Rappels

Histoire de l'appareil

Canadair commença à étudier un appareil d'entraînement avancé à réaction en 1958, malgré le manque d'intérêt du gouvernement canadien. Après avoir construit sous licence des T-33 et des F-86, l'avion allait être son premier projet. Baptisé CL-41, cet avion accueillait deux personnes côte-à-côte, avait un empennage en T et un unique réacteur, un Pratt & Whitney Canada JT12A. Sa faible garde au sol et sa silhouette générale ne sont pas sans rappeler le T-37. 2 prototypes furent construits.

Le premier prototype, codé CF-LTW-X, effectua son vol inaugural le 13 janvier 1960. La version spécialement destinée à l'entraînement fut baptisée CL-41A. En septembre 1961, le Canada en commanda 190 exemplaires, propulsés par des J85-CAN-40, construits sous licence par Orenda.

Il entre en service en 1963 sous la dénomination CT-114 "Tutor". le dernier des 190 exemplaires commandés fut livré en 1966. En 1976, il en restait encore 113 en service. Leur avionique fut modernisée, notamment pour le vol de nuit, et des points d'emport sous fuselage pour des réservoirs supplémentaires de 155 litres ajoutés. Il fut finalement retiré en 2000, remplacé par les BAe Hawk, baptisés CT-155, et les T-6A, appelés CT-156 Harvard II.

Il équipa 2 patrouilles acrobatiques : les Golden Centennaires (ou Paladins du Centenaire), constitués spécialement en 1967 pour fêter le centenaire de l'indépendance du Canada, et qui effectuèrent 100 démonstrations en utilisant 10 appareils. L'autre patrouille fut constituée en 1971 à CFB Moose Jaw, baptisée Snowbirds en 1972, et devint la patrouille officielle du Canada en 1978. Ses appareils sont équipés d'un générateur de fumée et d'un moteur spécialement réglé pour les basses altitudes.

Le CL-41G, plus spécifiquement destiné à l'attaque au sol, a un moteur plus puissant, 6 points d'emport d'armement, des sièges zéro-zéro et un train d'atterrissage renforcée. Elle peut emporter 1814 kg de charges offensives et opérer à partir de terrains mal préparés.

En mars 1966, la Malaisie en commanda 20 exemplaires, désignés CL-41G-5 par Canadair et "Tebuan" (Guêpe) par les Malais. Ils entrèrent en service en 1967. Outre l'entraînement, ces appareils servirent à contrer la rébellion. Ils furent retirés du service en juin 1986, remplacés par les MB-339.

Le deuxième prototype, codé CF-LTX-X, fut modifié en CL-41R avec le nez du CF-104, afin de permettre l'entraînement au radar du Starfighter. Cette version ne fut jamais produite en série.

212 exemplaires, prototypes compris, furent construits de 1963 à 1967. Apprécié pour sa robustesse, sa fiabilité et sa maniabilité à basse altitude, il fut surnommé "Toot" par ses pilotes. Aujourd'hui, 22 appareils servent encore au Canada : la patrouille officielle du Canada, les Snowbirds, utilise encore 15 exemplaires (dont 4 en réserve). Auparavant peints en or, ils arborent désormais une livrée rouge et blanche, l'appareil solo étant intégralement rouge. Les autres exemplaires sont en service à l'Aerospace Engineering Test Establishment, basé à CFB Cold Lake.

Au moins 5 exemplaires ont été vendus à des civils, et John Travolta donna même un CL-41G à l'Université aéronautique de Daytona Beach en 2001. L'appareil est resté célèbre pour ses performances acrobatiques au Canada, où il fut mis en valeur par des timbres et une pièce de monnaie commémorative en 2006.

Versions référencées

  • Canadair CL-41 : Prototypes, 2 exemplaires.
  • Canadair CL-41A : Version d'entraînement destinée au Canada, 190 exemplaires.
  • Canadair CL-41G Tebuan : Version d'attaque au sol destinée à la Malaisie, 20 exemplaires.
  • Canadair CL-41R : Version destinée à l'entraînement au radar du CF-104, un prototype modifié.
  • Canadair CT-114 : Désignation militaire canadienne du CL-41A.

Pays exploitant actuellement cet appareil

Anciens pays utilisateurs

Canadair CT-114 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 4 990 kg (11 000 lbs)
  • Masse à vide : 2 195 kg (4 840 lbs)
  • Surface alaire : 20 m² (220 sq. ft)
  • Hauteur : 2,86 m (9,383 ft)
  • Envergure : 11,07 m (36,319 ft)
  • Longueur : 10 m (32 ft)

Performances

  • Distance franchissable : 1 519 km (944 mi, 820 nm)
  • Plafond opérationnel : 13 564 m (44 500 ft)
  • Vitesse ascensionnelle : 21,4 m/s (70,21 ft/s)
  • Vitesse maximale HA : 782 km/h (486 mph, 422 kts)
  • Charge alaire, à vide : 107,413 kg/m² (22 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 244,121 kg/m² (50 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 1 réacteur Orenda J85-CAN-40
  • Puissance unitaire : 1 202 kgp (12 kN, 2 650 lbf)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
CL-41 Tutor à 18/03/2011 14:32 Clansman
Canadair commença à étudier un appareil d'entraînement avancé à réaction en 1958, malgré le manque d'intérêt du gouvernement canadien. Après avoir construit sous licence des T-33 et des F-86, l'avion allait être son premier projet. Baptisé CL-41, cet avion accueillait deux personnes côte-à-côte, avait un empennage en T et un unique réacteur, un Pratt & Whitney Canada JT12A. Sa faible garde au sol et sa silhouette générale ne sont pas sans rappeler le T-37. 2 prototypes furent construits.

Le premier prototype, codé CF-LTW-X, effectua son vol inaugural le 13 janvier 1960. La version spécialement destinée à l'entraînement fut baptisée CL-41A. En septembre 1961, le Canada en commanda 190 exemplaires, propulsés par des J85-CAN-J4, construits sous licence par Orenda.

Il entre en service en 1963 sous la dénomination CT-114 "Tutor". le dernier des 190 exemplaires commandés fut livré en 1966. En 1976, il en restait encore 113 en service. Leur avionique fut modernisée, notamment pour le vol de nuit, et des points d'emport sous fuselage pour des réservoirs supplémentaires de 155 litres ajoutés. Il fut finalement retiré en 2000, remplacé par les BAe Hawk, baptisés CT-155, et les T-6A, appelés CT-156 Harvard II.

Il équipa 2 patrouilles acrobatiques : les Golden Centennaires (ou Paladins du Centenaire), constitués spécialement en 1967 pour fêter le centenaire de l'indépendance du Canada, et qui effectuèrent 100 démonstrations, utilisèrent 10 appareils. L'autre patrouille fut constituée en 1971 à CFB Moose Jaw, baptisée Snowbirds en 1972, et devint la patrouille officielle du Canada en 1978. Ses appareils sont équipés d'un générateur de fumée et d'un moteur spécialement réglé pour les basses altitudes.

Le CL-41G, plus spécifiquement destiné à l'attaque au sol, a un moteur plus puissant, 6 points d'emport d'armement, des sièges zéro-zéro et un train d'atterrissage renforcée. Elle peut emporter 1814 kg de charges offensives et opérer à partir de terrains mal préparés.

En mars 1966, la Malaisie en commanda 20 exemplaires, désignés CL-41G-5 par Canadair et "Tebuan" (Guêpe) par les Malais. Ils entrèrent en service en 1967. Outre l'entraînement, ces appareils servirent à contrer la rébellion. Ils furent retirés du service en juin 1986, remplacés par les MB-339.

Le deuxième prototype, codé CF-LTX-X, fut modifié en CL-41R avec le nez du CF-104, afin de permettre l'entraînement au radar du Starfighter. Cette version ne fut jamais produite en série.

212 exemplaires, prototypes compris, furent construits de 1963 à 1967. Apprécié pour sa robustesse, sa fiabilité et sa maniabilité à basse altitude, il fut surnommé "Toot" par ses pilotes. Aujourd'hui, 22 appareils servent encore au Canada : la patrouille officielle du Canada, les Snowbirds, utilise encore 15 exemplaires (dont 4 en réserve). Auparavant peints en or, ils arborent désormais une livrée rouge et blanche, l'appareil solo étant intégralement rouge. Les autres exemplaires sont en service à l'Aerospace Engineering Test Establishment, basé à CFB Cold Lake.

Au moins 5 exemplaires ont été vendus à des civils, et John Travolta donna même un CL-41G à l'Université aéronautique de Daytona Beach en 2001. L'appareil est resté célèbre pour ses performances acrobatiques au Canada, où il fut mis en valeur par des timbres et une pièce de monnaie commémorative en 2006.


La fiche sur le site

http://fr.wikipedia.org/wiki/Canadair_CL-41_Tutor

http://www.avionslegendaires.net/canadair-cl-41-ct-114-tutor.php

http://www.lesavions.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=111:canadair-cl-41-tutor&catid=13:liste&directory=63

http://en.wikipedia.org/wiki/Canadair_CT-114_Tutor

http://www.canadianflight.org/content/canadair-ct-114-tutor

http://www.warbirdalley.com/tutor.htm

http://www.combataircraft.com/en/Military-Aircraft/Canadair/CL-41-Tutor/

http://www.aviastar.org/air/canada/canadair_cl-41.php
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires