Rappels

Histoire de l'appareil

Le tout premier rôle de l'avion fut l'observation du sol. Puis l'électronique évolua au point qu'on pouvait envisager qu'un seul appareil puisse surveiller tout un champ de bataille. Dans les années 1970, l'US Army et l'US Air Force s'associèrent pour concevoir ce qui allait devenir l'E-8 Joint-STARS (pour Surveillance Target Attack Radar System).

L'US Air Force et le DARPA travaillaient sur un projet nommé PAVE MOVER, un radar donnant une carte détaillée du sol. Ils s'associèrent à l'US Army en 1982 et affinèrent leurs demandes respectives. Joint-STARS devait être une plate-forme de surveillance du champ de bataille tout-temps, capable de détecter, localiser, identifier, classer, pister toute cible ennemie et transmettre l'information en temps réel à tous les éléments amis, qu'ils soient dans les airs, sur mer et sur terre.

Grumman remporta le contrat en 1985 pour 2 prototypes d'E-8A. Celui-ci était basé sur le Boeing 707-320C. Cet appareil, bien que n'étant plus produit, était moins cher que des appareils plus récents tel le Boeing 767 (pourtant envisagé), et gardait un bon potentiel de vol. L'E-8 conserve le cockpit et les moteurs d'origine, et seul la perche de ravitaillement en vol, ainsi que le logement de l'antenne (24 pieds de long), le distingue d'un Boeing commercial.

A l'intérieur, il dispose de deux pièces équipées de consoles d'opération pour le radar Northrop-Grumman AN/APY-7 à antenne mécanique. Ce radar dispose de 4 modes : le mode de base WAS/MTI (Wide-Area Surveillance/Moving Target Indicator) permet de surveiller une zone de 200 miles carrés, détectant les véhicules ennemis. Il peut même différencier les véhicules à roues ou à chenilles, repérer les hélicoptères ou travailler en mode maritime.

Le mode SSM (Sector Search Mode) permet de zoomer sur une zone de 30 sur 30 km.

Le mode APM (Attack Planning Mode) est un zoom encore plus puissant, sur une zone de 12 sur 12 km.

Le mode SAR/FTI (Synthetic Aperture Radar/Fixed Target Indicator) est destiné à fournir une photographie détaillée, obtenue par mosaïque, sur une zone de 110 miles de part et d'autre de l'avion.

Son vol inaugural eut lieu en 1988, et les 2 prototypes furent déployés en 1991 lors de la guerre du Golfe. Ils y prouvèrent l'excellence du concept, malgré la présence de seulement 10 opérateurs consoles. Ils effectuèrent leur première mission de guerre le 14 janvier 1991, et permirent l'incroyable score atteint lors de la retraire irakienne du Koweït, sur "l'autoroute de la mort". 49 sorties et 500 heures de missions furent effectuées.

En 1990, un prototype d'E-8C fut commandé, suivi par 5 appareils de présérie en 1993. L'E-8C est basé sur la même cellule que l'E-8A. Le prototype de l'E-8C vola en 1994, et les appareils de présérie furent livrés en 1995. Ceux-ci furent évalués en conditions opérationnels en Bosnie, entre décembre 1995 et mars 1996. Ils y effectuèrent 36 sorties et 470 heures de vol. Cependant, les vieux moteurs JT3D, par leur influence sur l'altitude de travail, ne permirent pas une évaluation complètement satisfaisante.

L'E-8C entra officiellement en service le 11 juin 1996 au sein du 93d Air Control Wing, nouvellement créé. 17 appareils furent construits, dont les 2 E-8A portés au standard E-8C. Les livraisons se terminèrent le 23 mars 2005. Des améliorations furent portés, sur le logiciel du système radar et le rajout de la liaison 16. Les 10 premiers E-8C étaient au standard Block 10. Les 7 suivants furent construits au standard Block 20, incluant entre autres deux processeurs Compaq "Alpha", de nouvelles consoles Compaq, et un système de transmission par fibre optique. Les Block 10 furent portés au standard Block 20. Les stations au sol (GSM) AN/TSQ-178, recevant les données de l'E-8, furent également remplacées par des AN/TSQ-179 en 1999. En 2007, il fut décidé de remotoriser les E-8C avec des P&W JT8D-219. Le programme, initié en 2008, devrait se terminer en 2013. Quand au radar, il fut modernisé en 2005 avec l'upgrade RTIP (Radar Technology Insertion Program).

Les futures modernisations concerneront un cockpit dotés d'écrans multifonctions, ou l'ajout d'une antenne active. L'appareil pourrait donc être utilisé jusqu'en 2025.

Leur première opération officielle fut au Kosovo, avec plus de mille heures de missions et un taux d'efficacité de 94,5%. L'appareil a également été déployé en Afghanistan 2001, en Irak 2003 (8 appareils engagés) ainsi qu'en Libye 2011. Le 93e ACW ayant été dissous, il sert maintenant au sein du 116th Air Control Wing.

Versions référencées

  • Northrop-Grumman E-8A : Dénomination des 2 premiers appareils, assimilables à des prototypes.
  • Northrop-Grumman TE-8A : Version d'entraînement, un exemplaire.
  • Northrop-Grumman YE-8B : Version basée sur une cellule neuve de Boeing 707. Un exemplaire construit avant la fermeture de la chaîne.
  • Northrop-Grumman E-8C : Version de série, 17 exemplaires.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Northrop-Grumman E-8C voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 152 407 kg (336 000 lbs)
  • Masse à vide : 77 564 kg (171 000 lbs)
  • Hauteur : 12,95 m (42,487 ft)
  • Envergure : 44,42 m (145,735 ft)
  • Longueur : 46,61 m (152,92 ft)

Performances

  • Vitesse de patrouille : 945 km/h (587 mph, 510 kts)
  • Endurance maximale : 9 h
  • Plafond opérationnel : 12 802 m (42 000 ft)
  • Mach maximal HA : Mach 0,84

Motorisation

  • 4 réacteurs Pratt & Whitney TF33-102C
  • Puissance unitaire : 8 709 kgp (85 kN, 19 200 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Re: E-8 JSTARS à 05/09/2007 15:44 Ex-Nighthawk00
Pour l'invasion de l'Iraq les J-STARS ont sauvé la vie de plusieurs américains. En plaine tempête de desert, une brigade entiede de chars iraqien a profité pour se déplasser. Les J-STARS l'ont détécter et un B52 a détruit toute la brigade avec des bombes à fragmentations.
Re: E-8 JSTARS à 06/09/2007 14:34 pygargue
pas de bol pour la brigade blindé irakienne ! ça a franchement du faire très mal !
Re: E-8 JSTARS à 22/02/2008 21:02 Pilou
First Beyond-Line-of-Sight IP Network to US Air Force E-8C Joint STARS Fleet[/url:bc80d]
Re: E-8 JSTARS à 19/01/2010 20:12 Pilou
Northrop Grumman E-8C Joint STARS Battle Management Role Recognized
E-8 JSTARS à 04/09/2007 20:57 Pilou
Bon ben sitôt évoqué, sitôt topic révélé. :lol:
Donc cet appareil, voici quelques infos :
Joint Surveillance Target Attack Radar System
(Joint STARS / JSTARS)


Quelques images :wink:[/url:75564]

A vos claviers pour discuter de cet appareil !
Re: E-8 JSTARS à 04/09/2007 22:46 Ex-Totor Le Blero
En fait, c'est un AWACS, pour les troupes au sol?
Re: E-8 JSTARS à 05/09/2007 00:16 d9pouces
On en entendait beaucoup parler il y a 10-15 ans (tout comme le Horizon français), mais maintenant plus rien… Il sert réellement ? ou le contexte d'emploi (« grosses » batailles terrestres) ne s'est pas rencontré depuis ?
Re: E-8 JSTARS à 05/09/2007 00:32 Vigi

d9pouces a écrit

On en entendait beaucoup parler il y a 10-15 ans (tout comme le Horizon français), mais maintenant plus rien… Il sert réellement ? ou le contexte d'emploi (« grosses » batailles terrestres) ne s'est pas rencontré depuis ?[/quote:03dc8]

Il a été utilisé durant Desert Storm, il me semble.
Re: E-8 JSTARS à 05/09/2007 01:14 d9pouces

vigi a écrit

d9pouces a écrit

On en entendait beaucoup parler il y a 10-15 ans (tout comme le Horizon français), mais maintenant plus rien… Il sert réellement ? ou le contexte d'emploi (« grosses » batailles terrestres) ne s'est pas rencontré depuis ?[/quote:50809]

Il a été utilisé durant Desert Storm, il me semble.[/quote:50809]
Desert Storm, c'est bien en 1991 ? (oui, j'ai un peu tendance à confondre toutes les opérations :D)
Re: E-8 JSTARS à 05/09/2007 12:20 Ex-Imperator
En effet, des E-8 J-STARS ont été utilisés lors de la Guerre du Golfe et ont fait preuve de la plus grande efficacité.
Le 22 janvier 1991 par exemple, un E-8 J-STARS repère 60 chars irakiens en mouvement, les frappes aériennes des A-10 , des F-16 et des F-18, demandés par l'appareil en détruisent 50.
En février de la même année, les J-STARS qui surveillent les convois bloqués sur les pistes de retour vers l'Irak et qui dirigent les F-18, vague après vague, détruisent un grand nombre de véhicules irakiens tentant de fuir Koweit City de nuit.

Les J-STARS ont aussi été utilisé au Kosovo en 1997.
Re: E-8 JSTARS à 13/07/2011 13:39 Clansman
Le tout premier rôle de l'avion fut l'observation du sol. Puis l'électronique évolua au point qu'on pouvait envisager qu'un seul appareil puisse surveiller tout un champ de bataille. Dans les années 1970, l'US Army et l'US Air Force s'associèrent pour concevoir ce qui allait devenir l'E-8 Joint-STARS (pour Surveillance Target Attack Radar System).

L'US Air Force et le DARPA travaillaient sur un projet nommé PAVE MOVER, un radar donnant une carte détaillée du sol. Ils s'associèrent à l'US Army en 1982 et affinèrent leurs demandes respectives. Joint-STARS devait être une plate-forme de surveillance du champ de bataille tout-temps, capable de détecter, localiser, identifier, classer, pister toute cible ennemie et transmettre l'information en temps réel à tous les éléments amis, qu'ils soient dans les airs, sur mer et sur terre.

Grumman remporta le contrat en 1985 pour 2 prototypes d'E-8A. Celui-ci était basé sur le Boeing 707-320C. Cet appareil, bien que n'étant plus produit, était peu cher, et gardait un bon potentiel de vol. Il conserve le cockpit et les moteurs d'origine, et seul la perche de ravitaillement en vol, ainsi que le logement de l'antenne (24 pieds de long), le distingue d'un Boeing commercial.

A l'intérieur, il dispose de deux pièces équipées de consoles d'opération pour le radar Northrop-Grumman AN/APY-7 à antenne mécanique. Ce radar dispose de 4 modes : le mode de base WAS/MTI (Wide-Area Surveillance/Moving Target Indicator) permet de surveiller une zone de 200 miles carrés, détectant les véhicules ennemis. Il peut même différencier les véhicules à roues ou à chenilles, repérer les hélicoptères ou travailler en mode maritime.
Le mode SSM (Sector Search Mode) permet de zoomer sur une zone de 30 sur 30 km.
Le mode APM (Attack Planning Mode) est un zoom encore plus puissant, sur une zone de 12 sur 12 km.
Le mode SAR/FTI (Synthetic Aperture Radar/Fixed Target Indicator) est destiné à fournir une photographie détaillée, obtenue par mosaïque, sur une zone de 110 miles de part et d'autre de l'avion.

Son vol inaugural eut lieu en 1988, et les 2 prototypes furent déployés en 1991 lors de la guerre du Golfe. Ils y prouvèrent l'excellence du concept, malgré la présence de seulement 10 opérateurs consoles. Ils effectuèrent leur première mission de guerre le 14 janvier 1991, et permirent l'incroyable score atteint lors de la retraire irakienne du Koweït, sur "l'autoroute de la mort". 49 sorties et 500 heures de missions furent effectuées.

En 1990, un prototype d'E-8C fut commandé, suivi par 5 appareils de présérie en 1993. Le prototype de l'E-8C vola en 1994, et les appareils de présérie furent livrés en 1995. Ceux-ci furent évalués en conditions opérationnels en Bosnie, entre décembre 1995 et mars 1996. Ils y effectuèrent 36 sorties et 470 heures de vol. Cependant, les vieux moteurs JT3D, par leur influence sur l'altitude de travail, ne permirent pas une évaluation complètement satisfaisante.

L'E-8C entra officiellement en service le 11 juin 1996 au sein du 93d Air Control Wing, nouvellement créé. 17 appareils furent construits, dont les 2 E-8A portés au standard E-8C. Les livraisons se terminèrent le 23 mars 2005. Des améliorations furent portés, sur le logiciel du système radar et le rajout de la liaison 16. Les 10 premiers E-8C étaient au standard Block 10. Les 7 suivants furent construits au standard Block 20, incluant entre autres deux processeurs Compaq "Alpha", de nouvelles consoles Compaq, et un système de transmission par fibre optique. Les Block 10 furent portés au standard Block 20. Les stations au sol (GSM) AN/TSQ-178, recevant les données de l'E-8, furent également remplacées par des AN/TSQ-179 en 1999. En 2007, il fut décidé de remotoriser les E-8C avec des P&W JT8D-219. Le programme, initié en 2008, devrait se terminer en 2013. Quand au radar, il fut modernisé en 2005 avec l'upgrade RTIP (Radar Technology Insertion Program).

Les futures modernisations concerneront un cockpit dotés d'écrans multifonctions, ou l'ajout d'une antenne active. L'appareil pourrait donc être utilisé jusqu'en 2025.

Leur première opération officielle fut au Kosovo, avec plus de mille heures de missions et un taux d'efficacité de 94,5%. L'appareil a également été déployé en Afghanistan 2001, en Irak 2003 (8 appareils engagés) ainsi qu'en Libye 2011. Le 93e ACW ayant été dissous, il sert maintenant au sein du 116th Air Control Wing.


La fiche sur le site


http://en.wikipedia.org/wiki/Northrop_Grumman_E-8_Joint_STARS

http://www.as.northropgrumman.com/products/e8cjointstars/index.html

http://www.es.northropgrumman.com/solutions/jstars/

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=37

http://www.globalsecurity.org/intell/systems/jstars-prod.htm

http://www.vectorsite.net/avjstars.html

http://www.airforce-technology.com/projects/jstars/

http://www.defenseindustrydaily.com/Re-engining-the-E-8-JSTARS-04891/
Re: E-8 JSTARS à 14/07/2011 08:54 d9pouces
Est-ce que les E-8C sont également basés sur un 707-320C ?
C'est curieux de ne pas avoir pris une cellule plus récente, comme les 767 à l'instar des nouveaux AWACS…

Qu'en est-il de l'E-8B ? A-t-il été réellement construit ou s'agit-il juste d'un projet ?
Re: E-8 JSTARS à 14/07/2011 10:31 Clansman
J'aime bien ce genre de questions, ça permet de pointer les faiblesses du texte et de les corriger. :D

Est-ce que les E-8C sont également basés sur un 707-320C ?

D'après ce que j'ai compris, oui. :)

C'est curieux de ne pas avoir pris une cellule plus récente, comme les 767 à l'instar des nouveaux AWACS…

Air vectors approfondit la question : des 707 neufs, des 757 ou 767, ou même des MD-11 ont effectivement été envisagés, mais trop chers, tout simplement. Même si la chaîne de production du 707 a fermé peu après, les cellules utilisées avaient un très bon potentiel de vie.

Qu'en est-il de l'E-8B ? A-t-il été réellement construit ou s'agit-il juste d'un projet ?

Il semble bien avoir été construit :

Air Vectors a écrit

New-build 707s had been seriously considered and in fact were to be the basis of an "E-8B" Joint-STARS, but Boeing finally shut down 707 production completely

English Wikipedia a écrit

YE-8B : Single aircraft, was to be a United States Navy E-6 but transferred to the United States Air Force as a development aircraft before it was decided to convert second-hand Boeing 707s for the JSTARS role.
Re: E-8 JSTARS/Nellis à 02/05/2018 07:44 stanak
E-8C
USAF
Image
16 en service
Re: E-8 JSTARS à 02/05/2018 19:05 d9pouces
Un avion qui reste peu connu, au final. Quel sera son successeur ? La cellule doit commencer à se faire vieille (même si l'appareil lui-même est presque récent).
Re: E-8 JSTARS à 06/07/2018 17:47 Clansman

d9pouces a écrit

Un avion qui reste peu connu, au final. Quel sera son successeur ? La cellule doit commencer à se faire vieille (même si l'appareil lui-même est presque récent).

j'verrais bien un truc à base de 737, comme le P-8, les 737 AEW, etc etc… Cellule toujours construite, à des milliers d'exemplaires…
Re: E-8 JSTARS à 06/07/2018 22:09 d9pouces
C'est vrai que le 777 serait un peu surdimensionné ; j'ai toujours l'impression que le 707 est un gros coucou à cause de ses 4 moteurs mais au final ils sont presque de la même catégorie.
Re: E-8 JSTARS à 14/07/2018 10:11 Clansman
On peut aussi envisager du 767, mais les versions dérivées sont plus limitées. Le 737 me paraît vraiment une bonne piste si ça se fait.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires