Rappels

Histoire de l'appareil

L’Enstrom F-28 est un hélicoptère léger monomoteur muni d’un rotor principal tripale, d’un rotor de queue bipale, de patins et pouvant transporter jusqu’à cinq personnes.

L’entreprise Enstrom Helicopter Corporation est fondée en 1959 et le premier appareil qu’elle développe est le F-28. Le prototype est un appareil biplace qui fait son premier vol le 12 novembre 1960, propulsé par un moteur à piston. Son rotor principal et son rotor de queue sont bipales et sa poutre de queue est en structure tubulaire.

Le premier des deux appareils de présérie vole en mai 1962. Il comporte de nombreuses modifications. Les principales sont une cabine permettant d’accueillir trois personnes, un rotor principal tripale et une poutre de queue, de conception semi-monocoque, entièrement métallique. Le premier appareil de série prend l’air en automne 1963.

Par la suite, de nombreuses autres améliorations sont apportées. Afin de rendre les F-28 plus attrayant, une étude a été demandée a une entreprise de design de Boston. Cela a permis à Enstrom de sortir, en 1973, un appareil muni d’une nouvelle cellule, bénéficiant également d’une aérodynamique plus soignée: l'Enstrom 280.

Cet appareil a même été désigné plus tard par le magazine américain "Fortune" comme faisant partie des vingt-cinq meilleurs produits fabriqués en usine aux Etats-Unis.

Des essais pour équiper l’appareil d’une turbine Garrett AiResearch TSE36-1 sont effectués, mais cette motorisation n’est finalement pas retenue pour la production en série. Par contre, depuis les versions F-28C et 280C mises sur le marché en 1975, les appareils sont en général équipés de moteurs turbocompressés.

La cabine, fabriquée en fibres de verre, permet d’accueillir trois personnes. Le pilote bénéficie d’une excellente visibilité sur 240°.
Les Enstrom F-28 et 280 sont équipés d’un rotor principal tripale en alliage léger. La poutre de queue est munie, de chaque côté, d’un empennage horizontal terminé par un plan vertical.

Installé sur le côté droit de la poutre sur les premières versions, le rotor de queue est déplacé sur le côté gauche à partir des versions F-28C et 280C. De plus, une protection formant un demi-cercle vertical est fixée sur l’extrémité de la poutre de queue pour le protéger des chocs.
Le train d’atterrissage est constitué de patins.

En 1983, suite à des difficultés économiques, l’entreprise change de propriétaire. Plusieurs projets sont abandonnés, d’autres sont remis en production.

Enstrom propose, en 1992, son modèle TH-28 pour l’appel d’offre NTH (New Training Helicopter) de l’US Army. L’appareil est basé sur la structure du 280 avec une cabine un peu plus grande permettant l’installation de sièges anti-crashs. Il est équipé de réservoirs plus résistants, de rotors de plus grands diamètres et il est propulsé par une turbine Allison 250. Il ne sera finalement pas choisi, l’US Army lui préférant le TH-67 dérivé du Bell 206B "Jet Ranger III".

Les Enstrom F-28 et 280 sont en général utilisés pour des missions de liaisons, d’observation ou d’entrainement. La version F-28F-P "Sentinel", développée essentiellement pour les forces de police, est équipée d’une turbine Allison 250, d’un projecteur et d’une nacelle FLIR.

Des Enstrom F-28 et 280 sont utilisés ou ont été utilisés dans plusieurs forces armées. Certains sont encore en service dans l’armée de terre et l’aéronavale péruvienne. Ils ont été retirés du service de l’armée de terre chilienne et des forces aériennes colombiennes.

Au total, 1200 appareils ont été construits des différentes versions F-28 et 280.


Texte de Jericho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Enstrom F-28A : Version en production à partir de 1968, motorisée par un Avco Lycoming HIO-360-C1A de 153 kW (208 cv).
  • Enstrom F-28C : Version améliorée munie d’un moteur Avco Lycoming HIO-360-E1AD.
  • Enstrom F-28F Falcon : Version améliorée munie d’un moteur Avco Lycoming HIO-360-F1AD de 168 kW (228 cv). En production depuis 1981.
  • Enstrom F-28F-P Sentinelle : Version dérivée du 280F munie d’une turbine Allison 250 et d’une nacelle FLIR, en production depuis 1986.
  • Enstrom 280 Shark : Version du F-28A à l’aérodynamique plus soignée.
  • Enstrom 280C : Version améliorée dotée d’un moteur Avco Lycoming HIO-360-E1AD.
  • Enstrom 280F : Version améliorée dotée d’un moteur Avco Lycoming HIO-360-F1AD de 228cv.
  • Enstrom 280FX : Version améliorée du 280F dotée de nouveaux patins, d’empennages redessinés et d’une protection du rotor de queue.
  • Enstrom 280L Hawk : Projet de version à quatre places.
  • Enstrom Spitfire Mk I : Appareil développé en 1976 par l’entreprise américaine Spitfire Helicopter Company, à partir d’un Enstrom F-28A muni d’une turbine Allison 250-C20B de 313 kW (425 cv).
  • Enstrom TH-28 : Version d'entraînement militaire pour l'US Army.

Enstrom F-28F Falcon voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 179 kg (2 600 lbs)
  • Masse à vide : 712 kg (1 570 lbs)
  • Surface du rotor : 75 m² (804 sq. ft)
  • Diamètre du rotor principal : 10 m (32 ft)
  • Hauteur : 2,74 m (9 ft)
  • Longueur : 8,931 m (29,3 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 164 km/h (102 mph, 89 kts)
  • Distance franchissable : 446 km (277 mi, 241 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 658 m (12 000 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 7,37 m/s (24,18 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 180 km/h (112 mph, 97 kts)
  • Charge alaire, à vide : 9,534 kg/m² (1,95 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 15,789 kg/m² (3,23 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Lycoming HIO-360-F1AD
  • Puissance unitaire : 168 kW (228 ch, 225 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Enstrom F-28 et 280 à 03/09/2013 15:57 Jericho
L’Enstrom F-28 est un hélicoptère léger monomoteur muni d’un rotor principal tripale, d’un rotor de queue bipale, de patins et pouvant transporter jusqu’à cinq personnes.

L’entreprise Enstrom Helicopter Corporation est fondée en 1959 et le premier appareil qu’elle développe est le F-28. Le prototype est un appareil biplace qui fait son premier vol le 12 novembre 1960, propulsé par un moteur à piston. Son rotor principal et son rotor de queue sont bipales et sa poutre de queue est en structure tubulaire.

Le premier des deux appareils de présérie vole en mai 1962. Il comporte de nombreuses modifications. Les principales sont une cabine permettant d’accueillir trois personnes, un rotor principal tripale et une poutre de queue, de conception semi-monocoque, entièrement métallique. Le premier appareil de série prend l’air en automne 1963.
Par la suite, de nombreuses autres améliorations sont apportées. Afin de rendre les F-28 plus attrayant, une étude a été demandée a une entreprise de design de Boston. Cela a permis à Enstrom de sortir, en 1973, un appareil muni d’une nouvelle cellule, bénéficiant également d’une aérodynamique plus soignée: l'Enstrom 280.
Cet appareil a même été désigné plus tard par le magazine américain "Fortune" comme faisant partie des vingt-cinq meilleurs produits fabriqués en usine aux Etats-Unis.

Des essais pour équiper l’appareil d’une turbine Garrett AiResearch TSE36-1 sont effectués, mais cette motorisation n’est finalement pas retenue pour la production en série. Par contre, depuis les versions F-28C et 280C mises sur le marché en 1975, les appareils sont en général équipés de moteurs turbocompressés.

La cabine, fabriquée en fibres de verre, permet d’accueillir trois personnes. Le pilote bénéficie d’une excellente visibilité sur 240°.
Les Enstrom F-28 et 280 sont équipés d’un rotor principal tripale en alliage léger. La poutre de queue est munie, de chaque côté, d’un empennage horizontal terminé par un plan vertical.
Installé sur le côté droit de la poutre sur les premières versions, le rotor de queue est déplacé sur le côté gauche à partir des versions F-28C et 280C. De plus, une protection formant un demi-cercle vertical est fixée sur l’extrémité de la poutre de queue pour le protéger des chocs.
Le train d’atterrissage est constitué de patins.

En 1983, suite à des difficultés économiques, l’entreprise change de propriétaire. Plusieurs projets sont abandonnés, d’autres sont remis en production.

Enstrom propose, en 1992, son modèle TH-28 pour l’appel d’offre NTH (New Training Helicopter) de l’US Army. L’appareil est basé sur la structure du 280 avec une cabine un peu plus grande permettant l’installation de sièges anti-crashs. Il est équipé de réservoirs plus résistants, de rotors de plus grands diamètres et il est propulsé par une turbine Allison 250. Il ne sera finalement pas choisi, l’US Army lui préférant le TH-67 dérivé du Bell 206B "Jet Ranger III".

Les Enstrom F-28 et 280 sont en général utilisés pour des missions de liaisons, d’observation ou d’entrainement. La version F-28F-P "Sentinel", développée essentiellement pour les forces de police, est équipée d’une turbine Allison 250, d’un projecteur et d’une nacelle FLIR.

Des Enstrom F-28 et 280 sont utilisés ou ont été utilisés dans plusieurs forces armées. Certains sont encore en service dans l’armée de terre et l’aéronavale péruvienne. Ils ont été retirés du service de l’armée de terre chilienne et des forces aériennes colombiennes.

Au total, 1200 appareils ont été construits des différentes versions F-28 et 280.



Versions :
F-28A : Version en production à partir de 1968, motorisée par un Avco Lycoming HIO-360-C1A de 153kW (208cv).

F-28C : Version améliorée munie d’un moteur Avco Lycoming HIO-360-E1AD, munie à partir de la version F-28C-2 d’un pare-brise d’une seule pièce et d’une console centrale améliorant la vision du pilote vers l’avant. En production entre 1975 et 1981.

F-28F "Falcon" : Version améliorée munie d’un moteur Avco Lycoming HIO-360-F1AD de 168kW (228cv). En production depuis 1981.

F-28F-P "Sentinelle" : Version dérivée du 280F munie d’une turbine Allison 250 et d’une nacelle FLIR, en production depuis 1986.

280 "Shark" : Version du F-28A à l’aérodynamique plus soignée, munie d’ailettes verticales aux extrémités des stabilisateurs horizontaux et dont la capacité totale en carburant est portée à 151 litres. En production depuis 1974.

280C : Version améliorée munie d’un moteur Avco Lycoming HIO-360-E1AD. En production entre 1975 et 1981.

280F : Version améliorée munie d’un moteur Avco Lycoming HIO-360-F1AD de 168kW (228cv). En production depuis 1981.

280FX : Version améliorée du 280F, munie de nouveaux patins, d’empennages redessinés et d’une protection du rotor de queue. En production depuis 1985.

280L "Hawk" : Projet d’une version quatre places munie d’un fuselage allongé, d’un rotor principal de plus grand diamètre et d’un volume total de carburant porté à 170 litres. Ce programme est abandonné en 1983.

TH-28 : Concurrent malheureux au programme NTH de l’US Army, il est propulsé par une turbine Allison 250 et possède une cabine plus vaste, des réservoirs plus résistants et des rotors de plus grands diamètres. Certifié en 1992, six appareils sont construits.

Spifire Mk1 : Appareil développé en 1976 par l’entreprise américaine Spitfire Helicopter Company, à partir d’un Enstrom F-28A muni d’une turbine Allison 250-C20B de 313kW (425cv).


Utilisateurs militaires :
Chili : 15 appareils dans l’armée de terre, plus en service.

Colombie : 12 appareils dans les forces aériennes, plus en service.

Pérou : 6 appareils dans l’aéronavale et 4 dans l’armée de terre, encore en service.


Caractéristiques F-28F :
Equipage : 1
Passagers : 2
Longueur totale : 11,28m
Longueur du fuselage : 8,93m
Diamètre du rotor principal : 9,75m
Surface du rotor principal : 74,7m2
Diamètre du rotor de queue : 1,42m
Surface du rotor de queue : 1,58m2
Hauteur totale : 2,74m
Masse à vide : 712kg
Masse maximale au décollage : 1179kg

Moteurs :
Un moteur à pistons Lycoming HIO-360-F1AD de 168kW (228cv).

Performances :
Vitesse max : 180km/h
Vitesse de croisière : 164km/h
Vitesse ascensionnelle : 7,37m/s
Plafond opérationnel : 3’658m
Distance franchissable : 446km
Distance de décollage : 0m
Distance d’atterrissage : 0m


Armement :
Sans.

Liens internet :
http://en.wikipedia.org/wiki/Enstrom_F-28
http://www.enstromhelicopter.com/helicopters/piston-f-28f-280fx/
http://www.enstromhelicopter.com/wp-content/uploads/2012/03/enstrom-f28f-specifications.pdf
http://www.enstromhelicopter.com/wp-content/uploads/2012/03/enstrom-280fx-specifications.pdf
http://www.enstromhelicopter.com/wp-content/uploads/2012/03/Enstrom-TH-28-480-Series-IPC-Rev-8-with-page-xvi-c.pdf
http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=200
http://www.aviastar.org/helicopters_eng/enstrom-28.php
http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_estrom280_en.php
http://www.helis.com/Since80s/h_esf28.php
http://rototexheli.com/productos/f28f-and-280fx-training-guide.pdf
http://www.heliweb.ca/enstromf28f.htm
Re: Enstrom F-28 et 280 à 04/09/2013 10:12 Clansman
La fiche sur le site

J'en ai aussi trouvé 2 au Venezuela, tu confirme ou pas ?
Re: Enstrom F-28 et 280 à 04/09/2013 10:42 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci!

Clansman a écrit

J'en ai aussi trouvé 2 au Venezuela, tu confirme ou pas ?
J'aurais bien 2 Enstrom FX 280 livrés à la "Guardia Nacional de Venezuela".

J'ai toujours du mal à savoir si ce genre de forces armées sont militaires, paramilitaires, paracivils, pas-facile… :S
Re: Enstrom F-28 et 280 à 04/09/2013 10:54 Clansman
Elles sont para-faciles. :mrgreen:

Bon, je vais mettre en zone de note "guardia nacional", ça simplifiera le problème. Merci !
Re: Enstrom F-28 et 280 à 04/09/2013 10:56 Jericho
OK, merci à toi. ;)
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires