Rappels

Histoire de l'appareil

Dans les années 1950, l'US Navy éprouva le besoin de disposer d'un avion de veille aérienne embarqué, le premier du genre. Grumman proposa dès 1951 le G-117, une version dérivée du S-2 Tracker. Deux prototypes furent commandés, mais seule une maquette avait été construite lorsque le projet fut annulé en 1953. Il fut réactivé en 1955, lorsque Grumman proposa de se servir du C-1 Trader comme base à la place. En effet, l'US Navy avait en tête un projet bien plus ambitieux, mais dont la technologie ne serait pas prête avant les années 1960. Le G-117 fut donc considéré comme une solution intérimaire.

Un Trader fut modifié, avec une double dérive en lieu et place de la dérive simple du C-1, destinée à mieux loger le futur radôme du radar. Désigné XTF-1W, puis XWF-1, il vola pour la première fois le 17 décembre 1956. Il fut plus tard reconverti en C-1A Trader.

L'appareil de série, désigné WF-2, était équipé d'un radar Hazeltine AN/APS-82 logé dans un radôme allongé en fibre de verre, de 30 feet sur 20 (9,4 mètres sur 6,1). L'antenne se déplaçait dans ce radôme fixe. Grâce au système AMTI (Airborne Moving Target Indicator), il pouvait distinguer un avion dans le bruit de fond causé par les vagues, en utilisant l'effet Doppler. Ce radar était une version améliorée de l'APS-20. L'avion, qui disposait aussi d'un IFF et d'un système de transmission des données radar Bellhop, embarquait 4 hommes d'équipage, 2 pilotes et 2 opérateurs radar. L'acronyme WF lui valut le surnom de "Willie Fudd", ou de "Stoof with a Roof" (Stoof étant le surnom du S2F Tracker).

88 exemplaires furent construits entre 1958 et 1961. Le premier appareil de série effectua son vol inaugural le 1er mars 1958, et les appareils remplacèrent les Guardian et les Skyraider. Ils servirent également à la lutte anti sous-marine. L'appareil souffrit cependant de ses insuffisances : un équipage trop peu nombreux, sa vitesse de croisière trop faible et son plafond opérationnel trop peu élevé pour donner une bonne portée radar.

Rebaptisés E-1B en 1962, ils furent remplacés par le E-2 Hawkeye à partir de 1964, et définitivement retirés du service en 1977. 5 appareils sont exposés dans des musées, dont l'un sur le CV-10 Yorktown. 11 autres appareils sont stockés à Tucson en Arizona.

Versions référencées

  • Grumman E-1B WF-2 : Version de série, 88 exemplaires.
  • Grumman XWF-1 : Désignation du prototype.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Grumman E-1B WF-2 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 12 066 kg (26 600 lbs)
  • Masse à vide : 9 381 kg (20 682 lbs)
  • Surface alaire : 47 m² (506 sq. ft)
  • Hauteur : 5,13 m (16,831 ft)
  • Envergure : 22,05 m (72,343 ft)
  • Longueur : 13,82 m (45,341 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 263 km/h (163 mph, 142 kts)
  • Endurance maximale : 6,83 h
  • Distance franchissable : 1 667 km (1 036 mi, 900 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 816 m (15 800 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 5,7 m/s (18,701 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 383 km/h (238 mph, 207 kts)
  • Charge alaire, à vide : 199,596 kg/m² (40,88 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 256,714 kg/m² (52,579 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 moteurs à cylindres en étoile Wright R-1820-82A
  • Puissance unitaire : 1 137 kW (1 546 ch, 1 525 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Grumman E-1 Tracer à 09/07/2011 08:19 Clansman
Dans les années 1950, l'US Navy éprouva le besoin de disposer d'un avion de veille aérienne embarqué, le premier du genre. Grumman proposa dès 1951 le G-117, une version dérivée du S-2 Tracker. Deux prototypes furent commandés, mais seule une maquette avait été construite lorsque le projet fut annulé en 1953. Il fut réactivé en 1955, lorsque Grumman proposa de se servir du C-1 Trader comme base à la place. En effet, l'US Navy avait en tête un projet bien plus ambitieux, mais dont la technologie ne serait pas prête avant les années 1960. Le G-117 fut donc considéré comme une solution intérimaire.

Un Trader fut modifié, avec une double dérive en lieu et place de la dérive simple du C-1, destinée à mieux loger le futur radôme du radar. Désigné XTF-1W, puis XWF-1, il vola pour la première fois le 17 décembre 1956. Il fut plus tard reconverti en C-1A Trader.

L'appareil de série, désigné WF-2, était équipé d'un radar Hazeltine AN/APS-82 logé dans un radôme allongé en fibre de verre, de 30 feet sur 20 (9,4 mètres sur 6,1). L'antenne se déplaçait dans ce radôme fixe. Grâce au système AMTI (Airborne Moving Target Indicator), il pouvait distinguer un avion dans le bruit de fond causé par les vagues, en utilisant l'effet Doppler. Ce radar était une version améliorée de l'APS-20. L'avion, qui disposait aussi d'un IFF et d'un système de transmission des données radar Bellhop, embarquait 4 hommes d'équipage, 2 pilotes et 2 opérateurs radar. L'acronyme WF lui valut le surnom de "Willie Fudd", ou de "Stoof with a Roof" (Stoof étant le surnom du S2F Tracker).

88 exemplaires furent construits entre 1958 et 1961. Le premier appareil de série effectua son vol inaugural le 1er mars 1958, et les appareils remplacèrent les Guardian et les Skyraider. Ils servirent également à la lutte anti sous-marine. L'appareil souffrit cependant de ses insuffisances : un équipage trop peu nombreux, sa vitesse de croisière trop faible et son plafond opérationnel trop peu élevé pour donner une bonne portée radar.

Rebaptisés E-1B en 1962, ils furent remplacés par le E-2 Hawkeye à partir de 1964, et définitivement retirés du service en 1977. 5 appareils sont exposés dans des musées, dont l'un sur le CV-10 Yorktown. 11 autres appareils sont stockés à Tucson en Arizona.


La fiche sur le site


http://en.wikipedia.org/wiki/Grumman_E-1_Tracer

http://jn.passieux.free.fr/html/Tracer.php

http://www.aviastar.org/air/usa/grumman_tracer.php

http://www.globalsecurity.org/military/systems/aircraft/e-1.htm

http://www.warbirdalley.com/c1.htm

http://www.s2ftracker.com/

http://www.vectorsite.net/avtraker.html#m6
Re: Grumman E-1 Tracer/Pima à 12/04/2018 15:17 stanak
E-1B
ex US Navy
Image
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires