Rappels

Histoire de l'appareil

A l'origine du Tigercat se trouve le XP-65, un chasseur d'escorte destiné à l'USAAF dont l'étude aboutit en 1943 sur le F7F. De fait, l'Air Force et l'US Navy envisageaient un appareil commun. Un contrat portant sur le prototype XF7F-1 fut signé le 30 juin 1941. Le but de Grumman était clairement de concevoir un appareil supérieur à tous les chasseurs existants. Celui-ci devait opérer à partir des futurs porte-avions de classe Midway. Malgré cela, la priorité alla au F6F et le programme évolua très lentement. De fait, les travaux ne commencèrent qu'au printemps 1942.

Le XF7F-1 vola pour la première fois le 2 novembre 1943. 2 prototypes furent construits. Le nom de Tomcat fut envisagé, mais fut rejeté, trop osé pour l'époque : si le nom signifie "matou", le verbe signifie "courir les filles"… 500 appareils furent commandés par les Marines, afin d'appuyer les débarquements du Pacifique.

L'appareil était de construction entièrement métallique, avec des ailes médianes et un train tricycle, ce qui était une première pour un appareil embarqué. Il se révéla supérieur à la plupart des avions de l'époque, par ses performances et son armement lourd (4 canons de 20 mm et 4 mitrailleuses). Sa vitesse à basse altitude était supérieure de 71 mph au F6F, faisant de lui l'appareil à pistons le plus rapide de l'US Navy.

Il entra en service en avril 1944. Il n'eut pas le temps de participer aux combats de la seconde guerre mondiale. Ses difficultés à opérer à partir d'un porte-avions firent qu'il fut finalement basé à terre, et utilisé par les Marines. De fait, il était trop lourd, trop grand, avait une vitesse d'atterrissage trop élevée et une crosse d'appontage trop fragile.

2 exemplaires, les TT346 et TT349, furent évalués par la Royal Navy, qui lui préféra le DH-103 Sea Hornet.

La première version fut le F7F-1, un monoplace de chasse de jour. Il fut construit à 34 exemplaires. Il fut suivi par un monoplace de chasse de nuit, le F7F-1N, équipé d'un radar APS-6.

Le F7F-2N était un biplace de chasse de nuit. Il fut construit à 65 exemplaires plus un prototype XF7F-2N. Quelques exemplaires furent transformés en F7F-2D contrôleurs de drônes.

Le F7F-3 était une variante de chasse et de reconnaissance, équipée de moteurs R-2800-34W. Elle fut construite à 189 exemplaires.

Le F7F-3N était dédié à la chasse de nuit, et fut construit à 60 exemplaires. Il avait été conçu pour opérer à partir du porte-avions USS Shangri-La. là encore, ce fut un échec dû à un accident, l'aile se brisant suite à un appontage violent.

Quelques F7F-3 furent convertis en F7F-3E de guerre électronique et en F7F-3P de reconnaissance photographique.

Le F7F-4N fut le seul à être autorisé à opérer à partir d'un porte-avions. 12 ou 13 appareils furent construits, après de lourdes modifications de la structure, qui fut renforcée. La stabilité avait également été améliorée.

Les Tigercat furent déployés en Corée à partir du 19 septembre 1950, et y descendirent 2 Po-2. Ils furent d'abord utilisés dans des missions de chasse de nuit ou d'attaque au sol par 2 squadrons de Marines, dont le VMF(N)-513. Ils s'y révélèrent très rapidement dépassés par le MiG-15 et furent cantonnés à l'escorte des B-29 jusqu'en juin 1952. Ils furent alors remplacés par le F3D.

Construits à 364 exemplaires, dont le dernier fut livré en novembre 1946, il fut retiré du service en 1954. Il fut le premier bimoteur de chasse de l'US Navy. Il connut jusqu'en 1980 une seconde carrière dans la lutte contre les incendies. Il existe au moins 9 survivants, dont au moins 6 en état de vol.

Versions référencées

  • Grumman F7F-1 : 1ere version opérationnelle, 34 exemplaires.
  • Grumman F7F-1N : Version de chasse de nuit.
  • Grumman F7F-2D : Quelques F7F-2N modifiés avec une verrière supplémentaire de F8F.
  • Grumman F7F-2N : Version de chasse de nuit, 65 exemplaires.
  • Grumman F7F-3 : Version de chasse et de reconnaissance, 189 exemplaires.
  • Grumman F7F-3E : Version de guerre électronique.
  • Grumman F7F-3N : Version de chasse de nuit, 60 exemplaires.
  • Grumman F7F-3P : Version de reconnaissance photographique.
  • Grumman F7F-4N : Unique version réellement capable d'opérer à partir d'un porte-avions. 12 ou 13 exemplaires.
  • Grumman XF7F-1 : Prototypes, 2 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Grumman F7F-4N voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 11 670 kg (25 728 lbs)
  • Masse à vide : 7 380 kg (16 270 lbs)
  • Surface alaire : 42 m² (455 sq. ft)
  • Hauteur : 5,1 m (16,732 ft)
  • Envergure : 15,7 m (51,509 ft)
  • Longueur : 13,8 m (45,276 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 931 km (1 200 mi, 1 043 nm)
  • Plafond opérationnel : 12 314 m (40 400 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 23 m/s (75 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 740 km/h (460 mph, 400 kts)
  • Charge alaire, à vide : 174,588 kg/m² (35,759 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 276,077 kg/m² (56,545 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en étoile Pratt & Whitney R-2800-34W
  • Puissance unitaire : 1 566 kW (2 129 ch, 2 100 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Grumman F7F Tigercat à 17/02/2011 12:23 Clansman
A l'origine du Tigercat se trouve le XP-65, un chasseur d'escorte destiné à l'USAAF dont l'étude aboutit en 1943 sur le F7F. De fait, l'Air Force et l'US Navy envisageaient un appareil commun. Un contrat portant sur le prototype XF7F-1 fut signé le 30 juin 1941. Le but de Grumman était clairement de concevoir un appareil supérieur à tous les chasseurs existants. Celui-ci devait opérer à partir des futurs porte-avions de classe Midway. Malgré cela, la priorité alla au F6F et le programme évolua très lentement. De fait, les travaux ne commencèrent qu'au printemps 1942.

Le XF7F-1 vola pour la première fois le 2 novembre 1943. 2 prototypes furent construits. Le nom de Tomcat fut envisagé, mais fut rejeté, trop osé pour l'époque. 500 appareils furent commandés par les Marines, afin d'appuyer les débarquements du Pacifique.

L'appareil était de construction entièrement métallique, avec des ailes médianes et un train tricycle, ce qui était une première pour un appareil embarqué. Il se révéla supérieur à la plupart des avions de l'époque, par ses performances et son armement lourd (4 canons de 20 mm et 4 mitrailleuses). Sa vitesse à basse altitude était supérieure de 71 mph au F6F, faisant de lui l'appareil à pistons le plus rapide de l'US Navy.

Il entra en service en avril 1944. Il n'eut pas le temps de participer aux combats de la seconde guerre mondiale. Ses difficultés à opérer à partir d'un porte-avions firent qu'il fut finalement basé à terre, et utilisé par les Marines. De fait, il était trop lourd, trop grand, avait une vitesse d'atterrissage trop élevée et une crosse d'appontage trop fragile.

2 exemplaires, les TT346 and TT349, furent évalués par la Royal Navy, qui lui préféra le DH-103 Sea Hornet.

La première version fut le F7F-1, un monoplace de chasse de jour. Il fut construit à 34 exemplaires. Il fut suivi par un monoplace de chasse de nuit, le F7F-1N, équipé d'un radar APS-6.

Le F7F-2N était un biplace de chasse de nuit. Il fut construit à 65 exemplaires plus un prototype XF7F-2N. Quelques exemplaires furent transformés en F7F-2D contrôleurs de drônes.

Le F7F-3 était une variante de chasse et de reconnaissance, équipée de moteurs R-2800-34W. Elle fut construite à 189 exemplaires.

Le F7F-3N était dédié à la chasse de nuit, et fut construit à 60 exemplaires. Il avait été conçu pour opérer à partir du porte-avions USS Shangri-La. là encore, ce fut un échec dû à un accident, l'aile se brisant suite à un appontage violent.

Quelques F7F-3 furent convertis en F7F-3E de guerre électronique et en F7F-3P de reconnaissance photographique.

Le F7F-4N fut le seul à être autorisé à opérer à partir d'un porte-avions. 12 ou 13 appareils furent construits, après de lourdes modifications de la structure, qui fut renforcée. La stabilité avait également été améliorée.

Les Tigercat furent déployés en Corée à partir du 19 septembre 1950, et y descendirent 2 Po-2. Ils furent d'abord utilisés dans des missions de chasse de nuit ou d'attaque au sol par 2 squadrons de Marines, dont le VMF(N)-513. Ils s'y révélèrent très rapidement dépassés par le MiG-15 et furent cantonnés à l'escorte des B-29 jusqu'en juin 1952. Ils furent alors remplacés par le F3D.

Construits à 364 exemplaires, dont le dernier fut livré en novembre 1946, il fut retiré du service en 1954. Il fut le premier bimoteur de chasse de l'US Navy. Il connut jusqu'en 1980 une seconde carrière dans la lutte contre les incendies. Il existe au moins 9 survivants, dont au moins 6 en état de vol.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Grumman_F7F_Tigercat

http://www.avionslegendaires.net/grumman-f7f-tigercat.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Grumman_F7F_Tigercat

http://www.warbirdalley.com/f7f.htm

http://www.daveswarbirds.com/usplanes/aircraft/tigercat.htm

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=370

http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/f7f.htm
Re: Grumman F7F Tigercat à 17/02/2011 12:36 Jericho
Merci Clans' de nous faire aussi des fiches sur des avions qui nous sont un peu, voir un tout petit peu, connus! :oui:






C'est bon pour l'égo des forumeurs…[/size:2uw8zpez] :bonnet:
Re: Grumman F7F Tigercat à 17/02/2011 12:59 Clansman
Oh, mais j'ai aussi fait des textes sur des avions célèbres : F-14, Rafale, MiG-29… :mrgreen:
Re: Grumman F7F Tigercat à 17/02/2011 13:06 Jarod
Je connais que le Tomcat moi, Rafaux MAG 29 ( c'est une arme ça ? ) Je connais pô. :bonnet:
Re: Grumman F7F Tigercat à 17/02/2011 13:29 Clansman
Ben justement, tu as noté que le Tigercat a failli s'appeler Tomcat ?

Le Tomcat… Euh le Tigercat sur le site
Re: Grumman F7F Tigercat à 17/02/2011 13:52 Jarod
Moi je retiens que les faits. :bonnet:

Nan sérieusement, merci encore une fois pour cette fiche, pour un appareil que je connaissais cette fois :journal:
Re: Grumman F7F Tigercat à 17/02/2011 15:36 Clansman
En même temps, tu vois, c'est marrant mais je pensais qu'il avait mieux marché que ça…
Re: Grumman F7F Tigercat à 17/02/2011 15:41 Jarod
j'avoue, moi aussi je suis surpris là.
Re: Grumman F7F Tigercat à 17/02/2011 21:53 ciders
Il est arivé un peu tard, à un moment où il y avait des appareils aussi bons, mais moins gros. Et surtout juste avant ceux qui étaient capables d'opérer aussi bien de jour que de nuit.

Je crois savoir que des F7F ont servi aussi après leur service actif d'avions-cibles.
Re: Grumman F7F Tigercat à 18/02/2011 08:57 stanak
j'en ai vu qu'un seul, à Rennes en 2004, à mes débuts ;)
ce biplace était basé à Duxford (GB), semblait assez préservé, peu de sorties
il est parti au USA en 2007 :(
F7F-3P
Image
Re: Grumman F7F Tigercat à 18/02/2011 10:42 Clansman
Je crois savoir que des F7F ont servi aussi après leur service actif d'avions-cibles.

As-tu plus de détails ?
Re: Grumman F7F Tigercat à 18/02/2011 21:32 ciders
J'ai peut-être fait une confusion entre les F7F-N2 contrôleurs de drones et des appareils qui auraient pu être transformés en drones. :journal:
Re: Grumman F7F Tigercat/Pima à 14/04/2018 08:18 stanak
F7F-3N
ex USMC
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires