Rappels

Histoire de l'appareil

En 1934, De Havilland conçut un biplan qui pourrait éventuellement succéder à son Tiger Moth. Cet appareil se caractérisait par une cabine fermée, avec un aménagement côte-à-côte très moderne pour l'époque. Il était construit en contreplaqué de bois, avec des ailes entoilées.

L'appareil, désigné DH 87, effectua son vol inaugural le 9 mai 1934. 2 autres prototypes furent construits. Le DH-87 fut proposé à la RAF comme avion d'entraînement, mais elle n'était pas intéressée. De Havilland décida de le produire comme avion de tourisme, en particulier pour des pilotes privés.

La première version de production était le DH-87A, qui sortit d'usine en août 1935. Elle se caractérisait par des ailes de grande envergure, se terminant en pointe. Cependant, cette aile posait problème lors des atterrissages trois-points, avec une tendance à décrocher inopinément. D'où des atterrissages se terminant parfois en catastrophe. De Havilland proposa de remplacer les ailes par d'autres, plus carrées, pour une somme modique début 1936.

Le 68e avion produit fut le DH-87B, dont les ailes étaient plus courtes de 20 cm et dont le bout était carré. L'appareil était un peu plus lourd, les performances étaient légèrement diminuées.

165 Hornet Moth (prototype inclus) furent produits de 1935 à 1938, dont 64 furent inscrits sur le registre civil britannique. La plupart furent réquisitionnés par la RAF lors de la seconde guerre mondiale, afin de remplir des missions de liaison entre 1940 et 1945. Ils furent aussi utilisé par l'Afrique du Sud (19 exemplaires de 1939 à 1940) et le Portugal (1 DH-87B de 1949 à 1955). De Havilland Canada en conçut une version hydravion, dont 4 exemplaires furent achetés par le Canada en 1937 pour évaluation.

Un petit nombre survécut à la guerre et devint une rareté particulièrement recherchée par les passionnés d'aviation ancienne. Quelques exemplaires volent toujours aujourd'hui.

Versions référencées

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

De Havilland DH-87B voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 886 kg (1 953 lbs)
  • Masse à vide : 564 kg (1 243 lbs)
  • Surface alaire : 22,7 m² (244,341 sq. ft)
  • Hauteur : 2,01 m (6,594 ft)
  • Envergure : 9,73 m (31,923 ft)
  • Longueur : 7,61 m (24,967 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 169 km/h (105 mph, 91 kts)
  • Distance franchissable : 998 km (620 mi, 539 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 511 m (14 800 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 3,51 m/s (11,516 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 200 km/h (124 mph, 108 kts)
  • Charge alaire, à vide : 24,846 kg/m² (5,089 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 39,031 kg/m² (7,994 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en ligne De Havilland Gipsy Major I
  • Puissance unitaire : 97 kW (132 ch, 130 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture

Forum

Sujet complet »
DH-87 Hornet Moth à 12/10/2012 12:05 stanak
Biplan monomoteur de tourisme et de liaison de fabrication britannique, produit à 164 exemplaires de 1935 à 1938.

DH-87B de 1936
Image
Re: DH-87 Hornet Moth à 17/10/2012 09:53 Clansman
En 1934, De Havilland conçut un biplan qui pourrait éventuellement succéder à son Tiger Moth. Cet appareil se caractérisait par une cabine fermée, avec un aménagement côte-à-côte très moderne pour l'époque. Il était construit en contreplaqué de bois, avec des ailes entoilées.

L'appareil, désigné DH 87, effectua son vol inaugural le 9 mai 1934. 2 autres prototypes furent construits. Le DH-87 fut proposé à la RAF comme avion d'entraînement, mais elle n'était pas intéressée. De Havilland décida de le produire comme avion de tourisme, en particulier pour des pilotes privés.

La première version de production était le DH-87A, qui sortit d'usine en août 1935. Elle se caractérisait par des ailes de grande envergure, se terminant en pointe. Cependant, cette aile posait problème lors des atterrissages trois-points, avec une tendance à décrocher inopinément. D'où des atterrissages se terminant parfois en catastrophe. De Havilland proposa de remplacer les ailes par d'autres, plus carrées, pour une somme modique début 1936.

Le 68e avion produit fut le DH-87B, dont les ailes étaient plus courtes de 20 cm et dont le bout était carré. L'appareil était un peu plus lourd, les performances étaient légèrement diminuées.

165 Hornet Moth (prototype inclus) furent produits de 1935 à 1938, dont 64 furent inscrits sur le registre civil britannique. La plupart furent réquisitionnés par la RAF lors de la seconde guerre mondiale, afin de remplir des missions de liaison entre 1940 et 1945. Ils furent aussi utilisé par l'Afrique du Sud (19 exemplaires de 1939 à 1940) et le Portugal (1 DH-87B de 1949 à 1955). De Havilland Canada en conçut une version hydravion, dont 4 exemplaires furent achetés par le Canada en 1937 pour évaluation.

Un petit nombre survécut à la guerre et devint une rareté particulièrement recherchée par les passionnés d'aviation ancienne. Quelques exemplaires volent toujours aujourd'hui.




http://pyrros.fr/avion/de-havilland-hornet-moth-airexpo/

http://en.wikipedia.org/wiki/De_Havilland_Hornet_Moth

http://www.aviastar.org/air/england/havilland_dh-87.php

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_dh87_en.php

http://www.airplane-pictures.net/type.php?p=940
Re: DH-87 Hornet Moth à 17/10/2012 10:21 Clansman
La fiche sur le site
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires