Rappels

Histoire de l'appareil

L’Embraer EMB-202 "Ipanema" est un avion utilitaire agricole monoplace à ailes basses, motorisé par un moteur à piston et muni d’un train d’atterrissage classique fixe.

Vers la fin des années 1960, le Brésil se trouvait obligé de moderniser son agriculture, afin de faire face à certaines maladies décimant ses plantations. Parmi les nombreuses options réalisables, il y avait l’utilisation d’avions spécialisés dans la pulvérisation d’engrais et d’insecticide au dessus des plantations.

En 1969, le ministère de l’agriculture montre son intérêt pour un avion de conception nationale, permettant de remplacer les appareils importés des USA. Le seul modèle disponible étant l’IPT SP-18 "Onça", jugé peu adapté aux besoins du moment, le ministère de l’agriculture accepte de financer l’étude et le développement d’un nouvel appareil dénommé "Ipanema". Ce nom est celui d’une ferme d’état appartenant au ministère brésilien de l’agriculture. À peine commencé, le développement est transféré à l’entreprise Embraer (Empresa Brasileira de Aeronáutica) qui vient d’être créé. L’appareil est désormais désigné EMB-200.

De nombreux points concernant la sécurité sont exigés par le gouvernement, comme des lames devant le cockpit et le train d’atterrissage principal permettant de couper un éventuel câble en cas de collision, un cockpit pressurisé et entièrement étanche pour éviter d’intoxiquer le pilote durant les épandages et des pièces principales de l’avion facilement démontables pour permettre un nettoyage efficace, afin d’éviter la corrosion de la cellule due à certains produits utilisés.

Partant de ces différents points, Embraer met au point son EMB-200. Le fuselage est constitué d’une armature en acier recouverte de plaques en alliage d’aluminium. La propulsion est assurée par un moteur à piston Lycoming O-540-H2B5D de 194 kW (260 cv) actionnant une hélice tripale. Le réservoir de carburant a un volume total de 292 L, dont 264 L utilisables. Un second réservoir, pouvant contenir jusqu’à 550 litres de produits à pulvériser, est situé entre le moteur et le cockpit, près du centre de gravité pour diminuer les problèmes de décentrage.

On accède au cockpit par une porte latérale, comprenant également la fenêtre. Les ailes, en positions basses, possèdent un léger dièdre. Elles sont entièrement métalliques et contiennent le système de pulvérisation.

Le premier vol est effectué le 31 juillet 1970. L’appareil est certifié en décembre de l’année suivante et le premier "Ipanema" est livré le 11 février 1972. Le ministère de l’agriculture brésilien commande rapidement cinq exemplaires pour former des personnes à l’utilisation d’avions agricoles.

À partir de 1973, Embraer effectue quelques modifications sur son EMB-200A, principalement concernant les roues du train d’atterrissage et l’installation d’une nouvelle hélice à vitesse constante.
L’année suivante, c’est l’EMB-201 qui est proposé, muni d’un moteur à injection Lycoming de 300 cv. Le réservoir de produit est porté à 680 litres et l’appareil bénéficie de quelques améliorations aérodynamiques. Les années suivantes, l’EMB-201 recevra encore quelques modifications portant sur le moteur, la capacité du réservoir, les commandes et l’aérodynamisme des ailes.

À partir de 1980, la fabrication des "Ipanema" est transférée à Indústria Aeronautica Neiva, une entreprise récemment rachetée par Embraer.

Depuis le début des années 1990, de nouvelles demandes se font concernant les techniques d’épandages. En 1992, Embraer propose l’EMB-202 "Ipanemão" (équipé d’un moteur Lycoming IO-540-K1J5 de 240 kW (320 cv) actionnant une hélice Hartzell à vitesse constante. Le gain de puissance permet d’augmenter la masse au décollage et permettre de porter le volume du réservoir de produits agricole à 950 litres. Le réservoir peut également contenir jusqu’à 750 kg de produit en poudre. Un système de pulvérisation électrostatique est proposé en option, permettant des traitements plus efficaces puisque le produit est en quelque sorte attiré par les plantes.

En 2002, des tests sont effectués avec un moteur fonctionnant au bioéthanol et une version certifiée est proposée sur le marché dès 2004, désignée EMB-202A. Il est également possible, depuis 2005, de modifier les moteurs des "Ipanema" déjà construits pour utiliser ce carburant très populaire au Brésil. Grâce à quelques modifications et à une optimisation des travaux d’entretien, les coûts d’utilisation en sont diminués de près de 20 %.

Seul utilisateur militaire de cet appareil, la Force aérienne brésilienne (FAB) achète trois EMB-201R, puis deux EMB-202. Utilisés pour le remorquage de planeurs, ils sont désignés G-19 et G-19A.

En 2010, Embraer fêtait la livraison du 1’100e appareil de la famille des EMB-200, ce qui représente environ 75% des avions agricoles en vol au Brésil.


Texte de Jéricho, avec son aimable autorisation.

Versions référencées

  • Embraer EMB-200 : Version de série initiale, propulsée par un moteur de Lycoming O-540-H2B5D de 260cv et équipée d’un réservoir de 580 litres. 49 exemplaires fabriqués.
  • Embraer EMB-200A : Version semblable à l’EMB-200 construite à partir de 1973, munie d’une hélice à vitesse constante et de quelques modifications du train d’atterrissage. 24 exemplaires fabriqués.
  • Embraer EMB-201 : Version équipée d’un moteur à injection Lycoming de 300cv et munie d’un réservoir de 680L, construite à partir de 1974. 200 exemplaires fabriqués.
  • Embraer EMB-201A : Version similaire à l’EMB-201, construite à partir de 1977.
  • Embraer EMB-201R : Version semblable à l’EMB-201A construite à partir de 1976, mais sans le réservoir de produit chimique, utilisé pour le tractage de planeur. Trois de ces appareils sont en service au sein de la FAB sous la dénomination de G-19. 3 exemplaires fabriqués.
  • Embraer EMB-202 : Version basée sur l’EMB-201A, mais munie d’une nouvelle hélice Hartzell à vitesse constante, d’un réservoir de 950L et d'un système de pulvérisation électrostatique en option, construite à partir de 1992.
  • Embraer EMB-202A : Version équivalente à l’EMB-202, construite à partir de 2002.
  • Embraer G-19 : Désignation des EMB-201R au sein de la Force aérienne brésilienne.
  • Embraer G-19A : Désignation des EMB-202 au sein de la Force aérienne brésilienne.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Embraer EMB-202A voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse à vide : 1 800 kg (3 968 lbs)
  • Hauteur : 2,22 m (7,283 ft)
  • Envergure : 11,69 m (38,353 ft)
  • Longueur : 7,43 m (24,377 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 222 km/h (138 mph, 120 kts)
  • Vitesse de décrochage : 88 km/h (55 mph, 48 kts)
  • Distance de décollage : 354 m (1 161 ft)
  • Distance d'atterrissage : 170 m (558 ft)
  • Endurance maximale : 2,75 h
  • Distance franchissable : 610 km (379 mi, 329 nm)
  • Plafond opérationnel : 3 470 m (11 385 ft)

Motorisation

  • 1 moteur à pistons Lycoming IO-540-K1J5
  • Puissance unitaire : 239 kW (324 ch, 320 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Embraer EMB-202 "Ipanema" à 28/11/2013 12:50 Jericho
L’Embraer EMB-202 "Ipanema" est un avion utilitaire agricole monoplace à ailes basses, motorisé par un moteur à piston et muni d’un train d’atterrissage classique fixe.

Vers la fin des années 1960, le Brésil se trouvait obligé de moderniser son agriculture, afin de faire face à certaines maladies décimant ses plantations. Parmi les nombreuses options réalisables, il y avait l’utilisation d’avions spécialisés dans la pulvérisation d’engrais et d’insecticide au dessus des plantations. En 1969, le ministère de l’agriculture montre son intérêt pour un avion de conception nationale, permettant de remplacer les appareils importés des USA. Le seul modèle disponible étant l’IPT SP-18 "Onça", jugé peu adapté aux besoins du moment, le ministère de l’agriculture accepte de financer l’étude et le développement d’un nouvel appareil dénommé "Ipanema". Ce nom est celui d’une ferme d’état appartenant au ministère brésilien de l’agriculture.

À peine commencé, le développement est transféré à l’entreprise Embraer (Empresa Brasileira de Aeronáutica) qui vient d’être créé. L’appareil est désormais désigné EMB-200.
De nombreux points concernant la sécurité sont exigés par le gouvernement, comme des lames devant le cockpit et le train d’atterrissage principal permettant de couper un éventuel câble en cas de collision, un cockpit pressurisé et entièrement étanche pour éviter d’intoxiquer le pilote durant les épandages et des pièces principales de l’avion facilement démontables pour permettre un nettoyage efficace, afin d’éviter la corrosion de la cellule due à certains produits utilisés.
Partant de ces différents points, Embraer met au point son EMB-200. Le fuselage est constitué d’une armature en acier recouverte de plaques en alliage d’aluminium. La propulsion est assurée par un moteur à piston Lycoming O-540-H2B5D de 194kW (260cv) actionnant une hélice tripale. Le réservoir de carburant a un volume total de 292L, dont 264L utilisables. Un second réservoir, pouvant contenir jusqu’à 550 litres de produits à pulvériser, est situé entre le moteur et le cockpit, près du centre de gravité pour diminuer les problèmes de décentrage. On accède au cockpit par une porte latérale, comprenant également la fenêtre. Les ailes, en positions basses, possèdent un léger dièdre. Elles sont entièrement métalliques et contiennent le système de pulvérisation.
Le premier vol est effectué le 31 juillet 1970. L’appareil est certifié en décembre de l’année suivante et le premier "Ipanema" est livré le 11 février 1972.
Le ministère de l’agriculture brésilien commande rapidement cinq exemplaires pour former des personnes à l’utilisation d’avions agricoles.

À partir de 1973, Embraer effectue quelques modifications sur son EMB-200A, principalement concernant les roues du train d’atterrissage et l’installation d’une nouvelle hélice à vitesse constante.
L’année suivante, c’est l’EMB-201 qui est proposé, muni d’un moteur à injection Lycoming de 300cv. Le réservoir de produit est porté à 680 litres et l’appareil bénéficie de quelques améliorations aérodynamiques.
Les années suivantes, l’EMB-201 recevra encore quelques modifications portant sur le moteur, la capacité du réservoir, les commandes et l’aérodynamisme des ailes.

À partir de 1980, la fabrication des "Ipanema" est transférée à Indústria Aeronautica Neiva, une entreprise récemment rachetée par Embraer.

Depuis le début des années 1990, de nouvelles demandes se font concernant les techniques d’épandages. En 1992, Embraer propose l’EMB-202 "Ipanemão" (équipé d’un moteur Lycoming IO-540-K1J5 de 240 kW (320cv) actionnant une hélice Hartzell à vitesse constante. Le gain de puissance permet d’augmenter la masse au décollage et permettre de porter le volume du réservoir de produits agricole à 950 litres. Le réservoir peut également contenir jusqu’à 750kg de produit en poudre. Un système de pulvérisation électrostatique est proposé en option, permettant des traitements plus efficaces puisque le produit est en quelque sorte attiré par les plantes.
En 2002, des tests sont effectués avec un moteur fonctionnant au bioéthanol et une version certifiée est proposée sur le marché dès 2004, désignée EMB-202A. Il est également possible, depuis 2005, de modifier les moteurs des "Ipanema" déjà construits pour utiliser ce carburant très populaire au Brésil. Grâce à quelques modifications et à une optimalisation des travaux d’entretient, les coûts d’utilisation en sont diminués de près de 20%.

Seul utilisateur militaire de cet appareil, la Force aérienne brésilienne (FAB) achète trois EMB-201R, puis deux EMB-202. Utilisés pour le remorquage de planeurs, ils sont désignés G-19 et G-19A.

En 2010, Embraer fêtait la livraison du 1’100e appareil de la famille des EMB-200, ce qui représente environ 75% des avions agricoles en vol au Brésil.


Utilisateurs militaires :
Brésil : 3 G-19 et 2 G19A au sein des forces aériennes.


Versions :
EMB-200: Version de série initiale, propulsée par un moteur de Lycoming O-540-H2B5D de 260cv et équipée d’un réservoir de 580 litres. 49 exemplaires fabriqués.

EMB-200A : Version semblable à l’EMB-200 construite à partir de 1973, munie d’une hélice à vitesse constante et de quelques modifications du train d’atterrissage. 24 exemplaires fabriqués.

EMB-201: Version équipée d’un moteur à injection Lycoming de 300cv et munie d’un réservoir de 680L, construite à partir de 1974. 200 exemplaires fabriqués.

EMB-201R : Version semblable à l’EMB-201A construite à partir de 1976, mais sans le réservoir de produit chimique, utilisé pour le tractage de planeur. Trois de ces appareils sont en service au sein de la FAB sous la dénomination de G-19. 3 exemplaires fabriqués.

EMB-201A: Version similaire à l’EMB-201 munie de nouvelles ailes avec des ailettes aux extrémités, de nouvelles commandes de pilotage et un système de climatisation plus efficace, construite à partir de 1977. 402 exemplaires fabriqués.

EMB-202 : Version basée sur l’EMB-201A, mais munie d’une nouvelle hélice Hartzell à vitesse constante, d’un réservoir de 950L et d'un système de pulvérisation électrostatique en option, construite à partir de 1992.

EMB-202A : Version équivalente à l’EMB-202, mais équipée d’un moteur à injection moteur Lycoming IO-540-K1J5 de 240 kW (320cv) pouvant fonctionner au Bioéthanol, construite à partir de 2002.

G-19 : Désignation des EMB-201R au sein de la Force aérienne brésilienne.

G-19A : Désignation des EMB-202 au sein de la Force aérienne brésilienne.


Utilisateurs militaires :
Brésil : 3 EMB-201R et 2 EMB-202 désignés G-19 et G-19A au sein de la Force aérienne brésilienne.

Caractéristiques :
Equipage : 1
Passagers : 0
Longueur : 7,43m
Envergure : 11,69m
Hauteur : 2,22m
Surface alaire : m2
Masse à vide : 1’800kg

Moteurs :
Un moteur Lycoming IO-540-K1J5 de 240 kW (320cv).

Performances :
Vitesse de croisière : 222km/h
Vitesse de décrochage : 88km/h
Plafond opérationnel : 3’470m
Endurance : 2h45
Distance franchissable : 610km
Distance de décollage : 354m
Distance d’atterrissage : 170m

Armement :
Sans.

Liens internet :
http://www.aviastar.org/air/brazil/embraer_ipanema.php
http://www.centrohistoricoembraer.com.br/pt-BR/HistoriaAeronaves/Paginas/EMB-200-Ipanema.aspx
http://en.wikipedia.org/wiki/Embraer_EMB_202_Ipanema
http://es.wikipedia.org/wiki/Embraer_EMB_202_Ipanema
Re: Embraer EMB-202 "Ipanema" à 29/11/2013 07:12 Clansman
La fiche sur le site

Dommage que les photos sur wiki ne soient pas sous licence CC, mais GNU et OTRS. Du coup, je sais pas si on peut les utiliser…
Re: Embraer EMB-202 "Ipanema" à 29/11/2013 10:52 Jericho

Clansman a écrit

La fiche sur le site
Merci Clansman. ;)

Clansman a écrit

Dommage que les photos sur wiki ne soient pas sous licence CC, mais GNU et OTRS. Du coup, je sais pas si on peut les utiliser…
Aucune idée, D9pouces pourra peut-être te renseigner, non?

Sinon il n'y en a pas d'autres photos sous licence CC sur le net?
Re: Embraer EMB-202 "Ipanema" à 29/11/2013 21:41 Nico2
Stanak n'a pas ça en stock ? :hehe:

Pas assez militaire alors !
Re: Embraer EMB-202 "Ipanema" à 29/11/2013 22:52 Jericho

Nico2 a écrit

Stanak n'a pas ça en stock ? :hehe:

Pas assez militaire alors !
Et principalement utilisé en Amérique du Sud. Si en plus tu veux une photo d'un Ipanema militaire, va falloir avoir un sacré bol ou être à l'affut au Brésil.

JFF en aurait peut-être croisé un?
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires