Rappels

Histoire de l'appareil

Le Be-30 est un avion de ligne civil court-courrier, conçu par Beriev. C'était une première pour ce bureau d'étude jusque-là spécialisé dans les hydravions. Il fut conçu à la demande d'Aeroflot, qui cherchait un remplaçant biturbine à ses An-2. L'An-28 et le Let L-410 répondirent aussi à ce concours.

Il effectua son vol inaugural le 3 mars 1967 et fit sa première apparition publique en statique la même année, à Domodedovo, avant d'être présenté au salon du Bourget en 1969. L'OTAN le surnomma "Cuff".

De construction entièrement métallique, il se caractérise par des ailes hautes, un train d'atterrissage tricycle se rétractant à l'arrière des nacelles moteurs. Les moteurs du prototype étaient deux Shvetsov ASh-21 à pistons en étoile, de 740 ch. Ils furent remplacés par 2 turbopropulseurs Glushenkov TVD-10 dès le 13 juillet 1967. L'originalité de la propulsion tenait en l'interconnection des moteurs, de telle sorte que si l'un des moteurs tombait en panne, l'autre pouvait entraîner les 2 hélices.

Il emporte un équipage de 2 personnes et 14 passagers, et dispose de l'air conditionné, et peut voler par mauvais temps grâce à son pilote automatique et à son système d'aproche automatique. Il emportait 7 passagers en configuration VIP, ou 9 blessés en configuration sanitaire.

Beriev espérait en vendre un grand nombre à Aeroflot : il se caractérisait par de meilleures performances et une meilleure résistance aux vents de travers. Mais seuls 3 exemplaires de série, dont le premier vola le 18 juillet 1968, furent effectivement produits : la compagnie russe lui préféra le L-410, d'une capacité légèrement supérieure, comme appareil standard pour les lignes locales. Il fut mis en service au milieu de l'année 1969 par Aeroflot.

Le Be-32 peut emporter jusqu'à 17 passagers et est équipé de TVD-10B. Il ne fut construit qu'à 5 exemplaires. De fait, la production se termina en 1976. D'après Beriev, le Be-32 aurait battu 2 records de vitesse ascensionnelle (3000m en 2 min 24 sec, 6000m en 5 min 18 sec).

Au début des années 1990, un des Be-32 fut modifié en Be-32K. Il disposait d'une avionique occidental et de moteurs Pratt & Whitney PT6A-65B de 1100 hp. La capacité en carburant passait à 2250 litres. La firme Moscow airways en commanda 50 exemplaires, mais cessa ses activités avant même que le premier exemplaire ne soit produit. Malgré tout, il fut présenté au salon de Dubaï en 1993 arborant ses couleurs. Il n'aurait volé que le 15 août 1995.

L'idée d'une relance de la production fut lancée, en septembre 1996 par IAR en Roumanie, en 1998 par Taganrog. Mais ces annonces ne furent jamais suivies d'effet.

Versions référencées

  • Beriev Be-30 : Prototypes. 3 exemplaires.
  • Beriev Be-32 : Version équipée de turbopropulseurs plus puissants.
  • Beriev Be-32K : Version du Be-32 à l'avionique occidentale. 1 exemplaire modifié.

Pays exploitant actuellement cet appareil

  • Aucun pays utilisateur n'a été enregistré.

Beriev Be-30 voir la fiche complète

Principales caractéristiques

  • Masse maxi au décollage : 5 860 kg (12 919 lbs)
  • Masse à vide : 3 607 kg (7 952 lbs)
  • Surface alaire : 32 m² (344 sq. ft)
  • Hauteur : 5,52 m (18,11 ft)
  • Envergure : 17 m (56 ft)
  • Longueur : 15,7 m (51,509 ft)

Performances

  • Vitesse de croisière : 460 km/h (286 mph, 248 kts)
  • Distance franchissable : 1 300 km (808 mi, 702 nm)
  • Vitesse maximale HA : 480 km/h (298 mph, 259 kts)
  • Charge alaire, à vide : 112,719 kg/m² (23,087 lbs/sq. ft)
  • Charge alaire, au décollage : 183,125 kg/m² (37,507 lbs/sq. ft)

Motorisation

  • 2 turbopropulseurs Glushenkov TVD-10
  • Puissance unitaire : 708 kW (963 ch, 950 hp)

Records FAI enregistrés

Liste des records enregistrés pour cet appareil par la Fédération Aéronautique Internationale.

Aucun record n'a été enregistré pour cet appareil.

Accidents enregistrés

  • Aucun Accident n'a été enregistré pour cet appareil.

Numéros de serie

Images

Images

Forum

Sujet complet »
Beriev Be-30 Cuff à 06/01/2012 12:19 Clansman
Le Be-30 est un avion de ligne civil moyen-courrier, conçu par Beriev. C'était une première pour ce bureau d'étude jusque-là spécialisé dans les hydravions. Il fut conçu à la demande d'Aeroflot, qui cherchait un remplaçant biturbine à ses An-2. L'An-28 et le Let L-410 répondirent aussi à ce concours.

Il effectua son vol inaugural le 3 mars 1967 et fit sa première apparition publique en statique la même année, à Domodedovo, avant d'être présenté au salon du Bourget en 1969. L'OTAN le surnomma "Cuff".

De construction entièrement métallique, il se caractérise par des ailes hautes, un train d'atterrissage tricycle se rétractant à l'arrière des nacelles moteurs. Les moteurs du prototype étaient deux Shvetsov ASh-21 à pistons en étoile, de 740 ch. Ils furent remplacés par 2 turbopropulseurs Glushenkov TVD-10 dès le 13 juillet 1967. L'originalité de la propulsion tenait en l'interconnection des moteurs, de telle sorte que si l'un des moteurs tombait en panne, l'autre pouvait entraîner les 2 hélices.

Il emporte un équipage de 2 personnes et 14 passagers, et dispose de l'air conditionné, et peut voler par mauvais temps grâce à son pilote automatique et à son système d'aproche automatique. Il emportait 7 passagers en configuration VIP, ou 9 blessés en configuration sanitaire.

Beriev espérait en vendre un grand nombre à Aeroflot : il se caractérisait par de meilleures performances et une meilleure résistance aux vents de travers. Mais seuls 3 exmplaires, dont le premier vola le 18 juillet 1968, furent effectivement produits en série : la compagnie russe lui préféra le L-410, d'une capacité légèrement supérieure, comme appareil standard pour les lignes locales. Il fut mis en service au milieu de l'année 1969 par aeroflot.

Le Be-32 peut emporter jusqu'à 17 passagers et est équipé de TVD-10B. Il ne fut construit qu'à 5 exemplaires. De fait, la production se termina en 1976. D'après Beriev, le Be-32 aurait battu 2 records de vitesse ascensionnelle (3000m en 2 min 24 sec, 6000m en 5 min 18 sec).

Au début des années 1990, un des Be-32 fut modifié en Be-32K. Il disposait d'une avionique occidental et de moteurs Pratt & Whitney PT6A-65B de 1100 hp. La capacité en carburant passait à 2250 litres. La firme Moscow airways en commanda 50 exemplaires, mais cessa ses activités avant même que le premier exemplaire ne soit produit. Malgré tout, il fut présenté au salon de Dubaï en 1993 arborant ses couleurs. Il n'aurait volé que le 15 août 1995.

L'idée d'une relance de la production fut lancée, en septembre 1996 par IAR en Roumanie, en 1998 par Taganrog. Mais ces annonces ne furent jamais suivies d'effet.


La fiche sur le site


http://en.wikipedia.org/wiki/Beriev_Be-30

http://www.airliners.net/aircraft-data/stats.main?id=83

http://www.airliners.net/search/photo.search?aircraft_genericsearch=Beriev%20Be-30%2F32

http://www.aviastar.org/air/russia/be-32.php

http://www.globalsecurity.org/military/world/russia/be-30.htm
Re: Beriev Be-30 Cuff à 06/01/2012 21:34 ciders
N'avait-il pas aussi des hublots carrés ?
Re: Beriev Be-30 Cuff à 07/01/2012 09:44 Clansman

ciders a écrit

N'avait-il pas aussi des hublots carrés ?

Tu penses que c'est pour ça qu'il n'a pas marché ? :mrgreen:

Effectivement, les photos montrent qu'il a des hublots carrés.
Re: Beriev Be-30 Cuff à 07/01/2012 12:04 ciders
Non, mais les Beriev Be-30 et Be-32 se distinguaient de par la forme de leurs hublots. C'était loin d'être courant, et aujourd'hui encore on n'en trouve pas beaucoup sur les modèles en service.

Beriev a sans doute pâti de deux choses : son image de producteur d'hydravions (et le fait que seule l'usine de Taganrog concevait et produisait les modèles dont l'URSS avait besoin), et la nécessité de soutenir l'industrie aéronautique des pays frères.
Répondre aux messages »
Texte de , créé le Sept. 17, 2014, 1:53 p.m., modifié le . ©AviationsMilitaires