Rappels

  • Premier vol :
  • Missions : Entraînement
  • Constructeur : drapeau Guimbal
  • 50 appareils construits (cellules neuves)

Histoire de l'appareil

Le Cabri G2 est un hélicoptère léger biplace à pistons, conçu par Bruno Guimbal pour l'entraînement. Ce dernier est un ancien ingénieur français d'Eurocopter qui a monté sa propre société, Hélicoptères Guimbal, en octobre 2000. Celle-ci construit et commercialise le Cabri G2 et est basée à Aix-en-Provence.

C'est un hélicoptère motorisé par un Lycoming O-360 de 180 hp, abaissé à 145 hp. Ce motor actionne un rotor à 3 pales semi-rigides à grande inertie sur articulations et amortisseurs élastomériques, et un fenestron. Le train d'atterrissage est constitué de patins. L'hélicoptère est construit en matériaux composites (carbone-époxy), pales comprises. Sa capacité en carburant est de 170 litres : la consommation des premiers exemplaires était de 48 litres à l'heure à 80 nœuds. Les réservoirs de carburant sont particulièrement résistants aux crashs.

Les 2 membres d'équipage sont installés côte-à-côte sur des sièges anti-crash. La planche de bord dispose d'écrans multifonctions et un compartiment à bagages, accessible en vol, a une contenance de 200 litres.

L'origine de cet appareil remonte au moins à 1982, lorsque Bruno Guimbal montre le plan 3 vues d'un appareil baptisé HELICA (Hélicoptère de Construction Amateur) à un collègue. Il obtient vite le soutien technique et moral de son employeur, Aérospatiale, et l'aide de ses collègues enthousiasmés.

Le démonstrateur Cabri 001, immatriculé F-PILA, vola pour la première fois le 11 avril 1992 à Marignane, avec Etienne Herrenschmidt et Bernard Certain aux commandes. Il effectua 150 heures de vol jusqu'en 1998 avant d'être arrêté de vol et reçut une certification limitée de la DGAC le 18 avril 1994. Le 22 mai 1996, cet appareil battit le record de distance pour un hélicoptère de moins de 500 kg avec Claude Aubé aux commandes. En 2008, il le détenait toujours.

Mais ce démonstrateur ne fut que la première étape d'un très long développement. Celui-ci aboutit avec le vol inaugural du prototype de la version définitive, immatriculé F-WYHG, le 31 mars 2005 entre les mains d'Olivier Gensse.

Le 21 août 2005 à Rouen, le Cabri G2 battit 3 records dans la classe des hélicoptères légers (moins de 500 kg) avec Olivier Gensse aux commandes : un record d'altitude sans charge avec 6658 mètres, un record de montée à 3000 mètres avec 6 minutes 42 secondes et un record de montée à 6000 mètres avec 22 minutes 6 secondes.

Il fut certifié par l'EASA le 14 décembre 2007 et le premier exemplaire de série fut livré le 19 septembre 2008 à Ixair, qui le présenta au public le 16 octobre. Ixair en a commandé 10 exemplaires. La firme Eurocopter elle-même commanda 2 exemplaires, dont le premier fut livré en décembre 2009. Eurocopter et Hélicoptères Guimbal ont d'ailleurs signé un accord pour développer une version dronisée du Cabri G2.

Un exemplaires s'écrasa sur erreur de pilotage le 19 avril 2010 en Allemagne, l'équipage s'en sortant indemne. Le 10e exemplaire de série était sur le point d'être livré en juin la même année.

En avril 2013, Guimbal vendait 2 exemplaires du Cabri G2 à la force aérienne polonaise, destinés à remplacer les Mi-2 et SW-4. Il s'agissait de son premier contrat avec un opérateur militaire, et de son premier contrat avec un état. 3 autres exemplaires pourraient suivre si le Cabri G2 donne satisfaction. Fin 2013, l'appareil accumulait 30000 heures de vol. 13 machines furent livrées en 2012, et 17 en 2013.

Le 16 juin 2014, le Cabri G2 obtint une certification en Chine, peu avant la livraison de deux appareils à Shanghai X-Square Aviation Co. 10 exemplaires ont été commandés par des opérateurs chinois.

L'appareil est comparable au Hughes 300 ou au Robinson R22 (quoiqu'un peu plus cher que ce dernier), et est parfois comparé à un Ecureuil en plus petit, voire comme entrée de gamme des hélicoptères d'Eurocopter. La cadence de fabrication a commencé avec un appareil par mois en 2008, pour passer à 2 appareils par mois en 2013. L'objectif à terme serait de passer à un hélicoptère par semaine, mais l'usine actuelle sera insuffisante s'il faut passer à deux hélicoptères par semaine.

En 2014, 50 exemplaires ont déjà été construits, et Guimbal prévoyait 25 livraison pour cette année (toutes vendues), et 50 en 2016.

Le but de Bruno Guimbal était de démontrer qu'il était possible de concevoir et de construire un hélicoptère à pistons (moins cher et plus petit qu'un hélicoptère à turbine) avec les technologies modernes, tout en respectant les normes de sécurité. C'est l'unique hélicoptère à pistons à être certifié selon les normes EASA CS-27/FAR 27. A priori, il semble en passe de réussir son pari, puisque le Cabri G2 se vend un peu partout dans le monde, y compris en Allemagne, en Australie, en Chine, en Nouvelle-Zélande, en République tchèque, en Suisse et au Vietnam.

Versions référencées

  • Guimbal Cabri 001 : Démonstrateur, un exemplaire.
  • Guimbal Cabri G2 : Unique version de série.

Guimbal Cabri G2 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Diamètre du rotor de queue : 0,6 m (1,97 ft)
  • Masse maxi au décollage : 700 kg (1 543 lbs)
  • Masse à vide : 420 kg (926 lbs)
  • Diamètre du rotor principal : 7,2 m (23,622 ft)
  • Hauteur : 2,5 m (8,202 ft)
  • Longueur : 8,05 m (26,411 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 167 km/h (104 mph, 90 kts)
  • Vitesse critique (VNE) : 241 km/h (150 mph, 130 kts)
  • Endurance maximale : 5,5 h
  • Distance franchissable : 700 km (435 mi, 378 nm)
  • Plafond opérationnel : 2 286 m (7 500 ft)
  • Vitesse maximale HA : 185 km/h (115 mph, 100 kts)

Motorisation

  • 1 moteur à cylindres à plat Lycoming O-360-J2A
  • Puissance unitaire : 108 kW (147 ch, 145 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Média externes

Forum

Sujet complet »
Guimbal Cabri G2 à 04/08/2014 09:40 Clansman
Le Cabri G2 est un hélicoptère léger biplace à pistons, conçu par Bruno Guimbal pour l'entraînement. Ce dernier est un ancien ingénieur français d'Eurocopter qui a monté sa propre société, Hélicoptères Guimbal, en octobre 2000. Celle-ci construit et commercialise le Cabri G2 et est basée à Aix-en-Provence.

C'est un hélicoptère motorisé par un Lycoming O-360 de 180 hp, abaissé à 145 hp. Ce motor actionne un rotor à 3 pales semi-rigides à grande inertie sur articulations et amortisseurs élastomériques, et un fenestron. Le train d'atterrissage est constitué de patins. L'hélicoptère est construit en matériaux composites (carbone-époxy), pales comprises. Sa capacité en carburant est de 170 litres : la consommation des premiers exemplaires était de 48 litres à l'heure à 80 nœuds. Les réservoirs de carburant sont particulièrement résistants aux crashs.

Les 2 membres d'équipage sont côte-à-côte (de bœuf) sur des sièges anti-crash. La planche de bord dispose d'écrans multifonctions et un compartiment à bagages, accessible en vol, a une contenance de 200 litres.

L'origine de cet appareil remonte au moins à 1982, lorsque Bruno Guimbal montre le plan 3 vues d'un appareil baptisé HELICA (Hélicoptère de Construction Amateur) à un collègue. Il obtient vite le soutien technique et moral de son employeur, Aérospatiale, et l'aide de ses collègues enthousiasmés.

Le démonstrateur Cabri 001, immatriculé F-PILA, vola pour la première fois le 11 avril 1992 à Marignane, avec Etienne Herrenschmidt et Bernard Certain aux commandes. Il effectua 150 heures de vol jusqu'en 1998 avant d'être arrêté de vol et reçut une certification limitée de la DGAC le 18 avril 1994. Le 22 mai 1996, cet appareil battit le record de distance pour un hélicoptère de moins de 500 kg avec Claude Aubé aux commandes. En 2008, il le détenait toujours.

Mais ce démonstrateur ne fut que la première étape d'un très long développement. Celui-ci aboutit avec le vol inaugural du prototype de la version définitive, immatriculé F-WYHG, le 31 mars 2005 entre les mains d'Olivier Gensse.

Le 21 août 2005 à Rouen, le Cabri G2 battit 3 records dans la classe des hélicoptères légers (moins de 500 kg) avec Olivier Gensse aux commandes : un record d'altitude sans charge avec 6658 mètres, un record de montée à 3000 mètres avec 6 minutes 42 secondes et un record de montée à 6000 mètres avec 22 minutes 6 secondes.

Il fut certifié par l'EASA le 14 décembre 2007 et le premier exemplaire de série fut livré le 19 septembre 2008 à Ixair, qui le présenta au public le 16 octobre. Ixair en a commandé 10 exemplaires. La firme Eurocopter elle-même commanda 2 exemplaires, dont le premier fut livré en décembre 2009. Eurocopter et Hélicoptères Guimbal ont d'ailleurs signé un accord pour développer une version dronisée du Cabri G2.

Un exemplaires s'écrasa sur erreur de pilotage le 19 avril 2010 en Allemagne, l'équipage s'en sortant indemne. Le 10e exemplaire de série était sur le point d'être livré en juin la même année.

En avril 2013, Guimbal vendait 2 exemplaires du Cabri G2 à la force aérienne polonaise, destinés à remplacer les Mi-2 et SW-4. Il s'agissait de son premier contrat avec un opérateur militaire, et de son premier contrat avec un état. 3 autres exemplaires pourraient suivre si le Cabri G2 donne satisfaction. Fin 2013, l'appareil accumulait 30000 heures de vol. 13 machines furent livrées en 2012, et 17 en 2013.

Le 16 juin 2014, le Cabri G2 obtint une certification en Chine, peu avant la livraison de deux appareils à Shanghai X-Square Aviation Co. 10 exemplaires ont été commandés par des opérateurs chinois.

L'appareil est comparable au Hughes 300 ou au Robinson R22 (quoiqu'un peu plus cher que ce dernier), et est parfois comparé à un Ecureuil en plus petit, voire comme entrée de gamme des hélicoptères d'Eurocopter. La cadence de fabrication a commencé avec un appareil par mois en 2008, pour passer à 2 appareils par mois en 2013. L'objectif à terme serait de passer à un hélicoptère par semaine, mais l'usine actuelle sera insuffisante s'il faut passer à deux hélicoptères par semaine.

En 2014, 50 exemplaires ont déjà été construits, et Guimbal prévoyait 25 livraison pour cette année (toutes vendues), et 50 en 2016.

Le but de Bruno Guimbal était de démontrer qu'il était possible de concevoir et de construire un hélicoptère à pistons (moins cher et plus petit qu'un hélicoptère à turbine) avec les technologies modernes, tout en respectant les normes de sécurité. C'est l'unique hélicoptère à pistons à être certifié selon les normes EASA CS-27/FAR 27. A priori, il semble en passe de réussir son pari, puisque le Cabri G2 se vend un peu partout dans le monde, y compris en Allemagne, en Australie, en Chine, en Nouvelle-Zélande, en République tchèque, en Suisse et au Vietnam.

Bref, avec le Cabri, Guimbal est en passe de décrocher la timbale.




http://fr.wikipedia.org/wiki/Cabri_G2

http://helico11.free.fr/html/le_cabri_g2.htm

http://helico11.free.fr/html/qualification_cabri_g2.htm

http://www.guimbal.com/index2.php?l=5

http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article456

http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article789

http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article3390

http://www.aerobuzz.fr/spip.php?breve3561

http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article4477

http://www.aerobuzz.fr/spip.php?article4973

http://www.swisshelicopter.ch/FR/flotte-fr/cabri-g2.html

http://en.wikipedia.org/wiki/Guimbal_Cabri_G2

http://www.aviastar.org/helicopters_eng/guimbal_cabri.php

http://cabri.com.au/cabri-g2/tour/

http://www.cabri.co.nz/
Re: Guimbal Cabri G2 à 04/08/2014 10:12 Clansman
La fiche sur le site
Re: Guimbal Cabri G2 à 04/08/2014 21:51 Nico2
Excellent cet hélico, je ne connaissais pas.

Merci pour la fiche.
Re: Guimbal Cabri G2 à 05/08/2014 08:18 Clansman
Ouaip, je l'ai découvert par hasard en regardant la force aérienne polonaise. Je ne m'attendais pas à avoir autant de matière.
Re: Guimbal Cabri G2 à 05/08/2014 21:28 Cinétic
Les sièges doivent être vraiment large pour pouvoir y accueillir 2 bœufs. :? C'est ça qu'on appelle une bétaillère? :lol:

Clansman a écrit

Bref, avec le Cabri, Guimbal est en passe de décrocher la timbale.

C'est tout le malheur qu'on peut lui souhaiter.
Re: Guimbal Cabri G2 à 06/08/2014 08:05 Clansman
Je voulais aussi dire "Cabri, c'est loin d'être fini", mais quelqu'un avait eu l'idée avant moi. :mrgreen:
Re: Guimbal Cabri G2 à 09/08/2014 16:01 Jericho
En cas de crash, concernant les "côte-à-côte (de bœuf)"… tu as le choix de la cuisson entre saignant et bien cuit? :mrgreen:

Un grand merci à toi et à la force aérienne polonaise sans qui je n'aurais pas connu ce sympathique appareil. :hehe:
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires