Rappels

Histoire de l'appareil

Le CL-215, un hydravion spécifiquement conçu pour la lutte contre le feu, avait connu un grand succès, mais était toujours équipé de moteurs à pistons. En 1987, l'idée de le remotoriser avec des turbopropulseurs, à la fois plus puissants et plus économes, se fit jour.

Cela donna le CL-215T : 17 CL-215 furent remotorisés avec des Pratt & Whitney Canada PW123AF, donnant 15% de puissance supplémentaires. Les CL-215T bénéficiaient également d'améliorations au niveau de l'aérodynamique (winglets, bulbes, ailerons supplémentaires), des commandes de vol, du cockpit, de l'avionique et des systèmes électriques. En octobre 1991, le programme CL-415 fut lancé.

Le CL-415 reprenait donc les améliorations du CL-215T, mais avec une différence de taille : il s'agit d'appareils construits neufs. Le premier d'entre eux effectua son vol inaugural le 6 décembre 1993.

Outre les nouveaux moteurs, et les améliorations déjà citées, il bénéficie d'un cockpit modernisé avec des écrans cathodiques. Le CL-415 peut emporter 6137 litres d'eau répartis dans 2 réservoirs, qu'il peut écoper en 12 secondes à 130 km/h sur une distance de 410 mètres. L'écopage est d'ailleurs un exercice extrémement délicat qui nécessite un entraînement spécifique et a donné lieu à des accidents. Quand aux écopes, il s'agit de bouches placées sous le fuselage, bouchées par des grilles. Leur dimension n'excède pas 10 sur 12 cm, afin d'éviter de freiner l'appareil. L'eau est évacuée par 4 trappes au lieu de 2 sur le CL-215. On peut aussi ajouter des produits retardants à l'eau embarquée.

Le CL-415 est construit dans des matériaux résistants à la corrosion, ce qui lui garantie une longévité et une fiabilité conséquentes. Conçu pour détecter des feux et pour réagir rapidement, il peut aussi servir à la recherche et au sauvetage, voire au transport utilitaire, dans la version MP (Multipurpose). Dans ce dernier cas, il peut emporter 30 personnes ou 6123 kg. La version 415GR, récente, a une masse maximale au décollage plus élevée que le 415 d'origine.

Les premières livraisons datent de novembre 1994. Bien que destiné à des structures telles que la Sécurité civile en France (première cliente du 415, elle en emploie 12), il a également été vendu à des forces aériennes, telles que celles de la Croatie (6 exemplaires), la Grèce (8 415GR, un a été perdu, et 1 415MP), le Maroc (4 exemplaires, plus 2 commandés), l'Espagne (3 exemplaires plus 2 commandés).

Le Canada (25 exemplaires au total), l'Italie (15 exemplaires reçus et 3 commandés), et la Malaisie (2 CL-415MP commandés), les Etats-Unis (4 exemplaires loués) l'utilisent non pas au sein de leurs forces aériennes, mais au sein d'organismes gouvernementaux, comme la Protezione Civile.

Depuis avril 2003, la firme Canadair a été intégrée au sein de Bombardier, qui produit l'appareil sous le nom de Bombardier 415. 76 exemplaires ont été produits, dont 7 ont été perdus dans des accidents. 3 appareils de la Sécurité civile ont été ainsi perdus, et un de la force aérienne grecque.

L'appareil s'est revélé une valeur sûre de la lutte contre le feu. Il s'est distingué en recevant le prix "Batefuegos de oro" (pompier d'or), qui le cite comme étant le meilleur avion de lutte contre les incendies. Il a été surnommé "super Scooper" aux Etats-Unis en référence à son prédécesseur.

Versions référencées

  • Canadair CL-415 : Version de base.
  • Bombardier 415MP : Version polyvalente.
  • Bombardier 415GR : Version récente, ayant une masse maximale au décollage plus élevée.

Canadair CL-415 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 19 890 kg (43 850 lbs)
  • Masse à vide : 12 882 kg (28 400 lbs)
  • Surface alaire : 100 m² (1 080 sq. ft)
  • Hauteur : 8,931 m (29,3 ft)
  • Envergure : 28,38 m (93,11 ft)
  • Longueur : 20 m (65 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 333 km/h (207 mph, 180 kts)
  • Vitesse de décrochage : 126 km/h (78 mph, 68 kts)
  • Distance de décollage : 838 m (2 750 ft)
  • Distance d'atterrissage : 674 m (2 210 ft)
  • Distance franchissable : 2 443 km (1 518 mi, 1 319 nm)
  • Plafond opérationnel : 4 481 m (14 700 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 8,1 m/s (26,575 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 359 km/h (223 mph, 194 kts)
  • Charge alaire, à vide : 128,39 kg/m² (26,296 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 198,235 kg/m² (40,602 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PW123AF
  • Puissance unitaire : 1 775 kW (2 413 ch, 2 380 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

picture
picture
picture

Forum

Sujet complet »
Canadair CL-415 à 21/01/2012 09:49 Clansman
Le CL-215, un hydravion spécifiquement conçu pour la lutte contre le feu, avait connu un grand succès, mais était toujours équipé de moteurs à pistons. En 1987, l'idée de le remotoriser avec des turbopropulseurs, à la fois plus puissants et plus économes, se fit jour.

Cela donna le CL-215T : 17 CL-215 furent remotorisés avec des Pratt & Whitney Canada PW123AF, donnant 15% de puissance supplémentaires. Les CL-215T bénéficiaient également d'améliorations au niveau de l'aérodynamique (winglets, bulbes, ailerons supplémentaires), des commandes de vol, du cockpit, de l'avionique et des systèmes électriques. En octobre 1991, le programme CL-415 fut lancé.

Le CL-415 reprenait donc les améliorations du CL-215T, mais avec une différence de taille : il s'agit d'appareils construits neufs. Le premier d'entre eux effectua son vol inaugural le 6 décembre 1993.

Outre les nouveaux moteurs, et les améliorations déjà citées, il bénéficie d'un cockpit modernisé avec des écrans cathodiques. Le CL-415 peut emporter 6137 litres d'eau répartis dans 2 réservoirs, qu'il peut écoper en 12 secondes à 130 km/h sur une distance de 410 mètres. L'écopage est d'ailleurs un exercice extrémement délicat qui nécessite un entraînement spécifique et a donné lieu à des accidents. Quand aux écopes, il s'agit de bouches placées sous le fuselage, bouchées par des grilles. Leur dimension n'excède pas 10 sur 12 cm, afin d'éviter de freiner l'appareil. L'eau est évacuée par 4 trappes au lieu de 2 sur le CL-215. On peut aussi ajouter des produits retardants à l'eau embarquée.

Le CL-415 est construit dans des matériaux résistants à la corrosion, ce qui lui garantie une longévité et une fiabilité conséquentes. Conçu pour détecter des feux et pour réagir rapidement, il peut aussi servir à la recherche et au sauvetage, voire au transport utilitaire, dans la version MP (Multipurpose). Dans ce dernier cas, il peut emporter 30 personnes ou 6123 kg. La version 415GR, récente, a une masse maximale au décollage plus élevée que le 415 d'origine.

Les premières livraisons datent de novembre 1994. Bien que destiné à des structures telles que la Sécurité civile en France (première cliente du 415, elle en emploie 12), il a également été vendu à des forces aériennes, telles que celles de la Croatie (6 exemplaires), la Grèce (8 415GR, un a été perdu, et 1 415MP), le Maroc (4 exemplaires, plus 2 commandés), l'Espagne (3 exemplaires plus 2 commandés).

Depuis avril 2003, la firme Canadair a été intégrée au sein de Bombardier, qui produit l'appareil sous le nom de Bombardier 415. 76 exemplaires ont été produits, dont 7 ont été perdus dans des accidents. 3 appareils de la Sécurité civile ont été ainsi perdus, et un de la force aérienne grecque.

L'appareil s'est revélé une valeur sûre de la lutte contre le feu. Il s'est distingué en recevant le prix "Batefuegos de oro" (pompier d'or), qui le cite comme étant le meilleur avion de lutte contre les incendies. Il a été surnommé "super Scooper" aux Etats-Unis en référence à son prédécesseur.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Canadair_CL-415

http://www.avionslegendaires.net/bombardier-cl-415-super-scooper.php

http://aviation-militaire.kazeo.com/avions-canadiens/canadair-cl-415,a1746952.html

http://www.pilotesdufeu.com/pompiersduciel/Evolution/Le_personnel/Infrastructure/Appareils/CL__415/body_cl__415.html

http://www.bombardier.com/fr/aeronautique/produits/avions-amphibies/bombardier--415?docID=0901260d8000fd04

http://en.wikipedia.org/wiki/Bombardier_415

http://www.flugzeuginfo.net/acdata_php/acdata_cl415_en.php
CL-415 sécurité civile à 21/01/2012 10:16 stanak
Image
Image
Re: CL-415 à 21/01/2012 11:19 Clansman
La fiche sur le site

Avec la photo de Stanak, merci ! :D
Marrakesh 2014 à 30/04/2014 17:15 stanak
Image
CL-415 des FRA
Image
Re: CL-415 à 30/04/2014 22:07 Tyreann
Je dois avoir quelques photos de nos Pélican en vol mais surtout au largage, si vous voulez, pour illustrer la fiche. A moins que vous en ayez suffisamment ?
Re: CL-415 à 01/05/2014 07:44 Clansman
Tiens non, on a pas grand chose. Donc c'est avec plaisir Tyreann ! :D
Re: CL-415 à 01/05/2014 10:18 Nico2
Et de plus, c'est toujours satisfaisant de pouvoir illustrer des fiches avec des photos prises par des membres d'AMN. :)
Langkawi 2015 à 28/03/2015 06:51 stanak
Image
CL-415MP des gardes côtes malaisiens en très courte finale
Image
Re: Canadair CL-415 à 04/04/2015 16:34 Tyreann
Pélican 35 en action dans le Var. Photo de mon paternel, avec autorisation pour sa diffusion.

Image
Re: Canadair CL-415 à 07/04/2015 00:44 d9pouces
Merci à lui !

Il doit avoir de bons réflexes (sans mauvais jeu de mot :D) pour le prendre au passage comme ça
Re: Canadair CL-415 à 07/04/2015 00:53 Tyreann

d9pouces a écrit

Merci à lui !

Il doit avoir de bons réflexes (sans mauvais jeu de mot :D) pour le prendre au passage comme ça

Boaf, on parle de 60 passages (au pif) au dessus de la maison en un après-midi. Ça laisse le temps de faire pas mal d'essais, surtout qu'il n'était pas seul Pelican sur le feu ^^.
C'est plus trop une question de réflexes, mais de culot, je m'explique : il s'est fait passer pour un journaliste pour passer les barrages et s'approcher du feu pour avoir de meilleures vues ^^.
Re: Canadair CL-415 à 07/04/2015 16:23 cachée dans les pins
ah l'exemplarité des parents :D

n'empéche que cet avion, en photos il a un angle ou on voit sa silhouhette, et 2 millions d'autres où tu cherches ce qui est quoi, où, comment, où est la tête.. :lol: je sais j'ai des photos d'une connaissance où cette jolie bête ne ressemble à rien
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires