Rappels

Histoire de l'appareil

Dans les années 1980, les ventes du Fokker 27 commençaient à décliner. Le projet d'une version modernisée du F27, vit le jour en 1983, sous l'impulsion de la direction de Fokker. Ce projet fut annoncé au public en novembre de la même année, à l'occasion du 25e anniversaire de l'entrée en service du F27. 2 cellules de F27 furent modifiées sur le plan de l'aérodynamique, de l'avionique et des moteurs.

De fait, le F27-500 fut choisi comme base. La structure, introduisant un peu de matériaux composites, fut renforcée et le train avant comportait 2 roues. Des hublots furent rajoutés, ainsi que des ailerons. Des moteurs Pratt & Whitney Canada PW125 de 2500 hp, plus économiques que les vénérables Dart, remplacèrent ces derniers. Ces moteurs actionnaient des hélices Dowty-Rotol à 6 pales. Enfin, le cockpit comportait des écrans EFIS, à tubes cathodiques. Cela donna un appareil emportant 58 passagers sur plus de 2000 km, à 530 km/h, qui n'avait plus que 20% de commun avec le F27.

Le premier de ces prototypes, immatriculé PH-OSO, vola pour la première fois le 28 décembre 1985. Le deuxième appareil, immatriculé PH-OSI, vola le 30 avril 1986. Le premier prototype fut plus tard ferraillé et le second stocké. Le premier appareil de série vola le 13 février 1987, la certification intervint en mai, et la livraison du premier appareil à Lufthansa Cityline le 7 août. La construction fut répartie entre Potez (tronçon arrière du fuselage), Fuji Heavy Industries (gouvernes), SABCA (tronçon central des ailes), HAL (empennages horizontaux), Singapore Aerospace (portes), Dowty Aerospace (hélices et train d'atterrissage), Fokker construisant le reste et assurant l'assemblage à Schiphol.

L'unique versions fut le F50-100, ou F27-050. Elle était équipée de moteurs Pratt & Whitney Canada PW125B. 2 furent vendus à l'armée de l'air hollandaise, qui servirent au transport tactique et à l'évacuation médicale. Le premier fut livré en 1992 et le second en 1993 ; ils seront bientôt retirés du service. 9 appareils furent vendus à l'armée de l'air singapourienne, qui utilise en tout 4 appareils pour le transport tactique ou de liaison VIP, et 5 pour la patrouille maritime (dite Maritime Enforcer Mk2, ou ME2). Ils furent livrés entre 1992 et 1995. Taïwan utilise trois Fokker 50 pour le transport de VIP (livrés en 1991-1992).

La production du Fokker 50 se termina avec 213 exemplaires, lorsque Fokker fit faillite le 15 mars 1996. Le dernier exemplaire fut livré à Ethiopian Airlines en mai 1997. Stork Aerospace se chargea de l'entretien et de la vente des appareils avant de reprendre le nom de Fokker en 2009. A cette époque, environ 170 exemplaires étaient toujours en service.

Le Fokker 60, ou F27-060, est une version allongée (1,02 mètres devant l'aile et 0,80 derrière l'aile). Elle dispose d'une porte de chargement de fret en avant droit (juste derrière le cockpit) et de deux moteurs Pratt & Whitney Canada PW127B. 4 exemplaires furent construits, pour la force aérienne hollandaise.

Ils sont entrés en service au sein du squadron 334, basé à Eindhoven. Ils étaient utilisés pour le transport de fret, de soldats et pour le parachutage. Un cinquième exemplaire était en construction, mais ne fut jamais achevé à cause de la faillite de Fokker. 2 des Fokker 60 furent convertis en patrouilleurs maritimes en 2005, afin de remplacer temporairement les P-3 hollandais retirés du service. Les 4 Fokker 60, retirés du service hollandais, ont été cédés à la marine péruvienne.

Versions référencées

  • Fokker F50-100 : Version de série, 213 exemplaires.
  • Fokker F50 ME2 : Version de patrouille maritime.
  • Fokker F60 : Version allongée. 4 exemplaires.
  • Fokker F60 MPA : Version de patrouille maritime.
  • Fokker F60 UTA : Version de transport utilitaire.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Fokker F50 ME2 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 20 820 kg (45 900 lbs)
  • Masse à vide : 12 250 kg (27 007 lbs)
  • Surface alaire : 70 m² (753 sq. ft)
  • Hauteur : 8,32 m (27,297 ft)
  • Envergure : 29 m (95 ft)
  • Longueur : 25,25 m (82,841 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 453 km/h (281 mph, 245 kts)
  • Distance franchissable : 2 632 km (1 635 mi, 1 421 nm)
  • Plafond opérationnel : 7 620 m (25 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 526 km/h (327 mph, 284 kts)
  • Charge alaire, à vide : 175 kg/m² (36 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 297,429 kg/m² (60,918 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PW125B
  • Puissance unitaire : 1 864 kW (2 535 ch, 2 500 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture

Forum

Sujet complet »
Fokker 50 à 07/08/2011 10:36 Clansman
Dans les années 1980, les ventes du Fokker 27 commençaient à décliner. Le projet d'une version modernisée du F27, vit le jour en 1983, sous l'impulsion de la direction de Fokker. Ce projet fut annoncé au public en novembre de la même année, à l'occasion du 25e anniversaire de l'entrée en service du F27. 2 cellules de F27 furent modifiées sur le plan de l'aérodynamique, de l'avionique et des moteurs.

De fait, le F27-500 fut choisi comme base. La structure, introduisant un peu de matériaux composites, fut renforcée et le train avant comportait 2 roues. Des hublots furent rajoutés, ainsi que des ailerons. Des moteurs Pratt & Whitney Canada PW125 de 2500 hp, plus économiques que les vénérables Dart, remplacèrent ces derniers. Ces moteurs actionnaient des hélices Dowty-Rotol à 6 pales. Enfin, le cockpit comportait des écrans EFIS, à tubes cathodiques. Cela donna un appareil emportant 58 passagers sur plus de 2000 km, à 530 km/h, qui n'avait plus que 20% de commun avec le F27.

Le premier de ces prototypes, immatriculé PH-OSO, vola pour la première fois le 28 décembre 1985. Le deuxième appareil, immatriculé PH-OSI, vola le 30 avril 1986. Le premier prototype fut plus tard ferraillé et le second stocké. Le premier appareil de série vola le 13 février 1987, la certification intervint en mai, et la livraison du premier appareil à Lufthansa Cityline le 7 août. La construction fut répartie entre Potez (tronçon arrière du fuselage), Fuji Heavy Industries (gouvernes), SABCA (tronçon central des ailes), HAL (empennages horizontaux), Singapore Aerospace (portes), Dowty Aerospace (hélices et train d'atterrissage), Fokker construisant le reste et assurant l'assemblage à Schiphol.

L'unique versions fut le F50-100, ou F27-050. Elle était équipée de moteurs Pratt & Whitney Canada PW125B. 2 furent vendus à l'armée de l'air hollandaise, qui servirent au transport tactique et à l'évacuation médicale. Le premier fut livré en 1992 et le second en 1993 ; ils seront bientôt retirés du service. 9 appareils furent vendus à l'armée de l'air singapourienne, qui utilise en tout 4 appareils pour le transport tactique ou de liaison VIP, et 5 pour la patrouille maritime (dite Maritime Enforcer Mk2, ou ME2). Ils furent livrés entre 1992 et 1995. Taïwan utilise trois Fokker 50 pour le transport de VIP (livrés en 1991-1992).

La production du Fokker 50 se termina avec 213 exemplaires, lorsque Fokker fit faillite le 15 mars 1996. Le dernier exemplaire fut livré à Ethiopian Airlines en mai 1997. Stork Aerospace se chargea de l'entretien et de la vente des appareils avant de reprendre le nom de Fokker en 2009. A cette époque, environ 170 exemplaires étaient toujours en service.

Le Fokker 60, ou F27-060, est une version allongée (1,02 mètres devant l'aile et 0,80 derrière l'aile). Elle dispose d'une porte de chargement de fret en avant droit (juste derrière le cockpit) et de deux moteurs Pratt & Whitney Canada PW127B. 4 exemplaires furent construits, pour la force aérienne hollandaise.

Ils sont entrés en service au sein du squadron 334, basé à Eindhoven. Ils étaient utilisés pour le transport de fret, de soldats et pour le parachutage. Un cinquième exemplaire était en construction, mais ne fut jamais achevé à cause de la faillite de Fokker. 2 des Fokker 60 furent convertis en patrouilleurs maritimes en 2005, afin de remplacer temporairement les P-3 hollandais retirés du service. Les 4 Fokker 60, retirés du service hollandais, ont été cédés à la marine péruvienne.


La fiche sur le site


http://fr.wikipedia.org/wiki/Fokker_F50

http://en.wikipedia.org/wiki/Fokker_50

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=218

http://www.aviastar.org/air/holland/fokker_50.php

http://www.fokker-aircraft.info/f50.htm

http://www.fokker-aircraft.info/f60general.htm

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_fokker50_en.php

http://www.airfleets.net/listing/f50-1.htm
Fokker 60UTA-N à 18/12/2011 08:45 stanak
Image
Image
rejoint la Marine péruvienne fin 2010
Re: Fokker 50 à 18/12/2011 15:13 Clansman
Hop, rajouté ! Merci !
Langkawi 2015 à 30/03/2015 16:39 stanak
Image
Fokker 50UTA
Singapour AF
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires