Rappels

Histoire de l'appareil

Le 11 septembre 1944, suite à une requête de l'USAAF concernant un chasseur de jour, Alexandre Kartveli commence à réfléchir à un successeur du P-47, motorisé par un réacteur General Electric TG-180 (renommé plus tard Allison J35). Une solution consistant à remotoriser un Thunderbolt avec un réacteur n'est pas retenue et c'est une nouvelle cellule à entrée d'air frontale et aile droite qui est proposée à l'USAAF. Le projet est encore appelé AP-23 et fait l'objet d'une commande de 3 exemplaires le 11 novembre 1944. Une deuxième commande signée en janvier 1945 porte sur 15 YP-84A de présérie et 85 P-84B.

Le premier des trois prototypes XP-84A décolle le 28 février 1946 aux mains de Wallace A. "Wally" Lien. Le deuxième exemplaire le rejoindra en août et battra un record de vitesse avec 983 km/h le 7 septembre 1946. Les exemplaires de présérie seront livrés à partir d'avril 1947, et les premiers P-84B en décembre 1947 au sein du 14th Fighter Group. Ils seront construits à 226 exemplaires et se différenciaient par leurs mitrailleuses M3. Le F-84C apparait en mai 1948 après le changement de nomenclature et possédait un réacteur plus puissant, mais pas très fiable. Bien que construit à 191 exemplaires, l'appareil se révèle fragile et difficile à entretenir. Les F-84B et C étaient tellement limités opérationnellement qu'ils furent retirés en 1952 sans avoir vu le combat. Il fallut alors concevoir une nouvelle version.

Tout cela mène au F-84D, la première version véritablement opérationnelle, qui comporte une centaine de modifications dont des ailes renforcées. Il apparait fin 1948. 151 exemplaires seront construits, en plus des F-84B et C reconvertis. Ils seront déployés en Corée et seront retirés en 1957.
Le F-84E se distingue par une structure renforcée, un réacteur plus puissant, un radar APG-30, de nouveaux réservoirs en bout d'ailes et un habitacle agrandi. Il effectua son premier vol le 18 mai 1949. il sera construit à 843 exemplaires jusqu'en 1951 et sera retiré en 1959.

Le F-84F est une version à aile en flèche, méritant un développement par ailleurs.
Le F-84G est un chasseur-bombardier avec un moteur plus puissant et un pilotage automatique. Il est capable d'emporter 1814 kg de charge offensive, y compris une bombe nucléaire Mark 7. Construit à 3025 exemplaires, il sera livré à partir de l'été 1951 jusqu'en 1953. Il fut le premier avion de l'USAF à pouvoir être ravitaillé en vol. 789 exemplaires furent utilisés par l'USAF et 1936 furent livrés à l'OTAN dans le cadre du programme d'assistance de défense mutuelle.

Le F-84 sera engagé en Corée, d'abord comme chasseur d'escorte, où il obtiendra 8 victoires. Alors dépassé par le MiG-15, il sera relégué à l'attaque au sol où il excella : 60 % des cibles détruites au sol sont du fait des F-84. 335 appareils furent perdus, dont la moitié du fait de la DCA, sur plus de 86000 missions.
Les Portugais déploieront également des F-84G en Mozambique et en Angola, et seront les derniers à le retirer du service, en 1976.

Au total, 7524 exemplaires ont été construits jusqu'en 1953. Il fut le dernier appareil subsonique à aile droite de l'USAF, mais le premier chasseur-bombardier à capacité nucléaire. Il fut également le premier appareil à équiper les Thunderbirds, et équipa également les Skyblazers. Il porta nombre de surnoms, dont le plus connu est "Hog". Quand à l'appellation Thunderjet, elle faisait bien sûr référence au Thunderbolt.

Versions référencées

  • Republic XP-84 : Prototypes, 2 exemplaires.
  • Republic XP-84A : 3e prototype, moteur J35-GE-15.
  • Republic YP-84A : Avions de présérie, 15 exemplaires.
  • Republic F-84B P-84B : 1ere version de série, propulsée par un J35-A-15, 226 exemplaires.
  • Republic F-84C : Version motorisée par un Allison J35-A-13, 191 exemplaires.
  • Republic F-84D : Version propulsée par un J35-A-17, 154 exemplaires.
  • Republic F-84E : Version propulsée par un J35-A-17D et équipée d'un radar Sperry AN/APG-30, 843 exemplaires.
  • Republic F-84F Thunderstreak : Version à aile en flèche, 2348 exemplaires.
  • Republic F-84G : Ultime version du F-84, 3025 exemplaires.
  • Republic RF-84F Thunderflash : Version de reconnaissance du F-84F, 718 exemplaires.
  • Republic XF-84H Thunderscreech : Version du F-84F motorisée par un turbopropulseur, 2 prototypes.
  • Republic F-96 : 1ere dénomination du F-84F.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Republic F-84G voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 10 590 kg (23 347 lbs)
  • Masse à vide : 5 200 kg (11 464 lbs)
  • Surface alaire : 24 m² (258 sq. ft)
  • Hauteur : 3,84 m (12,598 ft)
  • Envergure : 11,1 m (36,417 ft)
  • Longueur : 11,6 m (38,058 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 609 km (1 000 mi, 869 nm)
  • Plafond opérationnel : 12 344 m (40 500 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 19,1 m/s (62,664 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 1 001 km/h (622 mph, 541 kts)
  • Charge alaire, à vide : 216,667 kg/m² (44,377 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 441,25 kg/m² (90,375 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur Allison J35-A-29
  • Puissance unitaire : 2 522 kgp (25 kN, 5 560 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Forum

Sujet complet »
Republic F-84 Thunderjet. à 15/04/2010 13:21 Clansman
On reprend les bonnes habitudes… :)



Le 11 septembre 1944, suite à une requête de l'USAAF concernant un chasseur de jour, Alexandre Kartveli commence à réfléchir à un successeur du P-47, motorisé par un réacteur General Electric TG-180 (renommé plus tard Allison J35). Une solution consistant à remotoriser un Thunderbolt avec un réacteur n'est pas retenue et c'est une nouvelle cellule à entrée d'air frontale et aile droite qui est proposée à l'USAAF. Le projet est encore appelé AP-23 et fait l'objet d'une commande de 3 exemplaires le 11 novembre 1944. Une deuxième commande signée en janvier 1945 porte sur 15 YP-84A de présérie et 85 P-84B.

Le premier des trois prototypes XP-84A décolle le 28 février 1946 aux mains de Wallace A. "Wally" Lien. Le deuxième exemplaire le rejoindra en août et battra un record de vitesse avec 983 km/h le 7 septembre 1946. Les exemplaires de présérie seront livrés à partir d'avril 1947, et les premiers P-84B en décembre 1947 au sein du 14th Fighter Group. Ils seront construits à 226 exemplaires et se différenciaient par leurs mitrailleuses M3. Le F-84C apparait en mai 1948 après le changement de nomenclature et possédait un réacteur plus puissant, mais pas très fiable. Bien que construit à 191 exemplaires, l'appareil se révèle fragile et difficile à entretenir. Les F-84B et C étaient tellement limités opérationnellement qu'ils furent retirés en 1952 sans avoir vu le combat. Il fallut alors concevoir une nouvelle version.

Tout cela mène au F-84D, la première version véritablement opérationnelle, qui comporte une centaine de modifications dont des ailes renforcées. Il apparait fin 1948. 151 exemplaires seront construits, en plus des F-84B et C reconvertis. Ils seront déployés en Corée et seront retirés en 1957.
Le F-84E se distingue par une structure renforcée, un réacteur plus puissant, un radar APG-30, de nouveaux réservoirs en bout d'ailes et un habitacle agrandi. Il effectua son premier vol le 18 mai 1949. il sera construit à 843 exemplaires jusqu'en 1951 et sera retiré en 1959.

Le F-84F est une version à aile en flèche, méritant un développement par ailleurs.
Le F-84G est un chasseur-bombardier avec un moteur plus puissant et un pilotage automatique. Il est capable d'emporter 1814 kg de charge offensive, y compris une bombe nucléaire Mark 7. Construit à 3025 exemplaires, il sera livré à partir de l'été 1951 jusqu'en 1953. Il fut le premier avion de l'USAF à pouvoir être ravitaillé en vol. 789 exemplaires furent utilisés par l'USAF et 1936 furent livrés à l'OTAN dans le cadre du programme d'assistance de défense mutuelle.

Le F-84 sera engagé en Corée, d'abord comme chasseur d'escorte, où il obtiendra 8 victoires. Alors dépassé par le MiG-15, il sera relégué à l'attaque au sol où il excella : 60 % des cibles détruites au sol sont du fait des F-84. 335 appareils furent perdus, dont la moitié du fait de la DCA, sur plus de 86000 missions.
Les Portugais déploieront également des F-84G en Mozambique et en Angola, et seront les derniers à le retirer du service, en 1976.

Au total, près de 4450 exemplaires ont été construits jusqu'en 1953. Il fut le dernier appareil subsonique à aile droite de l'USAF, mais le premier chasseur-bombardier à capacité nucléaire. Il fut également le premier appareil à équiper les Thunderbirds, et équipa également les Skyblazers. Il porta nombre de surnoms, dont le plus connu est "Hog". Quand à l'appellation Thunderjet, elle faisait bien sûr référence au Thunderbolt.

Republic F-84G Thunderjet

Dimensions
Longueur : 11,60 m
Envergure : 11,10 m
Hauteur : 3,84 m
Surface alaire : 24 m²

Masses
A vide : 5200 kg
maximale : 10590 kg

Motorisation
Moteur : 1 Allison J35-A-29
Poussée : 2470 kgP

Performances
Vitesse maximale : 1000 km/h
Plafond : 12350 m
Distance franchissable : 1600 km

Equipage : 1 pilote

Armement : 6 mitrailleuses Browning M3 de 12,7 mm et 2020 kg de charges offensive

Pays utilisateurs : Allemagne, Belgique, Danemark, France, Grèce, Iran, Italie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Taïwan, Thaïlande, Turquie, USA, Yougoslavie.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Republic_F-84_Thunderjet

http://pagesperso-orange.fr/jets.for.ever/Pages/f-84%20france.htm

http://pagesperso-orange.fr/jets.for.ever/Pages/f-84.htm

http://www.avionslegendaires.net/republic-f-84-thunderjet.php

http://en.wikipedia.org/wiki/F-84_Thunderjet

http://www.avions-militaires.net/fiches/f84.php

http://www.f84thunderjet.com/
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 15/04/2010 13:27 d9pouces
Tiens, tu passes du P-84 au F-84 sans frémir… Question bête : je sais qu'il y a eu un changement de nomenclature en 1962 (avec uniformisation USAF / USN), est-ce à ce moment qu'il y a eu la transition ? Je me demande si elle n'a pas eu lieu avant pour l'USAF.

Sinon, tu ne dis pas quand il a été retiré du service, et je n'ai rien vu sur Wikipedia non plus :(

Donc au final, pas trop mauvais en attaque au sol (ou alors est-ce parce que les autres appareils étaient mauvais ? ), mais qui ne valait pas grand-chose en tant que chasseur. Je n'ai pas l'impression qu'il ait réellement marqué les esprits, en fait (j'avais même complètement oublié que la France en avait eu !)
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 15/04/2010 13:36 Clansman
Oui, il y a quelques petites choses à corriger : ce n'est qu'une première version. ;)

On est passé du P (Pursuit) au F (Fighter) en 1948, si ma mémoire est bonne. Sans doute au moment où l'USAAF est devenue USAF. Ne pas confondre avec le changement de nomenclature de 1962.

Comme tous les appareils de première génération, il était à ailes droites, et donc plus adapté pour l'attaque au sol que pour la chasse. Mais en fait, le "Hog" a été l'épine dorsale de l'OTAN en Europe. Quand tu dis "pas trop mauvais", on peut même dire franchement excellent. C'est peut-être la version à aile en flèche qui s'est révélée la meilleure, mais il vaut un topo à lui tout seul.

Pour la date de retrait, j'ai trouvé "années 60" pour l'USAF dans le wiki anglais. Au final, ce sont les sources anglophones les plus complètes…
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 15/04/2010 14:22 Polo
Clans et D9 pour vous mes imminences. :mrgreen:

:arrow: Allemagne, en service de 1956 à 1967
:arrow: Belgique, en service de 1951 à 1972
:arrow: Danemark, en service de 1951 à 1971
:arrow: Etats-Unis d'Amérique, en service de 1948 à 1965, remplacé par des F-100 Super Sabre et des RF-101 Voodoo
:arrow: France, en service de 1951 à 1967
:arrow: Grèce, en service de 1952 à 1991, record de longévité au service
:arrow: Iran, en service de 1957 à 1966
:arrow: Italie, en service de 1952 à 1974
:arrow: Norvège, en service de 1951 à 1970
:arrow: Pays-Bas, en service de 1951 à 1971
:arrow: Portugal, en service de 1953 à 1974, participation aux guerres angolaises
:arrow: Taïwan, en service de 1951 à 1965
:arrow: Thaïlande, en service de 1956 à 1963
:arrow: Turquie, en service de 1952 à 1980, a participer à l'invasion de Chypre du nord
:arrow: ex-Yougoslavie, en service de 1953 à 1974

Popol est la y a qu'a demander. :lol:

EDIT: Sources: World Air Forces.com et Wikipédia (ben oui). :merlin:
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 15/04/2010 14:24 Clansman
Sources ? ;)

EDIT : pour la Grèce, tu parles du F-84F ?
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 16/04/2010 11:35 Polo
La Grèce a aligner:
:arrow: 240 F-84 F Tunderstreak de 1953 à 1984
:arrow: 250 F-84 G Tunderjet de 1952 à 1975
:arrow: 57 RF-84 F Tunderflash de 1953 à 1991

Je fournis la dotation d'origine de l'ensemble des appareils livrés, voila pour les infos. :merlin:

Souces: le SIPRI et World Air Forces. ;)
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 16/04/2010 12:40 Clansman
Merci pour les infos, j'ai donc pris pour base le Portugal en 76 pour le retrait, car je ne traitais pas du F-84F à ailes en flèches. Ciders a fait un excellent travail sur cette version.
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 03/05/2010 21:45 ciders
Pour embellir et compléter la fiche de Clans, la fiche du F-84F.



Le F-84F Thunderstreak était un appareil très différent du F-84E Thunderjet à partir duquel il a été développé. Les modifications essentielles sont une voilure en flèche à 40°, une structure métallique plus solide, un propulseur J65-W-3 plus puissant, un équipement de ravitaillement en vol hérité du F-84G et une capacité en charge offensive plus importante, incluant des armes nucléaires.

Le développement du F-84F a cependant souffert d’innombrables problèmes, essentiellement au niveau du moteur – initialement censé être un Sapphire britannique – de la solidité de sa structure et de la réutilisation des outils de production du Thunderjet, qui était de 15% au lieu des 55% prévus. L’avionique aussi posa des difficultés sérieuses. Finalement, l’US Air Force ne reçut ses premiers Thunderstreak qu’en 1954, au sein de la 506th Strategic Fighter Wing, avec plus d’un an de retard et un coût unitaire trois fois plus élevé que prévu. Mais l’appareil fut cloué au sol dès 1955, car de nombreuses autres modifications devaient être apportées, notamment sur les commandes de vol, les ailerons, les freins et le moteur J65, qui faillit être changé pour un General Electric J73. Si bien que, développé à partir de 1949, le F-84F ne put être engagé en Corée.

Finalement, près de 2400 exemplaires du F-84F furent tout de même produits, dont 1301 livrés à des pays de l’OTAN. Si les appareils américains furent graduellement remplacés par le F-100 Super Sabre, certains pays européens gardèrent leurs Thunderstreak en service jusqu’en 1972. Ainsi, le Portugal reçut 119 F-84G, dont 70 furent engagés en Angola dans les années 1960. Les F-84F français quant à eux participèrent à l’opération franco-anglaise contre l’Egypte en 1956, attaquant à basse altitude les aérodromes égyptiens.

Une variante de reconnaissance dénommée RF-84F Thunderflash a également vu le jour en 1955. Son développement fut moins désastreux, et 718 exemplaires furent construits, dont 386 exportés. Cette version se distinguait par des entrées d’air non pas dans le nez (où se situaient les caméras) mais à l’emplanture des ailes. Plusieurs exemplaires du RF-84F furent modifiés dans le cadre du programme FICON (FIghter CONveyor). Ces exemplaires reçurent une dérive avec des plans de profondeur inclinés vers le bas, ainsi que d’une grande perche sur le nez, perche servant à accrocher l’avion sous le venre d’un bombardier stratégique Convair GRB-36D.



Caractéristiques :

Type: Chasse et attaque
1er vol du prototype: 3 juin 1950
Mise en service: 1954

Version : F-84F Thunderstreak
Motorisation : 1 Westinghouse J65-W-3
Puissance : 1 x 3200 kgp
Envergure : 10,24 m
Longueur du fuselage : 13,23 m
Hauteur au sol : 4,57 m
Surface alaire : 30,19 m²
Masse à vide : 6 789 kg
Masse maximale : 12 247 kg
Plafond pratique : 12 000 m
Distance franchissable : 1 200 km
Vitesse maximale : 1060 km/h
Equipage : 1 pilote

Pays utilisateurs : Allemagne de l'Ouest, Belgique, Danemark, Etats-Unis, France, Grèce, Italie, Norvège, Pays-Bas, Taïwan, Turquie
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 24/09/2010 19:56 Clansman
Le F-84 sur le site

Avec le travail de Ciders sur le F-84F.
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 25/09/2010 13:20 ciders
Tu peux mettre travail entre guillemets, ce n'était rien de plus qu'une mauvaise petite fiche faite pour AMN premier du nom. :|
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 25/09/2010 18:32 Clansman
Tu rigoles ? :roll: ;)
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 25/09/2010 19:22 ciders
Ben non. J'ai fait beaucoup mieux, me semble t-il. :oops:
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 25/09/2010 19:43 Clansman
Peut-être bin que oui, peut-être bin que non. Mais le travail que tu as fait sur le F-84F était un bon travail, qui enrichit très bien la fiche globale. Alors fais pas ton modeste, je suis loin d'être le seul à faire de bonnes fiches, suffit de voir Fk02, Flavien, Pcmax, d9, Fat albert, Rogcas, Nico2, Niko pour les photos et Pilou sur les forces aériennes, heureusement pour le site d'ailleurs. :) ;)

Après, si un jour tu veux la retravailler, tu sais qu'il y a aucun souci à ce niveau, et surtout pas de temps. Mais elle est déjà très bien.

Donc, si vous avez envie de faire une fiche, ne vous censurez pas, même si vous pouvez pas la faire avant 9 mois, c'est pas grave, simplement dites-nous que vous avez ce projet pour qu'on le sache. De toute façon y'a de quoi faire avec près de 700 projets de fiches.

Et n'allez pas me faire des complexes sur la qualité non plus, je suis pas plus malin que vous. Si je mets mes fiches sur le forum, c'est bien pour qu'on en discute et qu'on corrige ce qui ne va pas, cf le Rafale. Même si je préfèrerais qu'on discute parfois d'autre chose que du Rafale justement. Alors si vous voulez contribuer, la porte est grande ouverte. :D

Cela me différencie de certains qui sont partis, car ils n'appréciaient pas qu'on leur dise autre chose que "bravo, belle fiche". OK, c'est sympa, c'est gentil et ça fait plaisir. Mais comme les photographes du forum, je préfère des remarques constructives.
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 25/09/2010 21:49 ciders
Je vais le tuer ce type. Non mieux, je vais le manger. Avec du saindoux. :evil:
March Field air museum à 29/01/2017 10:06 stanak
F-84C
Image
il a eu une courte carrière opérationnelle : de 1949 à 1953.

F-84F
Image
Birmingham (USA) à 23/03/2017 07:44 stanak
RF-84F
ex Alabama ANG
Image
Re: Birmingham (USA) à 24/03/2017 18:47 Cinétic

stanak a écrit

RF-84F
ex Alabama ANG
:shock: avec son nez et ses entrées d'air latérales je l'aurais pas reconnu!
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 25/03/2017 16:28 ciders
Il a un style particulier, y'a pas à dire…
Re: Republic F-84 Thunderjet/Larissa à 12/11/2017 18:55 stanak
F-84G
Greek AF
Image
Re: Republic F-84 Thunderjet. à 12/11/2017 19:33 ciders
Je m'insurge : c'est très moche. Ils ont fait quoi là ?
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires