Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Attaque au sol
  • Constructeur : drapeau Lockheed
  • 64 appareils construits (cellules neuves)

Histoire de l'appareil

En 1975, le DARPA, se basant sur les enseignements de la guerre du Vietnam et du Kippour, lança un appel d'offres pour 2 démonstrateurs d'un appareil furtif dans le cadre du projet Have Blue. Le projet de Lockheed l'emporta sur celui de Northrop en avril 1976, les Skunks Works ayant proposé un appareil s'appuyant sur l'expérience acquise sur le A-12 Oxcart, mais aussi sur les travaux d'un ingénieur… russe.

Les 2 exemplaires construits empruntaient des éléments à d'autres appareils (tels que le train d'atterrissage du A-10, les CDVE du F-16, le cockpit du F-5 et les réacteurs du T-2), au sein d'une cellule aux formes polyédriques, construite en RAM (Radar Absorbent Materials, c'est-à-dire un revêtement absorbant les ondes radars). Les entrées d'air étaient cachées par des grilles et les tuyères masquées.

Le premier prototype, Have Blue 1001, effectua son vol inaugural le 1er décembre 1977 avec Bill Park aux commandes, mais s'écrasa le 4 mai 1978. Le second prototype, Have Blue 1002, vola du 20 juillet 1978 au 11 juillet 1979, date à laquelle il fut également perdu dans un accident. Les 2 appareils furent proprement enterrés dans le désert. Cependant, les essais avaient démontré la remarquable furtivité de l'appareil. Le 16 novembre 1978, un programme nommé Senior Trend fut lancé, destiné à construire l'appareil en série. Il était mené par Ben Rich.

Le F-117 était d'un tiers plus gros que les démonstrateurs, et sa double dérive était non plus dirigée vers l'intérieur mais en V. Il était équipé de General Electric F404-GE-F1D2, et non plus de J85. La flèche de l'aile était plus légère. Le pare-brise avait été modifié afin de permettre l'installation d'un viseur tête haute, une soute permettait l'emport de charges offensives.

Enfin, il possédait une avionique dédiée, en l'occurence un FLIR, un DLIR, un système de désignation à laser, et une centrale de navigation à inertie. L'appareil, naturellement instable, est équipé de CDVE à quadruple redondance, qui seront par ailleurs le talon d'achille de l'appareil. Il y gagnera le surnom de "Wobbly-Goblin" (lutin sautillant).

Le premier avion de présérie vola le 18 juin 1981 avec Hal Farley aux commandes. 4 autres appareils furent construits pour les essais. 100 exemplaires étaient prévus au départ, mais seuls 59 appareils de série furent finalement construits jusqu'en 1990, en plus des 5 YF-117A.

Il entra en service le 26 octobre 1983, au sein du 4450th Tactical Group à Tonopah, non loin de Nellis. Celui-ci, pour maintenir le secret, ne les faisait voler que de nuit et était officiellement équipé de A-7. Diverses peintures furent testées : un camouflage désertique vers 1984 et une livrée grise, finalement utilisée par le F-22. Cependant, les rumeurs et la perte de 3 appareils par accident, dont le premier avion de série, obligèrent l'US Air Force à dévoiler son existence le 10 novembre 1988. Une photo volontairement surexposée et à la perspective trompeuse fut alors publiée.

Les F-117 livrés furent finalement répartis en trois escadrons, le 415ème TFS "Nightstalkers", le 416ème TFS "Ghostriders" et le 417ème TFTS "Bandits", le tout regroupé au sein du 37th Tactical Fighter Wing en 1989. En 1992, ils furent transférés à Holloman au sein du 49th Fighter Wing. 3 autres appareils encore furent perdus par accident depuis 1988.

Le F-117 n'avait pas de canons, ni missiles d'auto-défense. Toute sa force résidait dans sa furtivité. Cependant, il participa à de nombreux conflits, parmi lesquels l'opération Just Cause, au Panama en décembre 1989, à la guerre du Golfe, au Kosovo en 1999, pendant laquelle un F-117 fut abattu par un missile sol-air SA-3 "Goa" serbe le 27 mars, et à la guerre en Irak en 2003.

L'appareil fut modernisé au cours de sa carrière, au cours du programme OCIP qui contenait 3 phases. La première phase consistait à pouvoir utiliser la GBU-27 Paveway III LGB. La 2e phase consistait à installer des écrans multi-fonctions en couleur dans le cockpit, et un système PAARS d'auto-récupération en cas de désorientation spatiale. La dernière phase consistait à intégrer un GPS et un système de communication sécurisé.

Un Block 2, apparu en 2000, permit au F-117 d'emporter de nouvelles armes, dont l'EGBU-27 de 900 kg guidée par GPS. Elle fut opérationnelle en 2006.

Des variantes furent envisagées, mais jamais construites. Parmi celles-ci, le F-117A+ équipé de réacteurs General Electric F-414, une version proposée au Royaume-Uni équipée d'EJ-200, un F-117N navalisé, et un F-117B allongé capable d'employer le missile anti-radar AGM-88 HARM.

Le F-117 fut finalement retiré du service le 22 avril 2008. La maintenance, très élevée, sa technologie furtive datant des années 1970 et désormais dépassée, firent que le retrait fut envisagé afin de dégager des fonds pour l'achat de F-22. Quelques YF-117A sont visibles dans des musées, mais la plupart des F-117 semblent avoir été détruits ou mis sous cocon.

Versions référencées

  • Lockheed Have Blue : Démonstrateur technologique. 2 exemplaires.
  • Lockheed YF-117A : Version de présérie. 5 exemplaires.
  • Lockheed F-117A : Version de série. 59 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Lockheed F-117A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Flèche des ailes : 67,5 °
  • Allongement : 2,05
  • Masse maxi au décollage : 25 000 kg (55 116 lbs)
  • Masse à vide : 13 380 kg (29 498 lbs)
  • Surface alaire : 73 m² (786 sq. ft)
  • Hauteur : 3,78 m (12,402 ft)
  • Envergure : 13,2 m (43,307 ft)
  • Longueur : 20,09 m (65,912 ft)

Performances

  • Vitesse d'atterrissage : 278 km/h (173 mph, 150 kts)
  • Facteur de charge maximal : 6 G
  • Distance franchissable : 1 720 km (1 069 mi, 929 nm)
  • Plafond opérationnel : 21 031 m (69 000 ft)
  • Vitesse maximale HA : 993 km/h (617 mph, 536 kts)
  • Charge alaire, au décollage : 342,466 kg/m² (70,143 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, à vide : 183,288 kg/m² (37,54 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 réacteurs General Electric F404-F1D2
  • Puissance unitaire : 4 781 kgp (47 kN, 10 540 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 13:24 Clansman
Je l'aurais voulu complètement noire, de formes polyédriques… C'était pas possible ? :bonnet:
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 13:32 Jarod

Clansman a écrit

Je l'aurais voulu complètement noire, de formes polyédriques… C'était pas possible ? :bonnet:


J'aurai voulu Elisha Cuthbert dans mon bain ce matin, mais j'ai chercher partout, pas trouver :tsss: :tomcat:
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 16:06 ciders
Monsieur a bon goût. Si, si. :p
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 18:03 Jarod
Avant d'afficher ma trombine sur mon avatar, tu crois que je mettais quoi ? Oui oui une jolie blonde !
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 18:04 Clansman

ciders a écrit

Monsieur a bon goût. Si, si. :p

Moui, bof.










:shock: :mrgreen:
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 18:13 ciders
Je ne me rappelle plus vraiment, mais je ne pense pas que c'était Elisa.

Et il y a un fossé considérable entre une blonde de base et Elisa Cuthbert, tu en conviendras ! :p
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 19:37 Clansman
Elle avait les formes moins anguleuses qu'un F-117 ?

(Splendide invitation à revenir au sujet, non ? :mrgreen: )
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 20:31 Jarod

ciders a écrit

Je ne me rappelle plus vraiment, mais je ne pense pas que c'était Elisa.

Et il y a un fossé considérable entre une blonde de base et Elisa Cuthbert, tu en conviendras ! :p


Euh si si je t'assure mon avatar précédent c'était bien Elisha, quand même j'en suis fan depuis la première saison de 24h chrono :P

J'adore comme on dévie du sujet !
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 21:50 ciders
C'est Clans qui a commencé. Nous autres n'avons fait que suivre l'administrateur. :bonnet:
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 22:24 Jarod
vu comme ça, ça me semble déja beaucoup plus acceptable :P
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 23/06/2010 22:32 Clansman
Oh eux, comment ils se défaussent sur moi ! :shock: :mrgreen:

Allez, les gars, assez parlé d'Elisha. Ou alors, ouvrez-vous un topic à l'endroit qui va bien. ;)
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 17/09/2010 12:40 Clansman
L'oiseau de nuit en ligne
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 13/01/2013 11:16 d9pouces
Apparemment, le F-117 peut utiliser des Sidewinder pour l'auto-défense. Certes, mais combien ?

Et remplacent-ils des bombes ? j'imagine que oui, mais dans ce cas, il ne reste plus beaucoup de place pour les bombes.
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 13/01/2013 11:43 Clansman
Apparemment, le F-117 peut utiliser des Sidewinder pour l'auto-défense. Certes, mais combien ?

Euh, ce doit être une légende urbaine. Je viens de relire la fiche que j'avais faite et elle est catégorique à ce niveau : pas de missiles d'auto-défense. Sérieusement, j'en ai jamais entendu parler. :S
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 13/01/2013 12:19 Cinétic
-Si missile AIM-9 il y a, ils sont forcément en soute. La furtivité interdit l'emport sous les ailes.
-Si missile air-air à guidage infrarouge, il faut le verrouiller avant lancement (sauf sur la dernière génération, mais à l'époque, ça n'existait pas)
-Comment verrouiller le missile alors qu'il est dans la soute? surtout si l'avion n'a pas de radar ou de système de désignation de cible aérienne… (du genre viseur de casque, IRST ou L16)

En bref, la technologie de l'époque/l'avion et son système d'arme permettent l'emport des missiles à la place des bombes, mais incapacité à les tirer d'une manière un temps soit peu efficace. :p

(Il suffit de voir l'arrachage des cheveux des ingénieurs pour l'emploi des missiles AIM-9X en soute sur F-22.)
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 03/10/2014 20:55 d9pouces
Le F-117 vole encore
reste à savoir pourquoi…
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 03/10/2014 21:37 Jericho

d9pouces a écrit

Le F-117 vole encore
reste à savoir pourquoi…
Les hypothèses avancées dans l'article tiennent la route.

Peut-être qu'ils sont également en train de les équiper d'AIM-9X et d'AIM-120 en soute pour remplacer, au sein des escadrilles de l'USAF, le F-35? :mrgreen:


:dehors:
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 04/10/2014 11:52 little boy
ça ne me surprend pas non plus.

l'avion peut encore servir à tout un tas de test sur la SER (surface équivalente radar) en lui appliquant de nouveaux matériaux absorbants?
il peut également être utile pour les essais de nouveaux radars pour lutter contre les nouveaux chasseurs russes et chinois.

à l'époque les radars qui pouvaient déjouer les matériaux RAM étaient assez rare et trop volumineux à mettre en œuvre pour être mobile.
il y avait bien des pistes avec "les radars sans ondes porteuses" en utilisant le "développement de fourrier".

un avion aussi unique ne pouvait pas partir à la poubelle comme ça! :interr:

soit dit en passant, en france le mirage III a été retiré des unités opérationnelles en 1995, mais a continué de voler jusqu'en 2005 avec l'EPNER.
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 06/10/2014 22:08 Nico2

d9pouces a écrit

Le F-117 vole encore
reste à savoir pourquoi…

Ah oui, cela m'intéresse !

C'est surprenant de telles photos.

Espérant que leur authenticité soit bien réelle.
Re: Lockheed Martin F-117A Nighthawk à 06/10/2014 22:44 d9pouces
Ils l'évaluent pour remplacer le F-35 :bonnet:

Plus sérieusement, je penche aussi pour les tests de matériaux (plus que de matériel : pour tester des équipements électroniques, ils doivent déjà avoir des avions bien moins coûteux).
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires