Rappels

Histoire de l'appareil

En 1942, l'US Navy s'intéressa aux avions à réaction. Mais ceux-ci, à l'instar du P-59, n'étaient pas assez puissants pour décoller d'un porte-avions. A l'initiative de l'amiral John S. McCain, l'US Navy eut donc recours à la propulsion mixte, hélice et réacteur. L'appareil devait utiliser le réacteur au décollage et lors des combats.

Neufs sociétés furent sur les rangs. Ryan proposa le Model 28, conçu par Benjamin Tyler Salmon et William T Immenschuh. Elle fut déclaré vainqueur et 4 prototypes, dont un destiné aux essais statiques, furent commandés sous la dénomination XFR-1 le 11 février 1943.

Le prototype, encore dépourvu de réacteur, effectua son vol inaugural le 25 juin 1944. Cependant, il s'écrasa en octobre, ainsi que les 2 autres prototypes. Les crash étaient dus à l'insuffisance des rivets sur les ailes. Une commande de 100 FR-1 fut passée le 2 décembre 1943, à une époque où on comptait sur lui pour affronter les kamikazes.

L'avion était de facture classique, avec un siège-baquet renforcé et 4 mitrailleuses. C'était le premier chasseur embarqué à disposer dès le départ d'un écoulement laminaire. Afin d'améliorer sa stabilité lors des phases de vol sur le seul réacteur, sa dérive dû être redessinée. Le 31 janvier 1945, 600 exemplaires de la série FR-2 furent commandés.

Le FR-1 entra en service au sein de la VF-66, basée sur l'USS Ranger, en mars 1945. Il devint opérationnel en mai, mais il n'eut pas le temps de prendre part au combat et se borna à protéger la flotte. De plus, ses piètres qualités de vol déçurent les pilotes. La fin de la guerre entraîna l'annulation des commandes. Cependant, il fut le premier jet à apponter sur un porte-avions, de façon accidentelle il est vrai. Le 6 novembre 1945, le moteur à hélice d'un FR-1 tomba en panne au moment d'apponter et le pilote mit en marche le réacteur.

Le XFR-2, celui commandé à 600 exemplaires, devait être propulsé par un Wright R-1820-74W de 1500 hp. Un FR-1 fut modifié à cet effet. Un FR-3, qui devait être propulsé par un réacteur General Electric I-20 fut proposé, mais jamais construit. Le XFR-4 était la variante la plus rapide. Elle était équipée d'un réacteur Westinghouse J34. Un seul prototype fut construit, dont la vitesse était de 100 mph supérieure au FR-1. Enfin, le FR Fireball servit de base au XF2R-1 Dark Shark.

Seuls 66 FR-1 furent finalement construits. 17 appareils connurent une carrière opérationnelle au sein de la VF-66, de mai à octobre 1945, puis de la VF-41, d'octobre 1945 à juillet 1947. Les autres furent utilisés pour l'entraînement, pour la propagande ou des tests, par exemple comme cibles pour des V1 capturés. La VRF-32 fut la 3e et dernière unité à l'utiliser. Il en reste un survivant, exposé à Pensacola.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • Ryan XFR-1 : Prototypes, 3 exemplaires.
  • Ryan FR-1 : Unique version de série, 66 exemplaires.
  • Ryan FR-2 : Version motorisée par un R-1820-74W, un prototype.
  • Ryan FR-3 : Version propulsée par un General Electric I-20, jamais construite.
  • Ryan FR-4 : Version propulsée par un Westinghouse J34, un exemplaire.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Ryan FR-1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 4 806 kg (10 595 lbs)
  • Masse à vide : 3 590 kg (7 915 lbs)
  • Surface alaire : 26 m² (275 sq. ft)
  • Hauteur : 4,15 m (13,615 ft)
  • Envergure : 12 m (40 ft)
  • Longueur : 9,85 m (32,316 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 246 km/h (153 mph, 133 kts)
  • Distance franchissable : 2 092 km (1 300 mi, 1 130 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 137 m (43 100 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 24,4 m/s (80,052 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 686 km/h (426 mph, 370 kts)
  • Charge alaire, à vide : 140,518 kg/m² (28,78 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 188,114 kg/m² (38,529 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur General Electric J31-GE-3
  • Puissance unitaire : 726 kgp (7 kN, 1 600 lbf)
  • 1 moteur à cylindres en étoile Wright R-1820-72W Cyclone
  • Puissance unitaire : 1 007 kW (1 369 ch, 1 350 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Ryan FR Fireball à 16/02/2011 14:20 Clansman
En 1942, l'US Navy s'intéressa aux avions à réaction. Mais ceux-ci, à l'instar du P-59, n'étaient pas assez puissants pour décoller d'un porte-avions. A l'initiative de l'amiral John S. McCain, l'US Navy eut donc recours à la propulsion mixte, hélice et réacteur. L'appareil devait utiliser le réacteur au décollage et lors des combats.

Neufs sociétés furent sur les rangs. Ryan proposa le Model 28, conçu par Benjamin Tyler Salmon et William T Immenschuh. Elle fut déclaré vainqueur et 4 prototypes, dont un destiné aux essais statiques, furent commandés sous la dénomination XFR-1 le 11 février 1943.

Le prototype, encore dépourvu de réacteur, effectua son vol inaugural le 25 juin 1944. Cependant, il s'écrasa en octobre, ainsi que les 2 autres prototypes. Les crash étaient dus à l'insuffisance des rivets sur les ailes. Une commande de 100 FR-1 fut passée le 2 décembre 1943, à une époque où on comptait sur lui pour affronter les kamikazes.

L'avion était de facture classique, avec un siège-baquet renforcé et 4 mitrailleuses. C'était le premier chasseur embarqué à disposer dès le départ d'un écoulement laminaire. Afin d'améliorer sa stabilité lors des phases de vol sur le seul réacteur, sa dérive dû être redessinée. Le 31 janvier 1945, 600 exemplaires de la série FR-2 furent commandés.

Le FR-1 entra en service au sein de la VF-66, basée sur l'USS Ranger, en mars 1945. Il devint opérationnel en mai, mais il n'eut pas le temps de prendre part au combat et se borna à protéger la flotte. De plus, ses piètres qualités de vol déçurent les pilotes. La fin de la guerre entraîna l'annulation des commandes. Cependant, il fut le premier jet à apponter sur un porte-avions, de façon accidentelle il est vrai. Le 6 novembre 1945, le moteur à hélice d'un FR-1 tomba en panne au moment d'apponter et le pilote mit en marche le réacteur.

Le XFR-2, celui commandé à 600 exemplaires, devait être propulsé par un Wright R-1820-74W de 1500 hp. Un FR-1 fut modifié à cet effet. Un FR-3, qui devait être propulsé par un réacteur General Electric I-20 fut proposé, mais jamais construit. Le XFR-4 était la variante la plus rapide. Elle était équipée d'un réacteur Westinghouse J34. Un seul prototype fut construit, dont la vitesse était de 100 mph supérieure au FR-1. Enfin, le FR Fireball servit de base au XF2R-1 Dark Shark.

Seuls 66 FR-1 furent finalement construits. 17 appareils connurent une carrière opérationnelle au sein de la VF-66, de mai à octobre 1945, puis de la VF-41, d'octobre 1945 à juillet 1947. Les autres furent utilisés pour l'entraînement, pour la propagandes ou des tests, par exemple comme cibles pour des V1 capturés. La VRF-32 fut la 3e et dernière unité à l'utiliser. Il en reste un survivant, exposé à Pensacola.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Ryan_FR_Fireball

http://www.avionslegendaires.net/ryan-fr-1-fireball.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Ryan_FR_Fireball

http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/fr.htm

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=828

http://www.aviastar.org/air/usa/ryan_fireball.php
Re: Ryan FR Fireball à 16/02/2011 14:22 Jarod
Jamais entendu parler de cet appareil.

Conception, assez original quand même.

Merci clans pour cette fiche !
Re: Ryan FR Fireball à 16/02/2011 14:58 Jericho
Ben j'en apprends de ces choses!!!
Depuis que j'ai re-rejoint AMN, je crois que j'ai dû découvrir plus d'une dizaine d'appareils dont je n'avais jamais entendu parler… :oops:
Re: Ryan FR Fireball à 16/02/2011 16:30 Clansman
AMN c'est un scandale, y'a pas un seul appareil dont j'ai jamais entendu parler.












:mrgreen: La fiche sur le site
Re: Ryan FR Fireball à 17/02/2011 21:55 ciders
J'avais prévu de faire cette fiche, mais je n'ai pas pu. Ceci dit, la fiche de Clans vaut très largement celle que je prévoyais de faire. :bieres:
Re: Ryan FR Fireball à 18/02/2011 10:41 Clansman
Merci !

J'aurais dû te demander si tu voulais toujours la faire, car je le savais. :S
Re: Ryan FR Fireball à 18/02/2011 21:39 ciders
Bah, peu importe au fond. La fiche est faite, c'est l'essentiel. :)
Re: Ryan FR Fireball à 19/02/2011 00:39 d9pouces

Clansman a écrit

AMN c'est un scandale, y'a pas un seul appareil dont j'ai jamais entendu parler.












:mrgreen: La fiche sur le site

Connaissais-tu l'A-60 ? :p
Re: Ryan FR Fireball à 19/02/2011 09:34 Clansman
Bon OK j'avoue. :mrgreen:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires