Rappels

Histoire de l'appareil

L'Hannover CL.II était un chasseur d'escorte allemand de la Première guerre mondiale. Il fut conçu à la demande de l'Idflieg (Inspektion der Fliegertruppen), la commission chargée de l'acquisition de matériel pour la Luftstreitkräfte (l'armée de l'air de l'Empire allemand). Son but premier était de protéger les avions d'observation contre les chasseurs ennemis. L'état-major allemand attribua des contrats de construction de 3 prototypes à plusieurs constructeurs peu après l'automne 1916, dont Hannover.

Hannover, chargée depuis 1915 de construire du matériel aéronautique, engagea Hermann Dorner, un ancien ingénieur en chef chez DFW, pour concevoir ses propres modèles. Le premier avion conçu par Hannover fut le C.II : le C désigne les biplaces armés et le L désigne les avions légers, le CL désignant les appareils multirôles de manière générale.  C'est à l'été 1917 que l'Hannover C.II fut redésigné CL.II.

Le CL.II, était un biplace en tandem, biplan, l'aile supérieure étant plus grande que l'aile inférieure. Le fuselage était monocoque, construit en contreplaqué d'1,6 mm d'épaisseur. Les ailes et le train d'atterrissage étaient en tubes d'acier, les gouvernes étaient entoilées.

L'apparence était donc très classique, à une exception : il introduisait un empennage horizontal biplan, destiné à offrir au mitrailleur arrière un très grand champ de tir, y compris à l'arrière. C'est pour cette même raison que le mitrailleur était placé dans la partie la plus élevée du fuselage, de même que l'aile haute était à une position relativement basse. Cet empennage biplan allait devenir la marque de fabrique d'Hannover.

Le CL.II, bien que biplace, était plus petit que les autres avions de reconnaissance et tellement compact qu'il pouvait être confondu avec un monoplace, de chasse ou d'observation. C'était aux risques et périls des pilotes alliés qui, se plaçant à l'arrière, se retrouvaient dans le champ de tir du mitrailleur arrière.

Propulsé par un Argus As.III de 180 cv à 6 cylindres en ligne et refroidi par eau, le CL.II effectua son vol inaugural le 21 juillet 1917 et fut commandé à 500 exemplaires. Il entra en service en octobre 1917 et fut intégré aux nouveaux Schlachtstaffeln. Il atteignit son apogée en février 1918 avec 295 exemplaires, et participa notamment à la grande offensive allemande du printemps 1918.

Le pilote disposait d'une mitrailleuse LMG 08/15 de 7,92 mm synchronisée tirant vers l'avant, tandis que l'observateur en place arrière disposait d'un LMG14 du même calibre. Excellent pour le vol à basse altitude, le CL.II  fut un succès et fut construit à 439 exemplaires d'août 1917 jusqu'à la mi-1918 par Hannover. En effet, c'était un appareil solide, rapide, léger, et même plus maniable que certains chasseurs alliés. Il disposait d'un taux de montée à 1000 mètres en 6,1 minutes.

Il fut également construit sous licence par LFG sous la désignation CL.IIa, et Roland construisit 200 CL.II supplémentaires en 1918, essentiellement pour des missions d'entraînement.

Le CL.II servit de base au CL.III, dont la variante CL.IIIa reprit le même moteur (Argus III). Il est très difficile de distinguer un CL.II d'un CL.IIIa, bien que ce dernier soit légèrement plus petit et plus léger que le CL.II. Au passage, on retrouver le moteur Argus III sur le biplace Albatros C.VI, et sur les monoplaces Roland D.IIa et D.III. Les CL.III et IIIa commencèrent à remplacer le CL.II à partir de la mi-1918, graduellement.

L'Hannover CL.II resta malgré tout en service jusqu'à la fin de la guerre, effectuant d'abord des missions d'escorte et d'observation, puis, et de plus en plus, des missions d'attaque au sol qui devinrent sa tâche principale. Selon les missions, il emportait des appareils photographiques ou des petites bombes.

Une copie de l'Hannover CL.II fut le premier avion construit dans la nouvelle Pologne indépendante, en 1919. La CWL (Centralne Warsztaty Lotnicze) le construisit sous la désignation SK-1 Słowik. Il effectua son vol inaugural le 9 août 1919, mais s'écrasa le 23 août 1919 lors d'une démonstration publique, tuant son constructeur Karol Słowik. Des haubans trop fragiles en furent la cause.

La Pologne captura 15 CL.II en 1918 et l'année suivante, elle disposait de 17 exemplaires. Ils furent utilisés dans la guerre polono-russe, puis retirés du service en 1923.

Versions référencées

  • Hannover CL.II : Version de série, construite par Hannover ou Roland.
  • Hannover CL.IIa : Version construite par LFG.
  • Hannover SK-1 Słowik : Prototype construit en Pologne.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Anciens pays utilisateurs

Hannover CL.II voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 1 110 kg (2 447 lbs)
  • Masse à vide : 750 kg (1 653 lbs)
  • Surface alaire : 33,8 m² (363,82 sq. ft)
  • Hauteur : 2,75 m (9,022 ft)
  • Envergure : 11,95 m (39,206 ft)
  • Longueur : 7,8 m (25,591 ft)

Performances

  • Endurance maximale : 3,5 h
  • Plafond opérationnel : 5 000 m (16 404 ft)
  • Vitesse maximale HA : 165 km/h (103 mph, 89 kts)
  • Charge alaire, à vide : 22,189 kg/m² (4,54 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 32,84 kg/m² (6,726 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres en ligne Argus As-III
  • Puissance unitaire : 132 kW (180 ch, 178 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Hannover CL.II à 28/02/2014 07:19 Clansman
Pour faire plaisir à Lilie :


L'Hannover CL.II était un chasseur d'escorte allemand de la Première guerre mondiale. Il fut conçu à la demande de l'Idflieg (Inspektion der Fliegertruppen), la commission chargée de l'acquisition de matériel pour la Luftstreitkräfte (l'armée de l'air de l'Empire allemand). Son but premier était de protéger les avions d'observation contre les chasseurs ennemis.

Hannover (ou Hannoversche Waggonfabrik) fut fondée en 1898 pour concevoir et construire des matériels roulants ferroviaires, en particulier des wagons. Elle fut chargée en 1915 de construire du matériel aéronautique, d'abord des hélices, puis d'effectuer des réparations, et après des avions d'autres constructeurs sous licence. De telles entreprises disposaient à la fois de main-d'œuvre qualifiée et d'importants stocks de bois, 2 raisons de les amener à la construction d'avions.

Hannover construisit donc 146 Aviatik C.I sous la désignation d'Hannover C.I, 30 Halberstadt D.II et 375 Rumpler C.Ia sous licence. Puis, en septembre 1917, elle engagea Hermann Dorner, un ancien ingénieur en chef chez DFW, pour concevoir ses propres modèles.

Le premier avion conçu par Hannover fut le CL.II, et d'autres modèles apparurent jusqu'à la fin de la guerre. Le C désigne les biplaces armés et le L désigne les avions légers, le CL désignant les appareils multirôles de manière générale. Le dernier avion conçu pendant la Première guerre mondiale fut l'Hannover CL.V. Après la guerre, elle tenta de se tourner vers l'aviation civile, mais le Traité de Versailles l'obligea à revenir aux wagons.

Le CL.II, était un biplace en tandem, biplan, l'aile supérieure étant plus grande que l'aile inférieure. Le fuselage était monocoque, construit en contreplaqué d'1,6 mm d'épaisseur. Les ailes et le train d'atterrissage étaient en tubes d'acier, les gouvernes étaient entoilées.

L'apparence était donc très classique, à une exception : il introduisait un empennage horizontal biplan, destiné à offrir au mitrailleur arrière un très grand champ de tir, y compris à l'arrière. C'est pour cette même raison que le mitrailleur était placé dans la partie la plus élevée du fuselage, de même que l'aile haute était à une position relativement basse. Cet empennage biplan allait devenir la marque de fabrique d'Hannover.

Le CL.II, bien que biplace, était plus petit que les autres avions de reconnaissance et tellement compact qu'il pouvait être confondu avec un monoplace, de chasse ou d'observation. C'était aux risques et périls des pilotes alliés qui, se plaçant à l'arrière, se retrouvaient dans le champ de tir du mitrailleur arrière.

Propulsé par un Argus As.III de 180 cv en ligne (ce qui représente la puissance de certains avions de tourisme actuels), il effectua son vol inaugural en juillet 1917 et entra en service un mois plus tard sur le front (la conception, les essais et la carrière étaient beaucoup plus rapides à l'époque que maintenant : la carrière d'un avion de la première guerre mondiale durait 6 mois en moyenne, aujourd'hui, un avion voit défiler 6 générations de pilotes…). Il fut intégré aux nouveaux Schlachtstaffeln et participa notamment à la grande offensive allemande du printemps 1918.

Le pilote disposait d'une mitrailleuse LMG08 de 7,92 mm synchronisée tirant vers l'avant, tandis que l'observateur en place arrière disposait d'un Parabellum MG14 du même calibre. Excellent pour le vol à basse altitude, l'Hannover fut un succès et fut construit à 639 exemplaires d'août 1917 jusqu'à la mi-1918. En effet, c'était un appareil solide, rapide, léger, et même plus maniable que certains chasseurs alliés. Il fut également construit sous licence par LFG sous la désignation CL.IIa, et Roland en construisit 200 en 1918, essentiellement pour des missions d'entraînement.

Le CL.II servit de base au CL.III, dont la variante CL.IIIa reprit le même moteur (Argus III). Il est très difficile de distinguer un CL.II d'un CL.IIIa, bien que ce dernier soit légèrement plus petit et plus léger que le CL.II. Au passage, on retrouver le moteur Argus III sur les biplaces Rumpler C.VII et Albatros C.VI, et sur les monoplaces Roland D.II et D.III. Les CL.III et IIIa commencèrent à remplacer le CL.II à partir de la mi-1918, graduellement.

L'Hannover CL.II resta malgré tout en service jusqu'à la fin de la guerre, effectuant d'abord des missions d'escorte et d'observation, puis, et de plus en plus, des missions d'attaque au sol qui devinrent sa tâche principale. Selon les missions, il emportait des appareils photographiques ou des petites bombes.

Une copie de l'Hannover CL.II fut le premier avion construit dans la nouvelle Pologne indépendante, en 1919. La CWL (Centralne Warsztaty Lotnicze) le construisit sous la désignation SK-1 Słowik, mais celui-ci s'écrasa le 23 août 1919 lors d'une démonstration publique, tuant son constructeur Karol Słowik. Des câbles défectueux en furent la cause. Cependant, le CL.II resta en service en Pologne après la guerre,


La fiche sur le site


Le Grand livre des chasseurs / William Green, Gordon Swanborough

http://en.wikipedia.org/wiki/Hannover_CL.II

http://www.wingnutwings.com/ww/product?productid=3086

http://scaleplasticandrail.com/kaboom/index.php/all-things-aviation/132-135-scale/132-kit-reviews/1742-132-hannover-clii-from-wingnut-wings

http://www.constable.ca/caah/HannoveranerC.htm

http://www.picsearch.com/Hannover-CL.II-pictures.html
Re: Hannover CL.II à 28/02/2014 08:46 Jericho

Clansman a écrit

Pour faire plaisir à Lilie :
Excellente idée Clansman! :top:

Mais on avait pas dit que c'était plutôt un Hannover CL.IIIa? :interr:

Pendant que tu y est, dans l'élan et si tu as les sources disponibles, t'arriverais à faire aussi l'Hannover CL.IIIa? Comme ça, quel que soit au final l'appareil du grand-père de Lilie, c'est dans la boite… :D
Re: Hannover CL.II à 28/02/2014 09:35 Clansman
Bah, comme je disais dans le topic de Lilie, c'est quasi impossible de distinguer les deux, qui ont le même moteur. J'ai même pensé que c'était au final un CL.II qui a eut une plus longue carrière.

Mais ouais, je balance la fiche du CL.III demain, comme je suis chaud. :mrgreen:

Sinon, elle aurait dû attendre des années, donc…
Re: Hannover CL.II à 28/02/2014 09:47 Jericho
En tout cas, bravo Clans, c'est une bien belle fiche!

Et c'est vrai que si elle avait dû attendre qu'on ait fini tous les appareils contemporains avant de se lancer dans les warbirds WWI et WWII… :roll:
Re: Hannover CL.II à 03/03/2014 20:12 Nico2
Beau boulot Clans.

Une chance que certains aient le temps de faire des fiches, parce qu'en ce qui me concerne.[/size:1al9xiin] :?
Re: Hannover CL.II à 04/03/2014 07:34 Clansman
Merci !
Répondre aux messages »
Texte de , créé le 17 septembre 2014 13:53, modifié le . ©AviationsMilitaires