Rappels

Histoire de l'appareil

Ses utilisateurs s'étaient montrés satisfaits du Falcon 50, mais en réclamèrent une version agrandie. L'étude, commencée en 1982, aboutit Dassault au Falcon 900, qui fut annoncé le 27 mai 1983 au salon du Bourget. Il fut conçu à l'aide du logiciel CATIA.

L'appareil est un triréacteur à ailes basses et train d'atterrissage tricycle, dont la construction fait appel aux matériaux composites. Il se présente comme un Falcon 50 agrandi, capable d'accueillir entre 12 et 14 passagers et doté d'une autonomie intercontinentale. Son fuselage permet d'installer 3 sièges de front. Il reprend cependant l'aile du Falcon 50, telle quelle.

Le prototype, baptisé "Spirit of Lafayette" effectue son vol inaugural le 21 septembre 1984 à Bordeaux, entre les mains de Hervé Leprince-Ringuet et Jérôme Résal. Il fut suivi par un second prototype qui vola le 30 août 1985. Il fit la preuve de ses capacités intercontinentales en reliant d'une traite Paris à Little Rock, en Arkansas. Il fut certifié en France le 14 mars 1986 et aux Etats-Unis une semaine plus tard. Les livraisons commencèrent en décembre 1986.

La version initiale est propulsée par 3 Garrett TFE731-5AR-1C de 4500 lbf. Après l'apparition du Falcon 900B, elle fut rebaptisée 900A. Le Falcon 900 MSA est une version de patrouille maritime développée pour les garde-côtes japonais. Ils en possèdent 2 exemplaires, équipés d'un radar de recherche, de fenêtres d'observation, d'un matériel de communication performant. 103 exemplaires furent vendus. Une autre version, le Falcon 900 MPA, serait armée de 2 missiles Exocet et de 2 torpilles. Elle fut annoncée en 2008, apparemment sans donner suite.

Le Falcon 900B est entré en production en 1991. Equipé de TFE731-5BR-1C de 4750 lbf, il bénéficie d'un rayon d'action allongé de 100 miles. Les Falcon 900A peuvent être portés au standard 900B. La force aérienne belge, la Malaisie et la Guinée Equatoriale disposent chacune d'un exemplaire. L'Espagne dispose de 5 exemplaires. 74 exemplaires furent vendus.

Le Falcon 900EX, lancé en octobre 1994, vola pour la première fois le 1er juin 1995 et fut livré à son premier client en mai 1996. Il est propulsé par des TFE731-60 de 5000 lbf. Sa distance franchissable passe à 4550 miles nautiques et sa planche de bord Honeywell Primus 2000 est équipée de 5 écrans multifonctions. 97 Falcon 900EX furent vendus. L'Italie dispose de 3 exemplaires. Il est aussi décliné en 900EX EASy (Enhanced Avionics System) depuis 2003, consistant en une modernisation de l'avionique. La Bolivie dispose d'un tel exemplaire, l'Italie de 2. 28 Falcon 900EX EASy furent vendus.

Le Falcon 900C dérive du 900EX, en plus abordable, et remplace le 900B. Il effectua son vol inaugural le 17 décembre 1998, il est entré en service début 2000. 13 exemplaires furent construits.

Le Falcon 900DX reprend les moteurs du Falcon EX, et peut emporter 8 passagers sur 4150 miles nautiques. Il reprend l'avionique du Falcon 900EX EASy et est toujours produit. Une version 900DX EASy a volé le 13 mai 2005 et a remplacé le 900C.

Le Falcon 900LX a été annoncé en mai 2008 au salon EBACE, à Genêve. Il bénéficie de winglets conçus par Aviation Partners Inc, qui peuvent être installés sur l'ensemble des Falcon 900. Sa distance franchissable passe à 4750 miles nautiques, ce qui lui permet de relier New York à Moscou ou Paris à Pékin d'une seule traite. Il peut aussi se poser sur des pistes courtes ou en altitude. Il remplace le 900EX EASy. Il a volé pour la première fois en octobre 2009, et reçut sa certification en juillet 2010, après 215 heures de vol. Cependant, il souffre de la concurrence, de la crise, de la baisse générale des ventes d'avions d'affaires. Dans le premier semestre 2011, seuls 2 exemplaires ont été livrés.

260 exemplaires ont été construits. L'Afrique du Sud dispose d'un exemplaire. L'Australie utilisa 5 exemplaires entre 1989 et 2003, qui avaient été loués auprès d'une compagnie civile, Hawker Pacific. Ils sont depuis remplacé par des Challenger 604. L'armée de l'air française dispose de 2 exemplaires au sein de l'ETEC 00.065 "GAËL", à Villacoublay depuis 1995. Les 2 exemplaires du GLAM, qui furent acquis en 1991, ont volé respectivement jusqu'en 1997 et 2001 avant d'être revendus au gouvernement algérien. Le Gabon a reçu 2 exemplaires (un reste en service). La Namibie dispose d'un exemplaire. Le Nigéria dispose de 2 exemplaires. La flotte présidentielle russe est équipée en Falcon 900. La Syrie dispose d'un exemplaire. Le Venezuela dispose de 2 exemplaires.

Les Emirats Arabes Unis disposeraient de Falcon 900.

Versions référencées

  • Dassault Falcon 900A : Version initiale de série. 103 exemplaires.
  • Dassault Falcon 900B : Version plus puissante et à l'autonomie rallongée datant de 1991. 74 exemplaires.
  • Dassault Falcon 900C : Remplaça le Falcon 900B sur les chaînes de montage. 13 exemplaires.
  • Dassault Falcon 900DX : Version améliorée du Falcon 900EX EASy.
  • Dassault Falcon 900EX : Version de 1995. 125 exemplaires.
  • Dassault Falcon 900LX : Ultime version du Falcon 900.
  • Dassault Falcon 900 MPA : Projet de version de patrouille maritime.
  • Dassault Falcon 900 MSA : Version de surveillance maritime destinée aux garde-côtes japonais. 2 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Dassault Falcon 900B voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 20 640 kg (45 503 lbs)
  • Masse à vide : 10 255 kg (22 608 lbs)
  • Surface alaire : 49 m² (527 sq. ft)
  • Hauteur : 7,55 m (24,77 ft)
  • Envergure : 19,33 m (63,419 ft)
  • Longueur : 20,21 m (66,306 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 950 km/h (590 mph, 513 kts)
  • Vitesse de décrochage : 158 km/h (98 mph, 85 kts)
  • Distance franchissable : 7 400 km (4 598 mi, 3 996 nm)
  • Plafond opérationnel : 15 545 m (51 000 ft)
  • Mach maximal HA : Mach 0,87
  • Charge alaire, à vide : 209,286 kg/m² (42,865 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 421,224 kg/m² (86,274 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 3 réacteurs Honeywell TFE731-5BR-1C
  • Puissance unitaire : 2 155 kgp (21 kN, 4 750 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.
Enregistré 16
Enregistré - dépassé depuis son enregistrement 6
Enregistré - supprimé après changements du code sportif 4
Annulé par la FAI 3
Annulé 2

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture
picture
picture
picture
picture
picture

Forum

Sujet complet »
Falcon 900 à 12/02/2012 16:38 Clansman
Ses utilisateurs s'étaient montrés satisfaits du Falcon 50, mais en réclamèrent une version agrandie. L'étude, commencée en 1982, aboutit Dassault au Falcon 900, qui fut annoncé le 27 mai 1983 au salon du Bourget. Il fut conçu à l'aide du logiciel CATIA.

L'appareil est un triréacteur à ailes basses et train d'atterrissage tricycle, dont la construction fait appel aux matériaux composites. Il se présente comme un Falcon 50 agrandi, capable d'accueillir entre 12 et 14 passagers et doté d'une autonomie intercontinentale. Son fuselage permet d'installer 3 sièges de front. Il reprend cependant l'aile du Falcon 50, telle quelle.

Le prototype, baptisé "Spirit of Lafayette" effectue son vol inaugural le 21 septembre 1984 à Bordeaux, entre les mains de Hervé Leprince-Ringuet et Jérôme Résal. Il fut suivi par un second prototype qui vola le 30 août 1985. Il fit la preuve de ses capacités intercontinentales en reliant d'une traite Paris à Little Rock, en Arkansas. Il fut certifié en France le 14 mars 1986 et aux Etats-Unis une semaine plus tard. Les livraisons commencèrent en décembre 1986.

La version initiale est propulsée par 3 Garrett TFE731-5AR-1C de 4500 lbf. Après l'apparition du Falcon 900B, elle fut rebaptisée 900A. Le Falcon 900 MSA est une version de patrouille maritime développée pour les garde-côtes japonais. Ils en possèdent 2 exemplaires, équipés d'un radar de recherche, de fenêtres d'observation, d'un matériel de communication performant. 103 exemplaires furent vendus. Une autre version, le Falcon 900 MPA, serait armée de 2 missiles Exocet et de 2 torpilles. Elle fut annoncée en 2008, apparemment sans donner suite.

Le Falcon 900B est entré en production en 1991. Equipé de TFE731-5BR-1C de 4750 lbf, il bénéficie d'un rayon d'action allongé de 100 miles. Les Falcon 900A peuvent être portés au standard 900B. La force aérienne belge dispose d'un exemplaire, la Malaisie aussi. L'Espagne dispose de 5 exemplaires. 74 exemplaires furent vendus.

Le Falcon 900EX, lancé en octobre 1994, vola pour la première fois le 1er juin 1995 et fut livré à son premier client en mai 1996. Il est propulsé par des TFE731-60 de 5000 lbf. Sa distance franchissable passe à 4550 miles nautiques et sa planche de bord Honeywell Primus 2000 est équipée de 5 écrans multifonctions. 97 Falcon 900EX furent vendus. L'Italie dispose de 3 exemplaires. Il est aussi décliné en 900EX EASy (Enhanced Avionics System) depuis 2003, consistant en une modernisation de l'avionique. La Bolivie dispose d'un tel exemplaire, l'Italie de 2. 28 Falcon 900EX EASy furent vendus.

Le Falcon 900C dérive du 900EX, en plus abordable, et remplace le 900B. Il effectua son vol inaugural le 17 décembre 1998, il est entré en service début 2000. 13 exemplaires furent construits.

Le Falcon 900DX reprend les moteurs du Falcon EX, et peut emporter 8 passagers sur 4150 miles nautiques. Il reprend l'avionique du Falcon 900EX EASy et est toujours produit. Une version 900DX EASy a volé le 13 mai 2005 et a remplacé le 900C.

Le Falcon 900LX a été annoncé en mai 2008 au salon EBACE, à Genêve. Il bénéficie de winglets conçus par Aviation Partners Inc, qui peuvent être installés sur l'ensemble des Falcon 900. Sa distance franchissable passe à 4750 miles nautiques, ce qui lui permet de relier New York à Moscou ou Paris à Pékin d'une seule traite. Il peut aussi se poser sur des pistes courtes ou en altitude. Il remplace le 900EX EASy. Il a volé pour la première fois en octobre 2009, et reçut sa certification en juillet 2010, après 215 heures de vol. Cependant, il souffre de la concurrence, de la crise, de la baisse générale des ventes d'avions d'affaires. Dans le premier semestre 2011, seuls 2 exemplaires ont été livrés.

260 exemplaires ont été construits. L'Afrique du Sud dispose d'un exemplaire. L'Australie utilisa 5 exemplaires entre 1989 et 2003, qui avaient été loués auprès d'une compagnie civile, Hawker Pacific. Ils sont depuis remplacé par des Challenger 604. L'armée de l'air française dispose de 2 exemplaires au sein de l'ETEC 00.065 "GAËL", à Villacoublay depuis 1995. Le Gabon a reçu 2 exemplaires (un reste en service). La Namibie dispose d'un exemplaire. Le Nigéria dispose de 2 exemplaires. La flotte présidentielle russe est équipée en Falcon 900. La Syrie dispose d'un exemplaire. Le Venezuela dispose de 2 exemplaires.

L'Algérie et les Emirats Arabes Unis disposeraient de Falcon 900.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Falcon_900

http://www.dassault-aviation.com/fr/passion/avions/dassault-civils/falcon-900.html

http://www.dassault-aviation.com/fr/falcon/la-famille-falcon/les-falcon-900.html?L=2

http://jn.passieux.free.fr/html/Falcon900.php

http://www.bourse-des-vols.com/appareil-Falcon_900-140.php

http://www.aeroplans.fr/Aviation-d-affaire/falcon900lx-bientot-disponible.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Dassault_Falcon_900

http://www.dassaultfalcon.com/aircraft/900dx/

http://www.dassaultfalcon.com/aircraft/900ex/

http://www.dassaultfalcon.com/aircraft/900lx/

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=175
Re: Falcon 900 à 12/02/2012 16:58 Trident
2 Falcon 900 furent utilisés par le GLAM (Groupe de liaison ministérielle) à partir de 1991.
Les deux ont étés revendus au début des années 2000 a des compagnies privées.
Re: Falcon 900 à 12/02/2012 17:07 Clansman
Euh, à ce que j'ai lu, les 2 avions du GLAM ont été récupérés par l'ETEC 00.065, en 1995. Il me semble que c'était le site de présentation de l'unité, quand je cherchais la version précise. :S

La fiche sur le site
Re: Falcon 900 à 12/02/2012 17:20 Trident
Le Falcon 900 cn 82 7T-VPB a continué à voler jusqu'en 2001 au moins et on peut retrouver ses photos sous ses nouvelles couleurs sur airliners.

Le Falcon 900 cn 81 7T-VPA a continué à voler au moins jusqu'en 1997.
Re: Falcon 900 à 12/02/2012 17:28 Clansman
Ah OK. Bon, j'ai modifié la fiche en conséquence. Merci !
Falcon 900 gouvernementaux à 12/02/2012 18:39 stanak
Image
Image

Image
Image

Image
Image

Image
Image

Image
Image
Re: Falcon 900 à 08/05/2013 10:55 Clansman
Alors, j'ai un petit souci avec la version précise du Falcon 900 utilisé par l'Armée de l'Air française. Je pense que ce sont des Falcon 900A, mais quelqu'un peut-il confirmer, svp ? Merci d'avance !
Re: Falcon 900 à 08/05/2013 20:20 Cinétic
Immatriculation des Falcon 900 de l'AA:

F-RAFP n° de série 2, c'est le + vieux Falcon 900 encore en service (il a pas de mal, vu que le n°1 devait être le proto)
http://pascal-avion.blogspot.fr/2012/03/le-falcon-900-f-rafp.html

F-RAFQ

A savoir, au départ, il n'y avait pas de version (Falcon 900), quand est venue la version B, tous les ancien Falcon ont été de façon rétroactive appelé Falcon 900A.
Mais avec l'inertie de la bureaucratie militaire, ils ont du garder le nom sous lequel ils avaient acheté l'appareil.(trop galère de chercher tous les vieux dossier pour renommer l’appareil :hehe: )
Re: Falcon 900 à 08/05/2013 21:23 Clansman
OK, ce sont donc bien des Falcon 900A. Merci cinétic !
Re: Falcon 900 à 30/03/2015 17:33 stanak
Falcon 900
Malaisie AF
Image
Re: Falcon 900 à 04/04/2015 12:59 Nico2
Belle photo d'un bel avion. :hehe:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires