Rappels

Histoire de l'appareil

Le Phantom a les mêmes origines que le FJ Fury, à savoir la volonté de l'US Navy de disposer elle aussi d'avions à réaction. La société MacDonnell était toute récente, mais son projet XP-67 avait impressionné la Navy qui lui commanda 2 prototypes le 30 août 1943, d'abord nommés XFD-1. La lettre D était traditionnellement réservée à Douglas, mais celle-ci ne faisait plus d'avions pour le compte de la Navy.

Westinghouse fut chargé de concevoir les réacteurs. Le travail de conception commença en janvier 1944. Après plusieurs essais, l'équipe rassemblée autour de Kendall Perkins estima que 2 réacteurs à la jonction aile-fuselage était la meilleure solution possible.

Le prototype effectua son premier vol le 2 janvier 1945, aux mains de Woodward Burke, avec un seul réacteur disponible. Un autre vol suivit le 26 janvier avec les 2 réacteurs. Le potentiel fut tel qu'une première commande de 100 appareils fut passée le 7 mars 1945. Le deuxième prototype fut autorisé à faire des essais en mer dès le 21 juillet 1946 à bord du Roosevelt. Celui-ci était tellement grand que le prototype put décoller sans catapulte. Pourtant, le 1er novembre, une rupture d'aileron causa la mort de Woodward Burke.

La commande fut finalement portée à 60 exemplaires, désormais désignés FH-1 depuis le 6 juin 1947 pour éviter toute confusion avec les avions de Douglas, qui se relançait dans la conception d'avions embarqués. Le premier exemplaire de série vola le 28 octobre 1946. Les exemplaires de série se distinguaient des prototypes par un allongement de la cellule de 48 cm, afin d'emporter plus de carburant.

Les FH-1 équipèrent la VF-17A le 23 juillet 1947, qui devint ainsi la première escadrille opérationnelle embarquée sur porte-avions. La VMF-122 devint elle la première escadrille des Marines à recevoir des jets, et sera la dernière à les conserver, jusqu'en 1950. Elle les utilisera notamment au sein de sa patrouille acrobatique, les "Flying Leatherneck". Une autre patrouille de Marines, les "Gray Angels" (en référence aux Blue Angels) les utilisera brièvement avant une catastrophe. Celle-ci était composée de 3 pilotes amiraux. Le FH Phantom sera aussi le premier avion embarqué à dépasser les 500 mph.

Si le Phantom permit de familiariser les marins aux avions à réaction, celui-ci était très limité en performances et armement, au point d'être retiré des unités de première ligne avant même la guerre de Corée. Il servit cependant de base au F2H Banshee plus puissant qui le remplacera en 1949. Conservé dans des unités d'entraînement, il sera finalement réformé en 1954, sans jamais avoir vu le combat.

On  compte à priori 3 survivants : l'un au National Air and Space Museum à Washington DC, un deuxième au Wings of Eagles Discovery Center à New York et un dernier au National Museum of Naval Aviation à Pensacola en Floride.


Texte de Clansman.

Versions référencées

  • McDonnell XFD-1 : Prototypes, 2 exemplaires.
  • McDonnell FH-1 : Version de série, 60 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

McDonnell FH-1 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 459 kg (12 035 lbs)
  • Masse à vide : 3 031 kg (6 682 lbs)
  • Surface alaire : 25,6 m² (275,556 sq. ft)
  • Hauteur : 4,32 m (14,173 ft)
  • Envergure : 12,42 m (40,748 ft)
  • Longueur : 11,35 m (37,238 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 119 km (695 mi, 604 nm)
  • Plafond opérationnel : 12 527 m (41 100 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 21,5 m/s (70,538 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 772 km/h (480 mph, 417 kts)
  • Charge alaire, à vide : 118,398 kg/m² (24,25 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 213,242 kg/m² (43,675 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs Westinghouse J30-WE-20
  • Puissance unitaire : 726 kgp (7 kN, 1 600 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
FH Phantom à 17/03/2010 09:59 Clansman
Le Phantom a les mêmes origines que le FJ Fury, à savoir la volonté de l'US Navy de disposer elle aussi d'avions à réaction. La société MacDonnell Douglas était toute récente, mais son projet XP-67 avait impressionné la Navy qui lui commanda 2 prototypes le 30 août 1943, d'abord nommés XFD-1. Westinghouse fut chargé de concevoir les réacteurs. Le travail de conception commença en janvier 1944. Après plusieurs essais, l'équipe rassemblée autour de Kendall Perkins estima que 2 réacteurs à la jonction aile-fuselage était la meilleure solution possible.

Le prototype effectua son premier vol le 2 janvier 1945, aux mains de Woodward Burke, avec un seul réacteur disponible. Un autre vol suivit le 26 janvier avec les 2 réacteurs. Le potentiel fut tel qu'une première commande de 100 appareils fut passée le 7 mars 1945. le deuxième prototype fut autorisé à faire des essais en mer dès le 21 juillet 1946 à bord du Roosevelt. Celui-ci était tellement grand que le prototype put décoller sans catapulte. Pourtant, le 1er novembre, une rupture d'aileron causa la mort de Woodward Burke.

La commande fut finalement portée à 60 exemplaires, désormais désignés FH-1 depuis le 6 juin 1947 pour éviter toute confusion avec les anciens avions de Douglas. Le premier exemplaire de série vola le 28 octobre 1946. Les exemplaires de série se distinguait des prototypes par un allongement de la cellule de 48 cm, afin d'emporter plus de carburant.

Les FH-1 équipèrent la VF-17A le 23 juillet 1947, qui devint ainsi la première escadrille opérationnelle embarquée sur porte-avions. La VMF-122 devint elle la première escadrille des Marines à recevoir des jets, et sera la dernière à les conserver, jusqu'en 1950. Elle les utilisera notamment au sein de sa patrouille acrobatique, les "Flying Leatherneck". Une autre patrouille de Marines, les "Gray Angels" (en référence aux Blue Angels) les utilisera brièvement avant une catastrophe. Celle-ci était composée de 3 pilotes amiraux. Le FH Phantom sera aussi le premier avion embarqué à dépasser les 500 mph.

Si le Phantom permit de familiariser les marins aux avions à réaction, celui-ci était très limité en performances et armement, au point d'être retiré des unités de première ligne avant même la guerre de Corée. Il servit cependant de base au F2H Banshee qui le remplacera en 1949. Conservé dans des unités d'entraînement, il sera finalement réformé en 1954, sans jamais avoir vu le combat.

Un unique survivant reste exposé au National Air and Space Museum. Il y en aurait un deuxième à fort Lauderdale.

Premier vol 26 janvier 1945
Mise en service juillet 1947
Date de retrait 1954
Nombre construit 66
Équipage
1
Motorisation
Moteur Westinghouse 19XB-2B
Nombre 2
Type turboréacteur
Puissance unitaire 7,1 kN
Dimensions
Envergure 12,42 m
Longueur 11,35 m
Hauteur 4,32 m
Masses
À vide 3 031 kg
Carburant 1 420 litres kg
Maximale 5 459 kg
Performances
Vitesse maximale 771 km/h
Plafond 12 525 m
Vitesse ascensionnelle 1 289 m/min
Rayon d'action 1 120 km
Armement
Interne 4 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm
Externe 8 roquettes ou un réservoir de carburant



http://fr.wikipedia.org/wiki/McDonnell_FH-1_Phantom

http://pagesperso-orange.fr/jets.for.ever/Pages/f1h.htm

http://en.wikipedia.org/wiki/FH_Phantom

http://www.vectorsite.net/avbansh.html

http://www.aviastar.org/air/usa/mcdonnel_fh-1.php

http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/fh-1.htm
Re: FH Phantom à 18/09/2010 15:22 Clansman
Le Phantom sur le site

Enfin, le 1er du nom, quoi. :mrgreen:
Re: FH Phantom à 18/09/2010 15:27 ciders
Parce qu'il y en a eu un deuxième ? :bonnet: :arrow:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires