisée avec des réacteurs Garrett TFE731 de 1680kgp permettant une distance franchissable supérieure.
  • Aero Commander 1121 : Prédécesseur construit par Aero Commander.
  • Aero Commander 1121A : 2e version construite par Aero Commander, 11 exemplaires.
  • Aero Commander 1121B : 3e version construite par Aero Commander, moteurs CJ610-5. 19 exemplaires.
  • Aero Commander 1122 : Version améliorée, mais non produite. Les 2 exemplaires furent modifiés en IAI 1123.
  • Rockwell Jet Commander : Désignation lors de la production par Rockwell.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

IAI 1124A Westwind II voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 10 600 kg (23 369 lbs)
  • Masse à vide : 6 010 kg (13 250 lbs)
  • Surface alaire : 28,6 m² (307,848 sq. ft)
  • Hauteur : 4,81 m (15,781 ft)
  • Envergure : 13,65 m (44,783 ft)
  • Longueur : 15,93 m (52,264 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 723 km/h (449 mph, 390 kts)
  • Vitesse de décrochage : 184 km/h (114 mph, 99 kts)
  • Distance franchissable : 4 458 km (2 770 mi, 2 407 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 716 m (45 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 25,4 m/s (83,333 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 868 km/h (539 mph, 469 kts)
  • Charge alaire, à vide : 210,14 kg/m² (43,04 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 370,629 kg/m² (75,911 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Garrett TFE731-3-1G
  • Puissance unitaire : 1 678 kgp (16 kN, 3 700 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
IAI 1123 et 1124 Westwind à 11/10/2012 16:12 Jericho
Les IAI 1123 et 1124 Westwind sont des avions d’affaire à ailes médianes munies de réservoirs à leurs extrémités, propulsés par deux réacteurs disposés de chaque côté de l’arrière du fuselage et équipés d’un train d’atterrissage tricycle.

Le 2 janvier 1963, l’Aero 1121 Jet Commander fait son premier vol, propulsé par deux réacteurs General Electric CJ610. Cet appareil est directement issu de l’Aero Commander turbopropulsé et offre sept places pour des passagers.
Une version améliorée désignée Aero 1121B Commodore est développée.

En 1965, l’entreprise Aero Commander Inc. est rachetée par Rockwell Standard Corporation.
Peu de temps plus tard, c’est au tour de North American Aviation, le constructeur des Sabreliner entre autre, d’être racheté par Rockwell. Mais les Sabreliner et les Jet Commander représentent à eux seuls la moitié des ventes dans leur catégorie et une loi anti-trust américaine oblige Rockwell à se séparer d’un des deux appareils. L’USAF utilisant déjà des T-39 Sabreliner, les dirigeants de Rockwell jugent préférable de garder cet appareil dans leur portefeuille.

En 1968, IAI (Israel Aircraft Industries) rachète les programmes Jet Commander et Commodore, y compris l’outillage et les 49 cellules en cours de fabrication. Pendant que ces dernières finissent d’être montées et livrées sous l’appellation d’IAI 1121 Commodore Jet, l’entreprise israélienne développe une version améliorée possédant un fuselage plus long permettant le transport d’une dizaine de passagers et munie de réservoirs en bouts d’ailes afin d’augmenter la distance franchissable.
Ce nouvel appareil est d’abord désigné IAI 1123 Commodore Jet et le prototype effectue son premier vol le 28 septembre 1970.
Les 46 premiers appareils sont propulsés par deux réacteurs General Electric CJ610 et sont rebaptisés IAI 1123 Westwind à partir de 1973.

Le 21 juillet 1975, un Westwind désigné IAI 1124 effectue un premier vol muni de turboréacteurs Garrett TFE731 de 1680kgp. Grace à ces nouveaux moteurs, la distance de décollage est réduite et l’autonomie est augmentée de près de 10%. L’intérieur de la cabine est modifié, un nouveau système de chauffage et l’air conditionné sont également installés.
En 1980, avec l’apparition de la version Westwind II, ces appareils sont renommés Westwind I.

Une version de patrouille maritime, munie d’un radar de recherche Litton APS-504(V)2 dans le nez et de pylônes pour l’emport de charges sous les ailes, est proposée sous la désignation d’IAI 1124N Sea Scan. Les forces aériennes Israéliennes en achètent trois exemplaires, désignés Shachaf, en 1977. Après une remise à niveau en 2001, ils sont encore en service en 2012. Un autre exemplaire a été utilisé par la marine chilienne entre 1986 et 1988.

À partir de 1980, c’est la version IAI 1124 Westwind II qui est proposée. Les ailes sont modifiées et reçoivent des winglet sur les réservoirs situés à leurs extrémités. Ces améliorations lui permettent d’augmenter sa distance franchissable d’environ 560km et sa vitesse de croisière de 70km/h. L’intérieur de la cabine est lui aussi modifié, améliorant le volume disponible ainsi que le confort.

La production des IAI 1124 Westwind cesse en 1987, après 442 exemplaires construits des différentes versions, pour laisser la place dans la chaine de production à l’IAI 1125 Astra.


Versions :
IAI 1123 Westwind : Version équipée de réservoirs en bouts d’ailes et d’un fuselage allongé par rapport au Jet Commander permettant le transport de 10 passagers, 36 appareils fabriqués.

IAI 1124 Westwind I : Version motorisée avec des réacteurs Garrett TFE731 de 1680kgp permettant une distance franchissable supérieure, 158 appareils construits.

IAI 1124N Sea Scan : Version de patrouille maritime munie d’un radar de recherche Litton APS-504(V)2 dans le nez et de pylônes pour l’emport de charges sous les ailes. 4 appareils construits.

IAI 1124A Westwind II : Version munie d’ailes modifiées et possédant des winglets sur les réservoirs à leurs extrémités. L’intérieur est réaménagé. Premiers essais à partir de 1980, 244 appareils fabriqués jusqu’en 1987.


Utilisateurs militaires :
Chili : 1 IAI 1124 Sea-Scan de 1986 à 1988 dans l’Armada de Chile.
Honduras : 2 IAI 1123 Westwind de 1976 à 1992 dans la Fuerza Aerea Hondurena.
Israël : 2 IAI 1123 Westwind de 1973 à 1998 dans les forces aériennes. 3 IAI 1124N Sea-Scan depuis 1977.
Ouganda : 2 IAI 1123 Westwind de 1971 à 1976 dans les forces aériennes.


Caractéristiques de l’IAI 1124A Westwind II:
Equipage : 2
Passagers : 10
Longueur : 15,93m
Envergure : 13,65m
Hauteur : 4,81m
Surface alaire : 28,6m2
Masse à vide : 6’010kg
Masse maximale au décollage : 10’600kg

Moteurs :
Deux turboréacteurs Garrett TFE731 de 1’680kgp chacun.

Performances :
Vitesse max haute altitude: 868km/h
Vitesse de croisière : 723km/h
Vitesse ascensionnelle: 25,4m/s
Plafond opérationnel : 13’700m
Distance franchissable : 4’430km

Armement :
Sans.

Liens Internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/IAI_Westwind
http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=247
http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_westwind_en.php
http://rzjets.net/aircraft/?typeid=129
http://www.jetrequest.com/private_aircraft/midsize_jet/4/iai_1123_westwind/160
http://www.aviastar.org/air/israel/iai_westwind.php
http://www.globalsecurity.org/military/world/israel/1124.htm
Re: IAI 1123 et 1124 Westwind à 15/10/2012 08:20 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires