Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Chasse, Entraînement
  • Constructeur : drapeau drapeau Fokker
  • 320 appareils construits (cellules neuves)

Histoire de l'appareil

Le Dr.I fut d'abord conçu en réponse à l'apparition, en février 1917, du Sopwith Triplane. Anthony Fokker chargea Reinhold Platz de concevoir un triplan, ce qu'il fit en partant d'un biplan inachevé. Cela donna d'abord le V.4, qui s'avéra difficile à contrôler, puis le V.5 avec des ailerons plus efficaces.

Sa structure était métallique, avec des tubes d'acier recouvert de toiles. Le V4 avait des ailes cantiveler, ce qui n'était plus le cas du V5. Les ailes étaient construites en bois et recouvertes de toile également.

L'appareil vola pour la première fois le 5 juillet 1917, et l'Idflieg, l'organisme chargé de superviser l'aviation militaire allemande, en commanda 20 exemplaires de présérie le 14 juillet. Le V.5 fut testé jusqu'à son accident du 11 août.

2 appareils de présérie seulement, désignés F.I, furent construits. Ils furent déployés dans les Jastas 10 et 11 pour évaluation au combat, en Belgique le 28 août 1917. Richthofen vola dessus pour la première fois le 1er septembre 1917, et en recommanda la mise en service dès que possible. Il avait abattu 2 avions ennemis en 2 jours et l'estimait supérieur au Triplane.

Les autres appareils de présérie, désignés Dr.I (pour Dreidecker, triplan), furent livrés à la Jasta 11. L'Idflieg en commanda 100 en septembre, puis 200 en novembre. Seuls quelques modifications mineures les séparaient des F.I. Dans l'ensemble, le Dr.I fut considéré comme particulièrement manœuvrable, mais plus lent que ses opposants. La vitesse en plongée était faible et ses performances médiocres en altitude, à cause de son moteur. Celui-ci, l'Oberursel Ur.II de 110 cv, était une copie du moteur rotatif Le Rhône 9J. De plus, la mauvaise qualité de l'huile provoqua des pannes de moteur, notamment pendant l'été 1918.

Le cockpit était loin d'être exempt de défauts : il donnait une faible visibilité au sol, les matériaux n'étaient pas idéaux, et la position des mitrailleuses rendait les atterrissages d'urgence particulièrement dangereux. De plus, les ailes étaient mal construites et pas très résistantes, ce qui provoqua des accidents en vol. La structure des ailes fut renforcée par Fokker et le Dr I revint en service le 28 novembre 1917. Malgré cela, il continuera à souffrir d'une aile supérieure fragile. Des recherches conduites par le NACA en 1929 montreront que l'aile supérieure avait un coefficient de portance bien plus élevé que l'aile inférieure.

Lothar von Richthofen s'écrasa à cause de ce problème le 18 mars 1918 et fut sérieusement blessé. Son frère aîné, Manfred von Richthofen, mourut le 21 avril. Surnommé le "Baron Rouge", il avait remporté 80 victoires, dont 19 sur Dr I.

Tous ces problèmes expliquent que le Dr I fut construit en petite quantité : 320 exemplaires jusqu'en mai 1918. 14 escadrons furent dotés du Dr I et l'apogée fut atteinte en avril avec 171 exemplaires en service. Il fut remplacé par le Fokker D VII en juin et juillet et relégué à l'entraînement et à la défense du territoire. Les appareils d'entraînement furent équipés d'un moteur Goebel Goe.II de 100 cv.

Deux prototypes testèrent des moteurs différents : le V6 était agrandi et disposait d'un moteur Mercedes D.II de 120 cv, le V7 d'un moteur Siemens-Halske Sh.III de 160 cv. Les performances étaient meilleures, mais l'appareil était plus difficile à contrôler. Les moteurs Oberursal Ur. III (145 cv) et Goebel Goe. III (160 cv) furent également testés, mais aucun de ces moteurs ne fut construit en série.

Peu d'exemplaires avaient survécu à l'armistice. Les pilotes alliés en testèrent plusieurs et furent impressionnés par ses qualités de vol. Un exemplaire fut utilisé comme banc d'essais en Allemagne, puis pour tourner des films. Il s'écrasa sans doute dans les années 1930. Un des Dr I de Richthofen, exposé dans un musée de Berlin, fut détruit par un bombardement lors de la seconde guerre mondiale. Un Dr I fut construit en 1932 par Fokker à partir de pièces détachées d'autres avions.

La plupart des Dr I aujourd'hui, qu'ils soient exposés ou en état de vol, sont donc des répliques. Le moteur rotatif est très souvent remplacé par un Warner Scarab ou un Continental R-670.

Bien qu'étant le plus célèbre des avions de chasse allemands de la 1ere guerre mondiale, le Dr I doit plus sa célébrité au Baron Rouge et à ses 3 ailes qu'à ses qualités intrinsèques. Cependant, ses faiblesses, dues en grande part à son moteur rotatif, étaient communes à tous les avions pourvus d'un tel moteur.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Fokker Dr.I voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 586 kg (1 292 lbs)
  • Masse à vide : 406 kg (895 lbs)
  • Surface alaire : 18,7 m² (201,285 sq. ft)
  • Hauteur : 2,95 m (9,678 ft)
  • Envergure : 7,2 m (23,622 ft)
  • Longueur : 5,77 m (18,93 ft)

Performances

  • Vitesse de décrochage : 72 km/h (45 mph, 39 kts)
  • Distance franchissable : 300 km (186 mi, 162 nm)
  • Plafond opérationnel : 6 095 m (19 997 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 5,7 m/s (18,701 ft/s)
  • Vitesse maximale BA : 185 km/h (115 mph, 100 kts)
  • Charge alaire, à vide : 21,711 kg/m² (4,45 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 31,337 kg/m² (6,418 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur rotatif Oberursel Ur.II
  • Puissance unitaire : 81 kW (110 ch, 108 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
Fokker DR.1 à 28/10/2012 18:50 stanak
Triplan de chasse de construction allemande,
entré en service en août 1917, produit à 320 exemplaires

répliques du Fokker DR.1
Image Image
Re: Fokker DR.1 à 28/10/2012 21:58 Jericho
Ja!
Enfin un que je connais et que je suis sûr qu'il n'a pas inventé… :mrgreen:
Re: Fokker DR.1 à 31/10/2012 10:05 Clansman
Le Dr.I fut d'abord conçu en réponse à l'apparition, en février 1917, du Sopwith Triplane. Anthony Fokker chargea Reinhold Platz de concevoir un triplan, ce qu'il fit en partant d'un biplan inachevé. Cela donna d'abord le V.4, qui s'avéra difficile à contrôler, puis le V.5 avec des ailerons plus efficaces.

Sa structure était métallique, avec des tubes d'acier recouvert de toiles. Le V4 avait des ailes cantiveler, ce qui n'était plus le cas du V5. Les ailes étaient construites en bois et recouvertes de toile également.

L'appareil vola pour la première fois le 5 juillet 1917, et l'Idflieg, l'organisme chargé de superviser l'aviation militaire allemande, en commanda 20 exemplaires de présérie le 14 juillet. Le V.5 fut testé jusqu'à son accident du 11 août.

2 appareils de présérie seulement, désignés F.I, furent construits. Ils furent déployés dans les Jastas 10 et 11 pour évaluation au combat, en Belgique le 28 août 1917. Richthofen vola dessus pour la première fois le 1er septembre 1917, et en recommanda la mise en service dès que possible. Il avait abattu 2 avions ennemis en 2 jours et l'estimait supérieur au Triplane.

Les autres appareils de présérie, désignés Dr.I (pour Dreidecker, triplan), furent livrés à la Jasta 11. L'Idflieg en commanda 100 en septembre, puis 200 en novembre. Seuls quelques modifications mineures les séparaient des F.I. Dans l'ensemble, le Dr.I fut considéré comme particulièrement manœuvrable, mais plus lent que ses opposants. La vitesse en plongée était faible et ses performances médiocres en altitude, à cause de son moteur. Celui-ci, l'Oberursel Ur.II de 110 cv, était une copie du moteur rotatif Le Rhône 9J. De plus, la mauvaise qualité de l'huile provoqua des pannes de moteur, notamment pendant l'été 1918.

Le cockpit était loin d'être exempt de défauts : il donnait une faible visibilité au sol, les matériaux n'étaient pas idéaux, et la position des mitrailleuses rendait les atterrissages d'urgence particulièrement dangereux. De plus, les ailes étaient mal construites et pas très résistantes, ce qui provoqua des accidents en vol. La structure des ailes fut renforcée par Fokker et le Dr I revint en service le 28 novembre 1917. Malgré cela, il continuera à souffrir d'une aile supérieure fragile. Des recherches conduites par le NACA en 1929 montreront que l'aile supérieure avait un coefficient de portance bien plus élevé que l'aile inférieure.

Lothar von Richthofen s'écrasa à cause de ce problème le 18 mars 1918 et fut sérieusement blessé. Son frère aîné, Manfred von Richthofen, mourut le 21 avril. Surnommé le "Baron Rouge", il avait remporté 80 victoires, dont 19 sur Dr I.

Tous ces problèmes expliquent que le Dr I fut construit en petite quantité : 320 exemplaires jusqu'en mai 1918. 14 escadrons furent dotés du Dr I et l'apogée fut atteinte en avril avec 171 exemplaires en service. Il fut remplacé par le Fokker D VII en juin et juillet et relégué à l'entraînement et à la défense du territoire. Les appareils d'entraînement furent équipés d'un moteur Goebel Goe.II de 100 cv.

Deux prototypes testèrent des moteurs différents : le V6 était agrandi et disposait d'un moteur Mercedes D.II de 120 cv, le V7 d'un moteur Siemens-Halske Sh.III de 160 cv. Les performances étaient meilleures, mais l'appareil était plus difficile à contrôler. Les moteurs Oberursal Ur. III (145 cv) et Goebel Goe. III (160 cv) furent également testés, mais aucun de ces moteurs ne fut construit en série.

Peu d'exemplaires avaient survécu à l'armistice. Les pilotes alliés en testèrent plusieurs et furent impressionnés par ses qualités de vol. Un exemplaire fut utilisé comme banc d'essais en Allemagne, puis pour tourner des films. Il s'écrasa sans doute dans les années 1930. Un des Dr I de Richthofen, exposé dans un musée de Berlin, fut détruit par un bombardement lors de la seconde guerre mondiale. Un Dr I fut construit en 1932 par Fokker à partir de pièces détachées d'autres avions.

La plupart des Dr I aujourd'hui, qu'ils soient exposés ou en état de vol, sont donc des répliques. Le moteur rotatif est très souvent remplacé par un Warner Scarab ou un Continental R-670.

Bien qu'étant le plus célèbre des avions de chasse allemands de la 1ere guerre mondiale, le Dr I doit plus sa célébrité au Baron Rouge et à ses 3 ailes qu'à ses qualités intrinsèques. Cependant, ses faiblesses, dues en grande part à son moteur rotatif, étaient communes à tous les avions pourvus d'un tel moteur.


La fiche sur le site



http://fr.wikipedia.org/wiki/Fokker_Dr.I

http://memorial.flight.free.fr/FokkerDRI.html

http://lescasquesdecuir.com/col-dr1.php

http://www.avionslegendaires.net/fokker-dr-i.php

http://en.wikipedia.org/wiki/Fokker_Dr.I

http://en.wikipedia.org/wiki/Fokker_V.4

http://www.fokkerdr1.com/

http://www.aviastar.org/air/germany/fokker_dr-1.php
Re: Fokker DR.1 à 31/10/2012 12:17 stanak
tu prends le temps de manger et de dormir quand même ? ;)
Re: Fokker DR.1 à 31/10/2012 12:24 Clansman
Bien sûr. ^^
Re: Fokker DR.1 à 31/10/2012 16:48 jeliot
Il dort pas, ça aide ^^
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires